Informations belges

89 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1918, 13 June. Informations belges. Seen on 24 August 2019, on https://hetarchief.be/en/pid/kh0dv1dk1p/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Informations Belges Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être con trôlée sur texte de presse ou sur document. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes à.'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service : 29, rue Jacques-Louer., I_.E H AVRE (Seine-Inférieure) France. Au front belge. — Un coup de main brillamment exécuté. — (Front belge, 12 juin 1918). — Dans ces derniers temps, les patrouilles belges ont manifesté une grande activité en différentes parties du front et capturé plusieurs prisonniers, En revanche, de multiples tentatives allemandes ont été invariablement repoussees. Le 10 juin, après une préparation d'artillerie d'une précision remarquable, un parti belge réussissait brillamment un raid au Nord de Dixmude. Dans la nuit du 10 au 11, un coup de main plus important fut exécuté du côté de Asschoop. Un détachement de chasseurs, sous les ordres des lieutenants Galichet et Decarpentrie et des sous-lieutenants Viseur et Matheys, fit brusquement irruption dans le poste allemand de Kloostermolen, après l'avoir tourné par une habile manœuvre,Un officier et une poignée d'ennemis tentèrent en vain d'opposer une résistance aux assaillants. Ceux-ci leur tombèrent dessus avec une fougue irrésistible et, à coups de poignard ou de pistolet, expédièrent dans l'autre monde les récalcitrants. Les chasseurs belges regagnèrent leurs lignes en ramenant 3 mitrailleuses et 4o prisonniers. L'officier allemand. chef du poste et une vingtaine de ses hommes avaient été tués. L'opération entière, menée avec un exceptionnel brio, n'avait duré que vingt minutes. L'Odyssée d'un ballon captif. — (Front belge. 12 juin 1918 : D'un témoin oculaire). — Le ballon est en l'air. A quelque mille mètres du sol, dans la nacelle d'osier, les observateurs scrutent les villages en ruines, les rangées de grands arbres ébranchés par la mitraille, les routes blanches qui fuient toujours plus petites vers l'arrière. Leur mission est diverse. Qu'ils remarquent le panache blanc d'un train, une batterie en action, une circulation anormale, un convoi en marche, immédiatement ils signalent ces faits. Ou bien, précieux collaborateurs des artilleurs, ils règlent le tir des batteries sur les objectifs lointains. Quand le ciel est très clair, devant la sombre raie de l'Escaut, c'est la vue inoubliable du lointain au quel pense tout exilé. Les moulins épars dans la plaine semblent tendre vers eux des bras suppliants. Mais le séjour, au large du firmament, manque parfois de charme. Le câble peut se rompre ; le vent froid ronge le visage et glace les mains sous les gants. Surtout, il y a le Boche. Surgissant de la nue, il pique -sur la saucisse. C'est en vain qu'on tente de la ramener. Elle est trop haute et l'avion est trop près. L'aviateur ennemi, évoluant habilement pour éviter les schrapnells et les balles de mitrailleuses, parvient à canarder efficacement le ballon. On suit auxieusement la trace blanche des balles incendiaires qui pénètrent dans l'enveloppe. C'en est fait ; la perte de la saucisse est certaine. C'est le moment tragique pour les observateurs. La moindre hésitation est fatale, Une seule chance leur reste ; le saut dans l'inconnu. Ce saut il le font entraînant derrière eux leur salut ou leur mort : le parachute. S'il s'ouvre et s'il n'est pas rejoint par la masse enflammée qui dégringole, alors c'est le salut. Sinon, c'est la mort sans phrase. Et qu'elle mort. Il n'y a d'ailleurs pas que l'avion ennemi à craindre. Il y a aussi le canon. C'est un but qui tente souvent les artilleurs boches,d'abord parce qu'il est bien visible et puis parce que c'est une belle pièce à inscrire à un tableau de destruction. C'est ainsi qu'une de nos saucisses était soumise depuis une quinzaine de jours à un bombardement systématique. Cela n'empêchait pas les observateurs de monter lorsque le temps était favorable et d'accomplir les missions qu'on leur confiait. Or, un de ces derniers jours, la saucisse était en l'air, à mille mètres d'altitude et les deux aérostiers réglaient chacun un tir, quand les Allemands cherchèrent de nouveau à la descendre. Cette fois, ils furent plus heureux : au dixième shrapnell, un éclat vint sectionner le câble et l'aérostat libéré, fit un bond dans les airs. Il se comporta dès lors comme un ballon libre et s'en alla à la dérive, poussé par le vent. Comme il prenait la direction de la mer, les deux observateurs, après s'être concertés, décidèrent de sauter. Le sergent s'élança d'abord et le caporal suivit. Ils étaient alors à 1,400 mètres d'altitude. N° 722 i3 Juin 1918

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Informations belges belonging to the category Oorlogspers, published in Le Havre from 1916 to 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Subjects

Periods