La corbeille: journal financier, industriel, maritime et commercial

171 0
01 december 1915
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1915, 01 December. La corbeille: journal financier, industriel, maritime et commercial. Geraadpleegd op 23 mei 2019, op https://hetarchief.be/nl/pid/bz6154fh9s/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Journal fondé en 1905 PRIX: 10 CENTIMES ANVERS, DECEMBRE 1915 BULLETIN DU JOURNAL LA CORBEILLE Li FINANCE - COMMERCE - ASSURANCE m_ DEMANDEZ le n. de « La Corbeille » : à ANVERS ; c&ea Forst, place de Meir ; aubette place Teniers ; aubette place Verte ; aubette Banque Nationale; Roelants, rue Saint-Pi erre ; Van Tasselt, Marché-au-Lait ; Daggelinckx, rue Jésus ; Wart, rue Neuve (Bourse) ; à BRUXELLES : dans toutes les au-bettes Carren et Galerie du Roi. LOTS A PRIMES DATES DES TIRAGES Décembre Lote painc, 1 Sahasrbeek 18S7 2 p.c. fr. 40.000 10 Anveœs 1003 2 p.c. 10.000 15 Bruxelles 102 2 1/2 p.e. 10.000 15 Crédit communal 1668 3 p.c. 25.000 20 Chemin de fer vie. 1865 2 1/2 p.c. 10.000 20 Lots dm Congo 1888 2 p.c. 10.000 Janv. 1916 8 BruMlles-iMaxitime 2 p.c. 60.000 10 Anvers 1887 2 1/2 p.c. 10.000 10 Gand 1696 2 p.c. 10.000 15 Bruxelles 1905 2 p.c. 500.000 15 Liège 1905 2 p.c. 25.000 15 Ostenide 1698 2 p.e. 30.000 20 Liège 1897 2 p.c. 10.000 Anvers. — Affaires de Bourse: — La « Corbeille » de la bourse officielle est déserte, et les quelques agents de change qui travaillent encore ont pris «pied» dans la salle des pas perdus d'une de nos grandes Banques; là, les transactions se font clopin, clopant, mais non moins sérieusement qu'à la «Corbeille)). Ainsi cette semaine nous avons enregistré assez bien d'affaires en métallurgie st titres d'Etats. Japon enfcr'autres. On reste naturellement tributaire de Bruxelles où les transactions sont courantes et les Rente et lots de ville surissent l'influence des cours de la Capitale, c'est ainsi que l'on traite la Renie Belge aux environs de fr. 68 1/2; les Bons du Trésor de 98.50 à 99 ; les lots l'Anvers 1887 à fr. 77 1/2 ; de 1903 à :r. 66 1/4; Bruxelles 1905 à fr. 64 5/8; Liège 1897 à fr. 60 ; Gand fr. 60 ; Osten de à fr. 58; Congo à 67. Le cours hollandais du florin rest stationnaire à fr. 2.62. Les <( cédules » or sont aux environ de fr. 102. Les cédul&s iiouv. 99 1/2, e le Japon 4% à fr. 85 ; Japon 4 1/2% 94 environ, Japon 5% à 108 5/8 ex cou pon. International Tobacco Cy., soçiét anonyme, établie à Anvers. — Bilan ai 15 juin 1915. Solde créditeur, franc '9,933-48. La Mutualité anversoise, société ano nyme, à Anvers. — Bilan au 30 jui) 1915. Bénéfice exercice 1914-15, franc: 3I3,3°2-22- L'Ensivaloise, Société anonyme pou la Filature de Laines peignées, à Ensi val-Verviers." — Bilan au 30 juin 1915 Bénéfiee reporté ànouveau, 133,287.2; francs. AUX PORTEURS D'OBLIGATION* 5 % FIRST MORTGAGE 50 ANS DI LA Cie « PORT OF PARA » EN CIR CULATION EN BELGIQUE. La crise financière au Brésil et la guer re européenne ont obligé la Cie Port o: Para à suspendre le service de ses obliga tions. La Cie Port of Para a été mise sous k Reeeivership de MM. A. Mackensie el F. Eldridge par la Cour Fédérale des Etats-Unis (Etats du Maine et de New-York).La Cie, qui a obtenu une concessior pour la construction et l'exploitation jusqu'en 19^3 du Port de Para, a vu ses recettes brutes, qui atteignaient près de 10,000,000 de francs en 1912, tomber à moins de 9,000,000 en 1913 et à 5,600,00c francs environ en 1914, par suite de la crise du caoutchouc, puis de la chute du commerce depuis la guerre. Elle bénéficie, il est vrai, de la part du Gouvernement Brésilien,, d'une garantie de recettes brutes; cette garantie pour ■ w, nacc ue meir, Anvers. - l'année 1913 s'est élevée à fr. 6,897,000 dont la Cie, à raison des circonstances, e a dû accepter le payement en Bons du Trésor. s La Cie Port of Para a émis deux séries t d'obligations : à a) Obligations première série: obliga- - tions s-% First Mortgage 50 ons. Montant émis et en circulation £ 3,6000,000 ou fr. 90,000,000 environ. i Ces obligations ont pour garanties :une 1 première hypothèque sur les travaux et 5 ouvrages de la première division du Port et un droit de premier rang sur les revenus de cette" division et sur les paiements - à recevoir du Gouvernement du Brésil, 1 au titre de la garantie d'intérêts à la-; quelle est affecté la gage de la taxe de 3 % sur les importations. b) Obligations deuxième série : obliga- r t'0118 S % First Mortgage 60 ans. Mon- • . tant émis et en circulation: £ 5,000,000 ou fr. 125,000,000 environ. ; Ces obligations sont garanties par': a) Une première hypothèque sur les ouvrages et revenus de la seconde division du port ; ; b) L'intérêt que possède la Cie Port of ; Para daps le capital actions ordinaires de , la Madeira Mamoré Raihvay Cy et dans une entreprise de navigation fluviale; c) Un droit de second rang sur les paie- - meijts à recevoir du Gouvernement au titre de la garantie d'intérêts à laquelle ■ est affecté le gags^de la taxe de 2 % sur les importations. ' Les obligations de la seconde série sont : exclusivement cotées au marché officiel à i Paris. Celles de la première série sont cotées officiellement à la Bourse de Bruxelles et au Stock Exchange à Londres et se négocient au marché en Banque à Paris. Les porteurs français d'obligations ont constitué à Paris deux comités distincts pour la protection de leurs droits. L'exploitation des deux divisions du Port se faisant en commun, il est à prévoir qu'à l'occasion de la mise sous Reeeivership de la Cie, certaines divergences d'intérêt se produiront entre les porteurs d'obligations de la deuxième et de la première séries, et il a paru nécessaire,

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks La corbeille: journal financier, industriel, maritime et commercial behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1905 tot 1917.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes