La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire

125 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 17 Mei. La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire. Geraadpleegd op 17 juli 2019, op https://hetarchief.be/nl/pid/2b8v98094z/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Troisième Année. N° 20 Dimanche 17 Mai 1914 Le Numéro : 10 Centimes La Semaine JOURNAL SOCIALISTE HEBDOMADAIRE Politique AD^IflIST^HTlO^ : Antony Neuckens 43, rue de l'Education, Bruxelles Î^ÉDHCTIOJSl : Max HALLET et Camille HUYSMANS 17, rue Joseph-Stevens, Bruxelles RBOlSlrlElVIEriTS : Belgique *• 5 francs par an. Etranger : 8 francs par an. SOMMAIRE : Les Elections du 24. — Chronique de la semaine. — Les Horreurs du travail à domicile. — De l'Influence de la céramique sur l'Esthétique des foules (Arthur Craco. — Bibliographie. — Théâtres. Demandez tarif des annonces à l'Administration : 43, rue de l'Education, Bruxelles. Les Elections du 24 C'est le calme plat ! Les meetings cléricaux sont déserts. Les meetings libéraux ne sont mouvementés que lorsqu'il se présente un contradicteur socialiste. Les meetings socialistes seuls attirent du monde, parce que la classe ouvrière belge entend marquer sa marche en avant. Les cléricaux font de vains efforts pour travailler la partie flottante de la bourgeoisie. Ils ressuscitent le cartel, mais ils écrivent sans conviction. On sent qu'ils n'ont rien dans leur sac. Les libéraux font également des efforts. Ils tentent l'impossible pour rassurer les craintifs et ramener les brebis égarées. Ils se désolidarisent complètement de toute action socialiste et parlent le langage traditionnel de la bonne conservation sociale. Le spectacle est d'un comique achevé. Ces bons cléricaux ! Ils ont organisé des syndicats qui ont recours à l'arme de la grève. A Roulers, ils luttaient contre des patrons libéraux. A Bruges, ils luttaient contre des patrons catholiques. A Alost et à Malines, ils constituaient des comités mixtes avec les révolutionnaires. En France, ils soutiennent officiellement les candidats rouges... Ces bons libéraux ! Ils n'ont, comme les cléricaux, d'autre programme que les miettes qui tombent de la table socialiste. Ils ne veulent avoir rien de commun avec nous, parce qu'ils craignent de perdre encore l'appoint des éternels flancheurs. Ils dénoncent le syndicalisme clérical parce • qu'ils n'ont jamais été capables de créer un syndicalisme libéral. Et ces bons partis bourgeois s'imaginent que les électeurs vont être dupes de cette manœuvre grossière! Combien nous préférons l'attitude franche et nette d'un Dr Persoons, à Saint-Nicolas, qui se moque de cette politique enfantine et lutte pour la réalisation d'idées claires et nettes. L'enjeu de l'élection de 1914 est de savoir si le S. U. est en marche. Les cléricaux ont trahi toutes leurs promesses. Ils n'ont à leur actif que la loi financière, portant augmentation des impôts, contrairement à leurs engagements, — la loi militaire, instaurant le service personnel dont ils avaient dénoncé le péril, -— la loi scolaire, qui doit leur servir à faire payer leur propagande électorale par la caisse de l'Etat. Si le corps électoral veut continuer cette politique de gaspillage et de duperie, qu'il se prononce clairement; s'il l'approuve, la conclusion sera que le suffrage plural doit disparaître à bref délai, car il bloque l'avenir. Quoi qu'il arrive, au mois de novembre, l'unique question d'actualité sera la conquête de l'égalité politique. i Chronique de la Semaine LA LOI SCOLAIRE est votée au Sénat. Le projet sur les habitations à bon marché reviendra à la Chambre. Le projet sur les assurances sociales ne sera discuté au Sénat qu'en novembre et sera également renvoyé à la Chambre. Tel est le bilan de ces derniers jours. La raison de cette politique est que le gouvernement n'a pas d'argent. Les fonds disponibles seront absorbés par M. Poullet et les congrégations. Les riches cléricaux décaisseront quelques millions en moins et les ouvriers peuvent attendre. Bref, les cléricaux se sont octroyés quelques milliers de billets de mille sur les fonds publics, et ils se moquent du reste. LE GOUVERNEMENT vient de constituer l'administration de la Société nationale des distributions d'eau. Le croiriez-vous? La fonction d'administrateur-président échoit à M. de Burlet, le directeur pensionné des Vicinaux. Le brave homme s'était signalé par une incompétence rare dans l'exercice de ses fonctions antérieures. Cette incompétence est devenue une titre de recommandation. Les trois autres administrateurs sont deux fonctionnaires bon teint et un député catholique.L'encapucinement est parfait. M. WOESTE a choisi sa devise comtale : Foi et Travail. C'est sans prétention. Sa véritable devise devrait être : Crédulité et réaction.M. Woeste a deux symboles : Diana Vau-ghan et Bastiat.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire behorende tot de categorie Socialistische pers. Uitgegeven in Bruxelles van 1912 tot 1914.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes