La corbeille: journal financier, industriel, maritime et commercial

424 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1915, 15 Januar. La corbeille: journal financier, industriel, maritime et commercial. Konsultiert 18 Juli 2019, https://hetarchief.be/de/pid/b56d21s981/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Fondé en 1905. — N"sl et 2. Prix : 10 centimes. 15 Janvier 1915 LA CORBEILLE m ; ] JOURNAL FINANCIER ET COMMERCIAL : I Administration F. A. Sels. Bureaux : 103. IMace de Meir, ANVERS. Téléphone 4293 jf | JOlj AVIS. Nous reprenons aujourd'hui notre format habituel mais sur quatre colonnes par page. Malgré notre désir de satisfaire nos lecteurs, nous ne pouvons, par suite de circonstances exceptionnelles, paraître chaque semaine à jour fixe. Nous nous ferons un plaisir d'envoyer gratuitement un exemplaire du journal, aussitôt paru, à MM. les banquiers et agents de change qui nous en ferons ia demande. Chronique financiere On s'est occupé, dans les hautes sphères de la finance et de l'industrie, des perspectives immédiates qui s'offrent et des aspects que comporte la situation créée par l'occupation allemande. A vrai dire, on ne voit pas l'avenir sous un jour bien favorable encore, mais néanmoins un certain optimisme semble se dessiner; car on s'aperçoit enfin que le pessimisme montré dans les derniers mois était quelque peu exagéré. C'est ainsi que toutes les grandes banques à Bruxelles ont réouvert leurs portes, les unes après les autres. L'exemple est venu de haut, puisque ce sont la Banque Nationale et la Société Générale de Belgique qui l'ont donné.Certes, les opérations qu'elles traitent sont bien réduites encore et limitées à de simples transactions courantes. Cependant, et c'est là un signe assez notoire de la reprise de la confiance, quelques grands établissements de crédit ont décidé de consentir de nouvelles opérations de reports sur certaines valeurs de premier ordre.La Société Générale accepte de reporter les titres de la Rente Belge, du Crédit communal des principales villes de Belgique, fait des avances, notamment sur les lots de villes, jusqu'à 50 et 55 p. c. de leur valeur nominale. Quelques obligations, particulièrement bien garanties, jouissent de la même faveur, avec cette différence qu'ici le taux des avances ne dépasse guère 35 à 40 p. c. de la valeur nominale. D'autre part, il y a tout lieu de croire que les coupons échus depuis le début de la guerre ou à échoir prochainement, des lots de villes seront payés à guichets ouverts. De même, et sauf événements imprévus, on peut compter que le remboursement des titres des emprunts sortis aux derniers tirages et qui doit s'effectuer sous peu, sera fait. Ce sont là des symptômes qu'il convient de ne pas négliger, mais les banques n'ont pas été les seules à sortir de leur torpeur. Nos sociétés anonymes commencent .elles aussi, à redonner des signes visibles de vitalité. Les assemblées générales qui avaient été postposées se tiennent maintenant, malgré que les convocations n'aient pu être publiées au « Moniteur belge », suivant le vœu de la loi. A ce propos, il convient de noter que la publication de ces avis au « Moniteur belge » n'est pas absolument indispensable et qu'en tous cas son omission, dans les circonstances actuelles, ne constitue pas un cas de nullité de la réunion,à condition toutefois que cette publication ait été faite dans deux autres journaux, c'est-à-dire que la convocation ait eu une publicité réelle. RNAL FINANCIER ET COM Quant aux coupons payables actuellement et pour lesquels les guichets de nos grandes banques sont largement ouverts, ils sont particulièrement nombreux. On en trouvera la liste plus loin. Pour n'en citer que quelques-uns, nous nommerons les Tramways de Buenos-Ayres,les Electricité du Nord de la Belgique, les Chemins de fer de la Basse-Egypte, John Cockerill, la Caisse de Reports, l'Ry i thécaire du Canada, l'Hypothécaire bel-go-américaine, les obligations Anvers 1887 et 1903, la Brazil Traction, la Rio-Light, etc. I,a liste s'allongerait indéfiniment si nous devions les citer tous. En somme, l'on voit que, malgré la guerre, la crise que nous traversons est loin d'avoir la gravité qu'on serait tenté de lui attribuer à première vue. Quant à la Bourse, il n'y a pas lieu d'en parler. Elle reste obstinément fermée et l'on ne prévoit pas le moment où elle pourra être réouverte. Le Comité de liquidation vient même d'aviser ses membres adhérents que les reports et opérations venant à échéance à fin juillet et prorogés jusqu'au 16 décembre, ont été prorogés à nouveau jusqu'au 19 janvier prochain. Paiement de coupons Comme nous l'avons annoncé, la presque totalité des grandes banques de Bruxelles a réouvert ses portes et ses guichets pour le paiement des coupons. Nous donnons ci-dessous une liste des banques avec mention des coupons qui v sont payables. Banque Josse Allard. — Obligations Tramways Buenos-Ayres, août, 10 fr.; idem, octobre, 15; Obligations Tramways Unis Bucarest, novembre, 9.50; Obligations Tramways de Barcelone, août, 10; Obligations Provinciaux de Naples, juillet, 9.60; Idem, juillet,10.80; Obligations Financière de Transports, juillet, 10. Banque de Bruxelles. — Obligations Tramways de Buenos-Ayres, août, 10; Obligations Tram électr. en Espagne, septembre, 10; Obligations Aciéries Bur-bach, septembre, 10; Obligations Chemin de fer Prince Henri, septembre, 7.10; Obligations idem, septembre, 9.47; Obligations Cie générale Gaz Belge, septembre, 9.60; Obligations Tramways Buenos-Ayres, octobre, 15; Obligations Tramways Napolitains, octobre, 12.50; Obligations Electr. du Nord de la Belgique, octobre, 10.80; Obligations Electricité du Borinage, octobre, 10.80; Obligations Tramways de Bologne, octobre, 10; Obligations Chemin de fer Basses Egypte, octobre, 8.75; Obligations Cies réunies Gaz et Electr. (Lisbonne), novembre, 10; Obligations Electr. Est de la Belgique, novembre, 10.80; Obligations Cie générale Gaz Belge, novembre, 9.60; Obligations John Cockerill, août, 10; Obligations Chemin de fer Welken-raedt, novembre, 7.20; Obligations Compagnie Bruxelloise des eaux, novembre, 7.10; Obligations Tramways de Varsovie, novembre, 12.50; Obligations Osten-de Gaz, Electricité, décembre,2.60; Obligations Chemin de fer Economiques, décembre, 10 fr. Caisse générale de Reports et de Dépôts. —' Obligations Caisse de Reports, septembre, 10; Qbligations (de la 18me à la 23me série), septembre, 9; Actions MERCI AL Bureaux: 103. Ph Toiles Cuirs Américains,novembre; Obligations La Vesdre, 1er décembre; Obligation Tramways de Karkoff, 1er décembre, 8.64. Crédit . 1 nv ers ois. — Obligations Com. et Industr. du caoutchouc,octobre,11.25; Obligations Tramways de Buenos-Ayres, octobre, 15. Eau de San Antonio. Tramways de Rotterdam. Banque Mathieu. — Act. de dividende Charboun. Mariemont et Bascoup, octobre, 55 fr. Crédit (Général Liégeois. — Obligations Crédit Général Liégeois, Ech div., 20; Actions Crédit Général Liégeois, Ecli. div., 17.50; Actions Cie Intercommunale des Eaux, novembre,10; Actions Jonction Belgo-Prussienne, novembre, 7.20. Société Générale de Belgique. —- Obligations Fonderies d'Art de H.-St-Pierre, août, 24; Obligations Hypothéc. du Canada S. D., août, 12; Obligat. Immobilière et Agricole du Canada, août, 12; Obligations Industrielle et Pastorale B.-S.-Amér., août, 12; Obligat. Hypothéc. Bego-Américaine, août, 10; Obligations Banque Belge de Prêts Financ., août, 12; Obligat. Charb. Nord Rieu-du-Cœur, août, 11.25; Obligat. Chemins de fer réunis S. B., août, 2.16; Obligat. Galeries St-Hubert, août, 7.50; Obligat. Cie Intercommunale des Eaux, novembre, 10; Obligat. Bruxelles, 1902, août, 2.50; Obligat. Bruxelles 1905, juillet, 2; Obligations Anvers 1887, janvier, 2.50; Obligations Anvers 1903, juin, 2; Obligat. Liégeois-Namurois, sept., 7.20; Obligations Chemin de fer Nord de la Belgique, septembre, 7.20; Obligations Chemin de fer du Nord du Donetz, septembre, 11.25; Obligations Secondaires, septembre, 10; Obligations Glace d'Auve-lais, octobre; Obligations Tramways Bruxellois, septembre, 8.64; Obligations Agricole Canada, octobre, 12; Obligations Bougies de la Cour, octobre, 10; Obligations Chemin de fer central Aragon, octobre, 10; Obligations Glace d'Auvelais, octobre, 9.60; Action Tramways Bruxellois, div. octobre, ac. 17.60; Idem, ord., octobre, ac. 14.55; Idem, priv., ac. 14.55; Obligations Tramways Bruxellois, novembre, 7.20; Idem, novembre, 9.60; Obligations Secondaires, novembre, 11.25; Obligations Chemin de fer N.-Milan-Bologne, novembre, 9.60; Obligations Tramways Bruxellois (Ixelles-Boendael), 15 décembre, 4.80. Banque Internationale. — Obligations Cockerill, août, 10; Obligations Union des Tramways, août, 9.60; Obligations Buenos-Ayres, août, 10; Obligat. Tramways de Szegedin, septembre, 10.80; Obligations Tramways de Bologne, oc-tobi'e, 10; Obligations Tramways de Buenos-Ayres, octobre, 15. Crédit général de Belgique. — Obligations Tramways Szegedin, septembre, 10.80; Obligations Tramways Bologne, octobre, 10; Obligations Tramways Eka-terinoslaw, octobre, 10; Obligations Usines de Savigliano, novembre, 11.25. Chez MM. A. Philippson et Cie. — Obligations Tramways Buenos-Ayres, août, 10; Obligations secondaires, septembre, 10; Obligations Créd. Comm. et Provinc. Italien, octobre, ...; Obligat. Central Aragon, 10; Obligations Tramways Buenos-Ayres, octobre, 15; Obligations Electricité du Bassin de Charleroi, octobre, 10.80; Obligations Electricité Auminisiraiiun r. a. acis. ice de Meir, ANVERS. Téléphone 4293 du Borinage, 10.80; Obligations Electricité du Nord de la Belgique, 10.80; Obligations Electricité de l'Est de la Belgique, novembre, 10.80; Obligations Secondaires, novembre, 10.80. Banque d'Outremer. — Obligations Tramways Buenos-Ayres, août, 10; Obligations idem, octobre, 15; Obligations Comm. et Industr. du caoutchouc, octobre, 11.25. Chez M M.Cassel et Cie. — Obligations Tramways Buenos-Ayres, août, 10; Obligations Tramways Szegedin, septembre, 10.80; Obligations Tramways Buenos-Ayres, octobre, 15. Comfrtoir d'Escompte de Bruxelles.— Obligations Papeteries de Virginal, octobre, 11.25; Obligations Patrons Pâtissiers, octobre, 11.25; Obligations Tramways Rome-Milan, novembre,9.60; Obligations Nouveau Collège St-Michel, coup, arriéré, 7.50. Deutsche Bank. — Actions Carrières Saint-Raphaël, septembre, 10. M. Nagelmackers et fils. — Obligation Cockerill, août, 10. Paiement de coupons d'actions Le coupon de la Brazil Traction est payable à Londres par fr. 7.76 moins Pincome taxe. Le coupon de la Rio Light est également payable à Londres par fr. 12.50 moins l'income taxe. Les coupons échus de la Rente be' sont payables à Paris, aux caisses de la Banque Rothschild. Les arrérages de rentes inscrites au Grand Livre de la Dette publique restent provisoirement engagés. La Société des Tramways Bruxellois est autorisée à payer à partir du 15 décembre par fr. 4.80 net d'impôts le coupon 5 p. c. des anciennes obligations 4 p. c. (Ixelles-Boendael) série A. La Société Générale continue le paiement des coupons de la Ville de Courir ai échu avant juillet dernier. Tramways de Buenos-Ayres. — Le paiement des coupons des actions de capital, ordinaires et privilégiés de la compagnie de Tramways de Buenos-Ayres, qui devait avoir lieu dans les premiers jours de décembre, a été postposé. Le conseil d'administration est chargé de fixer la date à laquelle le dividende sera payable. — La Mexican Light and Power a décidé que le coupon de décembre des obligations 5 p. c. ne pourra pas être payé, vu la difficulté d'envover des fonds. Actualités et Nouvelles La réouverture du Stock-Exchange Le Stock-Exchange de Londres a été officiellement réouvert le 4 janvier.C'est la première fois qu'il est resté fermé pendant une période aussi longue. Même pendant les guerres de la Révolution, la seule période qui pour l'Angleterre puisse être comparée aux présentes circonstances, le Stock-Exchange est toujours resté ouvert. Mais depuis cent ans, la situation du marché de Londres a considérablement changé ; au cours du dix-neuvième siècle, ce marché est devenu, et en dépit du développement de ses rivaux il est encore le grand marché international. Dans une crise mondiale comme la crise actuelle, il devait donc

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel La corbeille: journal financier, industriel, maritime et commercial gehört zu der Kategorie Financieel-economische pers, veröffentlicht in Anvers von 1905 bis 1917.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Zeiträume