Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

172 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1915, 04 April. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 24 May 2019, on https://hetarchief.be/en/pid/f18sb3xs58/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

\NVEKS,. Dimanche 4, Lundi 5 et Mardi 6 Avril 1915 Cinquante-huitième Année - No 17.276 : fie* & RÉDACTION : I i^# VLE#KX, 14 ; Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligtt» 1 franc la ligne sur double coionne. Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au liynomètre. — Let titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, me Léopold, 49. Anvers, 6 avril 1915, 9 h, du matin - Baromètre 757,5 --| Thermomètre cent (maxj + 11 - Thermom cent m n.) I o. 1 Pluviomètre 12 m/m. - Vent S -0. - Prévision : Plu,?. Astronomie 7 Avril ■ i „i„:i 5 h. 7 m. matin — ( 5. 7) ■ reVC'l. J ' •! 6 23 soir =(18.23) ■ Coucher du soleil | " 34 " patin ( 2.34- I Lever de la luae 10 " 14 matin (10.14' K .atihM avril : : il : 36 I «.in" (Ujgl F Premier quartier le 22 avril. 3 „ 39 „ _ ^ I Pleine lune le 29 avril . . 2 „ 1 I Dernier quartier le 6 mai . . o ^ » Haute marée à Anvers Matin Solr 7 avril 9 h 2 m ( ? ■> 2> 9 h' 39 = '21 h 39) 8 avril 10 h! 17 mi '10 h. 17) 10 h Un, ^(22 .54, 9 avril 11 h. 32 m. = Il h. 32) — h. — m. —11.—) (Heure belge). Hauteur du Rhin 1 Cologne 1 avril 3.23 m Strasbourg 1 avril - m l Huningen .. 2.10 „ Lauterbourg „ - .. [ Ke\il 3.10 „ Maxau .. I Mannheim 4.28 „ Germeisheim „ - - I Caub .. - » Mayence .. 1.86 „ I Kuhrort „ - .. Bmgen „ 2.67 [. Duisbourg „ 2 66 .. Coblence 3.2o „ • Waldshiit7 „ — .. Dusseldort „ J.l/ .. r Lobitii » 12.25 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar ï 'Francfort 1 avril 2.49 m. Ileilbronn 1 avril 1.40 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee ï '.['rêves 1 avril 1.28 m- Constance 1 avril m Port d'Anvers ARRIVAGES DU 3 AVRIL I steamer Union III, tle Bruxelles. Telegraaf II, de la Hollande. k Bateâu-moteur Stau Roesselaeiuî, de Gand. 1 Ponton Transport III, de Boom. E Allège Henri, de Burght. Elektriek, de Burght. » Kempenaar, de Exaerde. .. Louisa, de St-Ainand. » Adeline, de St-Aniand. .. Pro Patria, de Hoboken. » Bonne Aventure, de Heinixeni. >. Progrès, de Zele. » Marguerite, de Wiutiiain. >' Coletta, de Baesrode. » Patriotisme, de Merxem. » Jongi; August, de Gand. » Ei'i, de St-Gluslain. » Spero, de St-tihislain. » Credo du Wilu;broi:ck, de St-Gliislain .. Actum Est, de St-Gliislain. » Fernand, de St-Gliislain. » M inorque, de la France. » Cadix, de la France. » Zuidpool, de la Hollande. » Duett, de l'Allemagne. » Henricus, de l'Allemagne. » Rheinstein 2, de l'Allemagne. >» Honoré Dieu, de l'Allemagne. « Bayérn 21, de l'Allemagne DU 4 AVRIL t steamer Charbonnière 11, de Willehroeck. » Eugénie, de la Hollande. , Allège Espéranto, de Tamise. » iXÉLÙMBO, de Tamise. » Verdulhighhii), de Boom. » Jeanne, de Willehroeck. » Anna, de Malines. » Leontine, de Bruxelles. » Prudence, de Quaregnon. DU 5 AVRIL I Steamer Amstel II, de la Hollande. » Tei.egraae IV, de la Hollande. I Bateau-mo.teiir Artois 1, de Louvain. Bolinder, de Liège. [ Allège Romain, de Burght. Mannheim 70, de Hemixem. Philo mène, de Termon.de. ». Rosalie II, de Malines. » De Denderboer, de Louvain. ,» Julia, de Haren. * Rosa 42, de Bruxelles. » Marino, de Lommel. » Caroline, de Gand. » Anastasie, de Roux. .. Hélène-Pierre, de Roux. » St-Gerardus, de la Hollande. DEPARTS DU 3 AVRIL Steamer Wilford 1 \*, pour Tamise. » Union V, pour Bruxelles. 1 elegraae III, pour la Hollande. Bateau-motëyi' Dru: Gebroeders, pour Bornlieni. scheldestroom i, pour St-Amand. » "Ringrose iii, pour Bruxelles. .. Twee Ge/.usters, pour la Hollande. Allège Stanislas, pour Calloo. Victoria, pour Steendôip. Octavie, pour Moll. » .Ioseph, pour Turnliout. » îviorgenster 7, pour Bruxelles. » All right, pour Liège. » Cqrdula, pour la Hollande, » .Joseph-Emile, pour la Hollande. Helena, pour l'Allemagne. DU 4 AVRIL steamer Stad Amsterdam IV, pour la Hollande. » Tei.egraae II, pour la Hollande. Bateau-moteur Dorothea, pour Rupelmonde. .. Pierre-.!osepiÏi pour Baesrode. » Eclair iv, pour Bruxelles. ». Mélanie, pour Bruxelles. Allège Gabriei.le, pour Hemixem. .. Albert, pour Merxem. .. Pélagie, pour Merxem. .. CONSTANTIA, pour Louvain. .. Virginie, pour Malines. » Liberté, pour Mons. » St-Pierre, pour la Hollande. >. Charbonnière I, pour l'Allemagne. » RistelhuebeR 4, pour l'Allemagne. » Rhenus 23, pour l'Allemagne. DU 5 AVRIL Bateau-moteur Sperwer, pour Beersse. Allège De Vrouw Regina, pour Doel. ».' Miner va, pour Calloo. » Karel-Celina, pour Austruvveel. » Gouverneur, pour Schootën. » Savara, pour Ryckevorsel. » Le Progrès, pour Looybroeck. » Pro Patria, pour Ryckevorsel. » Nélumbo, pour Moll. » Bonne Aventure, pour Neerpelt. » Angleur, pour Rumpst. » Regina ii, pour Bruxelles. » Mon Idée, pour Termonde. » Caravelle, pour Termonde. » Léontine, pour Liège. » Florida, pour Charleroi. .ikannf.-Maria, pour Charleroi. » Monique, pour Mons. Voss & Langen iii, pour l'Allemagne. VILLE D'ANVERS EVALUATION DES DEGATS CAUSES PAR LA GUERRE Nous croyons utile de mettre le public au courant des dispositions suivantes arrêtés par la Députa-tation permanente du Conseil provincial, pour la détermination des dégâts causés par faits de guerre. Pour l'évaluation du montant des dommages oc casionnés aux propriétés, la ïJéputAti.'in j ernia-V iieute a officiellement reconnu les Collèges d'experts nommés par l'intermédiaire de la Commission iutcrconiiniinale (siège : Palais de justice') et les Collèges désignés par le Comité d'évaluation formé au seiii de ia Chambre arbitrale du bâtiment et de 1:1 propriété foncière (siège : rue Breydel, 12). . Pour ! estimation des dégâts agricoles, la Dépti talion n chargé le Comité agricole et horticole (siège : Marché aux Grains, 13) de former des Collèges d'experts pour la partie rurale de la province. La mission du Comité agricole et horticole doit être entendue dans ce sens que les dégâts subis par 1 agriculture, tels que ceux survenus aux fermés,: champs, bois, prairies, etc., seront expertisés dans la province par le dit Comité, qui adressera ses rapports â la Députation permanente. Les autres comités reconnus s'occuperont des dégâts aux habitations en général, aux châteaux, écoles, églises, établissements industriels, etc.,môme dans la partie rurale de la province, mais en laissant de côté tout ce qui concerne spécialement l'agriculture.Une déclaration certifiant que l'intéressé a denian-jj dé l'intervention du Comité, devra être jointe au procès-verbal d'expertise. Pour les cas où les intérêts que les Comités ont à prendre en considération seraient mixtes, les Comités devront s'entendre entre eux. Les secours américains Le Comité de Secours américain pour la Belgique a importé dans le courant du mois de mars OO.UOU à 90.000 tonnes de produits alimentaires. Ce sont les quantités les plus élevées depuis que le comité fonctionne.Le comité de l'alimentation Le Comité national recommande un contrôle incessant de l'alimentation, il a préconisé â cet effet un service d'Inspection des sous-Comités, qui aurait pour résultat non seulement d'amener dans la composition—des comités locaux tonte l'impartialité désirable, mais aussi de corriger les vices d'organisation et les erreurs qui se produisent dans l'application des instructions. Ces inspecteurs seront des conseillers bienveillants et leur influence sera des plus heureuses. L'appel de la garde-civique C'est ce jour, mardi, que recommencent les réunions de contrôle de la garde-civique. Ce jour-là. les officiers doivent se présenter. Les gardes se présenteront, les jours suivants, selon l'ordre alphabétique porté aux affiches. Chacun devra être muni de papiers d'identité. Assurance contre les risques de guerre Il nous revient que la Commission des finances du Conseil communal a été unanimement d'avis qu'il y ;i lieu pour ia Ville de s'affilier â l'Association Mutuelle Auversoise contre les risques de guerre et d'assurer pour une valeur de trente cinq millions de propriétés communales. Celte décision sera accueillie avec satisfaction par les mutualistes de la susdite association et par les habitants d'Anvers en général qui y trouveront des motifs de plus de participer à cette œuvre méritoire qui est de nature à rassurer les esprits et à l'a-voriser.la reprise de la vie et de l'industrie. Interdiction Un conïiiiuniqué du gouvernement allemand, rappelle que la « Marseillaise » ne peut être jouée en piihjic sans encourir des peines sévères d'emprisonnement.La même interdit ion s'attache aux airs nationaux des mitions alliées. Il y a lieu de faire remarquer à nouveau qu'il est défendu : des attroupements dans les rues et sur les places publiques, d'organiser des cortèges sans en avoir reçu la permission, ainsi que de pavoiser les maisons avec les couleurs belges. Les contraventions seront punies d'après la loi martia le. Anvers, ie 4 avril 1915. Le Commandant, Frlir. non Bodenjiausen, Général-major. Banque Nationale de Belgique La Banque vient de l'aire afficher sur les murs de Bruxelles un « Avis a'u public » dont voici le texte : — Le département d'émission de la Société Générale de Belgique vient de créer un nouveau type de billet de uu franc et mettra également en circulation incessamment un nouveau type de billet de deux francs. lin conséquence, l'Administration de la Banque Nationale de Belgique a décidé de retirer de la circulation ses billets de un et de deux francs (comptes-couraiits) émis en 1914, et elle engage le public à. présenter a ses guichets (Bruxelles, succursales et agences), les coupures prementionnées en échange desquelles il sera délivre des billits de la Société Générale de Belgique ». Notes de jurisprudence hollandaise FAUTES DE NAVIGATION On se rappelle les débats intéressants qui eurent, lieu il y a quelque temps devant le tribunal correctionnel d'Anvers à l'effet, d'établir les responsabilités dans un terrible accident fluvial arrivé sur le BupeJ. Car, nous en sommes là : dans un port, de l'importance mondiale.du nôtre, toutes les questions maritimes se plaident eî se jugent devant la justice civile ou répressive, quand il y a des victimes, et devant le' tribunal de commerce quand il s'agit uniquement de dégâts matériels. Voici bien longtemps que à juste dire,on réclame la création d'une espèce de cour d'amirauté, où les assesseurs seraient par exemple des capitaines au long cours en retraite et d'une mérite reconnu,qui apprécieraient en meilleure connaissance de causes. Quelque intelligents et intègres qu'ils soient, les juges ordinaires manquent forcément des lumières et des connaissances techniques nécessaires dans certains cas. Comme l'Angleterre notre voisine la Hollande possède uu organisme spécial pour juger des questions parfois très compliquées qui se-rattachent à la navigation : il s'appelle « Raad voor de Scheepvaart ». Celui-ci a eu à s'occuper ces jours derniers de la plainte formulée contre un batelier, commandant un petit bateau à vapeur, le Catharina Y M 90, lequel s'est, échoué le 15 janvier dernier sur la côte de Hollande. Le Conseil a prononcé contre ce batelier une suspension d'un mois,- pour s'être trompé de direction par son imprévoyance, avoir négligé les moyens de rectifier son erreur, en faisant emploi de la sonde, pour n'être pas resté sur le pont, et avoir abandonné le soin de la navigation à ses deux matelots. lin outre, une réprimande a été infligée au batelier en question, pour avoir contrevenu à un arrêté royal de 1909, modifié en 1913, lequel enjoint au patron d'un navire rentrant dans le port de donner connaissance à l'inspection de la navigation, des avaries et accidents survenus en cours de route, et ce dans l'intérêt du bateau et de ses occupants, aux fins de s'assurer si le navire avait encore une solidité assez grande pour reprendre un nouveau voyage. Le batelier n'est pas compétent pour juger de l'importance des dégâts et du point de savoir si le navire devait être radoubé. On a néanmoins fait bénéficier le batelier de circonstances atténuantes, la bonne foi de l'intéressé ne pouvant être mise en doute : il s'imaginait que son navire n'était pas gravement endommagé. Seuls, des fonctionnaires-experts sont compétents à cet égard CIRCULAIRE La Mannheim, Compagnie d'Assurances maritimes, fluviales et terrestres, à Mannheim. — Procuration.Les soussignés, représentants de la Société d'Assurances maritimes, fluviales et terrestres, dite Marurhèimer Versicherungsgese]lscjmft (société d'assurances de Mannheim), établie à Mannheim, déclare nommer par ces présentes et en vertu des pouvoirs qui leur sont conférés par les statuts. Mr Ferdinand Theeiiwissen, Bruxelles, boulevard du Nord, 89, agent général et spécial de la dite société, sur la place de Bruxelles, auquel ils donnent, pouvoir de, pour et au nom de la dite société Mann-heirner Versicherungsgesellschaft, souscrire,à compter de la réceplion de la présente; tous contrats, d'assurances pour risques .maritimes, de navigation intérieure et par terre aux primés, clauses et conditions qu'il jugera, convenables, recevoir les primes d'assurances et en donner Quittance, accepter ou contester toutes déclarations d'avaries, ainsi que tous délaissements. En cas de fraude dans tes déclarations et dans l'estimation des effets assurés, faire procéder à la vérification et à l'expertise des dits, objets, nommer tous experts et arbitres, leur conférer tous pouvoirs, faire toutes vérifications de connaissements, factures et livres de commerce, payer toutes pertes ou avaries, de tous reçus et paiements, donner et retirer quittances, remettre et se faire remettre tous Iilres et pièces, en retirer et donner décharge, consentir mentions et subrogations. En cas de faillite, pàraitre à toutes assemblées de créanciers, prendre part à leurs délibérations, faire ions actes conservatoires, nommer tous agents syndics provisoires et définitifs, faire vérifier les créances de ia dite société, affirmer qu'elles sont véritables, faire tous contre-dits, signer tous traités, concordats et contrats d'union, en poursuivre l'homologation ou s'y opposer, toucher ou recevoir le montant de toutes répartitions. En cas de difficultés dans toutes circonstances, diriger contre qui de droit toutes poursuites, contraintes et, déligences nécessaires; en conséquence citer et comparaître devant tous juges de paix, traiter et transiger, se concilier sinon assigner et défendre devant tous cours et tribunaux compétents, obtenir tous jugements et arrêts, les faire exécuter par ' toutes les voies et moyens de droit et notamment par la saisie immobilière et la contrainte par corps, s en désister, prendre toutes inscriptions, produire à tous ordres et distributions, affirmer toutes créances, retirer tous mandements de collection, en toucher le montant. Mr Ferdinand Theeuwissen est autorisé par la présente à déléguer sa signature à une personne choisie par lui, mais sous sa responsabilité personnelle, aux effets ci-dessus, passer et signer tous actes, élire domicile et généralement faire tout ce qui est usité en matière d'assurances maritimes quoique non prévu au présent mandat, les mandants promettant de ratifier au besoin, sans toutefois obliger la société autrement qu'il n'est, exprimé en la dite procuration et notamment par billets, lettres de change, mandats eu autres obligations, pouvoirs que la dite société n'a donnés et n'entend donner par ces présentes. Enfin, faire toutes les opérations de fondé de pouvoirs d'après les usages, conditions et polices de la place de Bruxelles et de telle manière et suivant les droits, style et conditions admises en la dite place auxquels les soussignés déclarent se soumettre pour toutes les affaires d'assurances contractées pour le compte de la dite société et les conséquences qui s'en suivront. Mannheim, le G mai 1914. Mannheiiner Versi'çherungsgesellscliaft : (Signé) Pust Haltermann, Stellr. Director. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Balmes. Londres, 2 avril. — Le vapeur espagnol Balmks, s'est échoué à 28 milles à l'Ouest de Key-West.Dakar. Londres, 2 avril. - D'après un télégramme de Farcados, le steamer Dakar, de la African Steamship Company, a été totalement détruit par le feu. Fiora. Londres, 4 avril. — Le steamer néerl. Flora, s'est échoué près "de Hàrtland Point, à l'entrée du Bristol Channel, et est totalement perdu. L'équipage est, sauvé. Green Briar. — Brème, 3 avril. Le vapeur américain Gri:i:n Briar, venant de New-York, a sombré dans la mer du Nord. L'équipage a été débarqué à .Wijk île de Fôhr) et . sur l'île Amrum (côte du Se ii 1 es vvig-H o l ste in ). South Pacific. Londres, 2 avril — Le steamer Sot tu Pacific a coulé près de l'île d'Arcan, après collision avec un navire inconnu. L'équipage a été sauvé. Port de Liverpool Le 2 avril, cinquante-trois navires ont été retenus dans le port de* Liverpool par le manque de place le long des quais. Une des conséquences de la congestion de ce port est que le commerce de fruits verts, dont Liverpool a toujours été le centre, s'est trouvé transporté à Manchester. Pays Scandinaves et la Russie Depuis le début de la. guerre un grand nombre de firmes se sont, établies pour 1e commerce entre les pays .Scandinaves et, la Russie et les transactions ont été déjà fort importantes malgré les difficultés de la navigation. lin Suède, -ai désire créer un port-franc à Stockholm afin de faciliter l'établissement d'une ligne de bateaux a vapeur entre Kapellskar i'.\. O. de Stockholm) et la Finlande. Une banque russo-suédoise devrait donner son appui â cet effet. Alors que, d'un côté, la Suéde par son industrie et sa position favorable a beaucoup de chance de travailler avec succès le marche russe, la Norvège, de l'autre côté, est prête de fonder une société russo-norvégienne.. Un grand nombre d'importateurs russes a visité le pays, La Russie achète non seulement du poisson, des conserves et. huile de foie de morue, mais également, des machines agricoles, moteurs, ascenseurs, pavés, du papier, goudron, phosphate, etc., etc. L'exportation des produits danois bien que peu importante jusqu'ici semble présager que Copenhague pourrait par la, suite devenir un grand centre d'affaires,, le port-franc devra être agrandi alors. Ou parle de construire uu nouveau bassin où 14 navires au moins pourraient s'amarrer. On désire civilement, développer les consulats danois en Russie. Salvador (Suite et fin. — Voir notre numéro du 3 avril) Matériaux pour la fabrication du savon et des bou-gies. — La Belgique, avec 99.165 dollars, soit environ 500.000 francs, arrive bonne première ; elle est suivie par la Hollande ^57.018 dollars), l'Allemagne (6.426 dollars), etc. La mercerie vient surtout d'Allemagne : 22.688 dollars sur un total de 36.564. Meubles et objets d'ébénisterie. — Etats-Unis, 8.498 dollars, Allemagne, 7.401 dollars. Papier et articles de bureau. — Allemagne, 28.471 dollars ; Etats-Unis, 9.458 dollars ; Belgique, 5.115 dollars; France, 3.397 dollars. . Ce sont les Etats-Unis qui fournissent le pétrole et les huiles d'éclairage. La parfumerie vient surtout de France (12.292 dollars), d'Allemagne (7.424), des Etats-Unis (3.711 dollars).On importe les fromages et le beurre en majeure partie des républiques voisines. Sacs, vides pour le café. — Grande-Bretagne, 93.436 dollars ; Hollande, 6.183 ; Allemagne, 4.952 ; Belgique, 4.678 ; Etats-Unis, France, etc. Les fils eî, tissus de soie sont fournis en très grande partie de la Chine et le Japon ; les chapeaux viennent de l'Equateur, d'Italie, de France, etc. Les bougies sont importées de Hollande (7.686 dollars), des Etats-Unis (3.457 dollars), d'Italie, d'Espagne, de Belgique (572 dollars), etc. Vins. — France, 44.303 dollars ; Etats-Unis, 18.101 ; Italie, 15.740 ; Espagne, 13.931 ; Allemagne. 13.045 ; Portugal, 3.190 dollars. Poids en livres Pes.-arerent Ma.lt 897 38.398 Graisse 29.759 14.078 Miel 11.489 3.824 Noix de coco 10.017 640 Or en barres 2.889 1.365.400 Or et argent en barres 46.626 1.450.133 Or et argent, autres .... 751 39.000 Argent aurifère 5.437 188.457 Argent en barres 9.881 322.845 Brozas minérales 10.704 23.116 Sucré brut 750.881 35.781 Nattes 784' 316 Peaux de chevreuil 22.722 16.784 S limas 5.815 56.975 Chapeaux de palme 11.600 8.141 Tabac préparé 555 675 Tabac en feuilles 86.502 50.369 Divers 185.544 83.434 Totaux 67.571.045 22.341.987 A l'époque, déjà lointaine, où l'indigo constituait la principale production du pays, l'Angleterre occupait le premier rang parmi les pays importateurs de produits salvadoriens. Mais cet article perdit peu à peu de son importance et, ne put soutenir la concurrence avec l'indigo de l'Inde, les planteurs n'ayant jamais appliqué à sa culture et S sa préparât ion.'des méthodes scientifiques. La découverte de l'indigo synthétique lui porta le dernier coup. Au cours de l'année 1912, rAllemagne a acheté pour 4.759.259 pesos-argent, de café en « or », 48.878 pesos dé café en « parchemin », 133.693 pesos de peaux brutes, 104.200 pesos de baume du Pérou, iL806 pesos de caoutchouc et 25 pesos d'indigo. D'autre part, l'Autriche-Hongrie a reçu pour 1.061.533 pe-sos'de café en « or», 128.558 pesos de café en « parchemin » et une quantité minime de baume du Pérou. La Belgique a acheté 76.743 livres de café en « or ». d'une valeur de 23.022 pesos ; le Danemark a pris à peu près la même quantité de café et pour ;5.650 pesos ue miel, il a été envoyé vers l'Equateur, du sucre pour 6L034 pesos et. de l'indigo pour 18.400 pesos ; vers ie Chili, environ 270.000 livres de café et un lieu d'indigo. L'Espagne a importé 508.000 livres de cale salvado-rien.Sur la liste des pays consommateurs, les Etats-Unis ont occupé ie premier rang en 1912, avec il.520.964 livres de produits, évalués à 6.642.234 pesos. Leurs principales acquisitions ont porté sur le cale en «or» (3.302.033 pesos;, l'or en barres J .365.400),l'or mélangé d'argent, en barres (1.437.915), l'argent en barres {259.842 pesos), le baume du Pérou. le caoutchouc, 1e lienequen, etc Les achats de ia France ont porté surtout sur le calé en «or» (11.064.935 livres, pour 3.319.480 pesos) ensuite sur le baume du Pérou, l'indigo, le caoutchouc et les bois. Ceux de l'Angleterre ont consisté en café en « or » (341.910 pesos), argent aurifère (188.973), café en « parchemin » (123.9/3), sucre (87.242), indigo (78.805), argent en barres ^73.000 pesos), etc. L'Italie a acheté 7.049.348 livres de café en « or», pour une valeur de 2.114.804 pesos. Vers le Mexique ont ete expédiées 30.000 livres environ d'indigo, vers la Norvège, du café en « or » pour 547.398 pesos. Panama figure dans les statistiques d'exportation pour 224.201 pesos de sucre et environ 9.000 pesos d'articles divers. La pari du Pérou s'est élevée a 42.850 pesos d'indigo. celle de la Russie a 45.900 pesos de café en « or », celle de la Suede à 66L.s;s5 pesos du même produit. La Suisse a acheté loo.OOO. livres de café. Quant au commerce maritime avec les autres républiques de l'Amérique centrale, il a été très peu-important : environ 250.000 pesos. VOIES FERREES Les lignes de chemin de fer existantes sont peu nombreuses et toutes à voie étroite. La plus importante est celle qui relie le port d Acajutla à la capitale du pays ; elle a une longueur de 107 kilomètres. A un endroit nommé « Sitio del niiio » se trouve un embranchement allant jusqu'à Santa Ana pour relier ce dernier point, d'un côté au port d'Acajutla, de l'autre à la capitale San Salvador. Cette ligne appartient à la Salvador Railway Cy, société anglaise.La ligne de San Salvador à Sauta Tecla appartient à une compagnie nationale et met en communication le chef-lieu du département de La Libertad avec la capitale. Quoique ne mesurant que 12 kilomètres, cette ligne a un trafic très important, car Santa Tecla est le centre d'une des plus importantes régions agricoles du pays. De La Union à San Miguel existe une ligne appartenant aux « International Railways of Central America », compagnie propriétaire de presque tous les chemins de fer du GuatémaJa. Cette voie a été inaugurée en juillet 1912 et relie le chef-lieu de la partie orientale du pays au golfe de Fonseca. Le prolongement de cette ligne vers Usulutan, et de là vers la capitale, est poussé avec- activité. Enfin, la ligne de Santa Ana à la frontière guatémaltèque a été donnée en concession aux « international Railways of Central America » et doit aboutir à Zacapa, sur la ligne de Guatémala-ville à Puerto-Barrios. Ce chemin de fer est de la plus haute importance. pour le Salvador, car il est destiné à le mettre en communication directe avec un port de l'Atlantique et avec la capitale du Guatémala. MOUVEMENT MARITIME Trois lignes de navigation desservent régulièrement les ports de la République du Salvador ; ce sont : a) la Pacific Mail Steamship Cy, qui a établi un service trimestriel entre San Francisco de Californie et Panama, avec escale dans la plupart des ports de l'Amérique centrale. Les vapeurs de la. compagnie ont un horaire fixe, mais peu observé; b) la compagnie allemande « Kosinos », dont les bateaux ne sont pas astreints à un itinéraire fixé d'avance ; • •) la Salvador Railway Cy, dont les bateaux ont établi un service régulier entre les ports salvadoriens et Salina Cru/., en touchant quelques autres ports du Centre Amérique. Les principaux ports salvadoriens sont,, par ordre d'importance : Acajutla, La Union, La Libertad, El Triuufo. En 1912, le premier a reçu 190 vapeurs jaugeant 299.014 tonnes, le deuxième, 106 vapeurs et 177.363 tonnes, le troisième, 96 vapeurs et 164.007 tonnes, et le dernier, 27 vapeurs et 27.305 tonnes. En comptant les 490 petites embarcations entrées dans les ports de la république en 1912, le total des I entrées a été de 909 bateaux. Les pavillons représentés dans ce mouvement ont. été les suivants : salvadorien, 308 bateaux ; nord-américain, 210 ; hondurien, 174 ; anglais, 161 ; allemand, 33 ; norvégien, 13 ; nicaraguayen, 10. SERVICE DES TRAINS 8. SAINT-QUENTIN-ROISEL-BAP AUME Aller Stations Heures Saint-Quentin (d.) 10,00 6,15* Roisel (d.) 6,28 12,08 8,08* Baupame .- (a.) 9,41 3,01 11,01" Retour Stations Heures Bapaume (d.) 10,00 4,00 11,20" Roisel (a.) 12,32 6,32# 1,52* Saint-Quentin (a.) 2,28 8,43* Stations intermédiaires : Epéhy et Vélu. 8bis. — SAINT-QUENTIN-ROISEL-PONT-LES-BRIE Aller Stations Heures Saint-Quentin (d.) 10,00 6,15* Roisel (d.) 8,07 12,27 8,27* Pont-les-Brie (a.) 9,47 1,27 9,27* Retour Stations Heures Pont-les-Brie (d.) 10,31 4,51 10,11* Roisel .••(A.) 11,33 5,53 11,53* Saint-Quentin (a.) 2,28 8,43* Station intermédiaires : Cartigny et Péronne. Observations. — Les heures sont indiquées d'api ès l'heure allemande. — Les heures de nuits de 6 heures du soir à 5,59 h. du matin suivies de *. Stoomtramweg - Mij Antwerpen -- Bergen-0p-Z00in-- Tholen ALGEMEENE VERGADERING op Donderdag 29 April a. s., ten drie ure, in de ver gaderzaal der Maatschappij te Bergën-op-Zopm. TE BEIIAXDELEN PUNTEN : 1° Verslag over h et boekjaar 1914; 2° Balans ; 3° Benoeming van een Administrateur ; 4° Benoeming van een Cominissaris ; 50 Uitloting Obligatien. Tôt bijwoning dezer vergadering moeten de aan-deelen vôôr ol' uiterlijk 15 April a. s. gedepoheerd worden : ten kantore der Maatschappij te Bergen-op-Zoom ; ten kantore der Firma W. Laane te Roosendaal of te Bergen-op-Zoom ; ten kantore der Banque de Commerce le Antwerpen. Administrateur, Directeur, ANT. LAANE. W. M. MOET. Compagnie Commerciale Belge anciennement H. Albert de Bary & C°) SOCIETE ANONYME Anvers, 23, place de Meir ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Messieurs les actionnaires sont priés d'assister à L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE qui aura lieu à Anvers, au siège social, place de Meir, 23, le jeudi 15 avril, à 3 heures de relevée. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport des administrateurs et rapport des commissaires sur le bilan au 31 décembre 1914 ; 2° Adoption du bilan et du compte de profits et pertes ; 3° Décharge aux administrateurs et commissaires ; 4° Nominations statutaires. Pour prendre part à cette assemblée, Messieurs les actionnaires auront soin de se conformer aux articles 28 et 32 des statuts. GUSTAVE E. VAN DEN BROECK TELEPHONE 63 ANVERS QUAI ORTEL1US, 2 Amsterdam Sabang, Padang, Batavia, fegal, Cheribon, Samaranj Soerabaya.l'asaroean, Probolingo, Panaroekan via Sue Haïti viâ New-York Kônigsberg, Stettin, Danzig viâ Amsterdam A. Paramaribo, Demerara, Trinidad, Venezuela Curaçao viâ Amsterdam B. Barbados, La Guayra, Curaçao, Puerto Columbia Carthagena, Colon et la Côte Pacifique viâ Amsterdan Cadix, Séville, etc., etc. Pirée, Patras, Grèce et Salonique St. STAD AMSTERDAM 1/VI, bi-hebdoruadaire. | Compagnie Nederland 28 Avril & 10 Mai Kon. West mail 30 Avril (s. i.) Kon. Nederl, S. Maatschappij 22 Avril & 2 Mai (s. i.) Kon. Westmail 30 Avril (s. i ) ï Kon. Westmail 30 Avril (s. i.) K. N. S. M. 24 Avril & 4 Mai (s. i.) K. N. S. M. 24 Avril & 4 Mai (s. i.) L. DENS & Co Beurt ANVERS-GAND & vica-versa Le bateau moteur FRANCO-BELGE VI, en charge au N° 7 des bassins, pour partir Samedi.* Le service se fera régulièrement le Samedi de cha'/ue semaine. Prochainement départs réguliers pour BRUXELLES Pour frets et renseignements s'adresser à ANVERS : L. DENS & Co, Meir, 52. GAND : L. DENS & Co, Quai Ju Pont Neuf, 5 Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S'adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s'occupe des formalités de sortie. TRANSPORTSà TL, de toutes marchandises dans l'agglomération ; par route et bateaux pour province. Déchargement de bateaux, wagons. Entreposage marchandises. Edm. Nolf, 20, r. Gust. Schildknecht, Brux.-Marit. F. J. LICHTLE Doelenstraat, 12-14, AMSTERDAM se recommande pour la livraison de tous les articles demandés en Belgique. Livraison franco bord Amsterdam ou Rotterdam. Contre crédit de banque à Amsterdam. LIGNE HOLLANDO-AMÉRICAINE Service direct de Rotterdam-Amsterdam et Anvers aux ETATS-UNIS Prochains départs de ROTTERDAM pour New-York Steamer POELDIJK, 10 avril ROTTERDAM, 14 » » RICHARD, 17 » Baltimore Steamer NOORDERDIJK, 21 avril La Havane, Vera-Cruz, Puerto-Mexico & New-Orleans Steamer SLOTERDIJK, 15 avril Frets à forfait pour l'intérieur des Etats-U lis et du Canada Pour renseignements s'adresser à la Ligne Hollando-Americaine, Rotterdam ou aux Agents à : AWVFPç ! pries Etats-Unis et le Mexique, RUYS&Co AIN ve,Ko ( pr Cuba et New-Orleans, HERFURTH & Co BRUXELLES : EUGÈNE B0VY. Rhein- und See-Speditions Gesellschaft m. b. H. En charge pour DUISBURG-COELN le bateau BADENIA 53 A suivre par des départs réguliers Pour frels avantageux pour ' TOUTES LES DESTINATIONS RHÉNANES s'adresser aux bureaux Canal au Sucre, 5, Hansa Huis.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods