La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire

60 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 21 Juni. La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire. Geraadpleegd op 16 juli 2019, op https://hetarchief.be/nl/pid/n58cf9k35x/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Troisième Année. - N° 25 Dimanche 21 Juin 1914 Le Numéro : 1 O Centimes . La Semaine JOURNAL SOCIALISTE HEBDOMADAIRE Politique flD^VIirlISTl^flTlOfl : Antony Neuckens 43, rue de l'Education, Bruxelles Î^ÉDACTIOrl : Max HALLET et Camille HUYSMANS 17, rue Joseph-Stevens, Bruxelles flBOrUsmjVIEriTS : Belgique : 5 francs par an. Etranger : 8 francs par an. SOMMAIRE : Une tare nationale. — Chronique de la semaine. — Paroles d'Adelson-Castiau. — La « Maison de Ru-bens » (Jul. Potvin). — Notes contemporaines (Frédéric Denis). — Ahasvérus en route vers l'Enfer (Auguste Vermeylen). — Le loup sot. — Bibliographie. — Théâtres. Demandez tarif des annonces à l'Administration : 43, rue de l'Education, Bruxelles. Une tare nationale Nous avons lu avec ahurissement dans la Gazette de Liège un article singulier. Le journal clérical nous disait à peu près ceci : <( Comment! MM. les socialistes, vous voulez supprimer le patronat et la nature se venge en vous imposant un patron nouveau genre, Emile Vandervelde. « Vous avez même l'audace de l'appeler c patron » ! * * * En lisant cette pieuse apostrophe, nous nous sommes souvenus de la parole d'un vieux socialiste qui avait lu Molière et aimait le paradoxe. Il habitait Bruxelles et il n'avait jamais pu se plier à la mentalité de son ambiance. 11 fréquentait la société bourgeoise. Il aimait de rencontrer également ses amis politiques, les ouvriers. Mais il leur reprochait tous deux de n'être que les fils dégénérés de l'auteur du Renard et de Thijl Uilenspiegel. Il nous disait un jour : — Ce qui me paraît le plus lamentable dans ce pauvre pays, ce n'est pas le fait qu'il est le paradis des capitalistes et que nous avons trop longtemps toléré la domination de l'hypocrisie religieuse! Non ! Ce qui me dégoûte le plus, c'est que le Belge n'a pas le moindre grain d'esprit. Ni le Wallon, ni le Flamand. Tenez! Allez à une réunion! Présentez une question dans une forme légère. Plaisantez vos adversaires d'un moment! Taquinez-les. Immédiatement, ces messieurs se sentiront blessés. Vous aurez commis un crime de lèse-majesté. Il faut les prendre au sérieux ! Imaginez-vous tout ce qu'il vous plaira. Dénoncez-les à la vindicte publique. Ça leur est égal. Mais ne leur chatouillez pas l'épiderme. Ils ne comprendraient pas. Leur furie augmentera à mesure que vous rirez de leurs idées ou de leur personne. Leur individualité est tabou. N'y touchez pas, Ils n'ont ni humour, ni joie de l'esprit. Quand ils se mêlent de vouloir être amusants, ils sont grossiers ou pimentés. L'histoire qu'ils vous conteront sera brutale ou vulgaire. Croyez-moi, mon jeune ami, le Belge n'a'pas d'esprit. Ou plutôt : le Belge n'a plus d'esprit. On l'a saigné à blanc au xvie siècle. On l'a roué vif au xvn6. On l'a écartelé au xvme. Les intelligences ont émigré, et ceux qui sont restés ne sont que les tristes produits d'un triste passé. Certes, il y a des exceptions, mais elles sont rares. Tenez! Assistez à un dîner de curés! Je me paie parfois ce luxe, car mon beau-frère appartient aux ordres. Qu'y entendez-vous? Des histoires stercoraires. Allez voir un bon vieux bourgeois? Que vous débite-t-il? La dernière histoire d'alcôve qu'on lui a contée au café. Je ne parle pas des ouvriers. A ce point de vue, ils ne valent pas mieux que leur ambiance, car s'il vous arrive dans vos discours de houspiller un imbécile, toute l'assemblée prendra fait et cause pour la pauvre victime de vos innocentes saillies! Non ! Je maintiens que le Belge est un animal triste. » * * * Nous dédions ces impressions critiques à nos honorés confrères de la Gazette de Liège. Peut-être seront-elles lues avec utilité par d'autres personnes encore. Chronique de la Semaine IL Y A QUELQUES ANNÉES, les socialistes bruxellois réclamaient la création d'une imprimerie coopérative, — immédiatement, sur l'heure, sans tarder. Il y a quelques mois, on crée une imprimerie coopérative, dans d'excellentes conr ditions. -- Or, les socialistes, qui avaient fait tant de réclamations il y a quelques mois, sont les seuls qui ne connaissent pas le chemin de l'œuvre nouvelle. Il y a quelques années, les socialistes flamands réclamaient la création d'un nouveau journal quotidien, — immédiatement, sur l'heure, sans tarder. Il y a quelques semaines, on a créé ce journal, dans d'excellentes conditions. Or, les socialistes, qui avaient fait tant de réclamations il y a quelques années, sont les seuls qui ne soutiennent pas l'œuvre nouvelle.Conclusion ? PLUSIEURS MEMBRES du Parti ont exprimé l'intention de se rendre au Congrès international de Vienne et se sont adressés à nous pour obtenir des informations au sujet du séjour et de la participation au Congrès. Nous nous permettons de les renvoyer au secrétaire du Parti, qui seul a compétence en cette matière. LE PROCUREUR du roi, qui fait office d'accusateur public dans le procès des marins d'Anvers, a traité de misérables les ouvriers poursuivis.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire behorende tot de categorie Socialistische pers. Uitgegeven in Bruxelles van 1912 tot 1914.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes