Journal de la bourse: quotidien financier

194 0
16 november 1918
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1918, 16 November. Journal de la bourse: quotidien financier. Geraadpleegd op 25 juni 2019, op https://hetarchief.be/nl/pid/cv4bn9z83x/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

PRIX D£ L'ABJNNtMENT PAR TRIM STRE : POUR LA VILLE Fr. 8.00 POUR L'INTERIEUR » POUR L'ETRANGER » K.T2S plus les frais de port On ■'abonni a tous lis Buriaux di postï rr au Bureau du Journal Journal t* Bourse . . ... ANNONCES A FORFAIT Bureaux : 10, Place Léopold, 10, ANVERS 37, Rue de la Montagne, BRUXELLES mi m ———mil i i n Directeur : Charles POLET TÉLÉGRAMMES : JOURNAL BOURSE-ANVERS QUOTIDIEN FINANCIER ruvi 1 ,'t.in 1 1 ,. ■ . —^ ■■ ■' r r.m 1 i a ■■ ■■ ADMINISTRATION ET RÉDACTION j ,0' P!a^^RsOId, '° jMu-'it1 ii i' , ■■ "■» mis NOTRE PROGRAMME Nous soumettons aujourd'hui au public le premier numéro du « Journai de la Bourse», quotidien financier. Notre programme? Il est simple : Donner à nos lecteurs les nouvelle- financières et économiques, exposer franc ement et nettement notre façon de penser t-.u toute» les valeurs et institutions financières qui peuvent intéresser nos lecteurs. N'.tre but est de nous rendre utile à tous jeux qui s'occupent de finances, de leur faire connaf tre la meilleur.» façon de placer avantageu sement leurs capitaux, avec le moins de risque et avec le plus de chance de succès. Nous sommes indépendants, nous ne dé pendons de personne, ni groupa politique ou linguistique, ni établissement financier. L'avis que nous donnerons en toutes matière est notre avis à nous, donne en toute indépendance sans la moindre arrière-pensée de spéculation ou d'intérêt, il est uniquement basé sur les renseignements que nous tâcherons de puiser en toutes circonstances aux meilleures sources. Les Bourses d'Anvers et de Biuxelles et les valeurs quijy sont traitées occuperont une large part de nos colonnes. Par nos correspondants étrangers nous donnerons également des renseignements les plus précis sur les Bourses de Paris, de Londres et New-York.Depuis longtemps nous avions le désii î «incère de paraître : la domination allemande nous en a empêché jusqu'ici. Mais le vent de la liberté souffle de nouveau sur notre ville depuis hier, jour mémorable s'il en fût, l'envahisseur a pris la fuite devant nos héroïques soldats : Honneur à nos vaillants libérateurs 1 Nous espérons que le public nous réservera bon accueil et qu'il nous assurera une longue prospérité. Un placement intéressant Au moment où le cauchemar, clans lequel nous avon» été plongé* pendant quatre années de domination étrangère, vient d'être cihassé par le succès complet des armées alliées, nous croyons de notre devoir de soumettre <une affaire intéressante à l'appréciation de nos lecteurs qui cherchent un placement avantageux pour leurs capitaux. Nous voulons parler des Ateliers de Construction de la Biesme. Pendant des année» le» valeurs charbonnières et sidérurgiques ne tentèrent que 1/a moindre partie des capitalistes à la recherche d'un placement sérieux. Au moment, cependant, où il n'y avait encore que de rare» transactions, par-ci par-là se présentait un acheteur, à l'esprit clairvoyant et idisposé à s'armer de patience, qui faisait preuve d'initiative et • assurait par »e» achats la part du lion de» bénéfices que ce» affaire» ne tande-raierut pas à produire. Au début de l'année, le marché des valeurs métallurgiques est complètement délaissé : le succès, heureusement passager, des Allemand», lors de leur offensive contre Amiens, faisait craindre un prolongement san» fin de la guerre, avec toute la •éirie de réquisitions, de vols, d'enlèvement» arbitraires des machine» et des matières premières. Et cependant dans le désastre général frappant notre industrie nationale, quelques usines privilégiées par le sort échappèrent à la ruine et à lia réquisition. C'est le cas de» « Ateliers de Construction de la Biesme », dont le» action» ordinaires, il y a trois mois, étaient cotées à 195 fr. environ et qui aujourd'hui ont monté jusqu'à 215-220. Les obligation» 4 % (valeur nominale 500 fx.) «e cotent aujourd'hui 455 francs). / Or, tout permet ide croire que ce mouvement ascendant non seulement continuera mais même qu'il s'accentuera dans de» proportions extraordinaires. La fuite désordonnée de l'envahisseur nous per met d'espérer que dans un très bref délai la vie mornjale aura repris partout en Belgique, et Ites Ateliers de la Biesme sont tout indiqués pour en profiter en premier lieu, tant par suite du fait qu'ils ont échiaippé miraculeusement à la rapacité étrangère que par le genre de leur fabrication.Les ateliers font la construction de wagons, d'essieux et d'automobiles (600 tonnes par mocls), lia fonderie de fer (principalement ,1e» cylindre» de locomotives, •te.) 150 tonne» par moi®, la chaudronne-tii» (ckarp*nt««, apTxawriîl» K&ver») «ppfc- \ Vive la Belgique libre ef indépendante ! - reils de manutention (grue» à vapeur, t points roulants, etc.). Les atelier» occu-paient pendant la guerre 500 ouvrier», . chiffre que devr% bientôt augmenter par 11 suite des commandes qui ne vont pais tarit der à affluer. li Le chiffre d'affaires peut être taxé r franchement à £ 1/2 million par an et en raison de» commandes futures, on peut évalues- à 20 % le bénéfice à réaliser sur e cette somme. Le» 2000 actions privilégiées de la société ont été transformées : en 10.000 ordinaires. En outre, 6000 or-ij dinaires existaient déjà et en 1914 iil en fut créé 4.000, soit un total de 20.000 ordinaires.Les terrains s'étendent sur 5 1/2 hec-' tares et la société possède un raccorde-t ment aiu chemin de fer. Les installation» t sont réduites au bilan à fr. 1.300.000 et _ leur valeur est estimée à 3 millions de francs. La société a émis pour fr. 780.00 i d'obligationa et à l'actif nous trouvons les poste# suivants : t Banquiers 800.000 fr., Deutsche Bank ? (séquestre) 600.000 fr. Voici l'explication de ce poste pendant l'occupation : la société devait fournir au Gouvernement allemand au prix de revient, plus 5 % qui 1 fuirent déposés par le séquestre à la Deut- ■ sche Bank: c'est ce montant (qui sera évidemment restitué) qui figure à l'actif pour , fr. 600.000. L'actif réalisable (matières premières, produits fabriqués, magasins) s'élève à fr. 300.000. Le pourcentage de 20 %, dont nous • parlions plus haut, laisserait 1.500.000 fr. ■ de profit 'dont 1 million pourrait être reporté à raison de fr. 50 par titre aux ordi- ( naire» qui représentent l'entièreté du capital.Mais même en réduisant de moitié les • prévisions, qui restent certainement en-dessou» de la réalité, on pourrait encore distribuer 25 fr. par action, ce qui représenterait du 12 à 15 %. Noue estimons qu'une valeur qui donne un pareil dividende ne demande pas de plus ample recommandation. Que l'on achète donc encore de la Bies-. me et l'on »'en trouvera bien. H. S. AVIS En suite à la décision prise i l'unanimi-'é par la Corporation des Agents de Change, la bourse restera fermée jusque Jeudi prochain.La même décision s été prise pour la Bourse de Bruxelles. Société Anonyme LA BRUGE0ISE & NICA1SE & DELCUVE La Société LA BRUGEOISE * NICAISE A DELCUVE tut constituée le 7 Juillet 1913, par la fusion ds deux Société s'occupant toutes deux de construction de matériel fixe et roulant de chemin de fer; LA BRU-QEOISE, à St-Michel-lei-Bruxe», créee en 1Û02, et NICAISE A DELCUVE, 1 La Louvrière, fondée en 1885. La fusion de ces deux organismes de premier ordre permit d'assurer à la nouvelle Société, de nombreux avantages administratif», techniques et commerciaux. Tenant compte de la situation de l'outillage et des qualités de main d'eeuvre de chacun des deux groupes, elle put organiser une meilleure répartition générale des travaux et conpléter ou créer des instaration» spéciales nécessaires aux deux divisons, telle qu'une aciérie importante avec moulage d'acier, grosses forces, laminoirs & machines diverses pour la fabrication» des trains montés, etc... D'autre part, la concentration des services commerciaux et administratifs permit de réaliser des économies importante», tant sur les frais généraux que sur l'achat, en commun, des matières premières et la vente ëes produits fabriqués.Actuellement, les Usines de la Société occupent une superficie de 42 hectares, dont 15 hectares couverts. La plupart des installations nouvelles prévue» et la modernisation complète des ancien» ateliers ont été achevées pendant la guerre ou sont en voie d'a-ehèvement.En période normale, le nombre d'ouvriers «ccupés si de 4.000 environ et la force motrice totale em-jloyée peut atteindre 7 000 HP. Le production annuelle de l'aciérie peut s'élever à 40 000 tonnes environ, Jont 12.000 d'acier moulé; celle des ateliers, 5.0i 0 à -.000 wagons, tenders et voitures diverses, sans compter les ponts charpentes et autres travaux de enaudronnerie et de construction. La valeur de cette production, peut tue évaluée i 46«illi»»s 4e fr»»»». «sl w..gg?aaEPai^agxa»«za«Btc U.'-twk7.ct AVIS IMPORTANT LA PAIX EST IMMINENTE; La paix redonnera à l'homme d'af- S faires, commerçant, industriel ou ! financier, la iiaerté d'action pleine et ■ entière. Le» affaires vont reprendre et jouironi d'une prospérité incon» ï n ue jusqu'ici. Pour réaliser cet idéal il faut une information solide et sérieuse. Cette information sera donnée en forme claire et précise ^par le meilleur quotidien financier L! JiilL 1U HS TIRAGES VILLE DE LEMBERG (4 % Emprunt hypothécaire de 18%) 46» tiras» dru 1 Aoû: 1918, payable 2 inov. 1518 Pièce» d» Cour. 10 000 1 663 771 787 Pièce» de Cour. 5.000 101 116 535 665 910 1037 P.èce» d» Cour. 1.000 284 440 667 — 1171 355 614 800 872 930 — 20S8 118 383 395 620 818 979 — 3180 313 339 391 477 506 797 833 902 Pièce» de Cour. 200 82 326 403 407 511 625 791 992 — 1070 231 239 239 323 431 579 5#I 885 — 2086 308 583 737 750 910 — 3092 14» CREDIT FONCIER DE FRANCE (3 % lot» à prime (coiiim.) die 1912, gr. fr. 250) /9e tirag» du 22 Sept. 1918, payalaie 15 Ocî. 191b Piime» N' Fi. N' Fr. 1060764 10.000 1759350- lOO.ÛOO Le» numéro» «ut/va»:» «.vec fr. 1.000 : 4984 321984 779196 831934 851218 1075954 1184457 1255674 1422521 1553010 1806683 1*162485 Le# numéro» «uivan'e *.v«c fx. 500 : 20523 31930 47>71Af 6Û666 72936 «2959 89353 120187 135793 150635 159128 165123 234201 237893 244907 251982 291243 297274 341605 344501 355072 364675 397564 426092 435375 445427 469354 472717 477006 48492i 528064 533828 566350 580241 599636 677342 724775 730272 753233 754336 768897 795189 803442 825090 825605 831723 881602 910831 931578 959294 984086 991805 1050585 1071129 1110834 1112419 1122347 1333070 1163221 1165574 1193445 1214639 1231663 1307563 1337030 1386121 1401749 1403678 1406609 1415893 1436421 1459351 1466790 1488519 1515886 1526978 1534267 1567281 1574002 1578021 1606739 1629019 1630150 1637309 1721496 1722659 1723139 1733860 1744465 1750184 766562 1792908 1796600 1607373 1863199 1910707 1941242 1942139 1967193 1989655 Pa» de numéro» au pair. Bourse de Paris Aciéitfe® die Michev ille 1.840,— Ghiftim'ier» die La Loire 2.200,— Fi vie# Li le, 1300, 1320; nour. 590.— Aciérie* die lia Mairiine, nour. 1.503,-Creusot (Schmeddar isft Gis) 2.500 2.488,— Car maux 4.300,— Krw>oï-Rog 960 965,— L&uriium Framçaôs 380 — Rich«r I 536,— Bai leauix Pariai en» 219,— Chargeurs Réunis, 1698; part» 915,— Compagnie Gêner»]# d* Nanrigia/ltfe 589 — Tracttion 15,— Voiture*, jouis®. 160,— Haivais 899,— Airjdtoi&iène die l'Aïajom 4-0,— Bénédfictinei •. I ! 0.— Compteur» à Gituz 800.— Moullisis de Corbail i 312.-- Pe»v'ft Parisien part# 520 — Tour Eiffel pari* 95.— Cacérè* 29,75 Télégraphie» du Nord' 96'j,— Madrilène d*u Gaz 71, pfriv. 77,— Es" die Lyon, priivil. 177,— Régionaux de# B. du-Rhocu# 440,— Roe-a/rio à Puer io Refligmaidb 46,— Paiifsienne Ch. die fier pairts 255-256 257,— Tramway# Oura#t Parcarjsai 13,— Tramway# die la, Sefton« adfc. jou'jM. 50,— rTaimway# Rive Gaïuah# 35,— Traimway# die Rouen 533,— Prévoyanœ act. 478,— Lyonnaise die* e«iux 610,— Eaux MdinéoWie# 77,— Eaux die Vail® 165,— Eaux Oec"'rioilté de î'Indb-Châiri# 1.040,— Câbles Tél&grapfhiique« 40Ô 402,— Eledtricûtié Loire «t C«nî»e 365,— E'eclnicifté die Paris, piart# 1.320,— Li'ftorail MécJ'ilernatnéien 597.— Eniengtiie Nord1 die la Framx» £45 250,— Energiiie iTvdujfrr Islill# 170,— Est-Lumière M 6,— Comç>a<gTnL'e Genéraîîe EJ)e<£rfccjt# 1.120,— Elbo'ro-Chèmile 1.580.— InAw'nieillle Enecgliie 180 — Inidlusi'triie lie Energtie part» 58,— Force Motrice paifls 1.970,— Tna.viaux EoW'Hajie eH Force 539,- — Fojoe Lumivèns 330,— Inidkis'lriiie Llnièns 1.540,— Eclairage, Chaïuff. et Fonce Mo'Ho, 190,— EoVlraig» de Bctfcleaux 303 108,— Gai Comtonentat 290,— Aaiéràes die Parie Outreau 1.085,— Chair, fte-i» de BralaiUgme 220 222,— Chamitier» die France 660 — Av'.ler» du NondljE»i part» 590,— OnMiili-em» <Js lia Giromid» |-038,— Gk«*!fi»ra 9»fc^-N»»»iW ' •*" I" Com.tructicini» de Locomottr»» 750, Cartstriuclion» MécaaiAqu»» 275,— E'IesU. Decaïuvilie 297, A «Lier» <Js la Lonignieivili» 340,— Haut» Fourneaux do Caan 195, | Monithard Auïnoyie £04 507.— | Mon'Jbard: AuLnoye pa»rt» 76, ji Normanid» de Mé'tei iwngpla e/187,5# 505.— ;j Tréfiïeœie»' du Hâvw» 240,— f Bas»» Loirae .315,— s Momnamibeirt 800, IBéfeiune. 6.410; 50» 130,— Canvr'm, 5la 800,— CourrdèMB 2.530,— I Dourgwe 430, l Gnaïad Coanbi 3.065,— j Len» 1.300,— [ Len» 10» 126,50 | M lneo de la Loire 648,— [ MarBee 70 % 7.850,— i MarrW 70 % 20» 385,— Mariée 30 % 5.150,— Vidoigiree, 2.450; 10s 240,— Fcwg'ee Paul: Gisad 1.550,— Chantier» Narvals de VOnetlt 141,— Chara'ierB Naiva'e de» BaAigaiolIlie» 588,— Algéiâ» Tnniei» 6.200,— Boléo pair1» 520 — Miiraee de Bar jouis», priar. 1.380,— Ml'inee de Bor ord. 1.380,— Mine* de Guergaur 560.— Pyrites de Huieîiv» 440,— Malétna 791,— Phosphate» du Djrr 178,— Salnt-Gokaiiin 7.800 — Salonie» de l'Eel 390 401,— S'éairiine-riie Foairnâeir 411 412,— Aui'ioim. <ie PLaoe 177,— Ain Liquide, 461; par'» 2.810.— Bnasseoràie» QucSimè» 894,— Caveic de Roquieifonti 725,— Cimiemit» du BoulkMMi»ri« 725,— Ginaige» Français 1.140,— Etat» . Beingoiuginam 1.600,— Etabl. Debraiy 694,— E'eit»!'. Gaiumanit 222,— Ga'toaites Lafaye'.t'# 170,— DistffiL. Cuseaiiiier, 580,— Ma.giaeiin» Modie.nne« 369 262,— Papeterie» dfe r'Oue»t 270,— Nouvelles Galienie» 1.400,— InidiueVi» le de» Pé^raïe», 895: p»ir!» 925,— Su-cr. Brési'rieninie» 490,— Vapeuir» Finançai» 218,— CoinsSr. de Loooomoti.viei» Riwsea 230,— Industrie Manière de Rueaie 250,— Houà'iàre» du iDonietz (Makeevla*) 60,— Eli Buen Tono, ond. 242,— El! iBuien Tonio act. jouiii6». oaur. 196,— Dyn'aimi !•« Nobel 380,— ' Fat». Paipion die San Raifa^Sl 180,— Moteur» à Gaiz 180,— Fond» d'Etat» Angctaïimie 1896 516,— Angteni*slnie 1896 c/100 90,50 i Angienviin 1907 490— . Argienf-ine 1909 478,— . Angwni'iiirae 1911 94,10 Berne 1900, 415; 1905, 420; 1906 406,— : Botevïe 1910 421,— : Brésil 1889 c/1000, 60, 60,25; c/500, 60,— . BriéaJ' Fundimg 1898 c/20 97,— i Brésil Fuind:niar 1898 c/IOÛ 97,— i Brésill 5 % 1909 405,— ; Buionos-Aims» 1908 390,— Bv.isno»-Ayre» 1909 338,— ! Buenoe-Ayre» 1910 337,— 1 Bulgarie 1907 357,— ' Ctaiivod» 1902 442,— Chfmoii» 1911 430,— 1 Qhimod» 1913 429,— Chrinoti» 1913 cihem. de fer 392,— Damemarlc Banque Hvp. 1913 420,— Egypte Unifiée c/12.500 94.35 Egypte prdw. c/2.500/12.500 83,90 Egypte 3 1 /2 c/500 83,90 Espiribo Santo 370,— Extérieure c/40/80/160/240/960 100 40 Extérieure 4 % c/480 100 40 Friboung 3 % 1903 367 3 1/2 1907 368,— Haïti- 1896 373,— Hara 1875 260,— < japon- 1907 c/100 94. C/2Û0 94,90 < Japon 1905 c/20 84,80 ' Japon 1910 c/20 83,— i lapon 1907 c/20 94,90 ' Japon 1913 530,— I Mexique 1910 62,— < Rujsse 1894 6e c/20 47,80 l Rus»e Cmmo'i. le 2e c/20 54,— 1 Russe 1891-1894 c/15 44,25 1 Ruiose 1896 c/15 42,— ! Russe 3 1/2 1894 c/17,50 44 25 ! Russe 1896 c/15 42— ! Russe 3 1/2 1894 c/17,50 44,25 1 Russe 5 % 1906 c/25 66,50 ' iRusee 1909 c/22,50 56,— 1 Russie 1880 gr. coup. 47,— ! Russe 1890 (2e 3e) c/100 47,— Riuese 1890 (4e) c/100 45,50 • Riu«fle 1894 (6e) c/100 47,— 1 Russe Con». 4 % (le 2e), c/100 52,— 1 Ruaae Con«. 4 % (le 2e). c/200 51,75 1 Russe Con*. 4 % (le 2e) c/500 51,50 1 Russe Coin». 4 % (3e) c/100 47,— : Russe Coins. 4 % 1901 c/100 48,— ' Russe 1691-94 c/75. 44,25; c/375 44,— : Russe 3 % 1896 c/75 40,50 Russe 3 1/2 1894 c/87,5fl 44,- Raisee 5 % 1906 c/125/Z50 66,50 Russe 4 1/2 1914 60,— 1 Dviiln«ilc 42,50 1 Tramsc. 3 * 40 g. Coup- 40,— Sam.ia-Fé 43 i,— Sao Paulo 1905 438,— Sao Paulo 1907 426,— Sao Paulo Bon» 1915 525,— Serbe 1895 c/100/200 65,— Serbe 1895 c/20 65 30 Serbe 1909 375-; 1913 69,75 Siam 1907 461,— Suède 1907 c/17,50/35 68 50 Suède 1910 345,— Suiitse 1899 83,— Uruguay 1905 c/25 125/250 95.01 OWomatfi uniifiée c/100/500 75,— Ottoman Unifiée c/20 75,— TomW 1 «• 315 1»14 78.— Obligation» V ïllle de Pairie 1865 549,75 Vi.llle de Pari» 1871 375,25; 1/4 99, Vil e de Paris 1875 500, Ville de Panis 1876 495 50 Ville de Pairi» 1892, 295; 1/4 76 50 Villlie de Paria 1896, 288; 1/4 73, Vilie de Pari» 1898, 330; 1/4 80, Ville de Par» 1899 302,50 Ville de Pari 1904, 335; 5« 69,75 Ville de Paris 1905, 348; 1/4 86, Vrille de Par* 1910 M. 299; 172 160,— Viîllie d'e Paris 1910 3 %, 296; 1/4 79,58 Vil e dte Par,;» 1912 240, Villle d» Pari» 1917 504,50 Communales 1879. 448; 5>» 93,— Fancdère» 1879 489,50 Communale» 1880 484, Foncière» 1883 330, Fane ère» 1885 356, Foncières 5e 1885 73,50 Communale» 1891 307, Communalie® 1892 368, Foncières 1895 384, Communales 1899 368, Foncières 1903 388,— Comimuma .es 1906 380, Foncières 1909 213,— Communale» 1912 213,— Foncière» 3 1/2 1913 410,— Foncière» 4 % 1913 446,50 Emjpmimt 1917 355 50 Bons 1887, 71; 1888 82,— E®6 5 % 579,— Est 4 % 408,— lEs' 3 %, 352; rniounr. 340.— Est 2 1/2 317,50 Grande Ge.'mture 3 %, 355,— P.-L.-M. 4 % 417,— P. L.-M. Fusion 3 %, 339,75i; aouiv. 336,— Midi 3 %, 352; mouv. 348,— Nondi 5 % 452,— Nord1 4 % 394,— Nond 3 %, 338; 3 % nour. 332,— Orléans 4 %, 398; 3 % 359 25 Orléans 3 % 1884 333,50 Orléans 2 1/2 303,75 Ouest 3 %, 352 ; 3 % nauiT. 346,— Sudl de France 3 % 322,— Yunnan 3 % 331,— Panama Lot» 166,50 Villlie die Kio'-'o 5 % 503,—■ Vifille de Tokiio 5 % 452,— Co'iomiisat'on Orienflale 5 % 452,— Banque de Saio-Paulo 375,— Centrai Paoiïic 4 % 400,— Ghicaigo 4 % 465,—- Cleveland 4 % 392,— Cih. Fédéraux du Brésil 5 t 25il,— New-York N. H. 4 % 457,— Peinnsyllvainia 3 3/4 477,— Nord Doimeitz 4 1/2 290,— Vo'igia Bougioulima 4 1/2, 265; 4 % 235,— Sutfl E," 4 1/2 285.— NordEss Oural. 4 112 255,— Andiai'lou* le viar. 257 ; 2e v.«.r. 244,— Nord Espagne Ine 3 %, 360; 2e 3 T. 341,— Nlond Espagine 4-3 % 340'.— Partiugiarg 2e 3 % 140—. Sanagoesie Ire 3 %, 338; 2s 3 ^ 325,— Sa.raigioese 3e 3 % 315,— Médloc 3 « 327.— Mé'iropolli'aiin 4 % 420,— Tnaimrway» Erainçaii» 4 \ 373,— Eaux 3 % 400,— Eaïux 4 % 467,— Câbles Télégraphique» 3 1 /2 387,50 Thomson 4 % 423.50 Gaz Central 4 % 420,— Métaux 4 % 411,75 Mes#>a8:eriie# 3 1/2 365,— Messageries 5 % 471,— Triansaiiaintlkjue 3 % 320 50 Tranaa lanflique 4 % 445.— Suez 3 % Ire #ér'« 428,— Suez 3 % 2e »érie 404,— Suez 3 % 3e •éni# 407,— Suez 5 % nouv. 521,50 Sutez Bons Cou/pion# 84,50 Foncier Egypte 3 % 346,— Gacérèa» ,vair. 181,— Ouest Espagne 3 % 2.850,— Raidlajoz 3 % 630,-— Madrilène Gaz 4 % 270,~ Wagione Lits 4 % 395,— Crée/il-1 Fcno'ier Angenitiin 4 % 350,— CrécTfiti Foncier dlu Brésil! 4 % 400,— Crécftl- Foncier dlu, Brésil'. nounr. 4 % 425,— Foncier d)'Orient 4 1 /2 325 — Foncier Pértuvieo 4 1/2 35>1,— Bons Immeuble# 19 19,50 Buenos-Ayres 4 1/2 235,— Djibouti 3 1/2 278,— Débouta! 5 1/2 % 499,75 Nord-Sud1 4 % 378,— Ros-aFio Puerto Beligirano 5 % 186,— San'ia-Fé 4 1 /2 390,— Traimiways Est-PairMen 6 % 494,— Traimways Sudl 345,— Parisienne dHsJriiibuftictn' 3 3/4 350,— Lo're et Cenitre 5 % 482,— EJea^rici^lé Basse Isère 6 % 525,— Energie Méditerranée 4 % 419,— Energie Méditerranée Bons 6 % 5il8,— Eneirgiie Sujd'-Ouest 5 % 460,— Energc-e Sud-Ouest 6 % 1917 520,— Diataifbufiiion Energie 5 % 428,— Normande 6 % 515,— Mon'lbard1 Aulnoye 4 1 /2 463,— Compagini'e Générale Electricjiltoé 3s 4 % 512,— Ou»ea; Lum'ère Bons 6 % 1918 493,— Sud! Eliecfcrique 5 % 460,— Eclairage Chauffage et Fore# 4 % 385,— Gaz de Paris Bons 5 3/4 500,— Changeurs de S-Nazairs 5 % 499,— Elled'iro Mé'la^iurgîe 4 % 450,-— Aciéries d)e lia Ma'r:ine 4 % 480,—-■ Chan/ier» de la MédR^ermainée 5 % 502,— Haïuts Founnesiux de Gaean 4 1/2 400,— Schmeïder Compaiginie (Creusot) 4 % 485,— ^on.1 à Vendnn 5 % 440 — Tréfulerie® dlu Havre Bons- 6 % 523,— Basfte Lo're 4 % 425,— Basse Loictie 6 % 510,— Mames de Dowiges 6 % 512,— Krivoï-Rog 5 % 384.- ICrivoî-Rof Bcas 6 % 472,— Samedi 16 et Dimanchs 17 Novembre 1918 10 centimes le numéro Année 1918. — K° I. " - ■ - - - - ■ - - ■ ■ 1 '• •' -r... -■ ■r.1;".1: . 1 . . . . _ . -■ ■■■■■■■ ■■ ■ 1 1 ■ 1 ■■ . ' ■ ■. l- .. . . . - 1 .. . . . . . ...

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Journal de la bourse: quotidien financier behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1918 tot 1931?.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes