La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire

110 0
04 januari 1914
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 04 Januari. La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire. Geraadpleegd op 20 april 2019, op https://hetarchief.be/nl/pid/s756d5q98r/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Troisième Année - N° 1 Dimanche 4 Janvier 1914 Le Numéro : 10 Centimes La Semaine JOURNAL SOCIALISTE HEBDOMADAIRE Politique flD^VIUStlSTÎ^fl.TIOfl : J^ÉDflCTIOri : RBOrHSLEJWE?iTS : Antony Neuckens Max HALLET et Camille HUYSMANS Belgique : 5 francs par an. 43, rue de l'Education, Bruxelles 17, rue Joseph-Stevens, Bruxelles Etranger : 8 francs par an. SOMMAIRE : Discours de nouvel-an. — Chroniques de la semaine. — L'Assurance contre la vieillesse et l'invalidité en Suède (L. HAEMER) — L'Influence du travail des couvents (LOUIS BOSSART.) — Concentration capitaliste et concentration coopérative (A. DAUDÉ-Bancel). — Bibliographie. — Théâtres. Avis très important Nous informons nos abonnés que nous ferons présenter la quittance d'abonnement à la Semaine Politique pour igi4 dans le courant de la huitaine. Nous les prions de faire bon accueil à notre signature. L'Administration. Demandez tarif des annonces à l'Administration : 43, rue de l'Education, Bruxelles. Discours de Nouvel=An Le roi a reçu, à la Nouvel-An, les représentants des corps constitués. A l'exception d'un seul, tous avaient l'air content. C'est le Moniteur qui nous l'apprend. Le premier président de la Cour de Cassation a dit que notre législation faisait de remarquables progrès et il a parlé du bonheur dont jouissent tous les citoyens belges. Renvoyé aux 120,000 ouvriers à domicile et aux milliers de chômeurs involontaires qui crèvent de faim ! * * # Le premier président de la Cour d'Appel de Bruxelles s'est félicité du fait que le nombre des contestations judiciaires augmente.Le brave homme ! Quand la neige est tombée, on dirait que le nombre des moineaux a augmenté. Ils piaillent dans les arbres, par centaines et milliers, et le brave juge s'imagine qu'ils chantent des hymnes de joie. * # * Le président de la Cour Militaire a magnifié le vote des crédits nouveaux portés au budget de la guerre, et il a promu M. de Broqueville au grade d'homme de cœur. M. le président aura de l'avancement ou, tout au moins, une décoration. * * * Le président de la Cour Militaire est un autre chic type. Ii a bravement mis les pieds dans les piafs et il a dit que « la législation en vigueur lui impose parfois des décisions qui froissent sa conscience ». Brave homme, que ce président. Nous ignorons son nom et son adresse. Sinon nous lui enverrions une carte de remerciement au nom de tous les pauvres diables que l'on met à la torture pour une peccadille.• * ♦ Le président du Conseil des Mines a déclaré au roi que les concessions minières de la Campine avaient été octroyées sans autre guide que le « droit et l'équité ». Le Moniteur ne dit pas comment Albert à accueilli ces paroles, car le protocole interdit au roi d'éclater de rire au nez des gens qu'il reçoit. • * • Le président de l'Académie Royale veut arracher les âmes « au péril qui naîtrait de préoccupations trop exclusivement intéressées ». Et pour y aboutir, il recommande le culte de la science, des lettres et des arts. M. Mercier se moque du monde. S'il vise les ouvriers, il oublie que ventre affamé n'a pas d'oreilles. S'il vise les bourgeois, il devrait en toute logique condamner l'action de son Eglise qui a pendu et brûlé les hommes de science dont les idées lui déplaisaient et fait incarcérer les écrivain qui se permettaient de penser autremen que NN. SS. les évêques. * * * M. le président de l'Académie Royale d( Médecine a signalé au roi qu'un de se; membres a vaincu la terrible maladie de mineurs, l'ankylostomasie. Félicitations à Malvoz, Sire. Mais faite attention. Ne vous compromettez pas trop 11 sent le roussi ! * * * Que dire des discours contradictoires d( M. le gouverneur de la Banque National* et de M. le gouverneur de la Société Géné raie? L'un a été pessimiste : il n'y a encori aucune apparence de détente financière L'autre a été optimiste : il a conservé l'es poir que la détente se produira bientôt L'un voit les choses comme elles sont parce que ses intérêts sont partiellemen soudés à ceux de l'Etat. L'autre s'en ba l'œil. Il gagne de l'argent quoi qu'il arrive * * * Le président de la Cour des Comptes i été le seul à se plaindre. Il voudrait qu'or augmente le nombre des conseillers podagres qui viennent signer leurs pièces à 10 h. 3/4 pour repartir à 11 heures. Non, cher président. Il y a assez de conseillers, mais il y a insuffisance du personnel. * * * M. de Favereau parla au nom du Sénat Il exalta naturellement « l'âme belge ». <( Flamands et Wallons », « riches et pauvres », « Léopold II », « la Patrie »! Ce qui veut dire, en termes clairs : « Nous sommes contents de ce qui existe. Laissez-nous nos rentes et notre parasitisme. Ne vous querellez pas! Cela troublerait notre quiétude et notre digestion. De quoi auriez-vous le droit de vous plaindre quand nous

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire behorende tot de categorie Socialistische pers. Uitgegeven in Bruxelles van 1912 tot 1914.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes