L'écho liégeois

88 0
01 janvrier 1914
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1914, 01 Janvrier. L'écho liégeois. Accès à 16 fevrier 2019, à https://hetarchief.be/fr/pid/z02z31pq5x/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

L'ECHOLIEGEOIS Rédaction-Administration : 7, rue Trappé, Liège. NOTRE ARMEE Avant la Réorganisation, c'est l'inquiétude née de l'insécurité. Ést-il perplexe, ce brave homme, aux poils hérissés, lœil dilaté par la frousse, placé à la lisière de son bien, sans autre défenseur que cet inoffensif caniche, entre ces deux redoutables voisins, casque à pointe prussien et képi français, qui convoitent sa propriété? Il n'en mène pas large, ma foi, et les voisins, spéculant sur sa mine effarée, sont à la fête. C'esl la Belgique, ou plutôt c'était la Belgique avant 4912, avec un établissement militaire qui n'était pas à la hauteur de sa mission défensive. La neutralité était menacée, parce-qu'elle pouvait devenir aisément le chemin de la guerre entre l'Allemagne et la France, et qui sait? peut-être le champ de bataille où se dénouerait la question européenne de l'hégémonie allemande. La Belgique était soucieuse, elle avait le droit de l'être. Après la réorganisation,c'est la confiance née de la sécurité. D'où vient cette heureuse transformation? Tous les personnages ont changé d'allure. Le propriétaire déridé, réjoui, rayonnant, épanoui, savoure délicieusement un bon cigare et une main en poche, sorte de Roger Bontemps, contemple à l'aise derrière son lorgnon, sa propriété bien gardée. Le Prussien esquisse une grimace; le Français sonde vaguement l'horizon : tous deux, décontenancés maintenant, disent adieu à leurs beaux rêves. Encore une fois, d'où vient le changement? Regardez : le caniche est mué en bull-dog, la levrette de salon est devenue un molosse et on comprend que devant ce cerbère les voisins se défilent et pensent... à autre chose. Symbole amusant de notre établissement militaire puissamment réformé : l'effectif sur le pied de paix a été accru de 18,000 hommes de troupe, 2000 sous-officiers et 1000 officiers; sur pied de guerre l'accroissement est de 160,000 hommes.La Belgique est mise en garde. Assurée contre les périls qui menaçaient son indépendance, la patrie belge est devenue une réalité plus vivante, plus respectée dans le concert des nations. Elle jouit maintenant de la sécurité et peut contempler à l'aise ses frontières bien défendues. J. J. AVANT- APï^È^ VIVE L'ARMEE BELGE IV0 3. 5 centimes le Numéro.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre L'écho liégeois appartenant à la catégorie Katholieke pers, parue à Liège du 1912 au 1914.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Réactions 0

Plus de réactions

Emplacement

Périodes