Le ralliement: journal libéral hebdomadaire

331 0
16 August 1914
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1914, 16 August. Le ralliement: journal libéral hebdomadaire. Konsultiert 16 Juni 2019, https://hetarchief.be/de/pid/3x83j3b389/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

V Douzième Année, N° 33 Dimanche 16 Août 1914 LE RALLIEMENT Journal Libéral hebdomadaire Comité île direction : Paul taon, E. Feron, P. Hanrez, G. Loranfl, A. LamMe, Hermann Dnmont ABONNEMENTS : Belgique : fr. 5.00 par an Etranger : fr. 7.00 id. Les abonnements prennent cours le 1er janvier et le 1er juillet 10 centimes le numéro Rédaction et Administration : Rue Verboekhaven, 61, Bruxelles (Téléphone 703) ABONNEMENT avec le Supple'ment L'ENSEIGNEMENT PRATIQUE : 6 francs par an Les abonnements prennent cours le 1er janvier et le 1er juillet Le « Ralliement >» est en vente au numéro : A BRUXELLES : Dechenne et C*©, Galeries Saint-Hubert. LIEGE : J. Bellens, 6-8, rue de la Régence. ANVERS : Mertens, 5, avenue de Keyzer. GAND : Dobbelaere, 65, rue de Flandre. MONS : Ve Soattens, rue de la Petite Guirlande. BRUGES : Ve De Reyghere, 13-15, rue de la Monnaie. GHARLEROI : Meudler, rue de l'Industrie. SOMMAIRE s Debout ! Fr. Foulon. — Le devoir, Georges Lorand. —• Les espions, Hermann Dumont. — La semaine politique. — La force morale, François Rosseels. — La guerre, Franz Foulon. — Quelques faits. — Monument Paul Janson. — De la justice en Belgique, Félix Rodenbach. — L'armée allemande, Henri Moysset. DEBOUT ! La Guerre au masque horrible, aux crins échevelés Heurte le sol de nos ancêtres, Où tant de fois déjà, dans les temps reculés, Nos pères l'ont vue apparaître. • •• Et la horde germaine, et les coursiers gaulois Se ruant les uns vers les autres, Piétinant cla mouvnaii la wini/vcp rlp une bois Et l'or roux de nos champs d'épautre. • •• Or, jadis quand se déchaînaient ces jeux sanglants Dans nos vallons et dans nos plaines, Nous restions assis près de nos foyers, tremblants Et laissant choir nos larmes vaines. • •• Nous poussions vers le ciel, insensible à nos vœux, Des soupirs d'enfant ou de femme. Et quand î heure venait de payer les enjeux, Nous soldions la partie infâme. • •• Ce temps n'est plus. Nos fils se sont levés ! Entend Leurs clairons sonner la bataille. Pour délivrer ce sol qu'outragea lAllemand, Aujourd'hui nous sommes de taille!... • •• Car ce sol est à nous ! Car nous Vavons conquis Aux grands jours de mil huit cent trente, Et nous le défendrons contre n'importe qui Y mettra sa botte insolente!... • •• Petit Belge, partout réputé pour chérir, Cœur sans fiel, la joie et la vie, On verra qu'à rebours d'autres, tu sais mourir, Face en avant, pour ta Patrie!... Franz Foulon. LE DEVOIR L'acte de brigandage international dont la Belgique est la victime, l'invasion du territoire, la guerre et la crise qu'elle déchaîne, apportent une telle perturbation dans notre vie à tous qu'il ne nous est pas possible en ce moment d'assurer la publication régulière du Ralliement, même au point de vue matériel. D'ailleurs le temps n'est pas aux dissertations et aux études. Le devoir est d'agir, chacun dans la mesure de ses moyens, pour concourir à la défense du pays, assurer la libération du territoire, refouler l'invasion barbare déchaînée en rafale par la politique de bandits qui est celle de nos ennemis. La Belgique, d'ailleurs s'est noblement ressaisie. Il n'y a plus de partis, de races, de discussions d'aucune sorte. Et c'est un admirable snectacle de voir avec cruel calme, ciuel sang-froid, quelle résolution chacun fait son devoir. Liège et l'armée l'ont fait avec un héroïsme qui nous a valu l'admiration du monde et a sauvé à la fois l'honneur et l'existence du pays. La résistance de Liège a aussi probablement sauvé la France et la civilisation. Dès à présent, l'attaque brusquée des Allemands, qu'ils avaient cru pouvoir faire réussir par notre complicité ou notre faiblesse est manquée, grâce à nous. La France s'est levée en masse, avec un ordre et un calme merveilleux et l'invasion sera arrêtée, quelle que soit l'issue des grandes batailles qui vont commencer dans les meilleures conditions pour nos alliés ; les Prussiens n'iront pas à Paris, ni très probablement à Bruxelles. C'est notre pays, au sud de la Meuse surtout, qui sera le théâtre de la plus terrible guerre qu'on aura jamais vue. Quoi qu'il advienne, il faut s'armer d'un calme stoïque, d'un sang-froid imperturbable, d'une résolution absolue de défendre notre bon droit jusqu'au bout, d'une confiance entière aussi, car notre cause est celle du droit et de la civilisation elle-même, et nos alliés, la France et l'Angleterre, renforcés plus tard par l'arrivée des armées russes, constituent la plus formidable réserve de force morale et matérielle qu'il y ait au monde. Une telle confédération, formée pour la plus juste des causes, est invincible et la victoire finale n'est pas douteuse.Vive la Belgique, done, vive la France de la Révolution, soldat éternel du Droit et de la Justice, vive l'Angleterre libérale et démo-

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Le ralliement: journal libéral hebdomadaire gehört zu der Kategorie Liberale pers, veröffentlicht in Bruxelles von 1903 bis 1914.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Themen

Zeiträume