L'ami de l'ordre: journal politique, commercial et littéraire

127 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1915, 17 Decembre. L'ami de l'ordre: journal politique, commercial et littéraire. Accès à 24 août 2019, à https://hetarchief.be/fr/pid/028pc2v47b/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

s 10 Tè.T\t des asnonces 0.30 *- ï. ' vente, la lig. s financ. r s divers fin » dirers eorj nique locaie » rations jud .ses sont accor- Ö6*s proportlonnellemenJ en nombre (les insertions andées. On traite .â forfait pour les annonces périodiques. is'adr bur. du journal. ABONNEMENT ANNUEL ^. Pour Namur. 5» » • « § * Û< 12.00 Pour la Belgique . a a t « a t fr. H.Q0 Dans le Pays L'EGLISE CATHEDRALE Gemme les années précédentes, Monseigneur notre rêvérendissime Evoque a voulu présider personnellement à la cérémonie de clôture de i'Octave de l'Immaculée Conception. A la foule accourue pour entendre sa parole autorisée, notre bien-aimé Pasteur a montré que toujours la Ville de Namur fut dévouée à la. Sainte Eucharistie, à llmmactdée aet au Souverain Pontife. Monseigneur développe son triple sujet en rappelant les manifestations les plus récentes dont notre villefut l'acteur et le témoin. Il évoque le souvenir de l'inoubliable Congrès Eucharistique international de 1902, la vibrante profession de foi du premier magistral communal, faite en présence des cardinaux et des évéques, fa magnifique procession qui couronna les cérémonies religieuses. Ce Congrès triomphal fut suivi de nombreux Londres, 16. —-Le War Office annonce qut^congrès régionaux, où éclatait la foi des populasir Douglas Haig a été nommé commandant des j tions. Il donna l'essor à des communions géné(rovpes anglaises en France et en Flandre. Il j raies d'hommes, de femmes, de jeunes gens, de succède au maréchal sir John French, qui a été j petits enfants appelés à la Table Sainte dès l'âge relevé île ses fondions à sa propre demande. I le plus tendre. — M. Asquith a déclaré à la Chambre des t Namur et le diocèse furent toujours fidèles à l'Eucharistie; i!sluis

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre L'ami de l'ordre: journal politique, commercial et littéraire appartenant à la catégorie Gecensureerde pers, parue à Namur du 1839 au 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes