La Société des Nations

La Société des Nations

Photo de profil de Redactie
Redactie 25 janvrier 2016 50
Après le 11 novembre 1918, le slogan « Plus jamais la guerre » résonna plus fort que jamais. Les pays qui négocièrent l’accord de paix avaient convenu que le texte du traité devait contenir suffisamment de garanties pour éviter de futures guerres. Une de ces garanties était la création d’une association de nations, qui se consacrerait au maintien de la paix mutuelle. Le président américain Woodrow Wilson en était le principal défenseur. 
 
Les pays appartenant au camp des vainqueurs acceptèrent le principe d’une assemblée générale des nations en janvier 1919. La Société des Nations était née ; un an plus tard, l’organisation pouvait réellement commencer. La Société des Nations comptait alors 45 membres. Plus tard, les vaincus de la guerre furent également invités et le nombre des pays membres grimpa à 58. Les ambitions de la nouvelle organisation internationale n’étaient pas des moindres. Les membres s’engageaient à soumettre leurs futurs différends au tribunal international de la Société des Nations, la Cour permanente de justice internationale. Les litiges entre les États seraient désormais réglés sur la base du droit international plutôt que par le cliquetis des armes. Ces attentes élevées furent toutefois immédiatement frustrées : en refusant de ratifier le traité de la Société des Nations, le Congrès américain empêcha l’adhésion effective des États-Unis à la nouvelle organisation, pourtant l’œuvre de son propre président. 
 
En dépit des succès initiaux de la Société des Nations, celle-ci s’avéra finalement trop faible pour réaliser ses ambitions. Le Japon, l’Italie et l’Allemagne la quittèrent dans les années trente. L’organisation ne fut pas en mesure d’entreprendre quoi que ce soit contre l’agression croissante de l’Allemagne nazie et d’autres régimes dictatoriaux. La Société des Nations perdit rapidement son sens, mais fut un modèle pour les Nations Unies, l’organisation internationale fondée après la Seconde Guerre mondiale.