Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

272 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1915, 08 Septembre. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 18 août 2019, à https://hetarchief.be/fr/pid/pg1hh6d55g/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS, Mercredi 8 Septembre 1915 Le numéro 10 centimes Cinquante-huitième Année - No 17.405 DIRECTION & RÉDACTION : VLEMINCKX, 14 \&\nvers L -3 '^Èèféphone 3761 \^ANV0^ LL0YD ANVEKSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires ! Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au li^nomètre. — Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 8 sept. 1915, 10 h. du matin. — Baromètre 772 — Thermomètre cent (maxj + 19. — Thermom. cent, (min.) 4 !3. — Pluviomètre — m/m.—Vent. Nord.- Prévision : Beau. Astronomie 9 septembre Lever du soleil 5 h. 7 m. matin 5, 1, Coucher du soleil 6 „ 13 „ soir = ".3.13) Lever de la lune 5 5 „ matin = ' 5. 51 Coucher de la lune .... 5 „ 54 „ soir = '17 54) Nouvelle lune le 9 sept.. . . 12 „ 53 „ matin = (12 53, premier quartier le 16 sept. . . 7 „ 21 „ matin = ( 7.21) Pleine lune le 23 sept. ... 9 „ 35 „ matin — ( 9.35) Dernier quartier le 1 oct. . . 9 ,. 44 „ matin = ( 9 44) Haute marée à Anvers Matin Soir 9 sept. 3 h. 14 m. = î 3 h. 14) I 3 h. 33 m. - 15 h. 33) 10 sept. 3 h. 50 m. ==■ ( 3 h. 50) 4 h. 8 m. = '16 h. 8) 11 sept. 4 h. 25 m. = ' 4 h. 25) | 4 h. 43 m. = '16 h. 43) (Heure belge). Hauteur du Rhin Cologne 7 sept. 1,89 m Strasbourg 1 sept. 3,02 m. iluningen 6 .. 2,30 „ Lauterbourg „ 4,52 „ Kehl - 2,70 „ Maxau „ 4.42 „ Mannheim 6 „ 3,80 „ Germersheiro „ 4,06 „ Caub « 2,11 „ Mayence 6 „ 1,04 „ Kuhrort 7 „ 0,96 „ Bingen K 1,87 „ Duisbourg 6 „ 0,97 Coblence ,. 2,09 „ Waldshiit .. — « Diisseldorf ,, 1,62 .. Lobith .. 10.11 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 6 sept 2,28 m. Heilbronn 6 sept. 0,52 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee trêves 6 sept. 0,21 m Constance 7 sept. 3,91 m Port d'Anvers ARRIVAGES DU 7 SEPTEMBRE Steamer Ristelhueber's IV, de Iloboken. Stad Amsterdam VI, de la Hollande. » Amstel IV, de la Hollande. Bateau-moteur Pierre-Joseph, de Rupelmonde. Anna, de Niel. Allège Badenia 47, de Lillo. Doel 7, de Doel. » John, de Burght. » Florent, de Rupelmonde. « Alphonse, de Rupelmonde. » Victoria, de Steendorp. » St-Barbe, de Bornhem. » LouisètJéanne, de St-Léonard. » La Concurrence, d'Arendonck. » Victor, de Moll. » Maria, d'Eyckevliet. » Caroline, de Schelle. » Halevy, de Bruxelles. » Vredeburg 3, de Liège. ZOÉ, de Liège. » Jeanne, de Liège. » Robert Mols, de Herstal. » Concordia, de Tamines. » Vainqueur, de Mons. Sans façon, de Cliarleroi. » Jean-Baptisté, de Cliarleroi. » Zes Gebroeders, de la Hollande. » Vrouvv Johanna, de la Hollande. » Klepper, de la Hollande. » Nieuwe Zorg, de la Hollande. » Dankbaarheid, de la Hollande. Drie Gebroeders, de la Hollande. » Cornelia, de la Hollande. » Twee Gebroeders, de la Hollande. » Drie Gebroeders, de la Hollande. » De Valk, de la Hollande. >• De Mossel, de la Hollande. » Buiten Verwachting, de la Hollande. » Geertruida, de la Hollande. » Concurrent 3, de l'Allemagne. » Agnes, de l'Allemagne. » Onderneming, de l'Allemagne. DEPARTS DU 7 SEPTEMBRE Steamer Amstel IV, pour Bruxelles. » Helvetia VII, pour Bruxelles. » Telegraaf IV, pour la Hollande. Bateau-moteur Pierre-Joseph, pour Rupelmonde. Allège Stanislas, pour Calloo. Doel 7, pour Doel. » Alphonse, pour Rupelmonde. » Voorzorg, pour Niel. » Emma, pour Boom. » Drie Gebroeders, pour Boom. » Maria-Thérèse, pour Turnhout. » Maria, pour Louvain. » De Graaf van Bazel, pour Liège. » Philippe, pour Mons. » Eugénie, pour la Hollande. » Henri, pour la Hollande. » .Tan, pour la Hollande. » Drie Gebroeders, pour la Hollande. » Jonge Isidoor, pour la Hollande. » Philomena, pour la Hollande. » Mathilde, pour la Hollande. » Vischhandel, pour la Hollande. » Léopold-Marianne 4, pour la Hollande. ARRÊTÉ I. — Tout dépôt de plus de 300 litres de vins et .de vins mousseux se trouvant dans des magasins commerciaux et dans des caves privées doit être déclaré i par écrit jusqu'au 15 septembre 1915 à l'Intendance du Gouvernement, Marché aux Souliers, avec indica | tion de la quantité, du lieu de dépôt, du propriétaire et du prix de facture des vins. II. — Sont tenus de faire la déclaration : a) le propriétaire ; b) le détenteur ou le dépositaire ; c) toute personne, qui, dans son propre intérêt ou dans celui d'un autre est autorisée à disposer de la marchandise. La déclaration faite par un de ceux qui sont tenus à faire la déclaration libère les autres de cette obli-gatiori.III. — La déclaration a uniquement pour but d'éta-I l)lir les provisions existantes et ce aux fins d'achat éventuel. IV. — Les contraventions aux prescriptions de cette ordonnance seront punies d'une amende jus- ■ qu'à concurrence de 3000 Mark ou d'un emprisonne-[ ment de 3 mois. De plus la marchandise non décla-i rée pourra être confisquée sans indemnité. V. — Les contrevenants seront jugés par le Gou-vernementsgericht d.e la position fortifiée d'Anvers. Anvers, le 4 septembre 1915. Pour le Gouverneur de la Forteresse, V. Weller. Lieutenant-Général. Notes de jurisprudence SEQUESTRE JUDICIAIRE Aux termes- de l'art. 1961 du Code civil, la justice \ peut ordonner le séquestre : 1° Des meubles saisis sur un débiteur ; 2° D'un immeuble ou d'une chose mobilière dont la propriété ou la possession est litigieuse entre deux ou plusieurs personnes ; 3° Des choses qu'un débiteur offre pour sa libération.Dans l'espèce, qui s'est présentée devant le juge (les référés, le mobilier d'un locataire est frappé d'une saisie-gagerie en vertu de l'art. 819 du Code (le procédure civile et l'expulsion ayant plus tard été ordonnée et opérée, le mobilier se trouvait ainsi sur la voie publique. Il y avait donc lieu de demander le séquestre, ce qui est accordé par le juge des référés qui a désigné la personne qui en sera chargée. PROPRIETAIRE ET LOCATAIRE Voici une espèce très particulière : un locataire, avec l'autorisation du propriétaire, a cédé son bail. Le sous-locataire ayant pris possession de la maison, s'est aperçu qu'il y avait de grosses réparations à y effectuer, grosses réparations qui en vertu du bail incombaient au «preneur». Le propriétaire lut averti et fit diligence auprès du locataire en défaut. Ce dernier ne voulut rien entendre. Il est à remarquer que le locataire était également en défaut de payement lors de son départ, ainsi qu'il en avait délivré reconnaissance au propriétaire. C'est dans ces conditions que le propriétaire fit assigner son locataire à l'effet d'obtenir que celui-ci fût condamné à l'exécution des dites grosses réparations. Le tribunal arbitral a prétendu que dans l'espèce, il n'y avait pas eu « cession » du bétail, mais « résiliation », étant donné que le propriétaire avait accepté une reconnaissance pour les arriérés de loyer, sans faire aucune réserve, et a débouté ce propriétaire de sa réclamation. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Hesperian. — Londres, 6 septembre. — D'après les dernières informations, le nombre des manquants du vapeur Hesperian s'élève à 13 passagers et 7 hommes de l'équipage. Isidoro. — Madrid, G septembre. — L'équipage du vapeur espagnol Isidoro, qui a été coulé par un sous-marin allemand, est arrivé à Bilbao. Mimosa. — Londres, 6 septembre. — D'après une communication du Lloyd's le steamer angl. Mimosa a été coulé. L'équipage est sauvé. (Le Mimosa, construit en 1905, jaugeait 3466 tonnes brut et appartenait à l'armement du même nom à Londres). Un dock flottant en péril Une dépêche de Manille annonce qu'une avarie très grave survenue à la suite de l'abordage d'un voilier chargé de viande séchée, a mis en péril le dock flottant. Ce dock est le plus grand qui existe au monde. Il a été transporté en 1906 des Etats-Unis à son mouillage actuel. Les Américains ayant décidé il y a dix ans de créer à Manille dans leur dernières possessions des Philippines une sorte de point d'appui pour leur escadre des mers de Chine, et pour certaines raisons, ayant renoncé à creuser le bassin de radoub qui était de toute nécessité, ils n'hésitèrent pas à y envoyer un dock flottant construit aux Etats-Unis. Le voyage effectué ainsi représente un peu plus de la moitié du tour de la terre. Le dock flottant baptisé I'Amiral De Wey offrait par sa masse énorme (la hauteur du dock au dessus de l'eau est de 20 mètres) une résistance terrible au vent et au courant. Une vraie flottille fut chargée de conduire l'énorme ponton à sa destination. Les machines des quatre navires qui le remorquèrent avaient ensemble une force de 10 mille chevaux. Tout alla bien pendant les premiers jours de la traversée de l'Atlantique, le dock faisait quotidiennement une moyenne de 100 milles. Mais après avoir dépassé les Bermudes, il rencontra des vents contraires et une mer très forte, les remorques se rompirent et I'Amiral De Wf,y se trouva livré à lui-même durant plusieurs jours en dérive et balloté par les flots. Ce fut à grand' peine que les remorqueurs purent envoyer des hommes dans des chaloupes pour placer de nouvelles amarres au dock flottant. belgique LE SERVICE POSTAL A LIEGE Depuis samedi, une troisième distribuiton des correspondances est effectuée en ville ce qui fait que maintenant les facteurs feront leurs tournées à 9 heures, 1 h. 1/2 et 5 h. J/2. Aujourd'hui toutes les bornes-postes se trouvant en ville sont levées régulièrement trois fois par jour. Le matin vers 8 heures; vers midi et vers 4 heures. EXTÉRIEUR PAYS-BAS Exportation de beurre hollandais On mande de La Haye que pendant la semaine du 5 au 12 septembre il pourra être exporté 60 p. c. de la production du beurre hollandais. FRANCE On mande du Havre que le baron Baeyens, qui dirigeait par intérim le ministère des affaires étrangères de Belgique, a été nommé ministre par arrêté royal. ANGLETERRE Le gouvernement anglais a autorisé l'exportation en Italie de laines brutes et peignées. . La production du charbon Les quantités disponibles pour l'emploi dans le pays et pour la flotte se sont élevées pour le premier semestre de 1915 ;'i 104.231.000 tonnes, soit une augmentation de 347.000 tonnes sur le premier semestre de 1914. CANADA Découverte de mines d'or On mande de Toronto, que de nouvelles mines d'or viennent d'être découvertes au Canada, près de Matheson. D'après les premières analyses la masse broyée donnerait 8000 livres sterling d'or à la tonne. La première année d'exploitation du canal de Panama Les résultats du premier exercice du canal de Panama viennent d'être publiés par les journaux américains. 1088 navires ont emprunté cette voie, pour se rendre sur la côte occidentale. 471 portaient le pavillon des Etats-Unis, 464 le pavillon anglais, 35 le pavillon silicien, 24 le pavillon danois et 18 le pavillon suédois. 7 bateaux hollandais, 6 japonais, 6 russes, 4 péruviens, 3 français, 2 italiens, 3 de Honduras, 2 de Nicaragua et 2 de la République de Panama ont complété le chiffre. La production du caoutchouc et du café Oost-Java Rubber-Maatschappij Production de caoutchouc sec : 1915 (En 1/2 kilos) Janvier 10.000 Février 8.000 Mars 10.000 Avril 11.000 Mai 11.500 Juin 12.000 Juillet 13.000 Août 10.000 La production de café en août 1915 s'est élevée à 4700 picols. Koloniale Rubber-Cultuur Maatschappij Production 1915 caoutchouc sec en 1/2 kilos Janvier 2385 Février 2955 Mars 7400 Avril 8840 Mai 9000 Juin 6790 Juillet 6200 Août 5800 Amsterdam Serdang Tabak Company Production 1915 caoutchouc sec en 1/2 kilos Janvier 3874 Février 4248 Mars 4590 Avril 6188 Mai 8644 Juin 8700 Juillet 10760 Août 13104 Java Caoutchouc Co La production du caoutchouc pendant le mois écoulé s'est élevée à 8424 demi-kilos. Etat comparatif 1915 1914 Janvier 6.648 7.060 Février 8.720 6.576 Mars . ' 9.200 8.350 Avril 9.672 10.172 Mai ! 10.412 10.326 Juin 9.480 10.532 Juillet 11.240 8.484 Août 8.424 4.992 Septembre — 5.260 Octobre — 5.600 Novembre — 6.660 Décembre — 8.200 Sumatra Rubber Cultuur-Maatschappij Production Caoutchouc Café en 1/2 kilos en picols 1915 1914 1915 1914 Janvier 7.000 4.240 — 390 Février 6.400 3.520 27 5^5 Mars 8.400 5.940 18 733 Avril 9.200 5.140 — 670 Mai 10.000 4.600 148 630 Juin 11.200 3.600 270 835 Juillet 12.000 5.188 670 677 Août 10.400 3.000 600 370 Septembre ... — 1.800 — 139 Octobre — 2.200 — 264 Novembre — 5.000 — 160 Décembre — 7.000 — — Total — 51.228 — 5.468 La production du pétrole Intern. Rumeensche Petroleum Maatschappij La production de pétrole pendant le mois d'août 1915 s'élève à 5261 tonnes, ci-après tableau compara-rat if : Tonnes 1915/16 1914/15 Juillet 6367 3490 Août 5261 3144 Septembre — 4171 Octobre — 6665 Novembre — 5491 Décembre — 5750 Janvier — 7833 Février — 7687 Mars — 7576 Avril — 5946 Mai — 6822 Juin — 7153 chronique industrielle L'INDUSTRIE DU PAPIER L'inventeur du papier est non seulement un grand homme, c'est un bienfaiteur de l'humanité. D'après Mr Augustin Blanchet, c'est un . Chinois. Il s'appelait Tsai-Loun. L'an 105 de notre ère, Tsai-Lou'n adressait à l'empereur un rapport dans lequel il indiquait le moyen de faire du papier avec des chiffons, des débris de chanvre et «les écorces d'arbre. D'abord simple employé, cet inventeur fit plus tard partie de la garde impériale, puis fut nommé conseiller privé. Il perfectionna aussi la fabrication des armes et son esprit inventif fut frappé du prix élevé et des inconvénients des tablettes en bambou et des tissus de soie qui, jusqu'alors, étaient employés à" recevoir l'écriture. En récompense de sa découverte, il fut créé marquis de Long-Tchlng et devint 1111 des chefs du palais de l'empereur Tchang-Lo. Impliqué dans une intrigue de cour, il fut obligé de s'empoisonner, ce qui n'empêcha pas les ouvriers papetiers de l'adorer comme leur dieu et de lui élever une statue dans une pagode. Le premier mortier qui servit à fabriquer le papier y est conservé comme une relique. Installée vers 751 à Samarkande, l'industrie du papier a. été transplantée à Bagdad sous le règne du calife Haroun al Rasschid, puis en Arabie et ensuite en Egypte, la terre de l'antique papyrus, dont les papiers étaient déjà renommés à la fin du Xmo siècle. Cette industrie paraît avoir été exercée au Caire. La Syrie suivit les traces de l'Egypte ; le papier de Damas, bien connu en Occident, est mentionné vers l'an 985. Dans le Nord de l'Afrique, Fez possédait à la fin du XIImo siècle 400 meules occupées à la fabrication du papier. En Espagne, le papier fut connu dès le Xme siècle, mais on ne l'y fabriqua probablement pas avant le XIImo. Le centre de cette industrie fut Xativa, aujourd'hui San-Felipe, da.ns la province de Valence, où, d'après un rapport de 1156, on fabriquait un • papier qui n'avait pas son pareil dans le monde. Les premières papeteries, en Italie, remontent à 1276 et elles furent installées «à Fabriano (Marche d'Ancône). L'Espagne et l'Italie furent, en somme, le berceau de cette industrie, qui devait" bientôt s'étendre dans toute l'Europe. Depuis quelques années, la production s'est développée chez nous dans des proportions considérables et on peut affirmer que la Belgique est le pays qui produit la plus grande quantité de papier, relativement à l'étendue de son territoire. Le nombre des fabriques belges de papier et de carton est de 32, produisant environ 68 millions de kilog. par an, avec leurs 65 machines. Quatre ou cinq usines se sont, fait une spécialité du papier parchemin. La consommation du papier pour journaux est surtout très importante. Elle s'élevait, pour 1898, à 13 millions de kil., tandis que 9.500.000 kilog. étaient consommés comme papier d'emballage et 17.000.000 kilog. à l'état de papiers fins, de tentures, etc. Cette même année, 35 millions de kilog , soit 53 % de la fabrication totale, ont été exportés. Comme la plupart de nos lecteurs le savent, c'est la pâte de bois qui est, par excellence, la matière première employée dans la fabrication du papier. Le sapin et le tremble occupent le premier rang dans les essences de bois employées à cette fabrication.Enfin, le papier s'emploie aujourd'hui sous toutes les formes. Il tapisse les murs de l'humble demeure de l'artisan, comme il orne les somptueux panneaux des plus riches appartements. En le comprimant, on en fait jusqu'à des roues de voitures. A titre d'exemple nous donnons ci-après quelques détails-sur la fabrication du papier par les grandes Usines de Naeyer, à Willebroeck. Mr Louis de Naeyer fût le premier industriel qui introduisit en Belgique l'emploi de la cellulose de bois pour la fabrication du papier. Le chiffon n'est plus guère employé depuis lors que pour certains papiers blancs de luxe. Des forêts entières passent aujourd'hui dans les terribles machines. On coupe des bûches de bois d'égale longueur, auxquels une machine a enlevé la féconde écorce. La première est pilée, décortiquée sur place, dans les pays producteurs : Russie, Suède,' Norvège, Canada. Ces arbres, que des bateaux débarquaient dans le temps pour les Usines de Naeyer, à Willebroeck, par le canal de Terneuzen, sont réduits en miettes par les couteaux des hache-bois. Des plans inclinés sans fin roulent ces miettes d'arbres dans des blutoirs immenses qui les tamisent et renvoient les fins et les gros morceaux à de puissantes aspira-trices qui les avalent, les absorbent dans les courants d'air comprimé de leurs cheminées, pour les rendre à d'autres machines qui vont les amenuiser. Des ascenseurs, dragues à godets, puisent ces débris de bois qui tourbillonnent dans d'énormes profondeurs de cuves, ces élévatrices les déversent dans 32 digesteurs, dits lessiveurs, sorte d'immenses fûts d'acier où ils se liquéfient au contact de l'eau et de la vapeur et se blanchissent par la réaction du bisulfite de soude, dont l'odeur « sui generis » plane snr toute cette partie des usines. La pâte de bois sort de ces cuves-matières sous forme de gelée visqueuse et grise. Des presses essoreuses, faites de séries de rouleaux asséchants, puis des continues à papier, des bobineuses-enrôleuses, des tambours surchauffés par la vapeur interne (que des ventilateurs électriques expulsent dans l'atmosphère), reçoivent successivement cette pâte à papier, la dessèchent, la compriment, la travaillent, la roulent, la coupent, rempaquettent. Tout se fait automatiquement par l'électricité et la vapeur qui actionne en outre d'innombrables machines accessoires : coupeuses, affineuses, plieuses, etc. Des meules géantes de pierre broyent des écorces et des bois .qui vont, de même, devenir du papier d'emballage et de couleur. En vingt-quatre heures une seule de ces continues à papier (construites à Huy), débite et empile 30.000 kgr. de papier ; et tout cela marche nuit et jour sans arrêt... Deux centrales électriques, des dynamos énormes, des machines à vapeur (dont un seul groupe de deux représente seul 1700 chevaux-vapeur) distribuent partout la force et la lumière. DEUTSCH-LUXEMBURGISCHE Cette entreprise souffre d'une grande pénurie de main-d'œuvre à ses usines de Dil'ferdange, qui sont très occupées. La direction a essayé d'y remédier partiellement en utilisant jusqu'à présent, pour des ouvrages faciles, les femmes d'ouvriers rappelés sous les drapeaux. Elle vient maintenant de décider d'employer les femmes à des ouvrages plus lourds, entre autres aux hauts fourneaux et aux broyeurs à laitier Thomas. Au point de vue des salaires de 4 1/2 à 5 marks, les femmes sont mises sur le même pied que les hommes ; toutefois, comme elles 11e parviennent pas à la même surproduction, elles n'arrivent pas à atteindre un salaire plus élevé. En général, les résultats de cette intéressante expérience répondent à ce qu'on en attendait. informations financieres COURS DU CHANGE Rotterdam, 7 septembre. — Londres, tl. 11,55. Berlin, H. 50,35. Paris, fi. 41,80. amsterdam, 7 septembre. — Londres, fi. 11,49 à fi. 11,59. Berlin, 11. 50,12 1/2 à fi. 50,62 1/2. Paris, (1. 41,55 ;'i II. 42,05. Suisse, 11. 46,— à (I. 46,50. BOURSE DE LONDRES Londres 6 Sept. 6 sept 2 sept. 1 6 sept. 2 sept. Gonsols. . .65 — 65 - South. R .ilway. . RépuDiiq Argentine. Union A . . . 1371/4 1 ;6 3/4 4% Brésil . . . Wab., préf. . . - — 4% Japon . . . — - — - U. S.-Steel A. . 79 1/8 78 1/2 Japon 1905. . . 86 3/4 86 5 Amalg. C. . . . — - Mexique inter. . . Great Cobar. . . — Pérou, ord. . . . 3 9/16 Columbia ... 49 — Pérou, préf. . . — - ?2 - Ver.. Dipl. , . . 48 3/4 Portugal. ... — Mexic. pr. . . . — - — Russie 1889 . . Rock Isl. ... — - Marc, of A. .15 1/2 - — Randmine ... - Turquie Marine, pr. . . — 31,2 % Uruguay. . 62 — Shell 5% Uruguay . . — - Rio Tinto ... - Acht. Top . . . 1071/2 1 («7 1/8 Anaconda . . . - - Préf. d" A . .103 1/2 103 7/8 Schib., pré'. . . _ - - Denver i Rio Grande 6 1/16 6 Schib., ord. . . Erie, ord. . . . 30 5/8 30 1 '8 Kon. Pelr. . . Missouri ... 8— Escompte . . . H3/ï(;p 4I3/i»p Ontario A. . . . — ; — — Argent .... 23l,M 23 1/2 d South. Pacific . . 94 3-8 | 93 1/2 Bruxelles, 6 septembre. — Lundi, la réunion est clairsemée; il est, par suite, très difficile de nouer j quelques affaires. Notre Rente 3 p. c. mai-novembre, pour commen- : cer par là, est assez offerte el son cours de 69 se j soutient à peine. Nos Bons du Trésor, échéance 1919, i se retrouvent vers 97. Au groupe des lots de villes, on rencontre les Bruxelles 1905 dans les environs de 64, et les Bruxelles 1902- vers 75. On ne croit pas que des transactions ont été effectuées en d'autres lots. Du côté des obligations, les prix de frs 340 se maintiennent en 4 p. c. Caisse des Propriétaires, et pour les 41/2 % on offre frs 375. A noter une petite demande d'obligations 4 p. c. Tramways d'Anvers dans les environs de 430. On recherche toujours les bons titres sidérurgiques et. charbonniers,1 mais les contreparties se rencontrent difficilement. On parle aujourd'hui de 860 en dividende de Tramways Bruxellois. L'ordinaire Pétroles de Grosnyi n'a pas beaucoup varié et reste entre 2275 et 2300. Dans le même groupe on a traité, paraît-il,l'Astra Romana vers 870. Pas grand chose à signaler en titres spéculatifs, si ce n'est la belle fermeté de la Tanganyika sur la publication de quelques extraits du récent rapport du Conseil. Tramways électriques de Rotterdam. — Pour le mois d'août 1915, les recettes de la société exploitante se sont élevées à fl. 204.753,51, contre fl. 165.688,69 pour le même mois de 1914. L'augmentation des recettes pour les mois de juillet et d'août 1915 est de fl. 25.163,52, sur la période correspondante de 1914. Métropolitain de Paris. — Alors que le 2 août 1914, les recettes s'élevaient encore à 155.123 francs, avec 43 p. c. (1e plus que le même jour en 1913, elles étaient descendues lin il jours après à 47.961 francs et n'atteignaient plus le 15 août que 38.649 francs, chiffre le plus bas enregistré. Comparativement à la même journée de l'année précédente, ce chiffre indique une diminution de 58 p. c. Avec la reprise du trafic, les recettes d'exploitation augmentent de nouveau progressivement : de 1.894.494 francs en septembre, elles montent à 3.505.723 francs en décembre, mais elles étaient encore loin d'avoir atteint les 5.248.378 francs encaissés en décembre 1913. Au total, les recettes des t>°,kets vendus se sont élevées en 1914 à 46.376.477 francs, contre 54.476.411 francs en 1913. Les dépenses d'exploitation ont atteint 21.175.473 francs au lieu de 24.157.370 francs, ce qui constitue un coefficient d'exploitation de 43,36 p. c. contre 42,79 p. c. pour l'exercice antérieur. Le bénéfice d'exploitation sur les lignes exploitées pour compte de la Société s'élève à 25.421.626 francs au lieu de 31.357.597 francs, soit un bénéfice net moyen par kilomètre de 157.140 francs pour 195.156 francs en 1913. Déduction faite de la quote-part de la ville de Paris dans les recettes brutes, soit 14.295.432 francs contre 17.539.729 francs en 1913. il reste un bénéfice de 11.126.194 francs, au lieu de 13.847.862 francs pour l'exercice antérieur. Le dividende, qui avait été de frs 21,50 pour l'exercice précédent a été fixé à 14 francs. D'après les renseignements fournis par le Conseil d'administration, les premiers mois de l'exercice en cours démontrent que la crise est en grande partie passée. La Société tire actuellement profit de l'absence complète des autobus et elle espère que le trafic augmentera dans une mesure satisfaisante qui lui permettra de regagner .assez rapidement les déficits enregistrés jusqu'à présent. Tramways Electriques de Rosario. Il a été rendu compte en assemblée générale ordinaire, te nue le 16 juillet dernier, des résultats de l'exercice clôturé le 28 février 1914. Les recettes d'exploitation accusent, une diminution de frs 127.668.80 due en premier lieu, à la grève du personnel survenue à la suite du licenciement de certains agents nécessité par la réorganisation des services. 'Cette grève a duré du 20 avril au 9 mai 1913, et a causé un déficit de recettes d'environ 200.000 francs ; rn second lieu, la crise économique qui a sévi en Argentine, crise dont, on a pu également constater les effets dans des exploitations voisines. Malgré ces éléments défavorables, le bénéffice d'exploitation s'est élevé à 1 million 773.622 frs 99, supérieur de frs 187.472,97 à celui de l'exercice précédent . Il a été encaissé en outre frs 501.066,50, revenus sur portefeuille et frs 19.576,32 pour loyers perçus, soit au total frs 2.294.265,81. De ce montant.il y a lieu de défalquer frs 148.259,76 pour frais généraux, 411.382 frs 37 c. pour intérêts, commissions, escompte et change et 560.000 frs pour intérêts sur obligations. Le solde favorable est donc de frs 1.174.623.68. En présence des circonstances difficiles que nous traversons, le Conseil s'est, vu obligé de surseoir à toute répartition bénéficiaire et de consolider la situation financière en consacrant l'intégralité du reliquat disponible aux amortissements sur frais de premier établissement. Au cours de l'exercice 1913-14, la Société a été sensiblement éprouvée par le décès de MM. Edouard Thys et Frédéric Jacobs père, tous deux administrateurs.Tramways de La Haye. — Les recettes du mois d'août 1915 se sont élevées à fl. 258.843,59 ; pour la période du lr janvier à fin août, eLles se chiffrent par fl. 1.636.275,82. Société générale de tramways et d'applications d'électricité, Société anonyme, boulevard de la Sau-venière, 68, à Liège. — Il est porté à la connaissance des obligataires que le paiement des coupons d'obligations est. repris à partir du 6 septembre 1915. ASSEMBLEES DE SOCIETES Continental Cigarette Company, société anonyme. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra au siège social, 17, rue Laneau, Laeken-Bruxelles, le samedi 11 septembre 1915, à 3 heures. Société anonyme Les Vélodromes de Louvain. — L'assemblée générale extraordinaire aura lieu le lundi 13 septembre 1915, à 2 heures (le relevée, au local de la salle de ventes par notaires, à Louvain, Marché aux Poissons, 7. Société anonyme du Charbonnage de Belle-Vue et Bien-Venue, à Herstal. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le lundi 13 septembre 1915, à 3 h. 1/2 de relevée (h. a.), au siège social, à Herstal. Machienen papier u. Pappen fabriken Aktien Ge-sselschaft, à Brimn. — L'assemblée générale se tiendra le 13 septembre. Société anonyme Vaporisation Economique (Brevets Magnée), à Tilleur. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le mardi 14 septembre procha-in, à 10 heures du matin, au siège social de la société, à Tilleur. Les Tramways d'Agram société anonyme. — L'assemblée générale annuelle aura lieu le mardi 14 septembre prochain, à 11 h. du matin, au siège social, 31, rue du Marais, à Bruxelles. Crédit Tirlemontois, société anonyme, à Tirlemont. — L'assemblée générale ordinaire sera tenue au siège social, le 14 septembre 1915, à 2 heures de l'après-midi. Société anonyme des Fonderies N. Porta, à Huy. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le 14 septembre 1915, à 10 h. 1/2 du matin, au siège so-' cial, à Huy. Ateliers de Trazegnies, société anonyme, à Trazegnies. — L'assemblée générale ordinaire sera tenue le mardi 14 septembre 1915, à 3 heures de relevée, au siège social, à Trazegnies, dans les bureaux de la société. La Vesdre, société anonyme belge de peignage et filature de laine, à Verviers-Est. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le mardi 14 septembre, à 3 heures, au siège de la société, à Verviers (Renoupré). Compagnie de Floreffe, société anonyme pour la fabrication des glaces, verres et produits chimiques. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le jeudi 16 septembre prochain, à 3 heures de relevée (h. a.), à la Société générale de Belgique, Montagne du Parc, à Bruxelles. Société anonyme des Charbonnages du Horloz, à Tilleur. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le vendredi 17 septembre 1915, à 2 heures de relevée, au siège social, rue Ferdinand Nicolay, à Tilleur. Association Sucrière de Genappe, société anonyme, à Loupoigne. — L'assemblée générale aura, lieu le vendredi 17 septembre 1915, à 10 heures, au Café des Boulevards, place Rogier, à Bruxelles. Société anonyme des Etablissements Ern. de Witte-Visage, à Marcke lez-Courtrai. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra au siège social le lundi 20 septembre 1915, à 10 heures du matin. Aktien Gesselschaft der Altbrunner Lederwerke à Brunn. — L'assemblée générale aura lieu le 21 septembre.Galizsche Naphta Aktien Gesselschaft, à Galicie. — L'assemblée générale aura lieu le 22 septembre. I. R. priv. Azienda Assicuratrice, à Trieste. — L'assemblée générale aura lieu le 23 septembre. Société Hypothécaire du Canada SOCIETE ANONYME 11, PLACE LEOPOLD, A ANVERS Seront payables, à partir du 7 septembre courant, aux guichets de : la Banque d'Anvers, à Anvers, la Banque de l'Union Anversoise, à Anvers, et la Société Générale de Belgique, à Bruxelles, ainsi que de ses agences en province, à raison de frs 12 ou Mk 9,60, les coupons : N08 11 et 12, au lr novembre 1914 et au lr mai 1915, des obligations 5 % Serie A ; N° 6, au lr février 1915, des obligations 5 % S. D ; N° 8, au lr mars 1915, des obligations 5 % S. C;-ét N° 9, au lr avril 1915, des obligations 5 % S. B. AUG. BULCKE & Co Service de groupage entre: 1° ANVERS et les principales villes de la Belgique. 2° et la SUISSE. EXPÉDITIONS PROMPTES Export & Import Trading Co S. A. 15, LONGUE RUE DE L'HOPITAL, A ANVERS STEIGER, 10B, A ROTTERDAM Exécute tous ordres sur marchandises hollandaises, règlement par crédit de Banque confirmé à Amsterdam ou Rotterdam. ROTTERDAMSCHE LLOYD Prochains départs de ROTTERDAM vers les ports habituels des INDES NÉERLANDAISES S/S « ARAKAN » le 15 sept. (s. i.) S/S « MALANG » le 29 sept. (s. i.) Pour frets et tous autres renseignements, tels que eux con cernant l'EXPÉDITION D'ANVERS, s'adresser aux Agents RUYS & Co,, 9, Quai Van Dyck, Anvers.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1858 au 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes