Informations belges

150 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1917, 15 Mei. Informations belges. Geraadpleegd op 20 maart 2019, op https://hetarchief.be/nl/pid/z02z31pm9b/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

N« 336 45 Mai 19i7 Informations Belges Observation ±xx*.-x?ox?%eixa.ïe Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sar source. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sar source. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service : 52, rue des Gobelins, tiE HA.VR.E (Seine-Inférieure) France. (xx) — La neutralité de la Belgique a été injustement violée par l'Allemagne.— Déclaration du barreau de Neic-York. — Un télégramme de New-York dit qu'au cours de la réception de M. Viviani, ministre français, par le barreau de cette ville, l'assemblée a proclamé qu'il est établi, devant l'hittoire, que l'Allemagne ment lorsqu'elle essaie de justifier la violation de la neutralité belge et son attaque contre la France. « Les tribunaux et commandants militaires connaîtront des infractions aux présentes dispositions. « Bruxelles, le 30 avril 1917. « Der Général gouverneur in Belgien, « In Vertretung : « von Zwehl « Général der Infanterie, ■» (xx) — Eloge de la Belgique prononcé au cours d'un banquet de cardinaux à Rome. — La Métropole (no du 12 mai 1917) publie ce qui suit : « Rome, 10 mai. « A un concert, donné en l'honneur du cardinal Gasquet, assistaient onze cardinaux, dont le doyen du SacréCollège, le cardinal Vanutelli, le cardinal Merry del Val et le cardinal Fruhwirth, ancien nonce du pape à Munich, dont la présence fit quelque bruit parce qu'il était le seul Allemand présent. Le savant abbé bénédictin Amelli, membre de la Commission pour la revision de la Vulgate, prononça un discours dans lequel il parla de « la Belgi» que infortunée, torturée, malheureuse » et du « savant Louvain, foulé aux pieds par la fureur luthérienne ». 11 fut fréquemment interrompu par des applaudissements, surtout lorsqu'il dit, s'adressant à la Belgique : « Salut, nation de héros marty« risée pour la justice dans cette guerre injuste. » (xx).- La frontière hollando-belge plus étroitement surveillée encore.— La peurde l'espionnage.— Les journaux teutonisés de Belgique occupée publient l'avis suivant : « Quiconque aura fait passer illicitement des marchandises à travers la clôture des fils électriques sera,indépendamment de poursuites judiciaires pour espionnage, puni soit d'un emprisonnement de 2 mois à 5 ans et d'une amende pouvant atteindre 10,000 Mark, soit d'une de ces deux peines à l'exclusion de l'autre. « Sera passible des mêmes peines quiconque aura pris réception soit à la clôture de fils électriques, soit dans un des ports frontières, de marchandises passées illicitement ou aura fait commerce de ces marchandises. « Dans chaque cas, on prononcera la confiscation des marchandises qui auront été passées. (xx).— Statistiqua démographique. — La mortalité croît rapidement et les naissances diminuent fortement a Liège. — Les journaux teutonisés paraissant en Belgique occupée, ne peuvent s'empêcher de pousser un cri d'alarmeen constatant les progrès effrayants de la mortalité, les ravages de la tuberculose et la régression constante de la natalité. L'un d'eux écrit dans son n» du 9-10 mai 1917 : « A Liège, la mortalité croît à mesure que les naissances diminuent. Du 1er janvier au 7 avril 1917, les statistiques accusent 418 naissances contre 473 pendant la même période de l'année dernière et 1,119 décès contre 935 en 1916. « La mortalité est donc montée de 20 à 24, 4 par mille. Si la tuberculose a enlevé 104 malades, les maladies de cœur ont été cause de la mort de 177 personnes. (xx) — Scènes de la déportation. — La razzia du 30 novembre 1916 à Saint Nicolas (Waes). — Ceux qui rentrent. — Le Telegraaf d'Amsterdam (3 mai 1917. — Edition du soir) donne les détails suivants, au sujet des scènes qui se déroulèrent à SaintNicolas (Waes) dans la Flandre orientale, à l'occasion des déportations : « Le 30 novembre, dit l'*uteur de cette relation, une seconde déportation eût lieu à Saint-Nicolas. La grande plaine ressemblait à un marché d'esclaves ; elle était gardée par des soldats. C'est ici que les déportés,désignés pour le départ,devaient se rassembler. A huit heures du matin, il y en avait déjà à peu près 900, tous portant un paquet à la main. Ils furent conduits à la gare comme du bétail, en passant par la rue de la Station. Dans cinq rues aboutissant près du passage à niveau, à la Trueelstraat, à la barrière de la Hofstraat, à la rue du Gazomètre, etc., des mitrailleurs étaient postés, prêts à tirer. La ville était bondée de militaires, dont plusieurs avaient été appelés des localités voisines.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Informations belges behorende tot de categorie Oorlogspers. Uitgegeven in Le Havre van 1916 tot 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes