Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

247 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1914, 24 Novembre. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 25 avril 2019, à https://hetarchief.be/fr/pid/fn10p0xp8t/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS, Mardi 24 Novembre 1914 Le numéro 20 centimes Cinquante-septième Année. - No 17.165 PRIX DE L'ABONNEMENT : PAYABLE PAR ANTICIPATION : Anvers Frs 10,— par trimestre. Intérieur .... „ 11,50 „ Hollande et le Grand ) ,,.r Duché de Luxembourg j Autres pays de l'Union Postale Frs 16,— par trimestre. On s'abonne dans tous les bureaux de poste LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires DIRECTION & RÉDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 —ANVERS Téléphone : 3761 Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double lign 1 franc la ligne sur double colonne. Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre. — Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Astronomie 25 novembre Lever du soleil 7 h. 13 m matin — ( 7.13; Coucher du soleil 3 „ 46 „ soir = ( 15.46) Lever de la lune 12 56 „ soir = (17 56) Coucher de la lune 11 „ 17 „ matin — (23.17) Premier quartier le 24 nov. 1 „ 39 „ soir (13.39) Pleine lune le 2 déc. ... 6 .. 21 „ soir = (18.21) Dernier quartier le 10 déc. 11 .. 32 „ matin — (11.32) Nouvelle lune le 17 déc ... 2 „ 35 „ matin — ( 2 35) Haute marée à Anvers Matin Soir 25 nov 8 h. 53 m. = ( 8 h 53; I 8 h. 27 m. = (20 h. 27; 26 nov. 9 h. 49 m. - 9 h. 49) 10 h. 16 m — (22 h. 16) 27 nov. 10 h. 44 m. (10 h. 44) | 1 h. 16 m. (23 h. 16) Haute marée à Terneuzen Matin Soir 25 nov. 7 h. 40 m. = ( 7 h 0) 8 h. 19 m. = (20 h 19) 26 nov. 8 h. 55 m. = ( 8 h. 55; 9 h. 31 m. - (21 h. 31) 27 nov 10 1». 04 m = (10 h 04) 10 h. 35 m. -(22 h. 35) Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Il résulte d'un acte en date tu 28 septembre 1914, que. \lr .Iulius Lechner ayant cessé de faire partie du personne] de la « Société coloniale anvei'soise », société anonyme,' à Anvers, les pouvoirs lui donnés le 1er mais 1913 sont retirés. Par acte en date du 2i» octobre 1914, la société en ci ■;nma udite simple «G. Schindhelm & Cie », à An-ver.-. constitue pour son mandataire spécial Mr Joseph Soeten, négociant, à Anvers, auquel elle donne pi (jcuration générale. Par acte en date du 14 octobre 1914, passé par devant M1' le Consul' général de Belgique ;'i Londres. la société en commandite simple « G. et C. Kregliuger », à Anvers, déclare étendre les pouvoirs co!lec:i!'s accordés à MM. Edouard Stevens, François l.ardinois. Otto Soetens, Otto Hagemann et Osear Rockstroh, ses employés, ce dans les termes de l'acte. F: acte en date du 7 octobre 1914, la société en nom collectif « P. J. Bavais-Glaessens », à Anvers, constitue pour son mandataire spécial Mr Jea.ii-Hëïiri De Ridder, à l'effet de gé.r.er toutes ses affai-res. ; ; Par acte en date du 28 septembre 1914, la société en nom collectif «Armement Adolf Deppe », à Anvers », donne procuration générale à Mr Arthur Maes. ci Anvers. Par acte eu date du 3 octobre 1914, la société en nom c illêctif « Arineinent Adolf Deppe », à Anvers, donne procuration collective a MM. Louis Cla.es-sens, à Anvers, et Alexandre Prud'homme, à Wil-ryck, aux fins indiquées à l'acte. Par acte en date du 14 octobre 1914, la société en nom collectif «Armement Adolf Deppe», à Anvers, i Ion i ' o procuration collective à MM. Martin Wahl, à Ynvers. et Henri Biebuyck. à Lede (Alost), aux fins indiquées au dit acte. Par acte en date du 5 octobre 1914, M1' Emile Van Reeiii, négociant, à Anvers, constitue pour son mandataire général et spécial Mr Charles Van Kreunkel-ven, commis, à Anvers. Par acte en date du 5 octobre 1914, M1' Armand Van Lérius, à Anvers, faisant le commerce sous la firme G"'p Van Lérius fils», donne procuration générale a \I,,ie C. Van Lérius-Moiana, à Anvers. Par acie en date du ('» octobre 1914, la société en v .-oUdr-tif xAV. .M Ulinckrodt & Cie », à Anvers, donne procuration collective à MM. Ferdinand Bor-gers et Maurice Chardonne, tous deux employés, a Anvers, aux fins indiquées à l'acte. Par acte eu date du 28 août 1914, la société « Ar mour and Company », à Chicago, nomme connue mandataire et agent pour la ville d'Anvers, Mr William Henry, avec les pouvoirs indiqués au dit acte. Par acte en date du 25 septembre 1914, Mr Louis ? Landau, négociant, à Anvers, donne procuration collective à MM. Adolphe Fliederbaum, à Anvers : Jean Somers, à Borgerhouî, et' Edmond Werts, à Anvers, tous trois employés de commerce, aux fins indiquées au dit acte. Par acte en date du 8 septembre 1914, la « Société pour l'exportation des sucres », société anonyme, à Anvers, donne procuration a MM. Frédéric Wil-diers, Arthur Colas et Victor Hynen, tous trois employés de commerce, à Anvers, aux fins d'agir comme il est dit à l'acte. Par acte en date du 1er octobre 1914, Mr Jac.-Lud. C. Yan den Bosch, commerçant, à Anvers, donne procuration à sou fils Mr FranÇois-J.J. Van rien Bosch, voyageur de commerce, pour tontes affaires en rappjprt avec son commerce. Nominations : Fabrique de parquets Auguste Lachappelle », société anonyme, à Anvers. Mr Paul Lachappelle est nommé administrateur. Société ;V responsabilité limitée « Compagnie du Congo belge ». siège social à Mobeka, siège arlini-nistratif à Anvers. Mr D. De Schoonen est. noitahé directeur-gérant. • Compagnie sucrière de Tucuniàïi », société anonyme a Buenos-Avres. En remplacement de Mr Aï. Datwiler. directeur-suppléant, Mr Théodore de Bar y administiateur, a été nommé vice-président intérimaire, par suite de l'absence de Mr C. A. TornquistA vicë-présiflent effectif. Société coloniale anversoise », société anonyme à Anvers. MM. Hugo Michelis et Cari Aldenhoven, empêchés de remplir leur mandat d'administrateur. lç.conseil général a nommé provisoirement en leur lieu et place MM. N. C.ito, administrateur de sociétés, à Bruxelles : B. Peeters, directeur de la société, qui continuera à exercer les fonctions de directeur. Les glaces Lt'i.i a. 17 novembre. — La. na vigation est close. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC Degama. — Las Palmas, 17 novembre. — Le déchargement des marchandises du steamer Dkgama ■'* été suspendu. L'eau s'introduisant à bord a éteint les feux, mais les travaux de sauvetage ont été repris au moyen de pompes auxiliaires. On croit Que la position du navire s'es; empirée. Guido. - Brest, 17 novembre. — Le steamer italien Gt'ino, de Hull à Alger avec un chargement de marchandises diverses et charbon, est entré ici avec '•e graves avaries encourues pendant des tempêtes. Les coups de mer causèrent d'importants dégâts au pont, emportèrent deux canots de sauvetage ainsi (lue deux hommes de l'équipage qui se noyèrent ; en outre, le chargement s'étant désarrimé, le navire prit une forte bande du côté bâbord et contracta "ue voie d'eau. Le Guido a été convoyé 24 heures durant par le steamer français Chateau Palmers. Madeira. — Rotterdam, 21 novembre. — Le vapeur anglais Madeira 1773 tonnes) en route de Liverpool à Rotterdam pour charger en destination de l'Afrique Occidentale, a coulé à\ 30 milles de Brest pendant son voyage (le l'Afrique Occidentale à Liverpool. I,'équipage a été sauvé par le vapeur norvégien Mars et débarqué à Newport (Mon). Liverpool, 19 novembre. — Le vapeur Mars rapporte avoir remorqué le steamer Madeira pendant 28 heures avant qu'il coula. Mills. — Londres, 18 novembre. — Le steamer américain Mills, parti de Philadelphie le 2 .novembre pour Rotterdam, est revenu de la mer et e*t. entré à New-York avec d'importantes avaries subies pendant du mauvais temps. On devra le décharger et réparer. \ Association des intérêts maritimes de GAND Rapport annuel présenté par le Comité à l'Assemblée générale du 24 avril 1914 CHAPITRE L LES TRAVAUX AUX INSTALLATIONS MARITIMES PORT DE GAND ET CANAL DE TERNEUZEN Travaux d'extension, d'entretien et d'amélioration. Etablissement de l'outillage du port. SI. — La communication entre le Dock et le Nouveau Bassin. Ponts tournants ou pont fixe. — Nous renvoyons au rapport de l'Association de 1904-1905 pour l'exposé détaillé de cette question. Nous nous en occupons également dans le présent rapport à la 2me partie (§ III). Il y a tout lieu d'espérer qu'une solution satisfaisante interviendra sous peu. § 2. — Travaux d'installation de l'outillage du port : a) Etablissement 'd'une grande grue électrique au Dock en remplacement de la grue pivotante actuelle de 15 tonnés. — Nous renvoyons <à ce propos à la lettre, reproduite dans notre rapport d'avril 1906, que nous avons adressé à l'Administration Communale. Celle question n'a pas reçu de solution jusqu'à présent.b) Etablissement de grues puissantes au quai du Nouveau Bassin. — Il a été reconnu que les grues actuellement en usage au quai du Nouveau Bassin ne permettaient pas de transborder des wagons sur les steamers des charges de 4000 à 5000 kilos. Notre Comité adressa à la Ville au cours de l'année 1910 une requête avec plan à l'appui, préconisant l'installation : 1° d'une grue de 15 tonnes au fond du bassin côté sud, en face de l'enclos servant de dépôt de charbons ; 2° d'une grue de 5 tonnes entre les hangars 3 ët 4 de l'Agence Maritime ; 3° d'une grue de 5 tonnes entre les hangars 3 et 4 de l'Agence Maritime. — La Commission du port, consultée par l'Administration communale, ne se rallia pas. à l'avis de notre Comité. Elle exprima le désir de voir plutôt étudier par l'administration l'établissement d'une grue flottante de 30 tonnes. La question n'a toujours reçu aucune solution pratique, malgré i'urgence pour les nouveaux bassins de se voir doter de grues, puissantes. Certains navires à cause de leur tirant d'eau ue peuvent entrer dans LAvant-Port pour se ranger devant la grande grue, dont l'état est tellement précaire qu'elle ne peut plus être utilisée pour (les charges très élevées. c) Construction de nouveaux hangars à l'avant-port. — Au cours des mois d'hiver des dernières années à diverses reprises un certain nombre de navires chargés de lin de Russie ayant dû attendre leur tour pour commencer le déchargement, faute de place sous les hangars, notre Comité adressa à la Ville différentes fois une requête tendant à voir mettre à la disposition du commerce (lu lin de nouveaux emplacements. La Ville en prit l'engagement. El Je mit à l'étude la question du raccordement des cinq hangars de Lavant-port. ♦ Au cours de l'année écoulée les travaux de jonction des hangars furent terminés. L'achèvement de ces nouveaux abris construits à deux étages et en .béton armé mettent à la disposition du commerce 7020 m. c. Nous croyons toutefois que ces travaux resteront insuffisants si l'Administration communale n'interdit pas à l'époque des grands anlvages de lins, l'entreposage des autres marchandises à l'étage des hangars de l'Avant-Port. Des grains arrivés avariés à Anvers et amenés à Garni sur allèges restent de longs mois à sécher dans les hangars et. arrêtent Je trafic. d Amélioration de l'éclairage. — Dans nos rapports antérieurs nous avons signalé les démarches entiéprises par notre Association en vue de voir améliorer l'éclairage du port. Le manque de lumière rend la circulation de même que le travail très dangereux ; ii facilite de plus les vols, qui dans ces derniers temps sont devenus particulièrement nombreux. A la suite d'une visite de Mr Ed. Anseele, échevin de la régie du port à nos installations maritimes au mois de juillet 1912, le Collège reconnut qu'il y avait lieu d'intervenir. Mr Coune, ingénieur en chef de la Ville, fut chargé d'un voyage d'étude dans les ports voisins. Au cours d'une séance, de la Régie du port tenue le 10 octobre 1912 et où fut conviée une délégation de notre Comité, le Collège exposa 1111 projet d'amélioration très complet de l'éclairage de nos installations maritimes : 1. Eclairage de circulation : 1° Face à quai, de trente en trente mètres, attachées aux hangars et là où ils font défaut à des poteaux fixes : des lampes de cinquante bougies; 2° En arrière des hangars vers la chaussée : une lifcne d'éclairage constituée par des lampes de cinquante bougies, placées de soixante en soixante maires ; 3e A chaque entrée des grilles : deux lampes de cinquante bougies. 2. éclairage de travail : 1° attachées aux grues : six lampes de 25 bougies ; 2° buis l'intérieur des hangars : réduction du nombife des lampes de moitié, l'éclairage électrique n'y étant pas utilisé à raison de son coût élevé. Au dock où ce projet n'était pas applicable, la Ville devait établir devant les hangars des lignes ' régulière-, un groupe de quatre lampes à arc. Les courtiers ne disposant pas de personnel compétent pour entretenir le matériel électrique, la Ville s'engageait à prendre à sa charge pendant un an à titre d'essai toutes les réparations. Sur la base de cette expérience elle aurait majoré pour les années suivantes le côôt du courant A Port-Arthur rien ne devait être modifié aux installations existantes. Il ne s'y fait guère que des déchargemeits et des manipulations de bois, qui cessent avec le jour. Les poteaux nécessaires au support des lampes électriques y seraient d'ailleurs brisés lors des déchargements. Ce projet s'il avait été exécuté dans son intégralité aurait été de nature à améliorer l'éclairage de nos installations maritimes. Il avait été espéré qu'il : aurait pu être réalisé au cours de l'été dernier. Il n'en a malheureusement pas été ainsi. Quelques essais ont seulement été tentés. Aussi les plamtes concernant l'éclairage du port n'ont pas cessé d'affluer au cours des mois d'hiver. En novembre lAssociation fut forcée d'insister auprès de l'Administration communale pour voir remplacer immédiatement les lampes de seize bougies à filament végaal par des lampes de cinquante bougies à filament métallique. Ces dernières consomment plutôt moins d'électricité malgré leur pouvoir éclairant plus de trois fois supérieur. L'Association 1 profita de cette requête pour signaler l'état défectueux des prisek de courant au Vieux Dock, où de ce chef l'éclairage électrique est devenu impossible. Des lampes à pétrole sont employées pour le déchargement des navires. Deux d'entre elles ayant fait accidentellement explosion à bord d'un steamer, si celui-ci n'avait pas été chargé exclusivement de ciment et de macadam, un incendie se serait certainement déclaré dans ses cales. A la suite de ces plaintes une délégation de l'Association fut convoquée le 5 décembre à une réunion de la Commission de la Régie du port. Le service technique présenta à la Commission un projet d'éclairage des quais a la hauteur du premier hangar de l'Avant-Port. § 3. — Construction d'une grande cale sèche. — Au mois de juin de l'année 1912 le Conseil d'administration du Cercle Commercial et Industriel de Gand s'adressa au Comité de notre Association afin d'étudier les avantages que pourrait présenter pour le port de Gand 1111 dock flottant par rapport à ceux d'une cale sèche. A la suite d'un, rapport de Mr Marcel De Beer, secrétaire-adjoint. de notre Association, celle-ci émit-un avis défavorable à la construction d'un dock flottant. Au mors d'octobre 1913, la Ville songeant à doter nos installations maritimes d'une cale sèche pour navires de ÎO.OOQ tonnes, l'Association _ signala à l'Administration communale que si la construction d'un bassin de radoub de fortes dimensions est hautement désirable, toutefois de l'avis unanime du monde maritime cette question n'est que subsidiaire. En effet, les navires de fort tonnage 11e laisseront pas de venir à Gand parce qu'ils n'y trouvent pas de cale sèche appropriée. Ils auront toujours la ressource de se faire réparer dans un port voisin. La question est d'autant moins urgente qu'aucun steamer de cette taille n'est attaché au port de Gand et que les navires se font radouber autant que possible à leur port d'attache. Il importe avant tout de voir terminer la mise en état de notre port, tei qu'il a été conçu dans le dernier projet de l'Administration communale et particulièrement de voir, armer les trois darses que commande le nouveau bassin. Pour attirer de nouveaux trafics, le commerce gantois doit pouvoir disposer de spacieux hangars pour emmagasiner les textiles, de longues étendues de quais pour le déchargement des matières pondé-reuses, d'emplacements considérables pour le dépôt des bois. L'Association rappelait à ce propos l'insuffisance de nos hangars, qui se révèle chaque année lors des grands arrivages des lins, d'autre part la décroissance du commerce des bois durant les dernières années. Ces divers faits établissent nettement l'urgence pour le commerce de pouvoir disposer de nouveaux emplacements et par conséquent la nécessité pour la Ville d'ajourner son projet de construction de cale sèche, à moins qu'elle ne dispose de ressources suffisantes pour mener à bien à la fois ce travail et l'achèvement de nos installations maritimes. •? 4. — Nouvelle écluse à Terneuzen. — Au cours de l'année écoulée l'Association a appelé l'attention ries autorités, communales sur la nécessité pour notre trafic maritime de disposer à Terneuzen d'une écluse dont les dimensions correspondent à celles de l'écluse de Sas de Gand (85 à 86 pieds de largeur). Les divers pouvoirs compétents ne peuvent en effet être saisis efficacement de cette question qu'à l'initiative de la Ville de Gand et il y a urgence à voir les négociations entamées. La nécessité d'une seconde grande écluse a été ' admise dès le début des études entreprises en vue de la construction de la nouvelle grande écluse actuelle. Il est regrettable que l'on n'y ait pas pourvu ; actuellement elle est de plus en plus pressante. On pourrait en effet mentionner des steamers d'abord affrétés sur Gand et que l'on a dù renoncer à envoyer dans notre port à raison de l'insuffisance de la nouvelle grande.écluse de Terneuzen. D'autre part 30 à 40 % des vapeurs qui viennent maintenant au port de Gand ne peuvent plus passer par l'ancienne écluse maritime de Terneuzen (38/39 pieds de largeur) et dès maintenant on prévoit que cette proportion sera doublée dans peu d'années. Un accident arrivant à la nouvelle grande écluse interromprait donc le trafic du canal de Terneuzen et rlu port de Gand, annihilant ainsi le résultat des afforts et des sacrifices énormes auxquels- ont consenti la Mlle de Gand et le Gouvernement belge. Dans le projet des grands travaux à entreprendre lu port d'Anvers, projet présenté en janvier 1913 îu Ministère des Travaux Publics par les représentants de l'Arrondissement d'Anvers, il a été formellement stipulé que la nouvelle grande écluse reliant les bassins à l'Escaut devra être douille — à raison des accidents à prévoir — et que ses dimensions levront répondre à toutes les exigences du trafic le plus considérable. La grande écluse de mer à Terneuzen doit être •paiement double et sa largeur utile doit être, :omme celle de l'écluse de Sas de Gand, de 85 à 86 pieds. Cette requête soutenue par le Cercle commercial ?t Industriel de Gand a été accueillie favorablement par l'Administration Communale. § 5. Interruption de la navigation sur le Canal de a Pêcherie. — Au début de février 1914, l'Association apprit que le cahier des charges relatif à la iémolition de l'ancien bassin nommé « Keizer Sas », i l'extrémité du Canal de la Pêcherie prévoyait deux nodes d'exécution. Le premier mode comportait seul pendant cinq nois-un chômage de la navigation par ce canal aux ibords de l'ancienne écluse. L'interruption de la navigation dépendait donc du genre de travail adopté )ar le soumissionnaire. L'Association insista auprès du Département des Lravaux publics pour qu'il n'agrée qu'une soumis-don relative au second mode d'exécution. La passe du Keizer Sas est en effet une des plus mportantes de la Belgique. Sa suppression, même rendant un délai très restreint, causerait des dom-nages considérables à la battelerie et au commerce. ,e Canal de la Pêcherie est la voie navigable prin-lipale reliant l'Escaut-Maritime et le Haut:Escaut. La Petite Pêcherie n'est accessible ni aux bateaux lyant une pontée, ni aux bateaux vides. Le grand détour par le Haut-Escaut et la Lys est mpraticable à 1111 grand nombre de bateaux à rai-;on du défaut de largeur ; il est de plus excessive-nent dangereux à cause du courant, d'une courbe rès prolongée et de l'écroulement d'une maison au nilieu de cette courbe. Des travaux bien plus difficiles que la démolition lu bassin du «Keizer Sas», ont été exécutés sans nterruption de la navigation. Notamment à l'ourlai, la démolition et la reconstruction de quatre Donts ont duré deux ans et demi, dont deux hivers ; e courant y est violent, alors qu'à la Pêcherie il evst. juasi nul. § 6. — Vœux divers. — En dehors des travaux iont il est question aux pages précédentes, notre Association préconise ceux qui suivent : 1°) l'amélioration du pavage au Petit Dock et aux Nouveaux Bassins ;. 2°) le dragage de l'entrée des Nouveaux Bassins, de même que du Bassin du Commerce et du.Bassin au Bois aux profondeurs maxima prévues ; 3°) le prompt achèvement du creusement et de l'outillage des darses ; 4°) l'installation d'une grue électrique fixe de 1500 kil. pour le déchargement des allèges à l'Entrepôt ; 5°) l'exécution-en été des travaux de peinture des hangars à l'Avant-Port : c'est-à-dire quand ceux-ci sont moins encombrés. 6°) l'établissement par la Ville aux Nouveaux Bassins de quatre grues électriques de cinq tonnes avec flèche de quinze mètres et de dix sept mètres de portée pour le déchargement de marchandises en vrac, lorsqu'on se sert de grappins. A suivre). Port de Rotterdam Au cours de la semaine écoulée il est entré dans le Nieuwe NVaterweg 71 navires, dont 67 destinés pour Rotterdam;. Pendant ii même période de 1913, il y eut 215 navires à l'entrée, dont 192 pour Rotterdam. 1 Depuis le 1er ja ivier il est arrivé : dans le Nieuwe- W'aterweg . . 1914 7857 9.611.701 1913 10276 12.501.841 à Rotterdam 1914 7238 9.080.639 1913 9423 11.729.178 Navire sans nouvelles (Pu est sans no.ùve"es du voilier autrichien Beethoven parti le 30 mars de Newcastle N. s. W. pour Valparaiso. Il a été enregistré par le Lloyd's comme perdu. Ce navire jaugeait 2208 tonnes et était construit à Greenock en 1904. Lancement de navire Au ch ntier Zeeland, à Hausweert, a été lancé pour compte de M' .L Van den Abeele, à Anvers, un ha te 111 du Rhin de 83 mètres de longueur, sur lu 1,1 22 de largeur et une profondeur de-2m50. Immédiatement; après m a. posé la quille pour un navire de 67 m. .< 8m20 x 2-'"15 pour compte allemand.Nouvelle ligne de navigation La firme Lorentzen & C°, de Christiania, vient d'établir une ligne régulière de navigation à vapeur entre la Norvège et le Brésil Les vapeurs feront également escale à Gothembourg. l\' i »î?'\7*> i lt>$: #"1 £> m û? MOUVEMENT DES STEAMERS ET DES VOILIERS Amsterdam, 21 nov. Penarth, 14 nov. Parti pr Arrivés de Fridijof Nansen (s), Commewyne (s), Buenos-\yres Paramaribo Ardrossan, 15 nov Arr.de Koninginder Nederlanden 14Tyris), New-York (s). Java 15 Sif s , Parti pour Bristol 15 nov. Arr.de Vondel (s), Java Exeter City (s , „ , New-York Rotterdam. 21,m. " Barrow. l4nov. Arr.de Besot-ki {s1, Batavia (sl- Sabine ['jebi es ï s >. New-York Dnh'm' ,4 "°v- h?rr'de (et0IS) » Enghsh Monarch (si, Yrc-i (V) » Seattle Lndres 20'nov Arr.de Du"dee 15 "ov- Arr.de !B D.rrdanus is) Balavij Inianl o , Calcutta 17 Ânglësea (s).San Nicolas Rr„, ,ar„ v "n, .Rou.r Minnetonka (si, Hnrtirnnnl New-Ynrk lh (. Queen Elisabeth is) m > , ' P°"r Rangoon Arnold Maersk 's';,. njohv o Baltimore SI Inhn PJ R) Leith, 17 nov. Arr.de Hiyhland Laddie (s), BJornstJerne BJornson(s) Buenos-Ayres .... , ^ew-York 18 Zeearend (moteur). Ro' erdam lîntlerHam Bly'". 15 nov Parti pr Ptarmigan (s) - Hul!^13"11' Baltim0:e River Lagan (s:. """J&T.i ^ Terneuzen r' . n Unitata (s). Beira Charleston (C.-B ) Karatnea U). Auckland ®h,|ld8' ,17 "°,v- . de Majorka (s . Guanope \5? AmSterd?m 19 Melford Hall s), Calcutta w ^icolaas (s) _ , Partis pour Egremont Castle (s) 17 N >idhvalen(s),Galvéston Cneribon jg Sverresborg(s),Baltimore 20 Rosslyn (s), Kurrachee Manchester, IV» nov. Arr. de Mascara ( s ;. B.-Ayres 17 Miguel de Larrinagua (s). Corinthic (s), Wellington Galveston F.uropa (s1. Barcelone 19 Ousel :s) Rotterdam Douvres 21 nov. Passés de Partis pour 20 Massapequa is). 18 Spigeiboig (s , N.-York New-York à Rotterdam Aagot is), Baltimore Sculptor (s). Liverpool, 20 nov. rr. de Amérique du Sud à Londres pland (s), New-York 21 Tabanan (s). Queenstown 18 nov. >».rr de Rotterdam à lava Windsor Hall (s). 11 . «/• li Buenos-Ayres Ile de Wight, 21 nov. Ouessant, 20 nov. Passés de Passé de 19 Oostdijk «s . Sloterdijk (s) Rotterdam à B.-Ayres Baltimore à Rotterdam 20 Niobe is; Dungeness. 20 nov. Rotterdam à Bordeaux ^Passés de Havre. 12 nov Arr.de Radja <s> Lancastrtan (s).Baltimore Java à Rotterdam Copenhague. 20 nov. Arr.de Karimata(s). 17 Flora is), Amsterdam Java " rep. le 20 pr Karlshamn. Rysbergen (s), Sundsvall 20 nov. Parti pr Rotterdam A Soerabaya Dana (s . Amsterdam Beachy Head. 20 nov. Sagres, 21 nov. Passé de Passé de Gorontalo (s), Amor (s), Rotterdam i\ Java Amsterdam à Gibraltar Cap Blanc. 19 nov. 1 • a r» • i Passé de Lizard, 19 nov. Passés de Lombok s) Cayo Bonito >s). java à Rotterdam Galveston au Havre Gibraltar, 18 nov. Passés de Slc,|y ,s). 17 Banka (s), New-York à Londres Java à Amsterdam Falmouth. 19 nov. Arr. de 18 Goentoer (s). 15 Egremont Castle (s) Java à Rotterdam Java à ndres Barcelone, 16 nov Vigo (s). Parti pour Kurrachee à Hull At'as (s), Gênes 18 Rachel (s), Marseille 20 nov. Parti pr Rosario à Londres Flores «s), Amsterdam Macquarie (s), Libreville \®.iant de Java. Russell (s). - Alger. 18 nov. Parti pour lmo(s), » Biliton (s). Amsterdam Sproit (s1. » venant de Java Skum (s , » Astoria, 19 nov. Arr. de 19 Anchises (s). Pierre Antonine.Le Bras, Australie à Londres Anvers . , , Parti P°ur San Francisco, 19 nov. 17 La Flandre (s), Arrivé de j n. R°tterdam Maréchal de Villars. venant de New-York. c Pierret Anvers Informations financières CRÉDIT FONCIER SUD-AMÉRICAIN Société anonyme) 9, GRAND'PLACE, ANVERS Messieurs les actionnaires sont invités à assister à l'assemblée générale statutaire qui aura lieu le Lundi 14 décembre 1914, à 11 heures, du matin, au sièjre social, 9, Grand'Place. ORDRE DU JOUR : 1° Rapports des administrateurs et des commissaires ; 2" Approbation du bilan et du compte de profits et pertes ; o" Décharge aux administrateurs et commissaires; 4° Nominations statutaires ; 5° Date de payement des dividendes ; 6° Ratification de la nomination de deux administrateurs par le conseil général. Pour pouvoir assister à cette assemblée, Messieurs les actionnaires sont tenus de se faire inscrire au siège social, cinq jours au moins avant la réunion. Service du journal maritime « LLOYD ANVERSQIS » Liste des navires se trouvant actuellement dans le port d'Anvers VAPEURS Nom, pavillon et courtier Emplacem. Almeria, allemand — Tonnelier, X" 54 Andree Rickmers, allemand — siebert, \° 52 Aiver^ise, belge — Mam-eau," N- 59. Atto, allemand — von Bary, v> 76 Reflona, allemand -- M «an peau, \'° 15 Christine Sell, allemand — De Keyser. \ 22 Croatia, allemand -- Schellen, .V» r»:; Délia, allemand — Bodewig, .v ifi Delos, allemand Compt. Levant, N" 57 Elbing, allemand Eiffe, x<> 72 Elisabeth Rickmers, allemand — Siebert, N° 52 Erika, allemand — Siebert, N" 5 Feronia, allemand Manceau, X° 16 Ganelon. allemand — von Bary, IL 19 Hanau, allemand — Eiffe, x° 100 Hermes. allemand — Bodewig, X° 15 Hispania, allemand -- D'Haene, x° 5 Huberfels, allemand — Wackerbarth, X» 75 Jade, allemand — Tonnelier, Xu 45 Kalliape, allemand — Manceau. X- 16 Kandelfeis, allemand — Wackerbarth, X" 7;ï Lesbos, allemand — Compt. Levant, X° 57 Lipaos, allemand — Compt. Levant, X" 57 Portimao, allemand Siebert, X" n Prazattus, autrichien — Ag. Mar. Marks, N ? 4:t Santa Fé, allemand v -v. Bary, X° 59 Schildturm, aile uand — Wackerbarth, X° 59 Sines, allemand Siebel. X" 22 Sirius, allemand — Ma:i au, X° 16 Tamania, allemand Eiffe, X 74 Theseus, allemand — Manceau, X" 15 Tottnes, allemand — Bulcke, X° 68 Ursula, allemand — De Leeuw, x° 4 Wartburg, allemand — Wackerbarth, X" 101 Zora, hongrois — Millier, x° 43 VOILIERS Nom, genre, pavillon et courtier 1 .uplacem. Comte de Smet de Naeyer, nav.-école belge, X 53 Marie, barque danoise — Giani, X° 6 Perim, barque allemande — Honiguiann, X° 75 Primaverra — Giani, X»27 Thamei, goél. angl. — Op de Beeck, X" 31 Vercingétorix, 3-mA.ts franç. — Kennedy, X° 59 Vindex, goél. angl. — R. Hooper, X° 31 Services de navigation à vapeur vers AMSTERDAM et le NORD DE LA HOLLANDE chaque mercredi et samedi soir avec transbordement à AMSTERDAM pour JAVA et les INDES NÉERLANDAISES, (passagers et marchandises) le 5, 11, 19 et 29 Déc. VENEZUELA, CURAÇAO, HAÏTI, (passagers et marchandises) le 4, 18 et 31 Déc. SAN-JUAN, PUERTO RICO, PUERTO C0LUMBIA, CARTHAGÈNE, COLON. lp 3 fit 27 Dpr COPENHAGUE, le 15 et 30 Déc! CADIX, SÉVILLE, MALAGA, CARTHAGÈNE, ALICANTE, TARRAG0NE, VALENCE, BARCELONE, GÊNES, LIV0URNE, NAPLES, SICILE, le 2, 16 et 30 Déc. PIRÉE, PATRAS et GRÈCE, 10 et 24 Déc. Pour fiets et renseignements s'adresser à Gustave E. Van den Broeck. 2, Quai Ortelius. Avis aux Industriels et Négociants CHARBONSet COKES des meilleures provenances à prix réduits LECOMTE-ROEIS. rue d'Egmont, 39-41. HXOLIGNON&Co ANVERS, 5, Rue d'Arenberg Entreprise de transports pour tous pays AGENCE EN DOUANE ENCAISSEMENTS - CAMIONNAGES - GROUPEMENTS POUR : l'Angleterre, la Hollande, les Etats-Unis, l'Argentine, l'Orient a Tunisie, l'Algérie, le Congo et spécialement le district du KATANGA. PATENT CORDAGE AND WIRE ROPE MANUFACTURERS Sailmakers&Riggers,Oakum,Blocks,Sheaves,LifeBuoys Belts, Brushes, Chains, Flags of ail Nations, Shipping Tackle, Etc Ad. & J. LANDTMETERS IMPORTERS 0F PITCH AND TAR ENGLISH-DUTCH BUNTING SHIPS MATERIALS Brewers Canal, 11 - Brewers Street, 1-2 & 4 A N T W E R P . Agents for Mr JOUBERT BONNAIRE of Angers. - FRENCH CANVAS - EXTRA AMERICAN COTTON DUCK r\EMOISELLE, bonne instruc- en VENTE tion, connaissant les deux langues et ayant bonnes notions AU BUREAU DU JOURNAL d'anglais, cherche place dans p]an des Quais et Bassins d'An bureau de commerce ou agence maritime. Prétentions très mo- vers. Nouvelle édition. Avec les destes. Ecr. sous init. M. M. 50.j nouveaux bassins. Prix 0,60 fr. bur. jôurn. Lloyd Anversois. Par poste 0,85 fr.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1858 au 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes