Vive Nameur po tot

330 0
01 Januar 1914
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1914, 01 Januar. Vive Nameur po tot. Konsultiert 11 Dezember 2018, https://hetarchief.be/de/pid/gm81j9869p/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Vive Nameur po tot JOURNAL MENSUEL Directeur : Léon DELOOZ, O. A. — C. 144. Aux chers Namurois. Vive Nameur po tôt. arrive à peine chez les amis qu'il produit chez tous une impression de bien être. C'est tout Namur qu'il, rappelle aux lecteurs ; les parents, dont les nouvelles sonL rares, les épouses et les fiancées qu'on aime avec ardeur, les amis, qui peut-être sont déportés, le beau pays de la Meuse et de la Sambre avec ses siles enchanteurs. Que de charmantes lettres nous avons reçues ! On est lier de se sentir d'un pays où les cœurs sont si grands et si généreux. Nous voudrions vous faire tous participer à cetle joie indicible que nous a procurée les lectures de ces innombrables leltres. Les coupures en seraient trop nombreuses. Aussi nous tenons à remercier ici tous nos chers correspondants. Nous avons dès maintenant l'assurance que notre modeste feuille sera prospère, qu'elle brillera entre toutes, au Iront. Le premier numéro a été tiré à 1,600 exemplaires, le deuxième devra l'être à "2,000. Merci également et bien sincèrement à ceux d'entre vous qui ont fait parvenir leur offrande Plusieurs nous demandent quel est le prix de l'abonnement du journal. C'est bien simple, il n'y en a pas. Nous demandons seulement à ceux à qui leur situation le permet de nous faire parvenir leur obole. Chaque trimestre nous leur ferons parvenir l'état de la caisse. Une chose importe, c'est que le journal soit beau, grand et réalise vraiment la devise Vive Nameur po tôt. La Direction .11 . , , '• UNE BELLE CONFÉRENCE Tous vous avez lu avec un vif intérêt, les feuilles si belles et si réconfortantes que notre ami E. Delvigne, a écrites à votre intention dès son arrivée en Angleterre. II veut faire davantage. Voilà qu'il vient de commencer, au front, une série de conférences avec projections lumineuses, sur Namur. Le début, à X.. le 19 Décembre, fut brillant. On était accouru nombreux, si nombreux que la salle ne put contenir tous ceux qui se pressaient à la porte. Pensez donc ! Un Namurois, venu de Namur qui va parler aux hommes de Namur ! Il fut écouté avec un religieux silence, tel un père qui vient à ses enfants parler de la bonne mère souffrante et dont on n'a plus depuis longtemps que de rares et laconiques nouvelles. Dans de superbes clichés qu'il a pris lui-même, au mépris des peines les plus graves et auxquels il a eu la noble audace de faire passer la frontière, notre ami Delvigne fait revivre les jours animés et joyeux de la mobilisation, les heures fiévreuses du siège, et donne avec émotion un aperçu de la ^e du Belge, du Nifmurois en particulier, sous la hotte allemande Toujours son attitude est digne ; fier devant les avances cauteleuses des maîtres, il est inébranlable devant ses menaces. Ce fut un grand réconfort d'apprendre que les nôtres sont là-bas aussi bien qu'on peut l'être dans de si pénibles circonstances. Au point de vue matériel ! Le comité américain, fonctionnant dès les premiers jours de l'occupation n'a cessé de ravitailler notre cher pays. Avec réminent orateur, disons toute notre admiration et toute notre reconnaissance à ce pays jeune et généreux qui s'est ému à la pensée d'un petit pays qui veut être libre et qu'on veut affamer. Au point de vue moral ! C'est l'inébranlable confiance dans le retour triomphant des enfants du pays Cette confiance, le Namurois l'alimente au souvenir des braves soldats de l'Yser dont I écho des prouesses et de la vaillance arrive malgré tout, jusqu'à lui ; au souvenir du sang de tant d'innocentes victimes qui a rougi notre vieille cité et toute la Wallonnie; au souvenir des incendies afireux dont les flammes sceintillent encore devant les cœurs qui veulent justice et réparation. Vraiment l'on se sent fier à entendre dire ce que les nôtres souffrent pour nous. N" 2.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Vive Nameur po tot gehört zu der Kategorie Frontbladen, veröffentlicht in Namur von 1916 bis 1918.

Sehe alle Items in dieser Serie >>

Zufügen an Sammlung

Reaktionen 0

Mehr Reaktionen

Ort

Zeiträume