Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

551 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1918, 26 Fevrier. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 20 juillet 2019, à https://hetarchief.be/fr/pid/2f7jq0tk2m/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS, Mardi 26 Février 1918 Le numéro 10 centimes Soixantième Année - N° 18.155 DIRECTION & REDACTION : VLEMINCKXSTRAAT, 14 ANVERS ABONNEMENTS : S'adresser au bureau du journal, Vleminckxstraat, 14, à Anvers. LLOYD ANVERSOIS Seul Journal - Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces 75 centimes la ligne fr 1,50 !a ligne sur double colonne Service d'affichage : vitrines et galeries des bureaux fr. 1,50 par semaine et par 3 lignes.) Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.—Lei titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent Toutes les heures renseignées dans notre journal sent indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques ie M. F. Agtbe, opticien Leopoldstraat, 51 Ameis 26 févr. 1918, 11 h. du Matin — Baiomèlra 130 -Thermomètre oent |mai| i-7 - Tbermom. cent. (mini. Piaviomètre : 0,2 m/m. — Vent : S.-S.-O. — Prévision : Pluie prob. Astronomie 27 février Communiqué p«r l'Observatoire Roval da Belgique à Uccle lez-Bruxellosi Lever du soleil 7 h 33m. Dern. quart, le 6 mars 1 h.44m. Coucher du sol.il.... 18 . 19 . Nouy. lune le 12 mars 20 . 32 . Lever de la lune .... 20 .. 26 „ Prem.quart, le 19 mars 13 . 30 „ Coucher de la lune.. .7 34 « Pleine lune le 27 mars 16 „ 35 „ Haute marée à Anvers mntln ®*,r 27 févr. - 5 h. 15 m. I 27 févr. ... 17 h 30 m. 9R „ .. 5 „ 45 „ 28 ,, t mars - • 6 , 15 ■ I 1 mars ... -o Jl . Hauteur du Rhin Colonne 23 lévr. 1.46 m. Strasbourg 22 févr. 1.83 m. Hmingen 22 ■ 0.90 . Lauteibourj . — . Kehl . h Maiau . 3.26 . Mannheim . 2 26 . Germersbeim . 2.78 . Caub 23 . '-.4t . Mayeuce . 0.40 . Rubrort . 0 62 . Bineen . J . Duisbourg 22 . 0,30 . Loblence . Waldsliût . 1.80 . DOsseldotl . ■A" • Lobith » — « Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 20 lévr. 2,31m. Heilbronn 22 lé«r. 0.6Q m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 22 lévr. 0.69 m. Constance 23 lévr. 2 60 m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 191» CoÈflicient Fort Anvers de hauteur Philippe Hauteur ae la marée Hauteur rt février O 0,87 2,17 2,19 14 mars * 1.17 2.9B 2,94 » O »,8« 2,15 2,16 13 avril • 1,10 2,75 ■ 2,77 2S » O 0,82 2,05 2,OS 19 mai * 0,96 2,45 2,46 „ , O 0,81 2,02 2,04 1» juin • 0.88 2,20 2,21 ,g , O 0,86 2,07 2,'39 1* juillet • 0,84 2,10 2,11 25 , O 0,95 2,37 2,39 8 août • 0,86 2,15 2,16 j4 , O 1,06 2,70 2,72 7 s&ptembr* • 0,88 2,20 2 21 Qo » O 1,15 2,87 ?„>3 7 octobre • °,85 2,12 2,1! n. , O 1,11 2,77 2,~U 5 novembre " u>81 2.02 2,0» o0 , O 1,01 252 2,54 o décembre • 1 15 , 0 0,93 2,32 2,34 • LNouvell» lun«. O Pleine lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 24 FEVRIER Steamer Wilford 3, de Tamise. Remorqueur Vreeswyk, de Wiliebroeck. » B. A. G. 5, de Merxem. Bateau-moteur Eclair 3, de Meirxem. » Mélanie, de Bruxelles. ,, Benzina 3, de Louvain. Allège Clemence, de Heinixem. » Vereinigung 64, de Rupelmoude. » De Jonge Antoine, de Boniliein. » Vier gebroeders, de Tamise. » Annie, de Hamme. >. M. N. O. 6, de Boom. » Marie, de Malines. » La Mathilue, de Malin es. » Vereinigung 59, de Wiliebroeck. » Vereinigunc 60, de Wiliebroeck. » Philippe, de Bruxelles. » Roger, de Bruxelles. » Tenace, de Bruxelles. « Veritas, de Bruxelles. » Alfred, de Bruxelles. » Melanie, de Bruxelles. » Pardaf, de GaJid. » Elisa, de Gand. » Ajuga, de Gand. » NeptuniIs, de Gand. » Albert Maria, de Gand. » rossignol, de Gand. » Torpille, de Gand. » Beau séjour, de Gand. .. Léon Edward, de Gand. » Bayer.n 67, de Gand. » Gérard Albert, de Gand. » Robert-Bertrand, de Gand. » Massaniello, de Merxem. » Grâce de Dieu, de Merxem. » Edouard, de Merxem. » Emmanuel, de Metrxem. M. N. O. 1, de Merxem. » Prince Albert, de Brée. » St-Antoine, de Glieel. » recompensé, de Gheel. » Joiianna, de Oolen. » Caroline, de Beersse. » Vereinigung 8, de Neeraeren. » Strassburg 24, de Neeraeren. » Vereinigung 61, de Neeraeren. » Bayern 5, de Neeraeren. » L'Activité, de Mons. » Eole, de La Louvière. » Charleroi, de la Hollande. » Diabolo, de la Hollande. » Marie, de la Hollande. » Rival, de la Hollande. » God met ons 3, die l'Allemagne. DEPARTS DU 24 FEVRIER Steamer Wilford 3, pour Tamise. » Union 1, pour Bruxelles. Remorqueur Elisabeth 1, pour Gand. Bateau-moteur Charles Philomène.pout Rupelmonde » Louis Ghemar, pour Bruxelles. » koophandel, pour Louvain. Allège Suzanna, pour Doel. » John, pour Burglit. » Jonge Octaaf, pour Steendorp. » Victoria, pour Steendorp. » Reclame, pour Tamise. » Deux frères, pour Bruxelles. » Charbonnière 26, pour Hamme. » Simplon, pour Meerbeeck. » Angelique, pour Bruxelles. » C. G. M. 3, pour Bruxelles. » Incrédule, pour Louvain. » Gounod, pour Gand1. » Infatigable, pour Gand. » Jemeppe, pour Gand. » Rembrandt, pour- Gand. » Coletta, pour Gand. » Celestine, pour Gand. » Chimère, pour Gadn. » Rosa I, pour Gand. » Jules, pour Gand. » Moholi, pour Gaiul. » Injustice, pour Gand. » Amata, pour Gand. » Sophie, pour Gand. » Pathmos, pour Gand. » St-Antoine, pour Merxem. » Olympic, pour Merxem. » Nautilus, pour Brée. » Alerte, pour Brée. » Alphonse, pour Tuirnhout. » CLEMENCE, pour la France. » Prince Charles, pour la France. » Waterbloem, pour la France. » Pax, pour la HoJJar.de. » Karl Sciiroers, pour la Hollande. » De Gids, pour la. Hollande. De Jonge Jan, pour la Hollande. » Ostara, pour la Hollande. » Helena, pour la Hollande. ARRÊTÉ le 1° Toutes les superficies baisées se trouvant dans j, le Gouvernement sont saisies. 2° Les demandes de défrichement des terrains ri boisés doivent être adressées aux commandants de g sections et aux chefs de districts, — pour Anvers, es au commandant de la forteresse, — et soumis au J- Gouvernement par ceux-ci, ipour approbation. « 3° La décision est prise après l'avis de la' « Forti- r: flkation » qui s'entendra, au préalable, avec l'ad- a' iministration des eaux- et forêts, compétente. 4" Les autorités compétentes des secteurs et dis- ci tricts doivent veiller à ce que l'on se tienne à l'au- « torisation accoudée sur les superficies libérées. 11 5° Pour faciliter le contrôle la « Fortifikation » v indiquera pour cihaque cas des chemins déterminés ^ pour l'enlèvement du. bois -libéré. Chaque charge- Q ment de bois doit être muni d'un passavant délivré ® par un des secteurs. 6° Les infractions seront jugées par les tribunaux militaires. J Le bois coupé sans autorisation revient à l'autorité militaire sans indemnité. . Anvers, Le 17 février 1918. ]' Le Gouverneur, 11 von Zvvehl Général d'Infanterie, EXTERIEUR PAYS-BAS c Mouvement en faveur de la création de ports libres t Le Comité directeur de la Chambre du Commerce 1 et de l'Industrie d'Amsterdam vient de saisir Le ( ministre des Finances d'une requête dans laquelle 1 il suggère l'idée de créer des ports francs à Am- t ; sterdam, à Rotterdam, et plusieurs autres villes,afin J de mettre Le commerce et. l'indiustrie hollandais en t état d'enitreprendre avec le maximum de chances (-de succès la lutte économique qui semble' être inévi- 1 table après la fin de cette guerre. J Exportation française vers la Hollande On mande d'Amsterdam en date du 23 février . , Les journaux annoncent que le ministre des Affaires ( Etrangères a déclaré officiellement 'que le gouver- , nement français aussi autoriserait l'exportation de certains articles vers la Hollande. , FRANCE La marine marchande Ou maaide de Paris, en date dn 25 février: Le 1 gouvernement a demandé un crédit die 1200 mil- ( lions de francs pour la construction de navires marchands. La Commission maritime a approuvé la proposition. Un crédit de 122 millions est prévu I pour l'agrandissement du port de Marseille. La houille blanche Il a été constitué une Société des Forces motrices -de la Tuyère avec un capital actions de 15 millions de francs en vue d'utiliser les Chutes d'eau de la Tuyère. L'installation utilisera la force hydraulique de cette rivière au point, de jonction de la < Broanme, dans le département de l'Aveyron. On y ( dispose de 240 mètres de chute avec un débit de | 15 mètres cubes, heure. Le rendement sera de 36.000 Chevaux, la production annuelle 200 millions de kiflotwattHheures, On projette pour plus tard l'agrandissement de l'installation de façon à arriver à une puissance de 100.000 chevaux. La première instal- . lation coûtera 14 mil ions de francs, la deuxième 16 millions de francs. xxx La Compagnie des Chemins de fer du Sud de la France a établi dans les Pyrénées plusieurs usines hydrauliques-électriques pour desservir plusieurs de ses Lignes équipées récemment à l'électricité. En tout premier lieu on s'est occupé de la -entraie Sou loin aux Gaves de Cautèrets et Gave de Pau, utilisant des chutes de 250 et 113 mètres. Pour utiliser les eaux de la Vallée de Couplan il a été établi un réservoir de 6.5 millions de mètres cubes à une altitude de 1849 mètres. Cette forcé hydraulique sera utilisée dans la centrale de Eget. L'eau est amenée par une canalisation comportant 7 tuyaux de 500 millimètres de diamètre, de 1250 mètres die longueur avec une chute de 736 mètres. Il a été prévu sept turbines de 5.000 chevaux et une turbine de 450 chevaux pour leur fournir le c o ura nt d'excitation. ETATS-UNIS Un traité économique avec la Norvège Reuter mande de Washington, en date, du 23 fév. : Un traité économique' a été conclu entre les Etats-Unis et la Norvège ; la Grande-Bretagne et les autres Alliés ont également signé cette convention, dont les conditions ne sont, pas encore publiées. chronique" judiciaire Echos du Palais A cause des circonstances exceptionnelles qui se présentent, la session des assises de la province d'Anvers ne s'est pas ouverte hier lundi. Les jurés et autres intéressés avaient été avertis. xxx Les cabinets d'instruction continuent- de fonctionner. • L'affaire des réquisitions de terrains Dans cette affaire dont nous avons rendu compte précédemment, ill est évidemment intéressant de résumer 'le système de défense adopté par Lés bourgmestres poursuivis par Le procureur , du~.roi : « Le décret des 16-24 août 1790 charge les conseils ■municipaux du soin de prévenir, par ,les précautions convenables, les accidents et fléaux calaini-teux, tells que les incendies, épidémies, épizooties, etc. » Le parquet est d'accord avec la défense pour considérer que la famine constitue un fléau calami-teux.D'autre part, vu la mauvaise volonté apportée pai les cultivateurs à mettre à la. disposition des communes Le terrain nécessaire aux cultures communistes, d'une part ; l'insuffisance des importations de vivres et la pénurie des moyens, d'autre part, Ja réquisition des terrains à affecter à cette culture constitue une « mesure convenable », la seule qui fut réellement de nature à apporter un remède à la situation. Si l'on devait s'arrêter là, la question serait vidée au profit des administrations communales. Mais le parquet prétend que cette mesure prive Le particulier de sa propriété, et invoque l'article 11 de la Constitution : « Nul ne peut être privé de sa propriété, si ce n'est pour cause d'utilité publique, et moyennant une juste et préalable indemnité, et dans les cas prévus par la loi ». La défense répond qu'il ne s'agit nullement ici •d'une expropriation, car il n'y a pas perte complète et définitive du droit de propriété — condition requise pour qu'il y ait expropriation — mais simplement dépossession temporaire. Le cultivateur dépossédé reste propriétaire de son bien. L'erreur provient, selon elle, d'une fausse notion •de Ha propriété. Celle-ci est nettement définie par 'les articles 537 et 544 du Code civil, comme étant Le droit de jouir des Choses, dans Les limites prévues par la loi. Le droit de jouissance est donc limité, notamment par la loi de 1790. Du moment que la mesure prise par l'administration communale rentre dans Les « mesures convenables » qu'indique cette loi, elle est légale. Ce n'est pas la première fois que l'administratior porte atteinte au droit de jouissance du particuîlier Elle a notamment le droit, en cas"'d'incendie, de faire abattre un immeuble pour arrêter les progrès du feu. Elle a aussi le droit de faire déguerpir les occupants d'une maison insalubre, et d'en interdire l'occupation. Ces droits constituent incontestablement des atteintes à la jouissance du propriétaire ; dans La seconde hypothèse, Le. trouble est temporaire ; dans là première, il est définitif, puisque l'iimmeuible est démoli,i, et qu'il n'en reste rien, si ce n'est les matériaux et Le sol. Tout cela se fait sans indemnité, de la part de l'autorité, au profit de la personne prétendùment. lésée. En réalité, elle n'est pas lésée, puisqu'elle n'avait pas Le droit à la jouissance absolue et. définitive, la collectivité' s'étant réservé le droit de mettre fin à cette jouissance, ou tout au moins de la suspendre, dans les cas envisagés. Or, détail d'importance capitale, ce droit die© administrations communales, de suspendre ou de met. tre fui à la jouissance du particulier sur son bien, est tiré de la phrase reprise ci-dessus du. décret de 1790. Il est aujourd'hui hors de contestation que ces droits de l'autorité existent, tels que nous venons de-les indiquer. Ils constituent «des mesures convenables pour prévenir les fléaux cala.miteux (incendie ou épidémie). » Partant de là, les bourgmestres prétendaient, que s objections, tirées par le Parquet du droit du fo ■opriétaire, sont absolument sans fondement. Il ut bien reconnaître que leur raissonnement est. à goureusemeht logique. De l'énoncé du principe la înéral, ils invoquent, à titre d'exemples, les appli- la itions qui en ont été tirées, notamment par la n? Dur de cassation ; et si l'on en a décidé ainsi, dans s hypothèses indiquées par .eux, il n'y a aucune : 57 tison de droit d'en décider autrement dans le cas R ïtuel. A côté de l'interprétation ..qu'ils donnent au décret la a 1790, ils invoquent d'autres arguments. Ils pré- 72 ndent tout d'abord que le pouvoir judiciaire est. icompétent pour connaître de la contestation, en d( ertu du principe de la séparation des pouvoirs, et 1 le règlement est illégal, c'est aux autorités admi- et istratives h le dire.-Les tribunaux ne peuvent pas, vus sortir de leurs attributions, s'immiscer dans L 3tte question. 1:- Enfin, ils invoquent la nécessité dans laquelle ils i' î sont trouvés, cette nécessité étant une des eau- G ?iS d'excuse légale prévues par la loi. U Telle était en résumé l'argumentation de La.'dé- Mise, que le tribunal a écartée ainsi qu'on l'a vu t,! ans un numéro antérieur du Lloyd Anversois. ti is INFORMATIONS FINANCIÈRES >J BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 25 février. — On chercherait vainement 2J .ans les différences que la Comparaison des cours e ce jour avec ceux de la semaine dernière permettrait de constater, un changement quelconque ans Les dispositions de notre marché. Ces diffé «> ences si elles existent ne peuvent être que minimes (< t résultent simplement d'une coïncidence acciden elle d'offres ou de demandes un peu plus accen a uées, mais dans l'ensemble la Bourse conserve 3' ette même attitude déplorablement indifférente qui ie laisse place qu'à des séances sans activité et j; ixemptes de tendance. On est très Calme dans le groupe des pétroflifères et on s'y borne à piétiner } ur place, les caoutchoucs ne sont pas plus actifs, , nais il y a lieu de remarquer que la plus petite Lemande impressionne Les prix dans un sens favo-able. 11 n'y a rien à dire des coloniales qui sont irovisoirement inexistantes. Les fonds d'Etats re-aieiUlent plutôt dans une certaine mesure avantage lu peu d'initiative qui se déploie dans les départe- i: nenits spéculatifs et' donnent lieu à quelques bonnes I lemandes dont profitent les sud-américains et fuelque peu aussi Le> emprunts roumains ; les rus- ] es sont soutenus. Les dettes belges sont immobiles a leurs cours „ )récédents. De grosses demandes en dettes commu- ^ îales font hausser l'Anvers 5 % 1917 de près d'un j joint. Les lots de villes s'échangent couramment. Belge 3 % jan vier/' juillet gros titres 70-71, 3 % mai >tos titres 69 3/4-70 1/2, coupures courantes 71-71 3/4, émission Anglaise 85 A., Bon du Trésor 4 % 1917 02 1/2-103 1/2. Annuités 3 % 81 A. 81 1/4 P., obliga-.ions Anvers 5 % 1917 103-103 3/4, lots Anvers 1887 •6-87, Anvers 1903 71 -72,10. Bruxelles 1905 75-76 1/4,- 1 iand 1896 71,40-72,75, Ostende 1898 58 A., Schaerbeek >2-63, Congo 97-98. 1 Les fonds d'Etats internationaux présentent une ictivité encourageante qui maintient les prix à iui 1 liveau des plus satisfaisants. Les Céduiles Argen-:ines consei'\ent leur avance et se traitent, entre » Lll 3/4 et 113, les L 109 1/4 A., les K 98 1/2-99 1/2, les n- 5 % 105 A.,en fédéraux Argentins 1886 5 % 101 1/2-103, on demande les Argentins 4 1/2 Intérieur ~à 98-)9, l'Extérieur à 98,20-99 3/4, le 4 1/2 1911 95 1/2-96 1/2, le 4 % 1897 à 83 1/4-84 1/4, Bahia Blanca 465 P., I Buenos-Ayres 4 1/2 98 1/4 A., Pavimentation an ien X) 1/2 P., le nouveau 92 1/4-93 1/4. Le Brésil conserve une tenue irrégulière. Funding ancien 100 A., les 5 % 95 1/2 A., le 4 1/2 .1883 91 1/4 A., ie 4 % 1910 77 l/8-7« -l/x, ic 4 % 1889 7« 1/4-78, Rescis- j sion gros titres 76 1/2-77 1/2, titres de £ 100 77 1/2 P.. petites coupures 78 1/4-79 1/4. Chili 5 % 1911 99 1/2- i 100 3/4, Le 4 % 1889 96 1/4-97 1/4, Costa Rica recherché à 65 3/4 s'obtiendrait à 66 1/4, Cuba 104 5/8- s i05 5/8, Uruguay 3 1/2 73 1/2-74 1/2. le 5 % 1914 96 1/8-37 1/8, Cédilles 106 A., Vénézuéfla 71 1/2-72 3/4. En dettes asiatiques le chinois est raffermi tandis i que le Japon Raifliway est. plus faible. Chinois 4 1/2 , 1893 88 3/8-09 1/2, Le 5 % 98 3/8-99 3/8, Japon Railway 104-105, le 1/2 1905 117-118, le 4 % 1899 90 3/4-91 3/4. j Parmi Les dettes continentales les austro-hongrois sont hésitants, les roumains progressent fraction-néllernent. Hongrois or 73 3/4, Emprunt couronnes 53 P.. Métalliques et Nationales 63 7/8-64 7/8, Portugais 3 ,, lre 53 P., Roumain 4 % 1890 83 3/4-84 3/4, Le '■ "o 1908/10 67 1/2-68 1/2, Le i % 1894 67-68, le -i % 1889 67 1/2 P., Le 4 1/2 1913. 74 3/4-75 3/4, le 5 % 1903 33 5/8-84 7/8, Bucharest 4 1/2 1895 79 P., Le 4 1/2 1898 78 1/2 P., Russe 3 % 1859 49 1/2 -A., le 4 % 1880 52 A. 53 P., le Nicolas 66 1/2 P., le 5 % 1906 69 1/2-70 1/2. En titres bancaires l'action Banque d'Anvers fi- ! gure à 1680-1700, Banque Centrale Anversoise 452,50 P., Banque Anversoise de Fonds Publics 255-260, Crédit National Industriel privil. 280 P., L'ordinaire 275 A., - jouiss. Crédit Foncier Sud-Amiéricain 1980-2020, div. Banque Belge 420 P., dividen-de Pastorale 425 A. Actions di\erses : ordinaire Kemuierich 1000 P., Liebig 702,50 P., capital Electrique Anversoise 292,50-297,50, capital Escaut 126-130, capital Tram, de Ro'sario 82-8-4, capital Union Anversoise 42,50 A. Le marché des obligations et des actions privilégiées hypothécaires ne perd rien de sa fermeté, bhlig. Banque Belge et oblig. Crédit Foncier Sud-Américain 493-498,50, privil. Banque Belge 1126.50 1136,50, privil. Foncier Sud-Américain 1130 A., obi. Générale Belge-Argentine 463,50-468,50, obi. Hypoth. du Canada 485-491,25, oblig. Foncière Iîeilgo-Canadien ne 472,50-477,50, privil. Sansinena 1052,50-1062,50, Nord-Ouest, du Brésil 312,50-322,50, oblig. Agricole et Industrielle d'Egypte 365 P. On travaille toujours mais avec une activité va- ' riabLe en titres 'pétroflifères, les fluctuations pour la journée sont cependant restées bien étroites. Pour î'Astra Romana elle ne dépassent pas 1680 et 1725, Grosnyi ordinaire oscille entre 2085 et 2135, la priv. aurait acheteur à 2345 et vendeur à 2360, capital Boryslaw 72-74, dividende 300 P., Nafta capital 222 227,50, dividende 270-280, Roumanie capital 171 175,25, dividende 163-165. ( Si une impression peut se dégager d<es transactions plutôt modiques qui s'opèrent en valeurs caoutchoutières elle est certainement en fa.veur du maintien des prix si même il n'est pérmis de prévoir une légère amélioration, dans tous Les cas les^ offres font défaut tandis qu'il existe une petite de mande persistante pour d'assez nombreuses rubriques.Deli Moeda càpita.L 300 P., dividende 88-90, Federated 807,50 A., 810 P., Financière 260 A., Galang 5,50-5,70, Kadltengah 69-72,50, Kuala Lumpur 166,25-171,25, Kuang 107,50-110,75, Nieuw Tj.isa.lak capital 87,50-89,50, Sennah 68-71,25, Telok Dalam 505 A., Parts Congo Belge 160 P., capital Belgo Katanga 115 A., actions Tanganyika 129,25 A., 129,75 P. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 25 février. — La côte est peu fournie et les affaires sont des pluis restreintes. Les cours des lots de villes, rentes nationales ei dettes communales sans changement notable depuis vendredi dernier, nous les reproduisons à nouveau ce jour. Rentes Belge 21/2 % 58 A., Rente Belge 3 % 71,25 71,50; Bons du Trésor 4% 1917, 1021/8-102,50: Bons du Trésor 4 % 1919, 104,25 P. ; Congo lots, 98,50 ; Crédit Communal 3 %, 76 A. ; Crédit Communal 4 % 1916, 93,75 A., 9i,25 P.; Vicinaux 21/2% 1885 lots, 99; Vicinaux 3 %, mai, 75; Vicinaux 3 %, janvier-jmillet, 75 A.; Anderlecht 1918, 41/2 475; Anvers 1903, 71,25-71,75 ; Anvers 1887, 86 ; Bruxelles 1902, 91,50 A. ; Bruxelles 1905, 75,50 ; Bruxelles-Maritime, 68 A., Intercommunale des Eaux 460 ; Gand 1896, 71,50: Liège 1897, 70,75 ; Liège 1905 , 68,50; Ostende 1898, 57,25 ; Schaerbeek 1898, 61,50 ; St-Gilles 1917, 101,75 ; Verviers 1873, 103,50. En obligations, on n'inscrit que l'Union des Tramways de 300 à 310. Pour Les banques citons Les Travaux Publics du Caire à 47,50 et la Caisse des Propriétaires 41/2. à 327,50. Rien de particulier en tramways. I,a priv. Bruxellois fait p05, les Florentins 120, la jouissance Caire de 602 à 607,50. Rien en valeurs métallurgiques et sidérurgiques. Au compartiment des charbonnages on ne retrouve que Les titres cotés suivants : Amercœur, 2280, Bois d'Avroy, 860. Gosson-La.gasse, 2700, 2710. Houill.-Uri., 955, 960. Louv.-Sars, 290, 292,50. Laura div. 1470. La Lonette, 215. Les mines sont fermes, Malogne priv. 230; ord., 115, 120. Productora A.. 150, 147,50, 152,50, 155 : R. 150, 147,50, 152,50, 155. \u groupe des constatction's on n'inscrit que lès ndateurs Céramiques Now de 35 à 40. En valeurs coloniales, on note la fond. Conifina d. 705, 710, la Compagnie du Congo Belge à 157,50, Géomines à 900, l'ord. Katanga à 3575, 3570, 3565, r div. Simkat à 650, 652,50, 653,75, 6o5, et la Tanga-rika à 129, 129,25, 129,50, 130, 130,50. à En valeurs die plantations, la fond. Fauconnier à r 5, 580, la cap. Mopoli à 180, 182, 185, et la Sennah ibber à 69, sont seules négociées. Dans Je compartiment des pétroles, la cap. Borys-w vaut 74,50, l'ord. Internationa Je de Pétroles a ,50, 75, et la div. Roumanie 168,75 et 167,50. Aux sucreries on inscrit au tableau Saint-Jean ■ Porto-Rico, fond, et capital respectivement 215 130, la cap. et. fond. Sucrière Européenne à 85 4 62. d Les autres titres des valeurs diverses sont calmes. 2S Brasseries de l'Etoile à 131, 130 1/2, 131 1/2, 132, 2 1/2, 133, 1:33 1/2. 134, la cap. Floriidienne h 450 et 5, les Explosifs Favier à 100, 102 1/2, 105, les rands-Hôtels à 820, 830, la cap. Madrid-Palace à 5 5, 155. Marché irrégulier pour les valeurs et obligations a rangères. Kaïping 94 1/2 (seflon les coupures) ; Ni- d a t. Railw., 423 1/4, 424; Allot, cap. 117 1/2, 120, 21/2 ; Heliopolis, capital 1521/2 ; Egypt. Entr. g up. 171 1/4, 170; lui. d'Egypte, fond. 175; Ville ara 5 %, 290. d COURS BU CHANGE 2 Anvers, 26 février. — Cours du florin : 280 argent ; !5 papier. s La Nationalbank fur Deutschland, à Berlin, vient e déclarer un dividende de 6 % pour l'année 1917 1 outre 4 1/2 % en 1916). , t Compagnie internationale d'Electricité, société ^ iionyme, à Liège. — Compte de profits et pertes, au ) avril 1917. Solde débiteur, fr. 667.902,50. > Mortsel-Extension, société anonyme, à Mortsel. — ; ila.11 au 31 juillet 1917. Solde en perte, fr. 1.683,88. Leuvensche Metaalwerken, société anonyme, a r ouvairn. — Bilan au 30 septembre 1917. Bénéfices, \ :. 22.250,49. Brasserie du Progrès, société anonyme, à Lessi 1 es. — Bilan au 31 octobre 1917. Solde créditeur, 55.660. Comptoir belge des Poteries en Grès, société ano- < yme, à Bouffiouilx. — Bilan au 30 septembre 1917. iénéfices, fr. 354,97. Maison A. Duvivier, société suionyme, à Liège. — tilan au 30 juin 1917. Bénéfice, fr. 11.627,64. Anglo-Belge pour la Fabrication des Vernis an-lais, société anonyme, à Hoboken-Anvers. — Bilan , e l'exercice social 1916-1917, arrêté au 14 novembre , 917. Bénéfice net, fr. 12.434,88. PARTIE COMMERCIALE New-York, 23 février. Froment. Importation Ports Atlantiques 40.000 lushels, même jour année préc. — /—. Exportation de toutes les places à l'Ouest de ; locky mount. Maïs. — Importation Ports Atlantiques 50.000 bus-tels, même jour année préc. —/—. Exportation de toutes les places de l'Ouest de locky mount. Café. — Marché ferme. Coton. — Marché ferme. Pétrole. — Raffiné en tanks auj. 6,50, préc. 6,50. Huile de coton. — Yellow pour mai, auj. — —, u'éc. 20,40; idem, diisp., auj. —/—, préc.-—/—. Essence de terebenthine. — Auj., 461/2, préc. 46 1/2. Saindoux. — West. Stearn. auj. 27,021/2, préc. 27,— Chicago, 23 février. Maïs. — On cote: mars, auj. 127 1/2, préc. 127.3/4 : nai, auj. 126 3/4, préc. 127 1/8. avoine. — Ou cote : févr., auj. 88 7/8, préc. 93,— : nai, auj. 87 3/8, préc". 90 7/8. Saindoux. — On cote: févr., auj. 26,62 1/2, préc. :6,60 ; mai, auj. 26,471/2, préc. 26,97. Pork. — On cote: mai, auj. 49,55, préc. 50,55. Ribs. — O11 cote : févr., auj. 25,25, préc. 25,60 ; nai, auj. 25,70, préc. 26,20. Soc. An, des Frigorifères d'Anvers Le Conseil] d'administration a l'honneur de convoquer Messieurs les actionnaires en assemblée gé-îéraile ordinaire pour le 15 mars 1918, à 3 heures le relevée, au siège social, Looybroeckstraat, 126, à Vnvers. ORDRE DU JOUR : L° Rapport sur les opérations de l'exercice 1917 ; 5° Approbation du bilan et du compte Profits et Pertes au 31 décembre 1917 ; 5° Décharge à idonner aux Administrateurs et Commissaire ; Nomination d'un Administrateur. ANTWERP POLO CLUB Société Anonyme Il est porté à la connaissance de Messieurs les iciionnaires de la Société Anonyme « Antwerp °olo Club », que l'assemblé-e générale ordinaire )ura Lieu Le MARDI 5 MARS 1918, à 3"heures de Relevée, chez MM. Bunge & Co, Arenbergstraat, 21, 1 Anvers^ ORDRE DU JOUR : 1° Présentation de la situation de l'exercice 1917 ; 1° Décharge à donner aux Administrateurs et Commissaire.Pour assister à cette assemblée, Messieurs les ictionnaires sont priés de se conformer à l'art. 27 les statuts. Soc. An. pour l'exploifation du Journal " ANVERS-BOURSE " Messieurs les actionnaires sont convoqués à rassemblée générale statutaire du MARDI 12 MARS 1918, à 3 heures .de l'après-midi, au local de l'Asso-oiation pour la défense des détenteurs de fonds publics, IsraëJietenstraat, 9, à Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Rapports du Conseil d'administration et des actionnaires faisant fonctions de commissaires ; 2° Approbation du bilan et du compte de profits et pertes ; 3° Décharge à donner aux Administrateurs et aux actionnaires faisant fonctions de commis sa ires ; 4° Nominations statutaires. Pour pouvoir prendre part à cette assemblée, Messieurs les actionnaires auront à se conformer à l'art. 32 des statuts de la société. Le Léviathan Electrique Société anonyme en Piquidation MM. les actionnaires sont convoqués à rassemblée générale ordinaire qui aura lieu le MARDI 5 MARS 1918, à 11 heures, à Anvers, 104, Beg-ijnen-vest.ORDRE DU JOUR : Rapport, du liquidateur. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 28 février Association. Commerciale et Financière, à 3 h. 1/4 de relevée, au siège social. Leysstraat, 24, à Anvers. T mars Société Anonyme pour le Peignage des Laines à Anvers, à 3 h. 1/2 de relevée, au siège social, Lange Nieuwstra&t, n° 156, è An ver». Hoboken Contre, société anonyme, à 12 heures, Nijverheidslei, 76, à Anvers. 2 mars « Zurenborg-Extension », société anonyme, à 5 h. î relevée,au siège social, Gerardstraat, 2, à Anvers. Brasserie « De BarreeJ ». société anonyme a Wil-■ ck, à 4 heures de relevée, au siège social. Chantier Naval « De Toekonrst », société anonyme, 3 heures de l'après-midi, au siège social, à 00m. 3 mars Chambre du Bâtiment et de l'Industrie, société nonyme, à midi, au local de la société, Breydel-raat, 12, à Anvers. 4 mars Société anonyme de Crédit » Eigen Ileerd », a heures, au siège de la société, 33, Minderbroe-ersmi, à Anvers 5 mars Comptoir Généial* d'Affrètement (anciennement mile Vervliet), société anonyme, à 7 heures du Dir, au siège social, 120, Napelsstraat, à Anvers. Caisse Générale de Reports et de Dépôts, société nonyme, à 1 heure de relevée, au siège social, rue es Colonies, 11, à Bruxelles. Le Léviathan Electrique, société anonyme en li-uidation, à. 11 lieuies, 104, Begijnenvest, à Anvers. Antwerp Polo Club, société anonyme, à 3 lieures e relevée, chez MM. Bunge & Co, Arenbergstraat, I, à Anvers. Deurne-Sud Extension, à 11 heures, 2, Wapper-traat, à Anvers. 7 mars Papeteries Anversoises, société anonyme, à 11 h. u matin, au siège social, 2, Pottenbrug, à Anvers. Société anonyme des Horloges de Précision (sys-ème Normal Zeit),"à 4 heures, au siège social, i, iildekamerstraat, à Anvers. Chantier Naval de Wiliebroeck, société anonyme, . 7 heures du soir, au siège social, 149, Handelslei, , Anvers. Société anonyme des Magasins à Grains d'Anvers, 12 heures, au siège social, 17, Venusstraat à An-ers.Grande boulangerie « De Toekomst », société aaio-i'yme, à 9 heures du soir, au siège social. 9 mars Hippodroom Paleis, société anonyme, à 4 heures le relevée, Leopold De Waelplaats, 24, à Anvers 11 mafs Société anonyme «De Welvaert », à Terhageu, i 4 heures de^ l'après-midi (H. T.), au local de vlme Vve Van Camp, à Terhagen. « L'Econome », société d'assurances sur la vie et entes viagères, à 4 heures, au siège social,Egmont-itraat, 16, à Anvers. European Naval Stores Company, société ano-lyuie, à 3 heures de relevée, au siège de la société, LOI, Kunstlei, à Anvers. Lavoir de Schooten, société anonyme, à 5 heures, i0, Kipdorpvest, à Anvers. Union Internationale, compagnie d'assurances, iociété anonyme en liquidation, à Anvers, à 2 h. 1/2 le relevée, au siège social de la société, 36, Lange s'ieuwstraat, à Anvers. Société anonyme « Apollenta », à .Anvers, à midi 'H. T.), dans les bureaux de Mr Maurice Huffmann, d résident du Conseil d'administration de la société, Vlarcgravestraat, 10, à Anvers. 12 mars Société anonyme des Magasins Argentins d'An-vers, à 3 lieures de relevée, au siège social, 17, Venusstraat, à Anvers. Soc. anon. pour l'exploitation du journal « Anvers-Bourse », à 3 heures de l'après-midi, au local le l'Association pour la défense des détenteurs de fonds publics, Israëlietenstraat, 9, à Anvers. Société Anonyme d'Armement «Dender k Schelde», à 7 heures du soir, au siège social, Osystraat. 28, h Anvers. Société anonyme d'Agriculture et de Plantations au Congo, à 12 heures, au siège social, rue Marie-Thérèse, à Bruxelles. 14 mars Société Belge de Navigation à Vapeur « Schal-d'is », société anonyme en liquidation, à 4 heures de relevée, au local de la société, 14, Keizerstraat, à Anvers. « La Meuse », Société Anonyme Belge de Navigation Intérieure, à 4 h. 1/2 de l'après-midi, au siège social, 149, Handelslei, k Anvers. Banque d'Epargne et de Crédit, société anonyme à Anvers, à 4 h. 1/2 de relevée, au siège social, Mechelsche Steenweg, n° 18, à Anvers. 15 mars Société anonyme des Frigorifères d'Anvers, à 3 heures de relevée, au siège social, Looybroeckstraat, 126, à Anvert. Société anonyme d'Entreposage et de Transports, à 11 h. 1/2, au siège social, Kunstilei, 101, à Anvers. 16 mars Wintergarten, société anonyme à Liège, à 3 h., au Wintergarten, rue de l'Harmonie, n° 9, à Liège. 18 mars Société Anonyme Anversoise pour le Déchargement des Céréales, à 11 heures du matin, au siège social, Ellermanstraat, 40, à Anvers. Comptoir Commercial Auversois,société anonyme, à 16 heures, au siège de la société, Kipdorp, 19, à Anvers. 19 mars Banque Générale lîelge, société anonyme, à 3 h., au siège social, à Namnr. Librairie « Forst », société anonyme, à 11 b. du matin, au siège social, 75, Meir, à Anvers. 25 mars Société anonyme du Charbonna.ge de .Sacré-Madame, à Dampremy, ii midi (H. C..), dans une des salles de la Banque d'Anvers, à Anvers. Ville d'Anvers NOUVEL HORAIRE DU CHEMIN DE FER Un nouvel horaire des chemins de fer entrera en vigueur à partir du vendredi lr mars prochain. PERDU dans le Hall de'la Gare Centrale, samedi dernier au départ, du train pour Bruxelles de 2 h. 13 une valise sacochè en cuir brun avec serrure et deux fermoirs, renfermant des objets de toilette et nécessaire pour fumeur. A rapporter contre bonne récompense au bureau du Journal. xxx LISTE DES OBJETS TROUVES DU 18 AU 24 FEVRIER 1918 Bureau principal. — An magasin de Légumes • Victor Lynen », August Michielstraat, et à obtenir au bureau d'approvisionnement en pommes de terre, St-Paulusstraat, 23, un porte-monnaie contenant quel qu'argent. lre Section. — Au bureau. : une laisse en cuir avec crochet en métal. Par Denis, Delphine, Kaasstraat, 11, une pelisse. Par Berkvens, Léonard, Keistraat, 30, une boucle .d'oreille en or. 2° Section. — Au bureau, Venusstraat, un anneau avec une dlé d'armoire. Au bureau, De Pretstraat, 75, une clé de porte. Au bureau du service, de la propreté publique, Korte VBierstraat, 16, un porte-monnaie contenant quel qu'argent, trouvé dans la Loosstraat. Par Van Neoke, Marin, Yenusstraat, 13/5, un porte-monnaie en cuir brun foncé, contenant une petite somme d'argent. Par Vve Luyckx, Kleine Kauwenberg, 21, un petit chien roux, femelle. 3c Section. — Au bureau : quatre cols en toile ; unNe clé de porte, un anneau a.vec un dé de porte nickelée. 5° Section. — Au bureau : un anneau atfec cinq clés. Par Fabri, Wetstraat, 89, un portenmonnaie en cuir vert, contenant une somme d'argent. Par Terhaegen, Kerkstraat, 24, un portenmonnaie contenant de l'argent,. 8° Section. — Par Halui. François,Brederodestraat, 18, un porte-monnaie en cuir brun, contenant de l'argent et des papiers. A obtenir Generaal Lemanstraat, 25, un petit cliien noir (spits). NOS MENAGERES peuvent, toujours obtenir à la «Noordzee», 12, Korte Gasthuiisstraat, des huîtres, de la marée, du poisson de rivière, des harengs et des crevette».

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Ajouter à la collection

Périodes