Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

173 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1916, 29 Juin. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 23 août 2019, à https://hetarchief.be/fr/pid/fn10p0xq1x/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS, Jeudi 29 Juin 1916 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année - N° 17.652 DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS oeui Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Mavires , Annonces : 25 centimes la petite ligne.— 50 centimes la double ligne l franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. AVIS routes les heures renseignées dans notre journal ;0..t indiquées d'après l'heure de la Tour. , Observations météorologiques de M. F. Aglhe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers 29 )uin 1916. U h. du matin - Ba.oraètre 761. -Anver , i | | .17 5.—Thermom cent, (miu.l * 12. riicrmome r \ian\ O-S.-O.—Prévision: Pluie nrobable fiuviomeue. u,j Astronomie 30 juin ï^dSLr■ -25H? S!:«m- em'de la lune 5 • 10 „ Pleine lune le !5|uill. 6 .. 40 „ toucher de la lune.. .22 .. 17 . Dern. quartier 1-iIU 1 .-33 „ Haute marée à Anvers Matin Soir -n • i . 5 h.22 m. I 30 juin ... 17 h 41 m lÏÏet l 559 „ 1 juillet ... 18 17 2 ' ... 6" 34 „ I 2 !8 52 .. Hauteur du Rhin ; olosiie 28 juin 3.!5m. Strasbourg 27 juin — llunineen 27 . 3.30 „ Laulerbourg „ 3.38 „ Maxau - „ Mannhein. .. «0 . Germersheiu. .. - . Caub 28 „ 3,17 „ Mayeuce „ 1.95 . uhrorl . 2 26 „ Bingen . ^.66 Kours 27 1.99 Coblence 3.04 „ WaidsbQt : r " MsMld<"' " 2'90 " Lobith h 11.19 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 27 juin 2.28 m. Heilbronn 27 juin 0 70 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Frèves 27 juin 0.62 m. Constance 28 juin 4.90 m. Port d Anvers ARRIVAGES DU 28 JUIN Steamer Wilford 111, de Tamise. » Telegraai- IV, de la Hollande. Bateau-moteur Drie gebroeders, de Bornhem. ,, Scheldestroo.m , de Tauiise* » Léonard, de Eyckevliet. » Artois 1, de Louvain. Allège ZWerver, de Doel. » Doel 7, de Doel. » Maria, de Lil'lo. » Stanislas, de Calloo. » Cornelia, de Beirendrecht. » François, de Burgiit. » Ostara, de Hoboken. » Vijf gebroeders, de Hamme. » Octavik, de Boom. » Angélique, de Boom. » Eàima, de Malines. » Florence, de Màlines. >» gymnote, d,e Bruxelles. » Francisco, de Bruxelles. » Elza, de Merxern. » St-Antoine, de Moll. » Entreprendre, de Ryckevorsel. » sylla, de Ryckevorsel. » Tolstoï, de Gand. » Condor, de Gand. » Hltn, de Gand. » .Martin, de Gand. Cale Avantageuse, de Gand. » Union, de Gand. Jamais Pensé, de Courtai. NEPTUNE, de la France. » Franciscus (a 23), de la Hollande. » ^ Zuidland, de la Hollande. » Tenmina 2, de la Hollande. » GrinthandEl J, de la Hollande. » \oorr Volmaakt, de la Hollande. » Jonge Willem, de la Hollande. Beveland, de. l'Allemagne. Ameland, de l'Allemagne. Borussia, de rAllemagne. Bayern 19, de l'Allemagne. » Bayern 26, de l'Allemagne. ,> Bayern 33, de l'Allemagne. » st-Joseph, de l'Allemagne. Blokcand de l'Allemagne, » God met ons, de l'Allemagne. » Espéranto, de l'Allemagne. » Valerie 2, de L'Allemagne. » Karl Schoers 34, de l'Allemagne. DEPARTS DU 28 JUIN Steamer Wilford 111, pour Tamise. » Stad Amsterdam vii, pour Bruxelles. » Union i, pour Bruxelles. » Telegraaf II, pour la Hollande. Bateau-moteur Maria, pour St,-Arnaud » Arnold, pour Puers. » Emile, pour Lierre. » Eulalie, pour Hasselt. Allège Y ier gezusters, pour Lillo. » ilohn, pour Burght. » Aline, pour Hoboken. » Twef, gebroeders, pour Hoboken. » Gustave, pour Hoboken. » Maurice, pour Hemixem. ; » celést7ne, pour Boom. » Juli.a, pour Boom. » Tr.wa/l-Progrès, pour Alalines. » Jeannette, pour Willebroeck. » Fernando, pour Bruxelles. » Grand Maurice, pour Bruxelles. Fnion, pour Bruxelles. Léon Edward, pour Louvain. » Gouverneur, pour Gand. » Casina, pour Gand. » Sophie 39, pour Merxern. » Massaniello, pour Merxern. » Volonté de Dieu, pour Gheel. Alphonse Henri, pour Ryckevorsel. » Zambèze, pour Beersse. » Gerta 7, pour Beersse. » L'Ami de Dieu, pour Tumhout. » Baden 6, pour smeermaes. » Lo, pour Smeermaes. » Schild & Vriend, pour Smeermaes. » Zoé, pour Smeermaes. » St Antoine, pour Smeermaes. » Ci.éophÎla, pour. Liège. >' L'Ouvrier, pour MoiiiS. » mitaleht, pour Douai (France). " Ibis, pour Roubaix (France). » Tvvee gebroeders, pour la Hollande. Nederland, pour la Holla.nde. » Cornelia, pour la. Hollande. Drie gebroeders (a 24), pour la Hollande. Henri, pour la Hollande. •Tan, pour la Hollande. HerdbRj pour la Hollande. Vijf gebroeders, pour la Hollande. Drie gebroeders, pour la Hollande. Karl Schroers 33, pour l'Allemagne. Duiveland, pour l'Allemagne. Duet 4, pour l'Allemagne. » Bayern 10, pour l'Alileinagne. " Agenes, pour l'Allemagne. Petrus, pour l'Allemagne. Biienania 30, pour l'Allemagne. AKRKlJi concernant la saisie et l'emploi :1e l'orge, de l'escourgeon et des radicelles récoltés en 1916 dans le territoire du Gouvernement général A r/ M'r ' RE.AU CENTRAL DES ORGES) 'été du 20 inniftt ieqi?eJ1/'e!ltrale'# instituée Par irésident'"6"1^6 civile comme icIZsZZ* * --,e comme ç) un membre du ministère belge (le l'agriculture ■ ew.'wSïïf* bras: repr&eirtai.t des fabricants de levures; f) i l lepreseiitaut du commerce belge des grains ; n»™11»''' du conseil supérieur de l'agiiçul- l-es membres désignés aux litt.. a\ ?, w ommcs par moi ; les autres membres désignés de c) g) seront nommés et pourront être révoqués oar * Chef de l'administration civile. Les groupes iiité-essés pourront faire des propositions au chpf dp administration civile. ,e -es séances de la « Gerstônzentrale » seront convo-|U.ee* Par le président. Jstwrlernl3res' îl l'exceptiHn des délégués de l'admi-ration civile, recevront un jeton de présence de PaT séance, plus le remboursement de leurs 'aïs de voyage. | La « Gerstenzentrale » a la personnalité civile. ! Elle sera représentée pur son président, son vioe-pré-1 sideut ou leur fondé de pouvoirs. Le droit attribué au président ou à son suppléant de gérer les affaires de la « Gerstenzentrale » n'est soumis à aucune restriction. Art. 2. — I) La «Gerstenzentrale» dispose de .i totalité de lu récolte de l'orge et de l'escourge jii daiLs l'étendue du Gouvernement général ; celle récolte est saisie eu vertu du présent arrêté. La « Gerstenzentrale » achète l'orge non destinée aux semailles, en tenant compte de sa qualité et des diverses possibilités d'utilisation, à un prix-maximum de 3G francs les 100 kg., franco au lieu de livraison, plus un intérêt de 0 p. c. l'an pour tous les achats faits après le 11* septembre 1916. La « Gerstenzentrale » laisse à l'exploitant agricole^ par hectare d'orge cultivé en 1.916 et inscrit au livre des moissons (art. 6 du présent arrêté), 150 kilos de semence de la meilleure qualité récoltée par lui. Cette quantité restera saisie jusqu'au moment de spn emploi comme semence. Les propriétaires de seméu-ce d'orge peuvent échanger entre eux cette semence, moyennant l'autorisation écrite du commissaire civil près le ciief d'arrondissement. Cette autorisation seul de passavant pour le transport. (Cf. art. 8.) II) Toutes les radicelles se trouvant dans le territoire du Gouvernement général sont saisies en vertu du présent arrêté. La saisie est applicable aux nouvelles radicelles dès le moment où le malt dont elles proviennent sort de la touraille. Ne sont pas saisies les radicelles dJont il est prouvé qu'elles ont été importées de l'étranger après le 15 novembre 1915. La « Gerstenzentrale » achète les radicelles au prix-maximum de 45 francs les 100 kg., en tenant compte de Leur teneur en poussière et des autres propretés déterminant leur degré d'utilisation. Art. 3. — I. La « Gerstenzentrale-w répartit, d'après les principes suivants, les orges qu'elle a achetées : 1) les fabricants de levure recevront, conformément à un plan de répartition à établir, les quantités dont il est prouvé qu'elles leur sont nécessaires ; 2) les torréfacteurs de malt recevront les quantités qui leur sont attribuées- par un plan de répartition à établir ; 3) les brasseries recevront les quantités qui leur sont attribuées par le bureau de contrôle des brasseries (Brauereikontrollstelle). Toutefois, 10 % des orges achetées devront être tout d'abord mis en réserve par la « Gerstenzentrale ». La « Gerstenzentrale » déterminera librement le prix de vente. Elle calculera le. prix de vente en ajoutant, au prix d'achat le montant qui lui semble nécessaire pour couvrir ses frais. Si les frais réels sont inférieurs à l'estimation, d'excédent sera versé aux provinces au prolit d'Oeuvres de bienfaisance, en proportion des quantités d'orge que les provinces auront fournies ; Le versement de l'excédent ne se fera qu'à la dissolution de la « Gerstenzentrale », lorsque ses affaires auront" été entièrement Liquidées.Les acheteurs livreront les sacs nécessaires pour l'orge dont, ils prendront livraison. 11. La « Gerstewfcfeutrale », d'après son plan de répartition,- vend aux fabricants de levure désignés par elle les radicelles qu'elle a achetées et qui devront servir uniquement à la fabrication de l'aér. -levure.Elle augmente le prix de vente de façon à couvrir ses frais. Si les frais réels sont inférieurs à l'estimation, l'excédent sera versé aux provinces au profit, d'oeuvres de bienfaisance, en proportion des quantités (le radicelles què les provinces auront fournies ; le versement de l'excédent ne se fera qu'à la dissolution de la «Gerstenzentrale», lorsque ses affaires auront été entièrement liquidées. Art. 4. — Les présidents de l'administration civile des diverses province^ ou leurs Suppléants sont chargés : 1) de diviser les provinces en cantons au point de vue de la saisie et de l'emploi de l'orge, de l'escourgeon et des radicelles ; 2) de nommer les commissionnaires en orge et escourgeon (art. 7) ; 3) de fixer, par province, les époques auxquelles ou devra procéder au battage de la récolte de l'orge et de l'escourgeon. Les frais résultant de ces fonction® seront à cliarge de la « Gerstenzentrale ». Art. 5. — Les commissaires civils près les chefs d'arrondissement sont chargés de surveiller les commissaires en orge et escourgeon, les stocks d'orge et d'escourgeon, l'utilisation des quantités d'orge U d'escourgeon destinées aux semailles, daais les divers cantons ; ils doivent aussi contrôler l'observation des époques de battage. Ils veillent en outre à ce que les livres des moissons soient tenus régulièrement par les communes et, le cas échéant, à la demande de la « Gerstenzentrale», iils devront faire dresser ce Livre aux frais de la commune qui aura négligé d'en tenir un. Les frais résultant de ces fonctions'seront à charge de la « Gerstenzentrale ». Livre des moissons Art. 6. — Chaque commune doit tenir un livre des moissons d'après le modèle prescrit par la « Gerstenzentrale » ; elle doit se-procurer les renseignements nécessaires à la tenue dud.it livre. Elle doit prend-e les mesures nécessaires à la conservation du livre des moissons. Le livre des moissons doit contenir les indications suivantes : 1) le nom du producteur d'orge ou d'escourgeon ; 2) l'étendue du terrain de la récolte d'orge et d'fs-coii i geon ; 3) l'estimation de la récolte d'orge et d'escourgeon ; 4) le rendement du batt.age.de l'a récolte d'orge et d'escourgeon ; 5) les renseignements concernant les ventes et !« s transports d'orge et d'escourgeon. Par le fait de l'inscription du rendement du battage de la récolte dans Le livre des moissons, l'orge et l'escourgeon de chaque, fermier se trouvent gratuitement, assurés,contre l'incendie par la « Gerstenzentrale ». L'indemnité du dommage causé par le ifu sera réglée jusqu'à concurrence de 80% de la valeur de l'orge brûlée, rendue impropre ou dépréciee, a la condition que ce dommage ne soit pas couvrt par une autre assurance. Pour les dégâts qui • e-raient. L s* conséquence de la propre faute du pro-priétaire ou qui auraient pour cause des actions Je guerre, il ne sera pas accordé d'indemnité. La «Gerstenzentrale», les présidents de l'administration civile, les commissaires civils près '.'r-s chefs d arrondissement ou leurs suppléants ont 'e droit de prendre connaissance des livres des moissons.Les commissionnaires en orge et escourgeon Art. 7. — Les commissionnaires en orge et escourgeon sont tenus de : 1) surveiller l'estimation et la détermination du rendement deja moisson d'orge et d'escourgeon ve chaque exploitation agricole; 2) fixer la valeur et le poids des orges et des < s-courgeons ; » 3) prendre des échantillons ; 4) surveiller les transports d'orge et d'escourgeovr ; 5) appliquer les instructions de la « Gerstenzentrale ». des présidents de l'administration civile et des commissaires civils près- les chefs d'arrondissement.Les commissionnaires en orge et escourgeon reçoivent de la «Gerstenzentrale» une commission .>e fr. 0.50 par 1()0 kg. d'orge ou d'escourgeon achetés r livrés à l'endroit indiqué, par Leur intermédiaire. ?.i leur activité est exceptionnellement étendue ou ficace. hr« Gerstenzentrale » pourra leur accorder librement un supplément de commission. Transport de l'orge, de l'escourgeon et des radiokli.es Art. S. — Le transport de l'orge et de l'escourge ,nr battus ou non battus, du malt et des radicelles nv-t permis que sur présentation d'un passavant. Les pis-savants sont dressés par la «Gerstenzentrale». ve passavant n'est, pas nécessaire : pour le transport de l'orge non battue des chamo-au Lieu de conservation ; poyr le transport de l'orge non battue du lieu de conservation à la batteuse; pour Le transport de l'orge battue de la batteuse ; ri lieu de conservation. La présente disposition s'applique aussi au m.tlt d'orge et aux radicelles qui n'ont pas été produites dans .le territoire du Gouvernement général, c'est .;-dire y ont été importées. obligations des proprietaires d'exploitations agricoles Art. 9. — I. Quiconque, en 1916, a récolté de îv.rge ou de l'escourgeon dans ses terres est tenu : a) de vendre à la «Gerstenzentrale» toute l'orge et tout l'escourgeon qu'il a récoltés, excepté les quantités destinées aux semailles et désignées à l'article 2 ; b) de prendre toutes les mesures indispensaoles à La bonne conservation des stocks et d'observer ies époques fixées pour le battage. Si l'exploitant agricole ne prend pas lesdites mesures ou ne tient pas compte des époques prescrites pour le battage, le chef d'arrondissement pourra charger un tiers de faire le nécessaire aux frais de l'exploitant agricole ; c) de donner à la commune les indications néce ssaires à l'estimation de la récolte probable et, aussitôt le battage terminé, de lui déclarer le rendement total des orges et escourgeons récoltés par lui, afin que la commune l'inscrive dans le livre des moissons ; d) de permettre au commissionnaire en orge et escourgeon ou à tout autre mandataire de la « Gerstenzentrale » de pénétrer dans toutes les pièces de ses bâtiments pour y remplir les devoirs de ses fonctions ; e) de présenter au commissionnaire en orge et escourgeon ou à tout autre mandataire de la « Gerstenzentrale » ses Livres de commerce, s'il en a, et de lui fournir les preuves de l'emploi de l'orge et de l'escourgeon récoltés dans son exploitation ; 1) sur demande, de livrer et de charger à -temps l'orge ou l'escourgeon, soit à la gare ou au quai de chargement sur bateau, soit a la personne ou au dépôt qu'on lui désignera. Si le chemin à parcourir pour effectuer la livraison dépasse 15 kilomètres, on payera les frais de camionnage calculés d'après les usages Locaux pour la partie du chemin qui est supérieure à 15 kilomètres. IL Tout détenteur ou producteur de radicelles est tenu : a) de déclarer à la «Gerstenzentrale» et, de lui vendre toutes les quantités de radicelles qu'il détient chez lui ; b) de prendre toutes les mesures nécessaires à la bonne conservation de ses radicelles ; c) de permettre aux mandataires de la « Gerstenzentrale » de pénétrer dans toutes les pièces de ses-bâtiments pour y remplir Les devoirs de Leurs fonctions ; d) de présenter aux mandataires de la «Gerstenzentrale » ses livres de commerce, s'il en a, et de leur fournir les preuves de l'emploi des radicelles obtenues dans son exploitation ; e) sur demande, de livrer à temps( et régulièrement ses radicelles à la personne que la « Gersten-zentraLe» Lui désignera à cette fin ; f) de produire au moins 2 kg. de ràdieejpis bonnes et saines par 100 kg. de l'orge qui lui sera délivrée. Art. J0. — Il est défendu : a) de faucher l'orge sur pied et de l'utiliser comme fourrage vert ; b) de labourer les champs ensemencés d'orge ; c) de cacher, sans en avoir le droit, les orges et radicelles saisies, de les transporter sans autoris ation hors de la commune où la s aisie leur a été appliquée; de les détériorer, de Les détruire ou, sans y être autorisé, soit de leur faire subir une préparation quelconque, soit, de les consommer; il est notamment défendu d'alimenter son bétail avec de l'orge non battue, battue, concassée ou moulue et avec l'orge destinée aux semailles ; d) de vendre ou d'acheter, de céder oui d'acquérir de toute autre manière, sans avoir le droit, l'orge et les radicelles saisies. Dans des cas spéciaux, le commissaire civil près le chef d'arrondissement pourra autoriser des exceptions aux interdictions prévues par les litt. a et b. Obligations des -malteurs, brasseurs, fabricants de levure et torréfacteurs de malt Art. IL — Les mandataires de la «Gerstenzentrale.» et du président de l'administration civile, de même que les commissaires civiles près le chef d'arrondissement ont le droit de pénétrer dans toutes les pièces servant-à la fabrication. La revente ^de l'orge, à l'exception des orgettes, est défendue aux brasseurs, nialtouns, fabricants de levure et torréfacteurs de malt. La'présente interdiction ne modifie en rien le droit du bureau de contrôle des brasseries (Brauereikontrollstelle) de prescrire la cession de matières premières d'une brasserie à une autre (aat. II de l'arrêté du 21 mars 1916). Si line brasserie, une fabrique de levure ou une entreprise de torréfaction de malt cesse son exploitation avant le Ir aoiit 1917, l'orge restante devra être rendue à la « Gerstenzentrale », qui, en général, payera au propriétaire l'ancien prix d'achat versé à la «Gerstenzentrale», plus un intérêt de 6% calculé à partir du jour du paiement du premier achat. Si l'orge est dépréciée, il en- sera tenu compte dans la détermination du prix de rachat. prix-maxima des sous-produits Art. 12. — Les prix-ma xi ma de vente des sous-produits des brasseries et nialteriès sont fixés comme suit : Pour les orgettes : 20 francs les 100 kg., pris à la brasserie ou à la malterie ; Pour les drèches : 7 francs les 100 kg. de farine, 'déclarés et payés au fisc et pris à la brasserie. Ces prix-maxiina ne peuvent être dépassés. Orge et malt étrangers Art. 13. — La « Geirstenzentraie » vend aux brasseurs, aux fabricants de levure et aux torréfacteurs cîe malt, conformément au plan de répartition mentionné à l'article 3, l'orge et le malt que, le cas échéant, elle importe de l'étranger. Tribunal d'arbitrage Art. 14. — Toutes les contestations survenant 1) entre la « Gerstenzentrale » et des tiers ; 2) entre la «Gerstenzentrale» et ses-, mandata ires seront portées devant un tribunal d'arbitrage siégeant à Bruxelles'. I^es articles 1005 à 1028 du Code belge de procédure civile ne seront pas applicables au tribunal d'arbitrage. Le tribunal d'arbitrage sera composé des personnes suivantes : a) un président nommé par le Chef de l'administration ; b) un membre élu par la Fédération généra.le des brasseurs -belges ; c) un membre désigné par le Conseil supérieur de l'agriCulture. Chaque membre aura son suppléant. Le tribunal d'arbitrage a la faculté d'entendre des experts et des témoins. Il règle lui-même sa procédure. S'il s'agit d'un différend quelconque ayant pour obj^t des orges ou des radicelles, il sera prélevé un échantillon cacheté d'un kilo au moins. Le tribunal d'arbitrage taxera lui-même les frais de sa procédure et les frais incombant aux parties. Le président fixe Les indemnités dues aux membres du tribunal et-aux experts, du chef de leurs fonctions, et, en outre, les taxes auxquelles les témoins ont droit pour perte de temps et frais de voyage Les jugements du tribunal d'arbitrage sont définitifs.Le jugement est déclaré exécutoire par le président du tribunal. En vertu de la formule exécutoire, : ce jugement devra être exécuté. Dispositions pénales Art. 15. — Les infractions aux articles B, 9, 10, 11 et 12 du présent arrêté seront punies d'une peine d'emprisonnement d'un an au plus ou d'une amende pouvant- atteindre 8000 marcs ; ces deux genres de peines pourront aussi être appliqués simultanément. S'il s'agit d'infractions aux art. 8 et 10, litt. c et d, ; on pourra, outre les peines précitées, prononcer la confiscation de l'orge, <Gè l'escourgeon ou des radicelles au profit de la « Gerstenzentrale » et. la confiscation de la contre-valeur convenue. Sont également punissables toutes les tentatives d'infractions à l'art. 10, litt. c. et d du présent arrêté. Art. 16. — Tout commissionnaire en orge et escourgeon qui aura commis une infraction aux' articles 8 et 10, litt. c et d, sera passible d'une peine d'emprisonnement de 5 ans au plus et d'une amende pouvant atteindre 16.000 marcs. Sera puni de même : tout commissionnaire eu orge et ^escourgeon qui, lors de la surveillance de l'évaluation de La récolte, • aura inscrit sciemment de fauses indications relatives au rendement du battage, ou, soit à l'occasion de l'estimation et du pesage de l'orge, soit lors d'une prise d'échantillons, aura donné sciemment des indications inexactes. Art. 17. — Les infractions au présent arrêté seront jugées par les tribunaux ou ies commandants militaires allemands. Dispositions réglementaires Art. 18. — S'il y a lieu, la « Gerstenzentrale » publiera, des dispositions réglementaires en vue de faciliter l'exécution du présent arrêté. Bruxelles, le 15 juin . 16. Le gouverneur général en Belgique, Frhr. von Bissing, Colonel-général. #*# Les arrêtés marqués de trois astérisques seront affichés. Les autres doivent être portés à la connaissance du public et spécialement des intéressés par les administration» communales, qui procède ront ainsi qu'elles opt coutume de le fair«. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 28 juin. — Les transactions à la réunion de ce jour sont restées limitées aux fonds d'Etats et a quelques valeurs à revenu fixe. La physionomie générale du marché n'a- donc pas varié. Les rentes belges et les lots de ville sont fort Lien tenus suivant leur habitude. Belge 3 % mai-novembre, 71,25-72,25; Belge 3 % anglais, 78,75-79,75 ; Bons du Trésor Belge 4 % remboursables 1917, 100,50-101,oO; Annuités 3 %, 77,25-78,25; Anvers 1887, Sj,75-82,75; Anvers 1903, 71-72; Bruxelles 1905, 68,50-69,50; Gand 1896, 63-64; Liège 1897, 63-64 ; Liège 1905, 65,50-66,50 ; Ostende, 56,50-57,50 ; lot du Congo, 75,25-76,25. Le courant d'échanges qui s'établit en valeurs -internationales est assez étroit ce qui toutefois ne nuit aucunement à la bonne tenue des cours. Cédules nouvelles 103,25-104,25, Cédules L 107-108,. Cédules K 91-92, la Cédule or est offerte entre 105,25-106,25. En emprunts fédéraux Argentins le 4 1/2 1911 s'inscrit en progrès entre 92,75-93,75, le 4 % 1900 a acheteur à 79-80, le 4 % 1897 obtient 81-82, les 4 1/2 Intérieur et Extérieur sont plus immobiles à leurs anciens prix-respect i vement de 97-98 et 96,25-97,25. L'emprunt -Municipal de Pavimentation trouverait preneur entre 82 et 84 suivant l'année d'émission. On reste tien disposé à l'égard des dettes brésiliennes sans que les affaires conclues permettent d'enregistrer de nouveaux progrès. Le Brésil 5 % funding cote encore 94,75-95,75, le 4 1/2 1883 et 1888, 75-76, les 4 % se prendraient à 68,50-69,50. L'Uruguay 3 1/2 a valu 73,75-74,75 et conserve de la demande dans ces prix, le 5 % 1914 s'inscrit-87,25 xs,25. Cédules uruguayennes invariées entre 96,75-97,75. Le Chili 5 % 1911 s'établit entre 95,75-96,75 et-le 5 % 1896 entre 93,50-94,50. Japon i 1/2 1905 96,75-97,75, le 4 % 1905 cote 90-91, le 5 % Hailways vaut 102,25-103,25. Parmi les fonds d'Etats continentaux les rentes russes ont un marché assez suivi. Le Russe 4 % 1880 reprend à 79,75-80,75, le 4 % Ni.-oîas est ferme à 83-84 le 4 % consolidé s'inscrit a 78,75-79,75 et le 3 8/10 % vaut 72-73, le 5 % 1906 fait 92,75-93,75. En dettes Roumaines nous rencontrons les cours de 83,25-84 en 4 % 1910 et 83,50-84,50 en 4 % 1908, le 4 1/2 1913 se traite à 88-89 et le 5 % 1903 à 97,50-98,50. En nationales d'Autriche il se présente acheteur à 63, vendeur à 64. Les valeurs Scandinaves se maintiennent à des prix particulièrement favorables suédois 1886 au-delà du pair. Aux rubriques diverses on remarque assez bien de demandes en actions Banque d'Anvers pour lesquelles les acheteurs payeraient jusque 1425. On recherche également la dividende Banque Belge de Prêts Fonciers. La privilégiée Banque Belge se traité à 1055-1065. L'action ordinaire Crédit National Industriel a valu 260-265 et la privilégiée 265-270. L'action ordinaire Liebig cote 503-509. Capital Electrique Anversoise 312-316. Capital Tramways de Rotterdam 95-100. Obligations Tramways de Rotterdam 425 acheteur.Les transactions dans le groupe des pétrolitères sont trop peu suivies pour en déduire une tendance quelconque, notons toutefois (pie l'Astra Romana recule encore quelque peu entre 1680-1720. Les Cros-nvi ordinaires et privilégiées n'ont^que des cours nominaux et invariés, il n'est guère question des autres rubriques. Les titres de plantations de caoutchouc n'excitent guère non plus grand intérêt, on oscille, sans écarts dignes d'être signalés aux environs des cours précédents. Kuala Lumpur 124-129, Sennah 44,50-46, Federated Malay States 575-590, Financière 135 P. Obligation Tanganyika 190-195. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES séance du 28 juin. — Les quelques ordres apportés par les intermédiaires de province, donnent un jetit regain d'activité au marché. Les cours, en général, ne s'en ressentent pas beaucoup.il faut bien l'avouer, et, une seule rubrique retient sérieusement l'attention. C'est le compartiment charbonnier où les acheteurs se montrent plus nombreux et plus empressés. Douons les cours : \niercreur s'améliore à 2025, .\n-derlues est mieux à 925, 930, 9'i0 ; le Centre de Jumet est actif à 1725, 1735 ; Fontaine l'Evèque s'avance à 3300 ; Ham-sur-Sambre progresse à 365, 360 f'a (Lv. Laura est de plus en plus ferme à 585, le Rieu-du-Cœur s'avance à 400 et reste demandé à 405, la stré-py-Bracquegnies monte à 1810, mais la Willem-So-pliia est plus lourde à 540. D'autre part, on rencontre des demandes en priv. Bois de St-Ghislain à 92,50, en Chevalières à 1350, en Louvière-Sar-s i 215, en Maurage à 1775, et en Nord de Charleroi à 2750. Il y a argent aussi en Charbonnages Belges A. 370, mais papier à 375. Nos rentes et lots de villes font encore preuve de bonne contenance. Voici les"cours : Rente Belge 3 70,75-72 ; Bons du Trésor 4 % 1917, 100,75-101 ; Congo lots, 75,25 ; Vicinaux 3 % niai, 73,50-73,75 ; Anvers 1903, 71,25-71,50; Anvers 1887, 82,25-82,50; Bruxelles 1905 , 68,/5-69,25 ; Bruxelles Maritime, 63-63,25 ; Gand 1893, 63,25-63,50; Liège 1897, 62,50-62,75; Liège 1905, 66,50-66,75. Les obligations industrielles se comportent fort bien aussi ; les demandes sont d'ailleurs très suivies. A citer en passant le cours de 492,50 argent en 5 % Ougrée, récemment créées. Les actions de banques sont aussi bien disposées que possible. U y a du mieux en Banque de Bruxelles à 940, en Banque Nationale de Belgique à 3375, en ord. Crédit National Industriel à 265, et en se soutient en Banque Internationale à 440. Les valeurs de transport ont un marché assez étroit, mais soutenu. L'ord. Chemin Congo cote pour la première fois et s'établit à 4000. La div. Bruxellois est ferme à 860, 862,50 ; la jouiss. Caire reprend à 175, la cap. Espagne Electriques se retrouve à 117,50, la div. à 45,75, et la fond, à 1150, 1152,50. On fait 690, 695 en cap. Tient-sin, et 1000, 1005 en fond. Financière de Transports ; la cap. est recherchée à 1120. ju demande aussi la cap. Mutuelle à 67,50. Au compartiment sidérurgique, l'attention reste encore tournée vers les titres russes. La cap. Estampage du Donetz est en avance à 190, 185, 195, et la div. se retrouve à 460, 457,50. La providence Russe I'. se traite à 540, 538,75, et La C à 217,50, 215, 220. Angteur a des offres à 780, alors que les Laminoirs de Baume sont demandés à 200. Ougrée est quelque peu discutée à 970, 975, 980. Aux petites rubriques, Le nombre des cotations est relativement restreint, mais la fermeté prévaut. Ainsi, on s'améliore en cap. Verreries du Donetz à 297,50 et en jouiss. à 2375. 11 y a acheteur en Glaces du Midi de la Russie à 930, en Glaces d'Auvelais à 1500, en Verreries de Mariemont à 1425, en Produits Chimiques de Hareri priv. à 75 et en ord. à 15. Il y a papier, par contre, en Ciments de Visé à 140. Au groupe colonial, c'est le calme complet. Il y a acheteur à 62 en div. Belgo-Kataiiga ; on cote 2280 en ord. Katanga„ 45 en Sennah Rubber ; 1295, 1290 en Union Minière cap., 100 en Zuid Preanger, et 76,50, 76 en Tanganyika. Aux plantations, nous rencontrons les cours de 225 en Selangor et de 282,50 en Soengei Lipoet. Les diverses sont assez calmes. On offre Les Brasseries de l'Etoile à 26, on fait 2635 en ord. Grosnyi, la ioulss. Suer, en Roumanie se tient à 520, la Sucrerie St-Jea.n fait 48,50 en cap., et 55, 57,50 en fond. En Suàrière Européenne, la cap. se traite à 38; la fond, cote 32 au début pour quelques pièces et fait 35 et. 36,25 dans la suite. Les valeurs étrangères ont des tendances ir régulières. Barcelona est discutée à 66,25, 66,75 et 67, la cap. Héliopolis est offerte à 117,50, la Lujar se tasse à 640-645, la Rajah est refoulée à 750, mais la Dnié provienne est en bonne posture à 2910-2950 et reste demandée à ce prix ; la Koloinna est mieux à 505-510-515 et. la Métall. Russo-Belge est demandée à 1830. COURS DU CHANGE Rotterdam, 28 juin. — Londres, II. 11,51. Berlin, IL 43,65. Paris, fi. 40,95. Amsterdam, 28 juin. — Londres, fl. 11,51. Berlin, fl. 43,65. Paris, fl. 40,97 1/2. Suisse, fl. 45,70. Vienne, II. 30,50. Copenhague, fl. 70,—. Stockholm, fl. 70,—. BOURSE DE LONDRES Londres 27 juin 127, juin 56 juin 27 juin 2ô juin Consols. . 601 .'B 591/2 South. Railway. . Répuoiiq Argentine. 70 1,2 - - Union A , . . '413/8 M? 7/8 4% Brésil . . . 56 3/8 - Wab., pré . — — 4% Japon . . 75 1/-I 76 i/j U. S. otee A. . 87 1/8 87 7,8 Japon 1905. : . 93 3/« 9)3/8 Amalg. C. . . . -- - - Mexique inter. . . — Great Cobar. . . Pérou, ord. ... 4 1/4 Columbia ... - — Pérou, préf, . . 24<7/9 'A t? Ver.. D;p'.. ... Portugal. ... — 551/2 Mexic. pr. . . . — Russie 1889 . . 72 1/4 72 5/8 Rock isl. ... Marc, ol A. . . 16% '6% Randmine . . . Turquie.... — Marine, pr. , 3yi % Uruguay. . 621/2 - Shell 5 % Uruguay . Rio Tinto ... — - - s Acht. Top . . ,f81/4 Anaconda . . . Préf, d° A . . 1031/4 1 - — Schib., préf. . . Denver.CRiO Grande - - j — Schib., ord. . . —— Erle, ord. . . . 36 7/8 ; 37 7/8 Kon. Petr. — Missouri , . Escomple . . . 5 3/32 d 5 3/32 d Ontario A. . . — — Argent . . . . 31 1,2 31 3/* South. Pacific .. 101 — MOI 5/8 I BOURSE DE NEW-YORK New York 27 juin. 27 juin 26 juin j ' 27 juin 26 juin Hypothèques 23/4-3 - !2i/2-2H/4! Ontar o&Western.or 26 % 26 - Chanefls. Londr. C.T 4.76.40 '1.76 50 Nortnern Pacii., ord. 113 - '12 1/4 Che«s. Londr.60d.v 4,72 25 4./2.2ô Norfo.KAWestem,ord, 131 — '30 — Change s. Paris vue. 5.903/4 ,5.90 % Norf.<£West.4%c.obl 135' - '35 — Change s. Berl n . 73 3/4 ! 74 3/4 Pennsylvania, ord. 57 - 57 - Aident . . . 66 — 65 3/4 Philad. & Read., ord. 95 — 94 1/4 s Philad.<£Re3d.,1«préf 42 1/2 42 i'2 FONDS ' GreatNortherr,l6préf'191(2 "9 1/2 Amérique 2 u.c. obi 99 — 99 - Texas<fcPacific,ord. 12 1/4 12 V4 Atch. r, & S. F. :% 104 — 103 1/4 Southern Pacif., ord. 96 1/2 96 3 3 Aich.T.iS. F. a ord 104 - 1035/b Southern Rail//., ord. 22— 213^ Atc.T.iS.F.Mgb.4% 92 31* 92 1/2 Southern Railw.,préf. 67 -- 65 % Atch.T.AS.F. a.préf. 100 3/4 i00 7/8 Union Pacific, préf. 135 ^.2 '35 1/8 Am.CarAFoundryor. 55 1/4 51'— UnionPftcii.4%, obi 97 — 96 1/2 Baltim. & Ohio, ord. 88 — 87 1/4 Wab.S'LouisiPac ,0 13 5/8 '3 1/2 Canad. Pacific, ord. 175 '741/4 Wab.S'LouisAPac, pr 47 1/4 47 — Chesap <fe Ohio, ord. 60 3/4 60-- Amalgamat.Copper.o - Chic.ifeNorth West.0. 128 — :28 — AnacondaGopper, n. 79 3.4 77 3/4 Chic.Milw.<$St.Paulo 96 1/8 95 % U.S.Sieel Corp..ord. 83 7/8 83- Rock Island ord. . 2-? 1/2 211/8 U.S. Steel Corp.,préf. 1P - 1171/8 Am.SmeltARef.C°,o. 92- 911/2 U.S. Steel Corp. 5% Bethl. Steel Corp.,ord 440 — 438 — 2e H. Obi. 105— '05 — Denv.<£ Rio Grande,0. 12 12 -- Americ.BeetSug.,ord 86 - 85 — Erie Railway, ord. . 35 Vi 34 5/8 American.Can. ord. 511/8 51 Erie Railw., Ie préf. 51 1/4 51 Unit. SugarC°,ord. 57 — 57 - Erie Railw., 2« préf. 43 — 42 1/2 Amer.Hide<£Leath.,pr 52 1 /2 50 — Erie Railw. Gen. Lien 73 7 8 73 7.-8 Amer. fe;.ATel.,oid,|129 7/8 130 - Illinois Central, ord. 104 1/4 104 Am.Tel.4%conv.obl. 100 - 100 — Kans CilySouth.,ord 24 7/8 24 3/4 |ntern.Cont.Rubb«',o '0 - U — Kan-. City South., pr. 30 — 60 — |nterr.Merc.Mar.,ord 23 - 22 - Louisv.Nashv.,ord. '32— i3> % ntern.Merc.Mar., pr. 87 3;8 87 1 /2 Nat.Rlw.ofMex.,1pr. 23 - 23 |nt. Merc. Marine Nat. Rlw. of Mex.,2pr. "7 3/j 7 % 4112 %, obi. 103 1/4 103 1/4 Miss.Kans.4Tex.,ord 4 1,2 4— Pittsburg Cual, ord. 26 1/2 25 1,2 Miss.Kansas&Texas CentralLeather,ord. 55 3/4 55 - 2e h.g.-obl. 47 - 47 — !nterbor.Metrop.,préf 741/4 73 "2 Missouri Pacific.,ord 312 6 1/8 lnterbor.Metrop.,ord. 16 7/8 '.6 1/2 N.-Y.Centr.dLHuds.,o. 1031/8 103 1,8 StudebakerCor.,ord. 1136 1/4 135- ' Monl.rbm.S'.GnrO - _ 52 5/8 Union Minière du Haut Katanga, société congolaise à responsabilité limitée. — Les éléments permettant d'établir le bilan n'étant pas parvenus, rassemblée générale ordinaire, fixée au lundi 10 juillet prochain, ne pourra être convoquée avant le rétablissement des communications. Le Cercle d'Assureurs, Compagnie d'Assurances maritimes et contre l'Incendie, la Foudre, l'Explosion du Gaz et des Générateurs à Vapeur, société anonyme, à Anvers. — Compte de la gestion de l'année échue le 31 décembre 1915. Solde créditeur, fr. 10.105,26. Compagnie des Tramways de Paris et du Département de la Seine. — Cette compagnie ne distribuera lias de dividende pour 1915. Le dividende de l'année passée avait été de 10 francs. Nitrate Railways Company. — La recette de la compagnie pour la première quinzaine de juin s'élève ;i 30.034 liv. st. ; elle constitue une plus-value de 15.886 liv. st. sur la somme encaissée pour la période correspondante de l'année dernière ; l'augmentation totale s'élève pour les recettes de l'année en cours'à 172.365 liv. st. Deutsche Reichsbank, à Berlin. — Nous lisons dsns le N. H. C. : l'état hebdomadaire du 23 juin accuse une réserve en or de 2465 millions de marcs, soit une augmentation de marcs. 2 millions. Le porte-, feuille s'élève à 6124 millions, les bons du tvésor inclus, ce qui constitue une augmentation de 340 millions de marcs. Les billets de banque en circulation est de 6634 millions de marcs, soit 2 millions de marcs en moins que le 15 courant. Les autres postes se sont élevés à 2358 millions de marcs ou 52-9 ni illions en plus. Les billets de banque sont couverts à concurrence de 37,2 % par l'or, contre-37,1 %, il y a une semaine. Vieux Bruxelles, société anonyme, à Bruxelles. — .Bilan au 31 décembre 1914-15. Pertes, fr. 24.202,17. Aciéries Brachot frères, société anonyme, à M011-tignies-suir-Sambre. — Bilan au 31 janvier 1916. Perte de l'exercice, fr. 7.482,86. Grand Café du Théâtre, société anonyme, à Charleroi. — Bilan au 31 mars 1916. Solde créditeur, fr. 4.184,38. Fours à Coke et à Gaz de Grivegnée, société anonyme, à Grivegnée. — Bilan au 31 janvier 1916. Solde créditeur, fr. 22.472,-07. Orenstein et Koppel-Arthur Koppel Soc. a. de constructions «Je machines. Le bénéfice net, y compris le report à ncirveau, s'élève à 7.273.000 mark (4 millions 918.000). Le dividende a été fixé à 9 p. c., cou- . tre 7 p. c. l'année passée, 2.474.000 mark, contre 2.460.000, ont été reportés à nouveau. Le capital de la société Koppel est de 45 millions •les réserves de 15,3 millions ; la dette obligataire se monte à 2,16 (2,24) millions. Les commandes pour les quatre premiers mois de 1916 se chiffrent par 56,50 mLllionè, contre 52,70 millions pour la période correspondante de l'année précédente. Anciens Etablissements Verschure, société anonyme, à "Anvers. — Bilan au 31 décembre 1915. Solde créditeur, fr. 17.061,46. Le Lloyd Belge, Société anonyme d'Assurances à Primes fixes, à Anvers. — Compte rendu de l'exercice échu le 31 décembre 1915. Solde en bénéfice, fr. 235.789,47. Magasins et Entrepôts réunis, société anonyme, à Anvers. — Bilan au 31 décembre 1914. Solde disponible, fr. 51.132,24. — Bilan au 31 décembre 1915. Solde disponible de 1915, fr. 23.475,76. Mines de Bou-Médran, société anonyme, établie à Saint-Gilles lez-Bruxelles. — Situation au 31 décembre. 1915. Créditeurs divers, fr. 7.618,51. Tramways d'Orel, société anonyme, établie à Bruxelles. — Bilan au 30 juin 1915 (exercice 1914-1915). Bénéfices d'exploitation et divers, fr. 286'.ow,51. La Selfhelp », Compagnie d'Assurances sur la Vie et de Rentes viagères, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan. Primes à recevoir (annulation du poste de 1914), fr. 52.086,02. Maisons ouvrières du Nord, société anonyme, à Liège. — Bilan au 31 décembre 1915. Solde créditeur, fr. 1.110,—. _ Agence maritime Marks, société anonyme, à Anvers. — Bilan pour l'année 1915. Solde en perte fr. 127,46. Deli Batavia Rubber Maatschappij, à Amsterdam. — Dividende 8 %. Nederlandsche Lloyd, à Amsterdam. — Dividende 12 %. Nederl. Scheepvaart Unie. - Dividende 10 1/2 contre 7,1 % en 1914. ASSEMBLEES DE SOCIETES Mines de fer de Djebei Slata et Djebel Hameima, société anonyme, 22, avenue Marnix, à Bruxelles. — Le coupon n° 15 d'intérêt semestriel sera ôayible à partir du P' juillet 1916, par fr. 12,50 net, sans déduction de la taxe de 6 %. , Société anonyme du Chemin de fer de Maeseyok, en liquidation. — L'assemblée générale extraordinaire aura lieu le lundi 10 juillet 1916, à 3 h. de l'après-midi, au Comptoir d'Escompte de Bruxelles, 57, rue du Marais, à Bruxelles. Brasserie et Laiterie de Haecht, société anonyme, a Boortuieerbeek. — L'assemblée générale extraordinaire se tiendra à l'Hôtel de la mutuelle des syndicats réunis, rue de Laeken, 35b, à Bruxelles', le mardi 11 juillet 1916, à 11 h. du matin. Les Actions de Jouissance réunies de l'Immobilière d'Anvers, société anonyme, en liquidation. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le 11 juillet 1916, à 1 heure, à la Caisse Générale de Renorts et. ne Dépôts, 11, rue des Colonies, à Bruxelles. Compagnie du Tramway Électrique d'Ostende-Littoral Société Anonyme en liquidation AVIS DE CONVOCATION MM. les Actionnaires sont convoqués.en assemblée générale ordinaire le LUNDI 17 JUILLET 1916, à 3 1/2 heures du soir (heure allemande)', rue M-i'rie de Bourgogne, 36, à Bruxelles. ORDRE DU JOUR : Rapport des liquidateurs sur la situation Le dépôt des titres, prescrit par l'article 47 des Statuts, peut s'effectuer à BRUXELLES, à la Banque de Bruxelles, 62, rue Royale. Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S'adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s'occupe des formalités de sortie.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1858 au 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes