Vers Paris par la Belgique, l’invasion allemande de la Belgique

Vers Paris par la Belgique, l’invasion allemande de la Belgique

Photo de profil de Redactie
Redactie 03 septembre 2015 172
Après l’attentat visant le prince héritier autrichien en juin 1914, les tensions entre les puissances européennes s’intensifièrent rapidement. Les Belges ne s’en souciaient que peu : le pays étant neutre, il ne fallait donc pas craindre son implication dans un éventuel conflit. Mais c’était sans compter le plan allemand von Schlieffen, une stratégie militaire qui, en cas de guerre avec la France, prévoyait de marcher sur Paris en passant par la Belgique. 
 
Le 2 août 1914, un représentant allemand remit un ultimatum au gouvernement belge : l’empereur allemand exigeait le libre passage de ses troupes par la Belgique. Le gouvernement belge refusa toutefois d’accéder à l’exigence allemande.
 
La réaction de l’Allemagne ne se fit pas attendre longtemps. Le 4 août 1914, les troupes allemandes envahirent la Belgique par le plateau de Herve. Les Belges, bien déterminés à défendre leur territoire, s’empressèrent de mettre les forts entourant Liège en état d’alerte. C’est là que commença le lendemain le premier grand bras de fer de la guerre sur le sol belge.