Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

188 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1917, 24 Mars. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 25 août 2019, à https://hetarchief.be/fr/pid/pg1hh6d573/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS, Samedi 24 et Dimanche 25 Mars 1917 Le numéro 10 centimes Soixantième Année - N° 17.874 DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : Les abonnements pour la ville et les faubourgs sont acceptés au bureau du journal, 14, rue Vleminckx.— Pour l'intérieur et l'étranger on peut s'adresser à la poste. LL0YD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes ls petite ligne. — 50 centimes la douhl»' ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Emissions et Annonces financières : Prix à contenu Les annonces sont mesurées au lignomètre.—Les titres se paient d'après l'espace qu'ils-occupent. AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la lour. Observations météorologiques de M; F. Agthe, opticien rue Léopold, 51 Anvers, 24 mars 1917, 11 b. du malin - Baromètre 770,5 -Thermomètre cent l««| + 5. - TWmom. cent, Im.nl -3,0. -Pluviomètre : - m/m. — Vent: N.-E. - H.ev.s.on : Beau ( froid). Astronomie 25 mars [Communiqué par l'Observatoire Roval de Belgique à Uccte lez-Bruxeltesi Lever du soleil 6 b 36m. Preiu.quart, ie 30 mars 11 h.36ni Coucher du soleil 19.. 3., Pleine lune le 7 avril 14.49 Lever de la lune 7 1 ,. Dern.quart.lel4 avril.21 , 12 Coucher du la lune.. .22 42 „ Nouv. lune le 21 avril 15 „ 1 Haute marée à Anvers Matin Soir 25 mars ... 5 h.47 m I 25 mars ... 18 h 5 m. ■>6 „ . 6 „ 26 „ 26 „ ... 18 ., 46 „ 27 . . 7 ., 8 „ I 27 . . 19 30 . Hauteur du Rhin Cologne 22 mars 2.55 m. I Strasbourg 21 mars 2.11 m, Huniugen 19 „ „ Laulerbourg „ 3 67 „ Kehl ., „ Maxau „ 3.62 „ Mannheini 21 „ Ï.75 „ Germersheim „ J--3 .. Caub 22 „ ?.04 Mayence „ 0.77 „ Ruhrort „ 1.72 „ Bingen ,, 1.76 „ Duisbourg 21 * 1.44 „ Coblence „ 2.46 „ Waldshiit „ - „ Diisseldorf „ 2.27 „ Lobith 22 „ 10.40 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 21 mars. 2.38 m. Heilbronn 21 mars. 0.99 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 21 mars. 1.59 m. Constance 22 mars, 2.71 m. Port d'Anvers arrivages du 23 mars Steamer nvilfobd 111, de Tamise. Remorqueur Stadstoger vi, de Burght. N i.ivkrheid, de Willebroec#. « Caksar, de Gand » Concurrent, de Gand. >. Mercedes, de Gand. » Osk.ar, de Gand. Gutjahr IV, de la Hollande. Bateau-nioleur Dru: Gebroeoers, de Niel. Rust Roest, de Baesrode. <>i> Gods (îenade, de iBaesrode. Charles Piiilomène, de st. Arnaud. Mélanik, de Bruxelles. Eclair iii, de Bruxelles. Allège Vigilance, de Lillo. i.eon Edward, de Hobokeu. » De .Ionge Joseph, <le Hobôken. ni.iverheid, de Thielrode. » lobbain, de Boom. » Oscar, de Malines. » octavie, de Mulines. M un Gedacht, de Moerzeke. Rio DOuro, de Gand. » Jeanne, de Gand. Severo, de Gand. » Injustice, de Gand » Emile, de Gand. Helos, de Gand. savara, de Gand. » ' abo, de Gand. » De Jonge Julma, de Gand. Henriette, de Gand. » royers 1, de Gand. Ri.ixi.UST,*de Gand. r. D. /•;. 2, de Gand. Albert, de Ga.nd. » Emma, de Merxem. » Les Deux Frères, de St. Léonard. tabofc; de St. Léonard Pélagie, d'Hérentfials. François, de Turnhoui Reine des Belges, de St. Ghislain. SERWABLE, de St. Ghislain. » Jeune Lye, de St. Glii®lain. » \V. van Driel 50, de l'Allemagne. •> Mozart, de l'Allemagne. » Johann Wilhelm 3, de l'Allemagne. Bayern 31, de l'Allemagne Charbonnière 3, de l'Allemagne. » Excelsior, de l'Allemagne. » Maria, de l'Allemagne. Vereinigung 49, de l'Allemagne. » Vereinigung 17, de l'Allemagne. Karl Sciiroers 35, de l'Allemagne. departs du 23 mars steamer Wileord IlL.pour Tamise. Souvenir d'un Ami, pour Hamme. Remorqueur Stadstoger vi, pour Burght. » Donau, pour Gand. Bornhoeen lnd Trees i, pour Gand. gerritje Adrjana, pour Liège. Bateau-moteur Léonard, pour Cruybeke René i. pour Boom. De Jonge Antoine, pour St. Arnaud. Adeli.ne, pour Baesrode. Arnold, pour Puers. Allège Stanislas, pour Calloo. » g a bri elle 3, pour Hobokeu. g abri elle 1, pour Hobokeu. Robert & Bertrand, pour Hobokeu. Oscar, pour Hemixem. (iérard, pour Hemixem. Dînant, pour Hemixem. Johanna Hendrina, pour Hemixem. i wee gebroeders, poui' Tamise bitpel, pour Puers. Thérèse, pour Malines. Clémence, pour Bruxelles. Zélateur, pour Bruxelles. Zélateur, pour Lôuvain » Clémentine, pour Moerzeke. )> Congo, pour Gand. ••) Cormoran, pour Gand. L* MeeUS 2, pour Gand. » pécule, pour Gand. » Avenir, pour Gand. Marie, pour Gand. Mijn Verlangen 7, pour Gand. » ulphila, pour Gand. Tonkin, pour Merxem. Belgica 5, pour St. Job. Vijk Gebroeders, pour Beersse. De Vlaming, pour Ryckevorsel. Madeleine, pour Moil. Robert Mols, pour Moll. » Eugène, pour Mechelen s/M. » Trois Chevaliers, pour Liège. Anna, pour Liège. " \ ereinigung 33, pour Liège. » Maurice, pour Naniur. Prima Vera, pour la Hollande. » Grainnvork 5, pour la Hollande. Bayern !8, pour l'Allemagne. Rhenania 33, pour l'Allemagne. Ludwig, pour l'Allemagne. Evénements de Mer sinistres, avaries, etc. Gudbrand. Christiania, 19 mars. — Le steamer Giîdbrand, de Bergen, a coulé à 4 milles au n. e. de Blyfh ; l'équipage est sauvé. Le navire a été torpille ou touché une mine. Healdsdow». Terschelling, 22 mars. - Le stea-■ nier américain Healdsdown a été coulé près du Dog-gersbank. Trois canots ont été mis à la mer. Un torpilleur a recueilli huit hommes, dont un grièvement blessé, qui avaient pris place dans une de ces embarcations. Un matelot est mort en route. On ignore quel a été le sort des deux autres canots. Il est vraisemblable que quatorze hommes ont péri lorsque la chaudière sautait. Le ravitaillement de la Belgique Marchandises attendues dehors des 65.000 sacs froment, (environ 6600 t-oinies) destinés à la Commission for Relief in Bel giurri, dont nous avons annoncé hier l'arrivée à Rotterdam, il est attendu dans Te même port d'ici au la mai prochain : 122.405 tonnes de froment et 13.000 tonnes de marchandises diverses, pour le même comité. •54.000 tonnes de marchandises diverses attendent e ûccasiojri d'être embarquées pour Rotterdam. Les flocons de riz ()" vient d'entreprendre, pour compte des comités ' 0V|nciaux, la fabrication de flocons de riz. Les stocks de riz sont actuellement suffisants pour permettre d'augmenter* la consommation dans une proportion assez forte. Le flocon de riz, qui. présente tous les éléments nutritifs du riz, a le grand avantage d'avoir subi, en cours de traitement, une cuis-sou complète. La préparation de la soupe ou des mets, au moyen des flocons de riz, n'exige donc pas la Longue cuisson que réclame Je riz en grains. Au point de vue du contrôle de la consommation, In recherche des fraudes sera facilitée, car on pourra toujours identifier, avec une certitude absolue, les produits sortant des magasins de ravitaillement. La vente au public des flocons de riz commencera dans les différentes provinces, au fur et à mesure de la fabrication, laquelle est poussée activement. EXTERIEUR PAYS-BAS Le rationnement On mande de La Haye que le ministre de L'agriculture vient de publier un arrêté décrétant la déclaration de tous jës stocks de café, de thé et de cacao. A partir du 2 avril, la population civile sera rationnée pour ces produits. ANGLETERRE Le cacao du Congo Pendant l'année 1916, les exportations de cacao du Congo vers Londres et Liverpool se sont élevées à 914.000 kilos, alors qu'elles ne s'élevaient, en 1915, qu'à 762.000 kilos. Les prix, toutefois, ont sensiblement baissé. Le stock actuel à Londres et à Liverpool s'élève à 431.000 sacs, contre 114.285 en 1915 et 64.950 en 1914. ESPAGNE Le commerce extérieur en 1916 La direction générale des douanes vient de faire paraître dans la « Gaceta » l'état comparatif du Commerce international de l'Espagne pour les trois dernières années. En voici les chiffres : 1914 1915 1916 Importation 1.050 1.206 1.281 Exportation ,880 1.258 1.383 Totaux 1.930 2.464 2.664 Le chiffre total de 2.664 millions pour 1916 est le plus élevé que l'Espagne ait jamais enregistré. Au cours de ces trois années, il a été importé 'en Espagne pour 575 millions d'or, en barres ou en monnaies étrangères, qui est allé grossir l'encaisse métallique de la Banque d'Espagne. La balance commerciale est'favorable à l'Espagne pour 102 millions en tenant compte des métaux précieux importés et pour 455 millions, 'si- l'on en fait abstraction. Restrictions économiques Le dernier Conseil des ministres a décidé, afin d'économiser le combustible, de réduire le service des trains de voyageurs et l'éclairage public. En outre. on projette l'introduction dé l'heure d'été et d'un pain uniforme. La conservation du rang des créances hypothécaires Ou sait que dans le cas de vente et distribution du prix d'un immeuble, Les créances hypothécaires sont remboursées suivant le rang et la date de leur inscription sur le registre des hypothèques conservé dans le bureau des hypothèques. Au bout de quinze ans, les inscriptions doivent être renouvelées, à défaut, de quoi elles sont primées dans la distribution éventuelle du prix par Les inscriptions qui, primitivement, étaient d'une date postérieure. Il résulte d'arrêts" de l'autorité judiciaire suprême que cefte obligation subsiste encore actuellement. Beaucoup de débiteurs hypothécaires sont restés en défaut de payer leurs intérêts. On a contre eux la ressource de saisir exécuter leurs meubles et leurs immeubles. Mais il arrive souvent que les tribunaux, voire les créanciers eux-mêmes, s'y refusent pour l'un ou l'autre motif, les créanciers vont-ils fie ce chef perdre leur droit de priorité et de préférence pour le paiement des intérêts dus en cas de distribution du prix et n'avoir plus droit à ce paiement qu'après paiement du capital des créances hypothécaires postérieurement inscrites ? La loi leur accorde la priorité pour trois ans d'intérêts, à échoir trois années quelconques. Mais si, à la fin de la guerre, un débiteur est en retard de quatre ans d'intérêts, si la crise se prolonge et que ce retard s'augmente, s'il est de l'intérêt du créancier de soutenir son débiteur et de ne pus faire procéder à une vente qui pourrait empêcher à tout jamais le relèvement de ce débiteur, le créancier» a-t-il encore un moyen de garantir au-deià de trois ans d'intérêts? - •. Oui, il peut prendre une inscription pour un, deux, trois ans d'intérêts échus, à l'échéance. La protection de la loi s'applique alors aux années à échoir. Remarquons qu'il on est. ainsi même si- le débiteur hypothécaire est tombé en faillite. L'inscription hypothécaire prise par le curateur sur les immeubles au profit de la masse des créanciers ne primera pas plus l'inscription hypothécaire, même postérieure, des intérêts échus, qu'elle ne prime l'inscription antérieure du capital de la créance, qui profite en même temps aux trois ans d'intérêts à échoir. CHRONIQUE* JUDICIAIRE Termes et délais Un jugement de première instance avait autorisé un débiteur à .s'acquitter du montant .de la cou- I damnation prononcée contre Lui (cinquante cinq mille quatre cent t.rente-et-un francs trois centimes en. principal) par paiements mensuels de 5000 fr. L'intéressé a porté l'affaire devant la. Cour d'ap-pel.On sait qu'aux ternies de l'art. 1244 du code civil les juges peuvent, en considération de la position du débiteur et en usant- de ce pouvoir avec une grande réserve, accorder des délais modérés pour le paiement ; mais le jugement a quo, en autorisant le mode de payement sus-indiqué, a fait, dit la Cour, une équitable application de la -faculté consacrée par le dit article 1244 ; aller au-delà, et faire droit ii la demande de l'appelant, tendant à pouvoir I se libérer en payant la somme par lui due à l'inti-! niée trois mois après la conclusion de la paix, c'est-à-dire dans un temps indéterminé, constituerait, dans l'espèce, non l'application, mais la violation du texte dont s'agit ; Les considérations invoquées par X..., au sujet de sa situation, si même ses allégations étaient vérifiées, ne sauraient en effet justifier de la part du î"i^e l!\ méconnaissance des limites mises par la loi a exercice du pouvoir d'accorder des délais de paiement.Par ces motifs, la Cour déclare l'appelant sans griefs, met son appel à néant, confirme la décision attaquee. Convention E*lSttt"ii \lUe. llis{)(,s'tion légale interdisant à un coiniactant de se charger des risques résultant du cas fortuit ou de force majeure? Ces; la question qu'avait „ examiner la Cour, qui a rendu 1 intéressant arrêt suivant : Attendu quavec îaison et, par des considérations que la Cour adopte, le premier juge a décidé que la convention verbale par laquelle la société intimée s'engageait a déposer pour compte des appelants le cautionnement exigé par l'administration communale de Schaerbeek, étant claire et précise dans ses ternies et ne prêtant pas à ambiguïié, n'était pas sujette à interprétation ; Qu'il se comprend fort bien qu'en déposant des titres de rente belge pour garantir l'exécution par ies appelants de leurs obligations envers la commune. la société intimée n'ait pas voulu assumer les risques de dépréciation que l'immobilisation de ces titres pour un temps-indéterminé pouvait faire courir à leur propriétaire ; (Jiie ces risques, que la convention susdite mettait •expressément à charge des appelants, étaient bien connus de ceux-ci, puisque le cours.des titres déposés était, sujet à des fluctuations et dépendait surtout de la situation politique plus ou moins troublée de l'Europe ; que si, en contractant, les appelants ont pu ne pas croire à 1.'imminence d'une guerre, i.l n'en est pas moins vrai qu'ils savaient que depuis plusieurs années déjà l'horizon politique était menaçant, à tel point que, depuis 1907 jusqu'en 1912 (année du dépôt) son influence avait déjà réduit d'un cinquième le cours des titres déposés : Qu'ils connaissaient donc ou devaient connaître 'es risques qu'ils prenaient à leur charge et qu'aucune disposition légale ne les empêchait d'assumer. La Cour a donné une solution dans le sens de la négative, à la question ci-dessus posée. Chronique documentaire et scientifique Utilisation rationnelle du sol des jardins Les temps actuels commandent de mettre utilemen en valeur chaque lopin du sol des jardins. Pour c motif, il faut immédiatement retourner toutes le couches dès qu'elles sont devenues vides, pour pre céder a un nouvel emblavage. Ainsi, par exemple on peut planter du céleri sur les couches vidée d'épinards et de navets de mai. Dans le sol encor humide, on repique Les plants à une distance de 4£ 60 centimètres avec une entre-culture de salade. Oi a ainsi, sur une couche, trois récoltes. Des couche:-devenues vides plus tard, de pois hâtifs ou de légu mes hâtifs peuvent être immédiatement plantées ; nouveau. Les choux de Bruxelles conviennent 1 mieux à cette fin, ceux-ci ne sont d'ailleurs pas exi géants. Des couches devenant vides encore plus tan sont plantées de navets d'août, de petits navets, d clérophyllf bulbeux ou de choux non pommés. El aucun cas, on ne peut laisser en friche des couche vidées, car alors l'ivraie y pousse de façon luxurian te et, par ses fleurs et ses semences, rend le jardii malpropre. De même, les parasites restant dans le couches et qui s'étaient nichés dans les trognon de racines non enlevés trouvent l'occasion de s multiplier. Ce que l'on peut cultiver sur une couche chaude En dehors des plants de choux, tomates, choux fleurs, céleri, etc., destinés au potager, ou peut cul tiver sur une couche chaude des radis, de la salad et du persil et les servir déjà à table à une époqu où l'on ne trouve pas encore grand'chose dans 1 jardin. C'est une condition essentielle pour la bonn réussite de donner aux plants le plus d'air et d' soleil possibles. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séano: im 23 mars. — Nous terminons aujourd'hii une semaine dont -le degré d'activité aura parfaite nient répondu aux prévisions que nous exprimions il y a huit jours. C'est le département des valeur Çaoutchoutières qui a présenté lie plat de résistant; de la séance, par les achats sérieux qui y ont ét opérés et par la fermeté_ dont les cours n'ont cess de faire preuve.' A voir "le vif intérêt qui se port de ce coté il ne nous étonnerait pas d'assister pr». cha.inement à une avance générale de tout ce coïii partinient. A coté des valeurs. caoutchoutières L reste du marché a fortement pali et ne présent qu'un intérêt secondaire. Les rentes belges sont soutenues et les lots d villes se négocient couramment. Belge 3 mai 71,75-72,75 , Emission Anglaise, 80,50 .environ ; Bon di Trésor 1917, 100,25-101 : Annuités $ % 78,50-79,50; An vers 1887,' 83,50-84,75 ; Anvers 1903 , 70,50-71,75; Bru xelles 1905, 69,50-70,75 ; Gand 1896 et Liège 1897, 64-65 lot du Congo, 86,50-87,50. Les changements en valeurs interniatioaxales n dépassent pas l'importance de fractions plus oi moins grandes. Les Cédu.les présentent de leur çôt une résistance beaucoup plus sérieuse. Les Cédu> nouvelles cotent 110,50-111,75, les L oait été traitées ; 112,75-113,75, série H 116,25 A., les Iv 5 % 96,25 A. les or .") % ont été cédées à 105,50-106,50. Tenue invariablement ferme en Emprunts fédé raux Argentins. L'intérieur se paye 97,50-98,50 et l'i-x téirLeur 96,75-97,50, les %, dits Anglais, s'établisseu à 81,75-82,75, le Buenos-Ayres 6 % 1897 en pesos pa pier est demandé à 100 ex-coupon, Buenos-Ay;e. 4 1/2 93,50. Dans la rubrique des Sud-Américain: nous retrouvons le Brésil funding à 100-lw,50, li 4 1/2 1883 83-84, le 4 % 1910 74 1/8-75 1/8, !e 4 % 75 1/4-76 1/4, le Rescission 75 3/4 P. Chili 5 % 191: 9i 1/2-95 1/2, le 4 1/2 \m 90 3/4 A., 91 1/2 P. In: gu;iy sans affaires, le 3 1/2 est offert à 72,50^/le 5 1914 est 92 dernier cours, la Cédule 102-103, Cu:.' 103-104. Les fonds asiatiques conservent des tendances di vergentes. Le Chinois 4 1/2 s'affaisse à 80,50-«! .50; a Japon Railways \-ariê ]>eu à 102-103, le 4 1/2 190: fluctue de 104 à 105,25, le 4 % 1905 est- immobile ; 93,50-94,50. Les dettes continentales ne donnent lieu à aucune remarque spéciale. Russe 3 % 1859 65 A., Le 4 % 188( ^1 P.. le 4 ••/. 1902 69 P., le Nicolas 87 A.-87,50 P., h ."> 1906 95 A. Roumain 4 °ô 1890 80-81, le HK)S K 64,75^65,75, le % 1894 66,50 A., le 4 1/2 19!;', 71 I\. U 5 1903 83,50-84,50, Serbie 4 58,25 demandé, Por tugais 3 51-52,50, Hongrois 4 % or 66,25-67,25, Mé l illiques 58,75-59,50, les Lots Turcs faiblissent à 215 P Peu de cours dans la rubrique des entreprises di verses arrivent à la. cote. Citons l'ordinaire Crédii National à 279-283 et la privilégiée à 289-293, capital Ivlectrique Escaut 128,75-133, capital Rosario 84-86,50 Rotterdam 96-100. En titres hypothécaires, la privil. Banque Belge s'Lïiscrit entre 1072,50-1085, Tornquisl 1095 A., obiig l'ouc. Sud-Américain 't80-485. la privil. [$55-1075, San-sinena 1007,50-1017,50. Dans le groupe des pétrolifères, il ne s'établit finalement aucune transaction en actions Grosnyi L'ordinaire est demandée à 2745 er offerte à 2765. la privilégiée ;i acheteur à 3120 A., 3150 P. Capital Bo-ryslaw 54 A. 56 P., Ast-ra Romana 940-970. l/es \ aleurs caoutchoutières sont très en faveur el se traitent au milieu de groupes animés. Nous ne faisons que suivre d'ailleurs les indications des places étrangères et il apparaît à la comparaison de certains cours que nous restions dans maintes circonstances notablement en arrière eles progrès accomplis ailleurs. A titre d'exemplaire, citons la Kalitengah que nous traitons aux environs de 46-48,50 et que Paris cote r»(i. la Financière des Caoutchoucs progresse bien à 185-192,50, mais son cours à Paris de 184 fait ressortir,en tenant compte de la prime,une parité bien plus élevée ; à Londres,- la Kuala fait 5 1/8 ce qui fait paraître nos cours de 145-150 bien bas, et il y aurait moyen de multiplier les exemples. La Federated est demandée à 670-680, Telok Dalam se prend à 3:0-392,50. Sennah 65-70,50, Galang 5,75-6, capital Tjisa-lak 67-73, les parts 190-202,50,' capital Deli Moeda 245-257,50.Action Tanganyika 73,50 A., l'obligation 213,50 P. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 23 mars. — Bonaie séance de fin de semaine ; autant les groupes qui étaient parvenus à se mettre en vedette en ces derniers temps étaient calmes hier, autant ils sont animés ce jour. Au sur plus, la plupart de ces valeurs sont parvenues à se Veelresser ; c'est, on l'a vouera, de bon augure pour Les prochaines séances. En rentes et. Lots de villes, on ne rencontre que des modifications insignifiantes. Voici les cours faits: Rente Belge 3 %, 70-71 7/8 ; Bons du Trésor 4 1917, KM) I/-4-100 3/8 ; Congo lots, 86.75 ; Anvers 1903, 71-71.25; Bruxelles 1905, 69 3/4-69 7/8; Bruxelles 1902, 86 P. ; Schaerbeek 1898, 62,25. En Bons 5 % Ville d'Anvers, i.l y a encore arge.it à 101 1/2. Le marché des obligations industrielles est sans changement bien intéressant. La 3 1/2 Banque Belge de Chemins- de fer est Lourde à 380, et les 5 Economiques en Catalogne sont bien travaillées à 475. D'autre part, on demande les 5 % Tramways et Electricité à 465, Les 5 % Sam lire et Moselle à 485, les 6 Mensies-Pommerœul à 503 3/4, les 4 1/2 Centrale Gaz et Electricité à 450, les 4 1/2 % Electricité d'Odessa à 425, les 4 1/2 % La Dwitna à 455. Les actions bancaires jouissent encore d'un, certain mouvement d'affaires, mais leurs tendances ne sont, pas .bien définies aujourd'hui. La Caisse de Reports est hésitante à 1340, on peut dire la même chose du Crédit Ainveîsois à 407,50 , 410, 412,50, la dividende Hypothécaire Belge-Américaine se soutient à 2100, la privilégiée Crédit National industriel est discutée à 295, 294. l'ordinaire se maintient à 282,50, les Travaux Publics du Caire à 175 en privil. et à 19, 20, 21 en dividende sont bien. Au 'compartiment des valeurs de transports, les transactions ne sont pas plus nombreuses que précédemment. En capital Bilbao, il y a argent à 112,50, papier à 115, en capital Buenos-Ayres on bouge peu à sx, 87,50, en fondateur il y a acheteur à 185, et en Economiques on fait 465 après 470 il y a quelques jours. I.a dividende Espagne Electriques est à 51 papier, la capital Koursk est ferme à 62,50, 65, la capital Financière de Transports est offerte à 1020, et la privil. Vérone se maintient à 131. De l'indécision en valeurs sidérurgiques. Les Aciéries Allant sont offertes à 225, Aumetz-1 a-Paix se tasse à 700, 690, la Minerva est demandée à 180, la jouissance Olkovaïa est à 410 argent, la Providence Belge se tasse à 1910, 1900, et la. fondateur Taretz-koie se retrouve à 1175. Au compartiment charbonnier, les honneurs de la journée vont encore aux titres hollandais. La dividende Laura débute à 907,50 pour atteindre rapidement le cours do 920 et finir vers 905, la capital se tient à 1375. La Willem-Sophia, de son côté, part carrément de i'avant de 1120 à 1150, alors qu'elle clôturait hier à 1085. Les Bons Bois de Saint-Ghislain se maintiennent à 37, 38,,CourceJles-Nord est offerte à 2050, Fontaine l'Evêeiue est à 3250 papier, le Nord •de Gilly se tasse à 2850, et l'ordinaire Pays de Liège revient à 725 papier. t L'allure des petites rubriques ne manque pas d'une 3 certaine résistance. Bacarès hier 84 seul cours. Les s Eaux de San Antonio dividende sont fermes à 25,50, l'ordinaire Eclairage de Saint-Pétersbourg se retrouve à 650, 645, l'ordinaire Saint-Léonard fait encore s 85, 86,25, Stalle s'améliore à 1160, et la privilégiée 3 Produits Chimiques de Haren se soutient à 80,50, - 79,50. î Au groupe caouichoutier, on a de bons cours à , relever en Soengei-Lip'oet à 430, 431,25, 432,50, 433,75, 435, 436,25 ; eri Java capital à 1-48,75, 150, et en fonda-i teur à 810. L'Hévéa a bonne contenance à 207,50, 3 208,75; la capital Alopoli est active à 148,75, 149, 149,50, 150; la Sélangor se retrouve à 311,25, 310, 308,75; la 1 Sennah Rubber bouge peu à.67, et la Zuid Préanger 3 est offerte à 140. î Peu de chose à dire aujourd'hui des valeurs colo-s niales. La Compagnie du Congo Belge est plutôt lourde à 80, la fondateur La court se tasse à 477,50, 475, î la capital Union Minière est moins bien à 1350, 1345, s 1340, et la Tanganyika est discutée à 72,50, 72, 71,75, 3 71,50. 3 Les valeurs diverses enregistrent une certaine fer-iheté. Les titres sucriers sont même fort entourés. Les Sucreries de Saint-Jean se soutiennent à 145, 147,50 en capital et sont en reprise en fondateur de 207,50 à 217,50 ; la Sucrière Européenne est bien aussi à 91, 3" 91,50, 91,75 en capital, et à 60, 60,50 en fondateur. La privilégiée Sucreries Générales se maintient à 575, et l'ordinaire Sucrière Générale de Bruxelles est of-; ferte à 300. ^ D'autre part, l'ordinaire Bougies de .la Cour est hésitante à 375, la capital Flofidienne est offerte à 400, mais la dividende Gratry s'améliore à 395, 400. En Ghent Petroleum, il y a acheteur à 215 en capital et à 26 en dividende, en Matières Premières pointa Chapellerie (belge-amér.) il y a argent jusque 400. On prétend que l'action de capital de cette dernière i société recevrait un dividende de 50 francs. La capital Boryslaw.se retrouve à. 54,50, l'ordinaire 5 Pétroles de Grosnyi est lourde à 2750 et la capital s Nafta est demandée à 92. Aux valeurs' diverses, c'est encore le groupe égyptien Le plus animé et le mieux dispose. La capital Agricole d'Egypte reprend à 140, la dividende se , redresse à 110] 117,50, la capital Egyptiari Entreprise est en avance à 115, 125, et la dividende est bien à 60, 62,50. La fondateur ALlotnient, par contre, est discutée à 13, 12,50. et l'ordinaire Banque Agricole est v en reprise à 122,50. On bouge peu, d'autre part, en Central Catalan variable) à 148,75, en petite Villa del Prado à 8,25, en obligation Port de la Havane à 265, ei 'ni Tuiinaise à 165, mais en Lots Turcs on enre-! gistre une nouvelle avance à 210, 215 : Dyle-Bacalan privilégiée et ordinaire sont respectivement à 550 papier et 540 papier. Enfin, les Chemins de fer Napo-" li'tjiins s'inscrivent à 350. COURS DU CHANGE Roitkrdam, 23 mars. Londres, fi. J.1,78 3/4 ; Ber-i lin, ft. 39,15; Paris, fl. 42,42 1/2. s Banca Commerciale Italiana. — Le bilan de l'exc i cice close au 31 déc. 1916 fait ressortir un bénéfice brut de 31.298.880 lire contre 28.528.197 lire en 1915. Les dépenses sont également en augmentation quoique dans des proportions moindres: elles se s : ; t élevées à 17.985.284 lire contre 16 millions 663.1 IS l, lire pour l'année précédente. Les bénéfices nets se chiffrent à 13.313.056 lire. Dividendes des banques viennoises. — Suivant ; une dépêche de la « Gazette de Cologne », on estime a Vienne que le Crédit Mobilier Autrichien distri-1 huerait pour 1916 un dividende de 10 fr. 62 contre 10 fr. pour "1915 ; le Crédit. Foncier d'Autriche, 21 au lieu de 20 % ; la Laenderbank. 7 1/2 % au lieu de 6 % ; la Anglo-Ban k, 10 % au lieu de 8 3/4 ; le Bankverein Viennois, 8 % au lieu de 7 % : la Société d'Escompte, 11 à 12 % au, Lieu de 11 %, et l'Union bank, 8 1/2 % au Lieu de 7 1/2 %. Union Minière du Haut-Katanga. — La production ' de cuivre de l'Union Minière du Haut-Katanga-pendant. le mois de février a été de 2.327 tonnes. Crédit Foncier de France. — D'après le bilan au :'.l , décembre 1916, les bénéfices de l'exercice écoulé seraient de 18.872.395 fr. après affectation d'une? i trentaine de millions aux réserves et provisions diverses. Le montant des bénéfices étant à ]>eu près le même que celui de 1915, il est probable que le dividende sera également de 25 fr. comme l'an dernier.International Railways of Central America. — La déclaration faite par les administra leurs de l'Inter-n :iioual Railways of Central America que les recet-. . nettes de l'année 191(5 se sont élevées à 292.712 livres, en augmentation de 85.758 livres sur la période correspondante de 1215, donne en quelque sorte à penser que dans peu de temps, le conseil liquidera au moins une portion des 2 1/2 arriérés d'intérêts dus sur les actions de préférence. Holiand Gulf Stoomvaart Maatschappij à Rotter dam. — Dans le rapport de cette société sur l'exer cice 1916, il est annoncé que les steamers Maria et Wilhklmina furent livrés en 1916. Le steamer Hermlna a été mis en service eai février 1917. Les navires ont exclusivement apporté, cette année, du bois de la Scandinavie. Le dividende a été fixé à 40 % contre 10 % en 1905. Dresdner Bank, à Dresde. — La direction propose un dividende de 8 1/2 % contre 6 %. Le bénéfice net s'élève à M. 30.828.037 contre M. 24.978.616 en 1915. La fabrique de moteurs et bicyclettes « Adler-werke, à Francfort s/Main paiera un dividende de 25 % contre 22 % en. 1915. Ungarische Handelskreditbank Aktiëngesellschai't. — Le bénéfice de l'exercice 1916 a été de C. 458.119,5L contre C. 458.119,31 en 1915. Le dividende a été fixé à C. 10 par action contre C. 8 l'aimée précédente. C. 37.557,12 seront reportés à nouveau. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 26 mars Caisse Hypothécaire Anversoise, société anonyme, à 11 heuires, au siège social, 35, rue des Tanneurs à Anvers. Banque Centrale d'Escompte de Bruxelles,(en liquidation), à 15 heures, au siège de la liquidation, 20, rue du Nord, à Bruxelles. Banque Centrale de la Sainbre, société anonyme, a 11 heures, an siège social, 28, quai de Brabant, à CharLeroi. Société anonyme du Charbonnage die Sacré-Madame, à Dainpremy, à midi, dans une des salles de La Banque d'Anvers, à Anvers. Société anonyme du Charbonnage du Bois de St-Ghislain, à 1 heure, au siège social, à Dour. Société anonyme des Charbonnages de Bonne-Fin, à 3 heuires, au siège social, 8, rue de Hesbaye, à Liège. Compagnie de Charbonnages Belges, société anonyme à Frameries, à 3 h. de relevée, en l'hôtel de la Société Générale de Belgique, 34, rue Royale, à Bruxelles. Forges et Laminoirs de Saint-Victor, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, à M on cea u -sur - Sa m b re. Compagnie Internationale d'Automobiles, société anonyme, à 3 heures tle relevée, au siège social, 14, rue du Magistrat, à Bruxelles. Société d'Edition et de Publicité, société anonyme, à 2 h. 1/2 de relievée. au siège social, 1 et 9, rue Saint-Pierre, à Bruxelles. Société Anon. des Usines Remy à WYGMAEL Le Conseil d'Administration à l'honneur d'informer MM. les actionnaires que l'assemblée générale annuelle, aura Lieu le SAMEDI 31 MARS prochain, à 14 heures, au Siège social de la société à Wygmael, (Brabant). ORDRE DU .JOUR : 1° Rapport du Conseil d'Administration sur Les opérations de l'exercice ; 2 Rapport des Commissaires ; 3° Approbation du bilan et du compte.Profits et Pertes au 31 décembre 1916 ; 4° Décharge à donner aux Administrateurs et Commissaires.N. B. Pour être admis à rassemblée générale, MM. les actionnaires doivent se'munir de leurs actions ou d'un certificat constatant que Le dépôt en a été effectué, 5 jours avant l'assemblée : an Siège social, à Wygmael -H éren t ; à la Banque d'Anvers, à Anvers ; à la Société Générale de Belgique, à Bruxelles ; à la Banque Centrale de la Dyle, à Louvain. Comptoir des Produits Coloniaux Société Anonyme à Anvers Nous avons l'honneur de convoquer Messieurs les actionnaires à'rassemblée générale annuelle, qui se réunira au Siège social, rue Areriberg, 21, à Anvers, le LUNDI 2 AVRIL 1917, à midi (H. C.). ORDRE DU JOUR : P Rapports du Conseil d'Administration et du Collège des Commissaires ; 2° Approbation du Bilan et du Compte de Profits et Pertes de l'exercice 1916 ; 3' Décharge aux Administrateurs et Commissaires ; 4' Nominations statutaires. Pour assister à cette assemblée, Messieurs les actionnaires sont priés de se conformer à l'article 41 des statuts. Les actions devront être déposées au Siège social, rue Arenberg, 21, à Anvers. Domeinen van Cappellenbosch Naamlooze Maatschappij te Cappellen MM. de âandeelhouders zijn verzocht de alge-meene gewone vergadering cler Dpmeinen van Cappellenbosch bij te svonen, welke zal plants hebben op MAANDAG 2 APRIL 1917, ten 10 uren (T. U.), voor-middag," te Antwerpen, Nijverheidslei, 76. DAGORDE: 1° Verslag van den belieeiTaael en van het college der toezichters ; 2° Goedkeuring der balans en van de rekening van winsten en verliezen ; 3° Ontlasting te geven aan den beheerraad over de bestiering van 1916 ; 4° Bepaling van het. winstaandeel. Oui deze vergadering te kunnen bijwonen, worden de aandeelhebbers verzocht zich te gedragen naai* artikel 31 der standregçls. De beheerder, P. Biart. ANVERS-EXTENSION Société anonyme Siège social : 48, Place de Meir, à Anvers MM. les actionnaires sont invités à assister à l'assemblée générale ordinaire qui se tiendra le MARDI :» AVRIL 1917, au siège social, 48 Place de Meir, à Anvers, à 11 heures du matin. ORDRE DU JOUR : l ° Rapport des Administrateurs ; 2° Rapport du Commissaire ; 3° Approbation des bilan et compte de profits et pertes, arrêtés au 31 décembre 1916 ; 4° Décharge à donner aux Administrateurs et Commissaire.Pour pouvoir assister à L'assemblée, MM. les actionnaires devront se conformer à l'article 21 des statuts. Les titres doivent être déposés au siège social. Crédit Colonial et Commercial Anciennement L. & W. Van de Velde Société Anonyme à Anvers MM. lies actionnaires sont invités à assister à 1 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE qui se tiendra à Anvers, au Siège social, n° 11, rue du .Jardin des Arbalétriers, le MARDI 3 AVRIL 1917, a 12 heures (H. C.). ORDRE DU JOUR : 1" Rapports du Conseil d'Administration et du Collège des Commissaires ; 2" Bilan, Compte de Profits et Pertes; Décharge aux Administrateurs et Commissaires. Pour assister à cette assemblée, MM. les actionnaires sont priés de se conformer à l'article 32 des statuts, et de déposer leurs titres, au moins 5 jours avant l'assemblée : ait SIEGE SOCIAL, à ANVERS, 11, rue du Jardin des Arbalétriers ; ou au CREDIT GENERAL DE BELGIQUE, 14, rue du Congrès, à Bruxelles, Soc. Anon. pour la Construction de Maisons Bourgeoises (Quartier Est) L'a.ssemblée générale ordinaire prescrite par l'art. 39 des statuts .«e réunira le MARDI AVRIL 1917. à :î heures de relevée, ou Siège social, n» H, rue du Grand Chien, à Anvers. ORDRE DU JOUR l" Rapports des Administrateurs et Commissaires ; 2 ' Bilan et Compte de Profits et Pertes au 31 dé cembre 1916 ; 3» Décharge aux Administrateurs et Commissaires. Pour assister fi cette assemblée MM, les actionnaires sont priés de:déposer leurs titres au plus tard le 30 .mars prochain, au Siège social désigné ci-dessus.Domaines de Schootenhof Société Anonyme En exécution de l'article 2S des statuts, Messieurs les actionnaires sont convoqués en assemblée générale ordinaire pour le MARDI 3 AVRIL 1917, à 16 heures (H. C.), au Siège social, li rue du Jardin des Arbalétriers, à Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport du Conseil d'Administration et du Collège des Commissaires ; 2" Examen et approbation du bilan et du Compte Profité et Pertes arrêtés au 31 décembre 1916; 3 Décharge à donner aux Administrateurs et Com missaires ; t-° Proposition d'Appel de Fonds de 30 % sur les actions privilégiées. Pour assister à cette réunion MM. les actionnaires devront se conformer à l'article 31 des statuts et déposer leurs titres, soit au Siège social. 11, rue du Jardin des Arbalétriers, à Anvers, soit à la Banque de Commerce, Longue rue de l'Hôpital, 9, à Anvers. Le Président nu Conseil. La Maison de l'Employé Société Anonyme à Anvers MM. les actionnaires sont priés de bien vouloir assister à l'assemblée générale ordinaire qui aura lieu le JEUDI 5 AVRIL 1917, à 4 heures du soir, au siège social, Courte rue Neuve, 44. ORDRE I)U JOUR : Rapport du Conseil d'administration* et du Collège des commissaires ; Bilan compte de profits et pertes ; Décharge à donner au Conseil ; Nominations statutaires. Nomination d'un Administrateur en remplacement.de Mr Aug Van Host, décédé ; éventuellement élection d'un nouveau Commissaire. Le Conseil d'administration. " FLORA" Société Anonyme MM. les actionnaires sont- invités à assister à rassemblée générale ordiina/ire, qui se tiendra LUNDI 2 AVRIL 1917, à 4 heures de relevée (H. T.), au local « Vieux Coq », 5, Canal St-Pierre, à Ainvers. ORDRE DU JOUR : l" Situation de la société; 2° Décharge aux Administrateurs et aux Commissaires.Pour pouvoir assister à oette assemblée. MM. les actionnaires sont tenus de se conformer à l'article 23 des statuts.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1858 au 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes