La Belgique: journal publié pendant l'occupation sous la censure ennemie

507 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1916, 20 August. La Belgique: journal publié pendant l'occupation sous la censure ennemie. Seen on 25 June 2019, on https://hetarchief.be/en/pid/2v2c825q1m/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Dimanche 20 Août 1916 Il i I ill I I mil m I I ■ Il l il Ml l III p IIII | il lli I i-M'.iM'.TOW.MA-w; 'tvtncm JGT3X1NAL QUOTIDIEN - ZjQ KTuméro : 10 Centimes ^rTr-g. SCHBSBSES^aw,ni^—JumiL. J -■ j frJMkMWVBUWIliJUig -r^^jrcrrT.giK'acv^.a 3m" Année. — N* 635 LA BELGIQUE PRIX DES ABONNEMENTS Un mois (septembre) , . -, i .... -. TTj fr. 2.3C Les demandes «Tâtonnement sont reçues EXCLUSIVEMENT onx guichets <!es bureaux de poste- ADMINISTRATION ET RÉDACTION Sli MontaçpiS-aux-IIerbe!£-~Potacrères, BELr jfJSîjLiES BUREAUX .D£8s1T HEURES gûS. MORESSÉE, DiRECTEUR Petites annonces . . ; ï v la ligne, fr. 0.50 Réclame avant les annonces . • »— 1.25 Corps du journal ...... >— 5.00 PSIX DES ANNONCES Faits divers ......... - , 3.7s Nécrologie ; . •— 2.50 , .Coin cte Eleveurs. . ... \ <—■ 1.00 ylujourd'hui : HUIT pages. LA GUERRE f<3-a5 jour ese gy@r?© Les ALLLs ont, tout le long de la semaine', poursuivi avec la même résolution leur ofiensive en Picardie* Muas leurs attaque^ àUinterrompues se sont heurt es à une résistance tonjouoes aussi opinera, die telle vS rie que les résultais ©a ont ét ■ limités. Nous eu résumerons le niieupe la Signification en disait que les combats des derr îers jours ont rapproché d'avantage le iront de bataille des villages do Martin-puiieh, de Guiliemont, de Maurepas et de Cléry. Sur lo restant du front dans l'Ouest, les opérations sont entièrement dépourvues tfampleur. ♦ Je * Les hostilités en Russie, pour ainsi dire Suspendues tout le long du front von ^lin. Gen/burg, ont, été au contraire très actives eu Gamâe. On suit- que les attaques déo Russes, enrayées ou à peu prèd dansi le secteur ouest de Zalooze où il semble qu elles ont tté le plus aAiiarmLç, leur ont en re-vancho réussi sur les deux rives du DïiBe^-ter, où elles les ont conduits dans la région de Madiainpol et-dans la vallée occidentale de la Bijstjttyciza. Depuis quatre jours, la lutte subit un temps d'arrCt qui laisse les belUigéranti» en présence le long de la li|gne Zborow-K.ozo v n-Podhajee)-Marcampoil-ouest de Stanislau, délimifcée ici jeudi matin. Elle commue, par contre, à se développer dans la r (^ion des sources du Pruth, où les Eusses ont repris» le dessus, ainsi que dans le Sud-ouest de la ©ucovine, où les Austro- Allemands gardent l'avantage. * ♦ * Sur le front austro-italien, la lutte so concentre à Test de Gorz, ainsi que sur le plateau de Doberdo, dans le secteur d Gp-pachiasella. El'e conserve .usqu ici le caractère de ,,guerre de tranchées" qu'elle avait momentanément semblé vouloir perdre lors de la prise do Gorz» de sorte que, malgré leur violences, il n'est guère possible do s'eteudre sur 1-& opérations erfauises actuellement engagées dans le Kiistenilund entre Italiens et Autrichiens. » * * Tandis qu'en Albanie les belligéranijSi restent dans l'expectative, on signale eu Grèce une action qui pourrait bien être le prélude d'hostilités suivies entre l'armée Sarrail et ses adversaires, Bulgares et Austro-Allemands. Répondant à diverses attaques prononcées la semaine dernière contre leur aile dioi.e par une division serbe, lee Bulgares ont pris à leur tour l'offensive et se sont emparées de Florina. fcituée à 8 kilomi tires de lt frontière grecque et à 35 kilomètres de la frontière albanaise, Florina est la pre-oiière localité grecque importante que l'on rencontre sur lo chemin de fer de Salonique à Menas tir, à 28 kilomètres au sud de cette dernière ville. Comme Florina constituait le point d'appui le plus notable de l'aile gauche de l'armée Sarrail, qui par conséquent a grand intérêt à le reprendre, il est à prévoir - que les opérations engagées en territoire hellénique ne seront pas sans leu> demâin. • * • Les Turcs, dont l'aile gauche et le centre sont immobilisés devant les Russes à l'ouest i dé Trébizonde et d'Erdsmdjan, ont continué à avancer leur aile droite dans la région ouest du lac de Van, au nord du secteur de Musch, jusqu'au deFi du fleuve Mourad. Les Russes seront obligés de répondre à cette manœuvre hardie, qui menace Erzeroum par le sud, avant do pouvoir songer à continuer le mouvement offensif qui a récemment avancé leur aile droit1 lu ••qu'au delà d'Erdisind'jan. Bn m me temps qu'ils ont de la sorte am liorô leur position dans le Caucase, le^ Ottomans ont poursuivi leurs avantages en Perse : ils s'y sont avancés dans l'inférieur, sur une profondeur de deux à trois cents kilomètres, à l'est d'une section considérable de la frontière de la Mésopotamie- Sur le Tigre, rien n'est survenu dans le secteur de jFfelahie, mais on signale sur l'Euphrate, pr.'is die N'as rie, une attaque des Anginds restée sans résultat. E'u Egypte, le calme s est rétabli aut>ur dé Kalia. DANS LES BALKANS Zurich, 17 août : La , Zurcher Post" annonce que plusieurs milliers d Italiens ont débarqué à Salonique. Le général Sarrail a déclare à un député vAnizéliste qu'il doit attendre* de nouveaux envois de troupes avant de pouvoir commencer une grande offensive. Salonique, 18 août : Un aviateur français, dont l'appareil a capoté, a été feué. IBncare>t, 17 août : M. Alexandre Marghiloman, chef du parti conservateur, est arrive à 'Bucarest. J1 est probable qu'il sera reçu en audience par le Roi. Bucarest, 18 août : Le journal officieux ,,L'Indépendance Roumaine" annonce que dés déliItérations ont lieu actuellement eiotre MM. Carp, Marghi-Joman et Majorescu, dans le but d'unifier le«ur att'tucJe en ce qui concerne la jjoli-tique e .^^rieure. D'autre part, 1\, Ad verni" affirme que, dams l'éventualité d'une orise gouveruesnen-tale, le parti conservateur envisage la création d'uia cabinet Marghiloman-Carp. Bucarest, 18 août : L'exportation de quelques wagons de cuivre c'e la Roumanie en Allemagne ayant provoqué une certaine agitation dans la pressa favorable à la Quadruple-En tente, 3e gouvernement roumain a d/'clarô qu'ea échange de oe cuivre, l'Allemagne a fourni . à la Roumanie des produits chimiques indispensables à la viticulture et qui faisaient complètement défaut en Roumanie. Bucarest, 18 août : Avant-hier, le septième train ,,Merkur" est arrivé d Allemagne à (Bucarest, chargé de produits métallurgiques et chimiques. Copenhague, 17 août} : On mande de Vienne à la ,,Berlilngske Tidejide'' que les ministres dPAllemagne et df AutriAe-ÎIongrie à (Bucarest ont fait des d*imarche3 communes' auprès» du gouvernement roumain pour lui faire remarquer qu'il serait contraire à la neutralité du pays d'autoriser le pass?uge de trouj^es russes1 à travers la Roumanie. Bucare t, 18 août : Le correspondant à Sofia d'e lai ^Ditoo-ueata" annonce que le consul de Roumanie à Ro"jt-/;!iouk vient de ren'iaer eau (Bulgarie. El a rendu visite auix autorité civiles bulgares et a déclaré que le gouvernement roumain a décidé die poursuivre sa politique de neutralité. Cette nouvelle a fait une excellente impression en Bulgarie. Bucarest, 18 août : Lo journal ,,Politique', annonce que le ministère de la guerre a repris, pour compte de la boulangerie militaire, lés stocks de céréales que le gouvernement anglais avait acliej.'s l'année dernière. Paris, 18 août : ! Sur la foi de nouvelles1 publiées par les journaux grecs, les journaux français annoncent que le ministère grec a fixé les élections générales au 25 septembre prochain. , , Londres, 19 août : D'après le ,,Temps", les élections grecques auront lieu le 27 septembre. Londres, 18 août : ; ^ On mande d'Athènes au ,,Times" qu'en réponse a la demande du gouvernement grec las puissances de l'Entente ont autoris», à : la condition qu'il n'y ait pas di'attaques contre les Alliés, les réunions électorales et la dji'ffusion des journaux, dans ia izpnei ce- 1 cup^e de la Macédoine. O SUR MER Cologne, 18 août : 1 On tr-1 graphie de Berlin à la ,,Gazette de Cologne'' : —1 Nous apprenons que 1e super-drered1-nought italien ,, Leonardo da Vinct'; a coulé tC 3 août dans la biiic do Twcaiw,' Zv suite d'une exjjlosion provoquée par un acte de veoigeance de deux matelots punis. De? 094 hommes d'équipage, 6(Xj étaient à ter'e en congié; 6 marias seulement de ceux qui se trouvaient à bord ont pu être sauvés. Deux amiraux, deux capitaines de marine, un capitaine anglais et 60 aspirants sont parmi les victimes. Londres, 18 août : Le ,,Chicago Daily News" a annoncé que le sous-marin allemand commandé par le capitaine von Weddiingen a coulé après avoir tenté de pénétrer à Cromarty Fi t'i pour attaquer la flotte anglaise. Le ,,Tintes" 1 dénient ce Je information et, se basant sur un avis de l'Amiraut j anglaise, déclare que le ,,U. 29v a été éperonné en pleine» mer par un navire anglais, tandis qu'il tentait d'attaquer une partie de la fictlo britan>-nique.I.ondres1, 18 août : Le vapeur russe ,,Kovd,a" et les voiliers italiens ,,Lorenzo Donato" r,San' Anto^ nio" ont coulé. Rotterdam, 18 août : Ilier soir, le vapeur allemand 3,Mars" est parti pour LuHea, en Suède. Londres, 19 août : Le Lloyds mande que le vaippur espagnol „PagasSari" (3,287 tonnes) a été j coulé. -e DÉPÊCHESJMVERSES Pari5 18 août : A la Commission sénatoriale de l'aiimée, treize smateurs, parmi lesquels M. Clemenceau, ont- céposé une motion urgente priant i.o ministère d'ordonner le rappel dans les garnisons du pays de la classe de 1917, qui a déjà été envoyée au front, malgré les oromesses faites par M. Briand. Paris, 18 août : Voi i le texte d'e l'ordre du jour proposô par La minurité au Con.se; 1 national socialiste français : — l.e Conseil national envoie retvpree-sion de sa tristesse, de ses sympathies et de son est .oir de revanche sociale aux prolétaires de tous les pays. Il se déclare résolu à contimuer son concours à la défense nationale, mais à exercer en m^mo teanps son «action pour une paix durable rapide et sans annexion. Afin de rechercher les moyens les pilus efficaces de rétablir la paix; efc de fai e prévaloir, lors de la discussion des traités, la pensée et li volonté du socialisme organisé, le Conseil na,tiona.l : 1> sq déclare pr 'i, conforruémeat aux décisions des congrès internationaux, à la reprise immédiate des relations intenietionales ; 2° donne misr :-don à la C. A. P. de provoquer sans retard un congrès des sections nationale® des pa^ys alliés. En outre, justement inquiet du discours provocateur de Nancy et des prétentions do l'impérialisme rusafe, et dans le but de dissiper toutes Us équivoques, le Conseil national demande au parti et à ses élus au ''arlement de mettre le gouvernement en demeure:]0 de faire connaître publiquement et sans retrfrd le» buts de guerre de la France et de se3 alliés ; 2° et d'accueillir favorablement toute proposition de médiation ou d'arbitrage.'' * » • Bordeaux, 18 août : Un incendie, qui a pris des proportions considérables, s'efit déclaré au lieu dit, le Vigneau, commune de Marsillac (Gironde), occasionné par l'imprudence d'un résinier qui avait jeté une crgareCfie non éteinte près d'un tas de bruyèi'es sèches. Malgré de prompts secours apportés par les voisins et les convalescente de l'hôpital, le feu. s'est communiqué aux forêts de pi^s voisines, se dirigeant à la fols dans la direction de Léognon et dans-ceilo de Sai»-eats. Des troupes ont été envoyées sur 1er,' lieux pour aider les population^ û. combattre efficacement le fléau. Mais les flammes, activées par un vent violent de nord-est, se 5011't propagées avec une rapidité foudroyante, accomplissant leur œuvre dévastatrice sur une profondeur de plu9 de six kilomètres. En quelques heures;, toute la foret de La Brède a éfcé détruite-, puis oe fut le tour du bois de la Cape, Broustey-ron, La Sesque. Les dégâts atteignent un ahiffre très important. A Périgueuv, 150 hectares de bois taillis, sis aux envirou3 du vihage ces Mour-neaux, ont été la proie des flammes. Les pertes, non assurées, s'élèvent à 10,000 fr. A Mozin, 200 hecfaies de pims, non assurés et appartenant à divers propriétaires ie la commune de Réaup, ont éti-é dûtiruiis par un incendie. pertes s'élèvent à 100,000 francs. * ♦ * Zurich, 19 août : On mande de Milan auts ,,Nem? Zuri-cher Nachrichtea" que le port d'e Venise a été détruit, en grande partie la semaine derni'-re par les attaques dbs avions autrichiens ; il offre un aspect désolant. ïjg gouvernement a- accordo un pi-emier subside de 1 million die lire à la ville do Venise pour la reconstruction du, port, qui coûtera 12 millions de Lire. * Turin, 1S août : M- Boselli, président du Conseil des mi-listres, a adressé, à Turin, une allocution iux représentants de la presse. Il a déclaré lotammenc que FltiEe aunm a surmonter de grandes difficultés avant d'arriver à réaliser ses aspirations. M. Boselli a pri:^' les journalistes d'y préparer le public en lerir faisant) comprendre ]uc la victoire finale exigera de nouveaux ïti d'mmenses sacrifices. * * * Rome, 18 août : Le bruit court que le gouvernement ita-ieu aurait l'intention de-.r'troo'der l'ecploi-atioiï des t"l phones à une société particu-i.re.♦ « ♦ ?.Iilan, 19 août : D'après les journaux de 5filan, un oura- f?î >1 n C -Wl liî<jrr lcv jx—^iL-, «- Lrionale de la province de Milan. Jusqu'à présent, on signale 15 morts et 4r ble is>s-«* * Turin, 18 août : Le train r api Je de Gênes-Turin a déraillé à Alessamdria; 7 piersonnes ont étS >lessies el un voyageur a été tué. « • Lowenberg (Silésie), 18 août : Le 18 août, à 5 h. 41 du matin, un train ïe voyageurs s'est jet', dans la gare de Rosendau, sur un train de marchandises ; leux employés des postes pt quatre voyageurs ont éfc> légèrement blessés. Les dégâts nat'rieb sont assez importants. Une em-]uêre e-t ouverte. L'exploitation n'est r,ajS interrompue. • *'* Moscou, 17 août : L'administration municipale ; a réquisitionné trois dépôts des tramways pour y établir des boulangeries. ♦ * * Petrograd, 18 août : Le ,,Kusskoje Slovo" annonce que plusieurs entrepôts et usines ont oôé incendiés à Ni j ni -Novvgor od. Les dégâts matériels lépassent plusieurs millions de roubles. * * * Stockholm, 17 août : Certains journaux de Stobkholm publient une information suivant Laquelle les Etats scandinaves, la Hollande et ila .Suisse auraient constitué une alliance ayant pour but de défendre les principes du droit international et de s'opposer aux prodjdes arbitraires des belligérants. Le ,,Svenska Dagbladct'' se montre sceptique à ce sujet et pense qu'il s'agit simplement d'une protestation commune des Etats scandinaves contre l'abolition do la Déclaration de Londres. * * # Stockholm, 18 août : 3 .a récolte en Suède promet un rendement très important. * *■ * Stockholm, 18 août : Des 60,000 colis postaux anglais destinée à la Russie, retenus à Goteborg, mais libérés depuis par arrêté royal, 50,000 ont été délivrés jusqu'à pr'sent à l'administration des postes russes. D'autres envois \ os-taïux de ce genre ne son4 plus arrivés d'Angleterre, Tadminisu-ation deys postes stvDioises ayant refusé d'expédier des marchandises anglaises en Russie. Par contre, environ 400 paquets, destinés à la Russie, arrivent journellement de France, d'Italie et de Suisse. « * » La Haye, 18 août : La premi.re Chambre a acoj té le projet d'e loi concernant la répartition aies produits alimentaires à la population. Elle a voté, en1 outre, un crédit de 20 millions do florins poa;r l'achat et la préparaiqa des vivres. » * • Amsterdam, 18 août : Les Anglais retiennent depuis ;iix à huit semaines des vat; e.irs hollandais amenant des c réaies aciNeti>es par le gouvernement néerlandiais- Les cargaisons die dlix rie ces navires commence.it à germer. * * * La Haye, 17 août : Une réunion des partisans du suffrage universel pur et simple a eu lieu hier, une deuxième réunion aura l eu aujourd'hui. EtUe demandera le dépôt d'un projet de loi accordant le droit de vote à tous les adultes eb stipulant qu'il suffit dJun court séjour dans une même localité pour exercer ce droit. ^ m Flessingue, 18 août : Le nouveau nonce de Belgique est arrivé hier à Hossifcigiie, à bord1 du pa<papb.ot) „Prinz-IIendlrik", de la Société Zoalaud.» * * * Amster&am, 1S août : Les recettes du Trésor pour le mois do juillet se sont élevée? à 18,11 millions de S-orics, contre 15,(57 millions dis florins en Jàilet 1915. Depuis le commencement dé l'année, les recette d!m Trésor hollaaidais ont atteint 115,36 million^ de florins, contre 94,1 millions de florins pendianti la j>é- ( riooia corr«spondante de l'année dernière. t * # * Londres, 19 août : Lord Crewe a pris au ministère de V in- 1 straction publique la succession de M. Arthur Ilcnderson, nommé trésprisr général et iiKÛateau au sein du Cabinet à titre de ^ conseiller du gouvernement pour les ques- 1 .i'ms ouvrières. Lord Newton, qui a donné 1 3a démission de trésorier général, a été 1 nommé souS-secré;aire d'Etat adjoint aux affaires étrangères. 1 * i * * Londres, 16 août : Le „Daily N'ews" annonce qu'un groupe • parlementaire s'est formé sous la ir.si- j jence de Sir John .Simons. Il dieanandic ineie autres, que le Parlement qui siégera } iprls La guerre soit nommé sous 1.3 régime lu suffrage universel. Ce groupe a rallié jusqu'à présent uno trentaine jeta députés. ] Londres, 17 août : Le cocnte Salis a ét^ nommé ministre -l'Angleterre anpi*èâ du Saint-8ioge, eu rem- I placement de s^r Henry Ho(ward. < ♦ < « * Londres, 18, août : Les journaux annoncent qiue, depuis dix [ours, toutes les communications avec l'ar-ïn 'e anglaisé opérant sur Tigre sont [; nterrompues. ♦ 1 1 * Londres, 19 août : Le Roi a signé un arrêté royal interôi- t saiit touile exportation d'Angleterre en j S^uédie, à moins qu'elle ne soit autorisée c par le Comptoir eomm-^rciai de guerre. r * « * Londres, 19 août : D api\s le ,,Daily Mail", la grande cherté des viVres a produit en. An^ctairo no. tel mécontentement que le gouivemement 1 asra sous peu obligé de prenne dés mo 1 àares'. 1 D'autre part, les ilry&stries importantes, l j notamment les compatgnie^ dlo càemrrifc Je fer, se fcrourvemfc devant certaines dLffi- c s, les ouvriers réc'amant dbs auigmem- ' fâjEtOUS U'O O.UUUV ... 1 .. Gl, „ ,(1 cherté de la \ae. » ♦ ♦ Londlres, 18 août : Répondant à une quesiioni, le ministre riarceurt a déclaré que 1 augmentation du 1 pïîx du pain à Londi'es ét-â'j une conséquence de la hausse des prix du froment 1 an Amérique. Cette hausse se trouve e:i rapport avec la situation et Itîs prévisions ; ilo la récol'jo dians l'Amérique du Nord. ; Vendredi dernier, le prix du Nortiier Mani- j toba est monté de 47 shillings à 72 sh. 2 d. var quarter à Mark Lane. A la question si le gouvernement ne comptait pas poursuivre les spéculatiaurs, M. Hareourt a répondu : „Contre les Américains, nous ne pouvons rien." ♦ * * Londres, 18 août : Les journaux anglais apprennent de Syd- ! aey (Australie) que le Parti ouvrier a tenu om meeting de protestation contre l'intro-iuction du service obligatoire; la réunion a ?te troublée par la foule. P5usieftirs arrestations ont eu lieu. A Hobort également), les 1 syndicats ouviaers ont protesté contire le projet de service obligatoire et ont menacé les représentants ouvriers au Parlement de , leur enlever leur siège s'ils votaient en faveur du projet. • S Paris, 19 août : Le ,,Temps ; annonce que lord Grey a opposé une fin de non<-reOevoir à la protestation dl3 la République Argentine contre les listes noires. * ♦ * Washington, 19 août : Les efforts faits par le président des EtatSi-Unis pour résoudlre la question des cheminots Sont restas vaii-is jusqu'à- pr'sent.* « * "Washington, 17 août : M. AV'ilson a invité les présidents, dos principales compagnies de chemin de fer à délibérer à Washington. * « * Nev.'-York, 18 août : Le nouvel emprunt anglais do 50 rnil-lioi.s de £ sera limis aux Etats-Unis la Ira septembre prochain. Il sera gag'6 par dss fonds américains, eanadi ns et autres d'une valeur de 00 millions de £. Le syndicat des tanqwiers prend l'emprant à 9S p. c. et l'offrira ats public à 99 p. o. L'Angleterre se roserve le étroit de rem-bo.jrèar l'emprunt, en tout ou eu pnrtL, jusqu'au 31 octobre 1917, au prix da LOT p. c. # * • Zurich, 18 août : La „Neue Zuexcher Zeitung" annonce fjup dans la presque totalité des villes des Etats ^'Onis sont annoncés des meetings monstres ttour protester contre les listes noires. Toutes les Chambres do commerce américaines, ainsi que toutes les unions commerciales, ont protesté contre les agissements de l'Angleterre et ont réclamel'in- fït'VOTuion énergique de M- Wi'îson. « * » Ne~w-York, 18 août : Les débats qui viennent d'avoir lieui au Congrès ont démontré l'existence d'uae opposition formidable contre toute vedléitiô d'aceonîer l'ihdépondanoe aux Philippines. » ♦ • Iiond'res, 18 août! : La ,,Morning Post" attire l'attention du: public sur Fa cor oisœm ent considérable d»aj commerce des Indes angjjodses aveo 1e Ja*-pon Les exportations japonaises à Calcutta ont monté en 1916 de 50 p. c. Le pays entier est inoolé d)e marchandlises japonaises. COMMUNIQUÉS OFFICIELS Communiqués des Puissances Centrales. Berlini, i9 août. — Officiel de ce midi : Théâtre dé la guerre à 1 Ouest. Hier, nos vaillantes troupes ont victorieusement résist ', grâce à leur endurance t à l'esprit de sacrifice qui les anime, à. m formidable effort, des ennemis coalisés ïontire nous. Presque au même moment, lans l'après-midi, après une préparation l'artillerie poussée jusqu'à la plus extrûme violence, des masses anglo-françaises se sont lancées à l'assaut au nord de la tomme, sur Te front Ovillersi-Cléry, large F environ 20 kilomètres, et de très consi-1 Arables forces françaises ont attaqué, à Iroite de la Meuse, le secteur fFhiaujnontu Pteury, ainsi que nos positions établies lans lo bois da Chapitre et dans le bois le la Montagne. Au nord delà Somme, le combat a sévi usque tard dans la nuit. A plusieurs en-iroits l'ennemi a pénétré dans notre ligne a plus avancée et en a été recelé. ^ Des leux côtés de Guillemont, qui est resté so-idementi entre nos mains, il occupe des éléments de tranchées qu'il a gagnés. Entre 3uiul(inont et Maurepas, pendant la nuit, îoua avons légèrement et systématiquement •aceourci notre ligne qui formait saillie, ^'cainemi a payé par d'immenses sacrifices anglante ses e^forls, qui ont cchoué dans eur ensemble. Des troupes de la garde, les troupes rhénanes, bavaroises, saxonnes li wurtjinbetrg'eoises; ont Inébranlablemient naiiLtenu leurs posiions. A droite de la Meuse, l'assaut fran;ais épété a été brisé avec de très fortci? pertes otir l'ennemi', après des luttes çà et là Lès acharnés. Près du village dé Fleury, 3 combat continue encore- Dans la partie rientale du bois du Chapitre, nous avons lit plus de 100 prisonniers, au cours 'une contre-attaque. Dans ie bois de la Iontagne:, des éléments de tranchées nvan-ées, complètement détruits par la canon-ade, ont été abandonnés à l'ennemi. Théâtre de la guerre à l'Est. Front du felJ'maréchal von IlîndJenburg : A l'ouest du lac Kobel, le combat acon-inué hier. Les attaques russes ont été net-ament repoussées. L'ennemi a laissé* entre ios mains 3 officiers et 320 soldats comme Tisonniers, ainsi que 4 mitrailleurjes. En de nombreux points du front d'u Sto-hod, l'ennemi a sensiblement aiugmenté 'intensité du feu de son artillerie. Des deux côtls de Rudkar-Czorowisezzo, Près de Szelwow, de biiibies attaques ri.rs-io>s or.t échoué. Prèc de Z wiidacze, des avant>gardes en-iemies ont ét'1 repoussées • Front du général de cavalerie archiduc Jhaiies : Au nord des Carpat'oes, .la situation es! nchangée. La hauteur _ de _ Ma^urat, située lu nord du Capul, a été prise d'assaut par es troupes coalisées. Nous avons laid 600 •risionnieirs. Des contre-attaques ont été epousséee. ThéCJtne de la guerre dans les Balkans. La poutre-attaque faiti des progrès se-•ieux au sud et à F est do Florina . Au sud-ouest du lac de Doiraar, les com->ats sur Icîs positions avancées bulgaies se sont renouvelées di3 matière intermittence. A l'est de la Struma, le Vrunoi Balzan [Sarti^a-Planina) a été franchi. * >:< Vienne, 19 août. — OKicied d'hier a uidi : Front russè. Front des années du général do la cava-erie archidic Charles : En prenant d'assaut le mont Starna Obc syna, les troupes alliées ont amené 200 irisonniers ot 2 mitrailleuses. Au nord de Horozanka, des bataillons lusitro-hongrois ont délogé l'ennemi d une ranchée avancée. Les troupes impériales ottomanes mcor-Dor-es à l'armée du général comto von Bothmer ont repoussé des tentatives! d at-nque.Front des aimées du feldmaréchal-génèral von ILiudenburg : , . , Devant lo front de l'armée du oo'lono.-ge-léral von Bohm-Ermolli, l'adversaire a, au jours ce ces' jours derniers, essuyé des dé-"aiîes tellement lourdes qu'il s'est, hier, enu complètement tranquille. Sur le front, de Voliiynie, fructueuses en-reprises de nos patrouilles. Front italien. L'ennemi continue à canonner notre nouveau front dans le pays de Gôrz. Nous ivons repoussé une attaxpio tentée contre la hauteur au sud-ouest de San Grado di Merna; abstraction faite de celai, il n'y a [>as eu de combat d infanterie. Front du Sud-Est, Rien de changé, du côté des troupes iust r o-hong-ro ises. ♦ Sofia, 17 août. *— * Officiel! dlu. grand quartier général : Î1 est incontestablement étabb que toute la I7e division coloniale française a pris part- au combat livré lo 15 août. Hier, 1 artillerie ennemie n'a pas cessé de bombarder nos positions avancées établies au sud et à l'ouest du lac de j >oi-ran. Le même jour, dos colonnes d'infanterie ennemie ont tenté d'avancer; a^ certains endroits, elles occupaient en prof vndeur jusqu'à cinq échelons successifs. Elles ont été répoussées avec de fortes' pertes et forcées de so retirer en désordre dons les positions d'où elles avaient débouche. Sur les autres fronts, faible activité de l'artillerie ennemie. * * * Sofia, 18 août. — Officiel du gra'nO quartier général : Hier, nos troupes ont repoussé une attaque serbe prononcée sur le front qui s'étend entre les lacs d'Ostrowo et do Prospa. EU s ont poursuivi l'ennemi et ont occupé la ville de Lerine (Florina). Hier soir, après une longue préparation d'artillerie, l'ennemi a attaqué nos positions avancées au sud dt à l'ouest <îe la ville de Doiran et nos postes établis dans le village de Doltschoni ; il a été repoussé par notre feu et, à certains endroits, par des contre-attaques et par des com îits à la baïonnette ; il a été forcé do se retirer avec des pertes sensibles. Plus tard, il a renouvelé son attaque sans obtenir de résultat.Sur le reste dm front, engagements entre détachements de reconnaissance. Une escadrille d avions allemands a attaqué efficacement ce matin des batime. ts de chemin de fer près du village de La-netscliewo, des camps ennemis établis- près des villages d'ilarsovo, Ga/al antzi, Dru. gomirtzj et Kalabak. Tous l-.s ap^nreils ont rallié leur port d'attache. Communiqués des armées alliées Paris. 18 août. — Officiel de 3 heures : Au nord de la Somme, plusieurs tentatives de contre-attaques ennemies sur nos nouvelles positions au sud'-est de Maurepas ont été brisées par nos feujx. Nous a\ fait des prisonniers. Au sud de la Somme, nous avons débloqué quatre mitrailleuses dans les uan-chées situées au sud de Bei:oy. Sur la rive droite de la Me >se, apr's un violent combat, nous avons chassé 1 ennemi de la partie du village do Flciuv qu'il occupait. Quelques fractions ennemies se maintiennent encore dans de pe.us p;tés \.g ruines situés à la lisière est. Eulro Thiau-mont et Fleury, nous avons également ri:--l'sé de sensibles progrès. C'înquan'te - jn-i-sonniers, dont un ofûcier, sont res s e.-io nos mains, ainsi -'qu'une niiûi-ail.eJsû. I'artout ailleurs, nuit calme. * * * Pans. lS août. — Officiel do 11 freurcs : Au nord de la Somme, une ntttque de nos troupes, dirigée sur la pa.r.ie de Ài.'U-reuas occupée par l'ennemi, nous a perucj» d'enlever, au cours d'un brillant assaut, une notable partie du village, ainsi tpie lû^ calvaire si-t.ué au stidi-est- N airs avo .s fait deux cents prisonniers» valides dans cette opération. Entre Maurepas et la Somme, nous avons élargi nos positions à 1 est de la route do Maurepas à Cléry. Sur la rivo droite de la Meuse, ne us avons poursuivi notre action ol'fmsive en chassant l'enjucmi de deux redoutes fo.ti-fiées au nord-ouest do 1 ouvrage de i'nmu-mont. Une centaine d'ennemis non bie- - s^, dont cinq officiers, ont été capturés, ainsi quo fa. s înjfcratlieuses. A l'est, da bois de -..CLliap^ti'o^^ JI-qjis _aVOJJS iil meui de Vaux. Canonnade habituelle sur le resfco du front. * * * Londres, 17 août. — Officiel do la;?'®-midi : Le combat que nous avons li ré hier sair, en concordance avec l'ait opie française dirigée contre Maurepas, nous a jjfârmis d'avancer nos lignes a 1 ouest et au sud-ouest dé Guillemont. A l'ouest du bois u<o-) Four eaux, *300 mètres de tranchées ennemies, distantes d'environ 3Qf> màrcs de nos anciennes lignes, sont tombées entre nos mains. Une attaque allemande à été uej&-inent paré© par le feu de nos mi.raûll.euse®, à l'est de la ferme de Mouquet. Nous avons fait sauter une minje à l'ouest de Viimy et nous avons occupé 1 o^ionm-ir sans rencontrer de grande rés st n.ee. Deux contre-mine^, qui ont sauté de ; rt et d autre au sud de Loos, n'ont pas Lit beaucoup de victimes, ni occ.sijonné de grands dégâts. » Londres, 17, août. — Offic el du soir : Le duel d'artilLiie a étî continué as>cz activement pendant toute la jouruvje, spécialement sur notre aile droite. La nuit dernière et ce matin, I ennemi a dirigé une série d'attaques,, développ'-es sur un large front et exécutées par des f rcos considérables, contre nos tranchées établi."a au nord-ouest de Pozi^res. Six vuigues d « s-saut successives ont été repoussées avec, d© très fortos pertes pour Ls ALeonanr.s Notre artillerie et nos mitrailleuses ont dirigé un feu meurtrier sur l'ennemi. Les A L:nand3 n'ont réussi à aucun endroi: à toucher nos lignes. Au luord-ouesjt de Bazenlan, envi.on 100 mètres de tranchées ennemies sont tombées entre nos mains. Une contre-attaque allemande; pronroc^ au;ourd hui prôsi de Mart'mpuioh, a éohoué et a laissé quelques prisonniers entre nos mains. Un avion allemand a été descendu -dans nos lignes près de Pozières. * * * Rome, 17 août- — Officiel du grand quart er général : Sur le front de Frsonzo inférieur, 1 activité de l'-rti'le.ie et des lance boni, e; contre les lignes ennemies a continué Lier. Sur le Karst,, uno c.nitrc-nttaque ^nnemie a de nouveau été repoi.ssée; nous avons lait une centaine de prisonniers, paiimi lesquels 4 officiers» Dans le secteur de Tolmino, notre ariil-lerié a iris sous son l'eu la gare de Santa.-Lucia, où des mouvements de tjrains avaiemt ét-j signalés. Dans ie Cordevole supérieur et sur ^ le haut pl'.jeau de Tonezza, graiide activité C% l'arliliel'ie enaemie, qui a ét efâcacome .t contrebiittue par la nôtre. Une de nos escadri'kvs, composée d'appareils Voisin, a bombardé, avec de tr s lions résultats, ia ga.re de lteifenberg, saur la ligne G<rz-Trieste. Nos aviateurs sont rentrés indemnes. La nuit dernière, des hydro-avions ennemis ont lancé des bombes sur Venise et eur la lagune de Grado. Il n'y a p85 eu <1® victimes; mais quelques dégâts onft été occasionnés par les explosions. P0tro.trad, 17 aoîit. *— Officiel :■ Sur tout le front, canonnades et fusillades. A plusieurs endroit», l'ennemi a en* trepris des contre-attaques, qui eut été ne-poussées par notre feu. Un zeppelin a survolé la yôgion do Kom-meren, à l'ouest de 12i^3aj et a ^anoé &eg bombes

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title La Belgique: journal publié pendant l'occupation sous la censure ennemie belonging to the category Gecensureerde pers, published in Bruxelles from 1914 to 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods