Le bruxellois: journal quotidien indépendant

275 0
29 december 1915
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1915, 29 December. Le bruxellois: journal quotidien indépendant. Geraadpleegd op 23 mei 2019, op https://hetarchief.be/nl/pid/zp3vt1jg61/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

2* Année. • N° 451 CINQ CENTIMES MERCREDI 29 DÉCEMBRE 1915 ABONNEMENT POSTAL, ÉO. G Bruxelles - Province - Etranger 3 mois : Fr. 4.50. - Mk. 3.60 Les bureaux de poste en Belgique et à l'Etranger n'acceptent que des abonnements TRIMESTRIELS; ceux-ci prennent cours les I Janv. 1 Avril 1 Juillet 1 Octob. On peut s'abonner toutefois pour les deux derniers mois ou même pour le dernier mois de chaque trimestre au prix de : 2 Mois l Mois P'-3.00-Mk.2.40 Fr-1.50-Mk-1.20 TIRAGE : 75.0©0 PAR JOUR —H—i ii'iiib i i* 11jwji>.jymjy&abjto&'jmi! Le Bruxellois Rédacteur en Chef : Maro «aie n Journal QisHfflsn m^nbAbi b | Rédaction, Administration, Publicité, Vente : I BRUXELLES, 45, RUE HENRI MAUS j ANNONCES — La ligne Faits divers et Echos . fr. 2.00 Nécrologie 1.00 Annonces commerciales . 1.00 » financières. . . 0.50 PETITES ANNONCES La petite ligne 0.20 La grande ligne 0.40 TIRAGE : 75.000 par jour La Grèce n'admet pas de débarquement à Kavalla Eiffi prtii si sijel te pis itics ci Mi - Les aliiis juis Abonnements au «Bruxellois" A àartir du 1 janvier 1916, le Bruxellois sera régulièrement distribué par la Poste tous les jours. On éeut s"1 abonner des maintenant dans tous les bureaux de Poste en Belgique et à l'Etranger, au ,inx de: Fr. 4,5Q ou M. 3.60 par trimestre, du 1 janvier 1918 au 31 mars 1916. Il suffit de se faire inscrire à ri importe quel bureau de poste ordinaire ou bureau de poste auxiliaire en sbécifiant si on veut recevoir l'édition A, paraissant à Bruxelles, à 1 heure, ou l'édition B, paraissant à Bruxelles à 8 heures, ou les deux éditions. Pour éviter tout relard dans la distribution, nous prions nos lecteurs de bien vouloir s'inscrire le plus tôt possible à n'importe quel bureau de poste. Lia Poste, majorant de 0,42 pfennigs le prix de l'abonnement postal, au ♦'Bruxellois,, et ce afin de se couvrir des frais de remise à domicile, l'administration du "Bruxellois,, remboursera la somme de fr. 0,50 à. tous ses abonnés, contre présentation à ses guichets de la quittance de la poste. JLes abonnés en Province sont priés d'envoyer leur quittance par la poste, qui sera immédiatement renvoyée en même temps que fr. 50 en timbres. La Guerre Communiqués Officiels ALLEMANDS Théâtre d- ta guerre de l'Ouest Berlin, 28 décembre (communiqué de midi), — A W es tende-Bains, trois habitants, dont deux femmes, ont été tués par le feu d'un moniteur ennemi. Sur le front, les duels d'artillerie et les combats à l'aicle de grenades à main et de lance-bombes ont W'II'àU. matin, les Ftcinçais ont tente une 'poussee contre le Hirzstein. Les rapports précis font encore défaut. Notre artillerie a pris sous fe^i la gare de Soissons où fonctionne un service de trains parfaitement organisé. De-fyuis peu, les Français ont arboré des drapeaux de la croix-rouge sur l' hôpital, qui se trouve immédiatement a cote de la gare et dont ils voudraient se servir, paraît-il, pour couvrir celle-ci. Vu le voisinage des deux bâtiments, des obus destines a la gare pourraient très bien s'égarer et atteindre 1 hôpital.Théâtre de la guerre de l'Est Des détachements russes envoyés en reconnaissance ont été repoussés sur la Béré-sina, ainsi qu'au nord-ouest de Czartorysk et près de Berestiany. Théâtre de la guerre des Balkans La situation n'a guère changé. AUTRICHIENS Théâtre de la guerre russe Vienne, 27 décembre. —* La situation est inchangée. Théâtre de la guerre italien L'activité de l'artillerie italienne contre le front méridional du Tyrol a été de nouveau plus animée hier. Dans un combat qui a eu lieu sur les hauteurs orientales adjacentes de la vallée de l'Etsch, au sud de Rovereto, l'adversaire a perdu 200 hommes en tués et blessés. Au front de l'isonzo feu d'artillerie isolé. Théâtre de la guerre Sud-Est Pas d'événements particuliers. A Bjelo-polje il a été amené jusqu'ici 1,400 armes à feu. ITALIENS Home, 26 décembre. — Activité d'artillerie des deux côtés sur plusieurs secteurs du front, notamment en Judicarie, entre lis ouvrages ennemis du groupe de Lardaro et nos batteries établies vis-à-vis de ce groupe. Sur le restant du front la situation est inchangée.FRANÇAIS Paris, 2G décembre. — (15 heures.) — Nuit zzlme sur tout le front. Parts, m décembre. — (23 heures. — En Artois: grande activité at notre artillerie au sud de Bail-lœid et dans la région de Blaireville, sucl d'Arras. En Champagne, dans la région de la ferme Nava-rin, quelques tirs heureux sur les travailleurs ennemis. En Wœvre, un tir de notre artillerie a faii sauter un dépôt de munitions de l'ennemi au nord-est de Begnieville. Dans les Vosges, une de no< baiteries a pris sous son feu un train de munition; ennemi arrêté en gare de Bachinettc, au sud-esi du Bonhomme. Une forte explosion a été constatét par nos observateurs. Evénements sur mer Paris, 2S décembre. — Le Ministère de la Marine annonce : Un sous-marin allemand a torpillé et coulé, le 24 décembre au matin, 'dans la M éditer r année orientale, le paquebot français .Ville de la Ciotat. des Messa geries Maritimes, jaugeant 6,378 tonnes. La plupart des passagers et la plus grande partie de V équipage ont été recueillis par le paquebot anglais Moroo, et débarqués le 26 décembre à Malte. ANGLAIS Londres, 26 décembre. — Quelque activité avec des travaux de mines. Au sud du oa nal de La Bassée, une mine ennemie sauta sans endommager nos tranchées. Notre zrtiï-lerie au nord de la Somme a opéré avec succès contre les positions ennemies à l'est d' Al-*■'i'(•} MitàlT'- ■HVs'Sbiuuais a rie peu importants avec intervalles. RUSSES Pétrograde, 25 décembre. — Au sud-est de Czartorysk nous avons refoulé un poste allemand et attaqué avec succès de flanc les réserves qui accoururent au secours. A Bogaczwlia (6 km. au nord de Muraicica à l'Ilewa), nous avons pris une partie des patrouilles ennemies. Au nord de Buczacz un détachement a pénétré à l'improviste dans le village de Petlikoivce où se trouvait un poste autrichien. Da?is un corps à corps une partie des Autrichiens furent anéantis, les autres prirent la fuite. TURCS Constantinople, 28 décembre. — Au front de l'Irak, un détachement ennemi avec 2 mitrailleur seî et un nombre considérable de cavaliers qui, piotégéj ' i 2 monitors voulaient aller au secours de Kut-( iiara, en venant de la direction d'Iman Ali-Guarbi,situé à l'est de Kut-el-Amara, a été refoulé dans la direction d'Iman-Ali-Chiarbi. Au front du Caucase, quelques-unes de nos patrouilles ont mis de fortes patrouilles ennemies en fuite.Au front des Dardanelles, un croiseur a jeté quelques bombes sur les positions abandonnées par l'ennemi à Anaforta et à Ari-Buxnu et se retira ensuite. .1 Sedd-ul-Bahr, l'artillerie ennemie lança un grand nombre de bombes contre-noire aile droite et dirigei un feu ininterrompu avec des mitrailleuses, des bombes et des torpilles aériennes contre notre aile gauche. Notre artillerie riposta, réduisit l'artillerie ennemie au silence et détruisit une partie des tranchées ennemies. Le 25 décembre, des aviateurs ennemis ont ieté sans succès et sans occasionner des dégâts des &om-bes sur les environs de Galatalcocy. Nous-avons enlevé des navires transports ennemis échoués au rivage du Buyulc Kemikli, tous les objets utilisables. Dernières Dépêches La &rèoe n'aiist pas de dâbarqusmân! à Kavalla Vienne, 28 décembre. — Le président du Conseil bulgare, M. Radoslavof, a déclaré que suivant les informations parvenues au gouvernement bulgare, le gouvernement grec n'admettra pas que l'Entente débarque des troupes à Cavalla, Le Cabinet grec a communiqué cette résolution aux représentants de l'Entente à Athènes. Euleale pco-Mlpe n siitl ies Giiratims militai» ei Serbie Sofia, 28 décembre. — Le journal bulgare Narodni Prava annonce qne le gouvernement grec a chargé son ministre à Sofia de faire savoir au gouvernement bulgare que la Grèce ne verrait aucun inconvénient à ce que les troupes bulgares pénétrassent en territoire grec, pour autant que ce soit indis pensable au point de vue des opérations militaires. M. Radoslavof a pris connaissance de cette déclaration avec reconnaissance et il a fait ressortir que si les troupes bulgares entraient en territoire grec, non seulement elles ne porteraient aucun préjudice aux intérêts grecs, mais, au contraire, les avantageraient-.Les ambîtioiis japonaises Pétrograde, 28 décembre. — D'après une correspondance de Tokio au Rjetch, les partis gouvernementaux représentés au Parlement ont voté une résolution demandant à la diplomatie japonaise de profiter de l'occasion présente pour jouer désormais le premier rôle en Extrême-Orient. LES HOSTILITÉS EN EGYPTE Les Ssnoussis contre l'Egypte Lugano, 28 décembre. — On mande de Caire au Secolo : Les Anglais font des préparatifs très animés en vue des événements militaires en perspective en Egypte. Les Se-noussis ont franchi la frontière à Solum et avancent, comme il paraît, énergiquement vers la vallée du Nil. Berlin, 28 décembre. — On annonce au Berlines Tageblatt de Lugano : Dans une lettre publiée dans la Stampa, envoyée du Caire, il est confirmé que la situation à la frontière occidentale de l'Egypte serait menaçante, le Grand-Senoussis s'est maintenant tourné franchement contre l'Egypte. A Solum seulement plus de 8,000 Senous-sis seraient concentrés. —Pauis jx:; — Bataille serbo-bulgare en Albanie Rotterdam, 28 décembre. — D'après des télégrammes de Rome, arrivés à Londres, la bataille de trois jours entra Bulgares et Serbes, près de Elbassan, se serait terminée par l'anéantissement complet de l'armée serbe. A la frontière serbo-grecque Budapest, 23 décembre. — On annonce de Sofia : Tontsckew a déclaré à uii journaliste qu'une pause est intervenue momentanément dans les opérations du Sud; les troupes bulgares ont reçu l'ordre de s'arrêter provisoirement à la front- ère grecque. La Grèce et la Roumanie n'ont aucune raison de modifier leur attitude amicale vis-à-vis do la Bulgarie. Communication entre la Grèce et le centre de l'Europe Vienne, 28 décembre. — Le Sudslavische Korrespondenz annonce d'Athènes : La communication télégraphique avec l'Europe centrale, dérangée depuis quelques jours, a été rétablie. Aux Balkans Sofia, 28 décembre. — La communication pai chemin de fer entre la" Bulgarie et la Grèce es1 interrompue. Le trafic posta-l et té'égrapkiquo s( trouve également depuis longtemps aux mains de; Anglais. Des voyageurs arrivés par le derniei train de Saïonique disent que le général français Sarrail est le véritable souverain à Saïonique. I y a eu souvent entre lui et lo colonel grec PaJli' do vives discussions. L'avis de Gunaris sur l'attitude de la Grèce Londres, 28 décembre. (Télégr. de l'Ag. Reuter.) — Le Daily Chronicle publie une interview de Gunaris, qui aurait déclaré que son attitude politique a été approuvée pai les électeurs. La Quadruplice, ainsi que le; Puissances Centrales auraient maintenanl reconnu que la Grèce possédait le droit de rester neutre, toutefois la neutralité ne se rait maintenue qu'aussi longtemps que l'intégrité et la souveraineté du pays seraiem respectées. Si on portait atteinte à celles-ci, la Grèce s'écarterait de son attitude ac tuelle. (Comment l'Agence Reuter peut-ell< accorder cette interview et l'occupation d< Saïonique pair la Quadruplice?) En Mésopotamie Londres, 28 décembre. — On annonce di BelM à Reuter : Le général ïowshend télé graphie que le feu d'infanterie ennemi ; Kut-el-Amara, était appuyé par l'artillerie Il n'y eu toutefois pas de tentative d'atta quer les lignes anglaise». Kitchener vice-roi des Indes Bâle, 28 décembre. — D'après une nou velle de Londres au journal le Secolo de Mi lan, Kitchener serait nommé vice»roi de Indes. Le trafic en France Berne, 28 décembre. — La situation dé plorable dans le trafic en France est décrit dans le Journal sous le titre « Devant la ca ta,st-rophe menaçante » : La crise est plu grave que jamais. Nous sommes, par la di sette des moyens de transport, à la veille de terribles catastrophes, notamment la fer-meture de milliers de maisons cle commerce qui fournissent le travail et l'entretien à de< centaines de milliers d'hommes. Mesures contre les « tire au flanc i en Italie Berne, 28 décembre. —Les journaux suisses annoncent que M. Salandra, présideni du Conseil italien, vient de lancer une circulaire prescrivant des mesures sévères con tre ceux qui recourent à la fraude poui échapper au service sur le front. Les infortunes de « l'expédition de la paix Copenhague, 28 décembre. — Le gouver neur de l'Etat de Nord-Dacota, M. ïïanna qui fait partie de l'expédition pacifique Ford, est tombé malade, à peine arrivé dans cette ville. Il est à l'hôpital. Copenhague, 28 décembre. — Défense sera faite à l'expédition Ford — qui arrivera jeudi dans la capitale danoise — de faire eles conférenoes publiques ou privées et de convoquer des réunions. Cette interdiction es1 motivée par la décision que le gouvernemeni danois a prise après des scènes provoquée! par la conférence de M. Bjoarnson. Il a, er effet, résolu de ne ni us autoriser aucui étranger à faire des conférences sur des objets en rapport avec la guerre. Le sort ele la correspondance américano-hollandaise La Haye, 28 elécembre. —- On affirma de bonne part que jeudi 600 sacs de lettres auraient été saisis à Falmouth à bord dji vapeur Nieuw Rotterdam, qui allait de ^Tew ïork à Rotterdam. Les autorités anglaise* auraient, ép-alen)pntïfc-'+ - < lettres à bord clu vapeur Christiar^Hchel sen, arrivé lundi à Rotterdam. Les jour naux annoncent encore que toute la corres pondance de l'Amérique du Sud, destiné-i a la Hollande, a été enlevée par les Anglai; à bord du vapeur Tubantia. Le trafic télégraphique rétabli entre la Russie et la Suède Ooponhague, 28 décembre. — On an.nonce d Stockholm : Dans la nuit d'hier, le trafic télégra phique a été rétabli entre la Russie et- la Suèd après avoir été interrompu depuis le 14 courant On ignore encore les causes de cette interruption A Rétrograde, 2,000 té.'égranimes attendent leu expédition. Le général Castelnau Bâle, 28 décembre. — Le général Casteînau ©s rentré à Paris de son voyage d'inspection à Sale nique. En Egypte Milan, 28 décembre. — Le Secolo annonce J Caire que de-s préparatifs pour la défense du pa"5 sont en voie d'exécution. Des troupes débarquer constamment à ^Alexandrie, principalement d< troupes australiennes et néo-zélandaises. Ls géw rai Maxwell a ordonné d'abondantes réquisition; On constate à Kantara, à l'est du oanal de Sue; et à Sollum, à la frontière occidentale de l'Egypt* , de grands mouvements d© Scnouss-is. Il y a déj , eu de petites rencontres. Les Bédouins eont éga.l . ment l'objet d'une grande méfiance. Déserteurs polonais au Caucase 1 Constantinople, 28 décembre. — Comme l'ai ' noncont des personnes revenues du Caucase, l'ép demie de choléra eévit parmi les troupes russe Parmi les déserteurs se trouvent beaucoup do P-lona-is qui veulent être transportés sur le terr toire polonais occupé par les Allemands. En Roumanie Bucarest. 28 décembre. — A la Chambre d1 députés, lors des débats sur l'adresse, l'orateur ] béra-1 Dan déclara encore : L'orateur préoédeo est d'avis que la bataille de la Marne a fourni la Roumanie l'occasion d'intervenir; la batai! de la Marne n'a été autre chose qu'un arrêt < l'offensive allemande en France, mais pas du toi la défaite de l'Allemagne qui développa plus toi seulement sa puissante offensive contre les Russ-c Vous voyez donc qu'on peut envisager le mên fait sous différents .points do vuo. Une autre désillusion a été l'intervention < l'Italie. Vous avez oru que les Italiens pénéti raient on Serbie par Va.lonia pour attaquer l'A triche-Hongrie. Ri-en de pareil n'est arrivé. J - dernière épisode, l'attaque de la Serbie, a é ' aussi défavorable. Nous n'avions pas la garanl l que la Grèce nous viendrait au secours. -M. M1 deveanu. a parlé avec émotion de Maros et de - Transylvanie; nous également nous les aimoi mais si nous voulons arriver à une unité nat nalè, nous devons d'abord garder ce que ne avons. Churchill revenu Rotterdam, 28 décembre. — Comme on le té graphie do Paris, la présence de Churchill front anglais en France n'aura pas duré. Le n joT Churchill est de nouveau à Londres, où il r rendu visite le 23 décembre au ministre-preside 5 Asqudth. Nouvel emprunt anglais S Amsterdam, 28 décembre.— On annonce de L( - dres au Nieuws van den Dag ; On dit dans les > cercles du ministère de la guerre anglais, que Lloyd George réclamera Je mois prochain un em-, prunt spécial de 250 millions do livres sterling \ pour les munitions. Guerre sous-marîne Londres, 28 décembre. — Lloyd annonce : Le vapeur Hadley, de Londres, a été coulé. L'équi-• page a été sauvé. Sur mer Londres, 28 décembre. — Lloyd annonce encore à l'appui du torpillage signalé de la malle-poste française, Ville de la Ciotat, que 80 personnes,appartenant aux passagers et à l'équipage ont péri. ■ Le vapeur anglais Yeddel de Glasgow, 4,532 ron-. nos brutes, a été coulé ; l'équipage a été sauvé.Le vapeur anglais Cottingham, 513 tonnes a été cou-, lé; sept hommes ont été sauvés. Le vapeur belge Mmister Bcrnaert a été coulé ; 7 hommes ont é'.a sauvés. Lugano, 28 décembre. — Comme l'annonce de ■ Tripoli le Secolo, une partie de l'équipage du vapeur Port-Saïd, torpillé par un sous-marin, v ! est arrivé. Londres, 28 décembre. (Reuter.) — Les joui'Daux annoncent qu'un canot de sauvetage de Deal est allé au secours d'un grand ; vapeur à passagers hollandais à 4 mâts, qui s'est échoué, à la suite d'un© tempête, venant du sud, sur les bancs de Gooehvin. Crise imminente au sein du Cabinet angiais Lugano, 28 décembre. — D'après des nouvel es do Londres, on croit généralement en Anglecorre quo des changements impressionnants dans le gouvernement anglais seraient imminents, lia cr.tique générale contre le gouvernement est tellement aiguë qu'une crise du cabinet paraît inévitable. On blâme particulièrement l'attitude anglaise vis-avis de la Serbie et aux Daidanelles. Les événements sur ces dCTJjfj^f'jtrès de la guerre n>nt deux Lcn-1 jjus coupo anglais, qui i peuvent être effacés pafaucun effort oratoire. On reproche, d'autre pari, au chef du cabinet M. Asquiith son attitude débile dans Ja quest.on du recrutement.Des 23 membres du gouvernement, on parle de 13 qui seraient contre le eerv.ce ob iga-toire. Lo gouvernement, dit-on à Londres, sortira plus affaibt des vacances parlementaires qu'en septembre dernier, lorsque la ont quo du pays et du Parlement commença setilemoni e Un nouveau gsneraiissiiiie russe 0 Stockholm, 28 décembre. — On annonce de pé-trograde que Ja nomination d'un commandant suprême pour toutes les armées russes du front oc-r cidental serait imminente.Le Tzar ne resterait qua pour la forme chef suprême. Comme généralissime futur, on nemme le ministre de la guerre Poli-wanovv.L'Allemagne et la Double-Monarchie Vienne, 27 décembre. — Les journaux viennois publient les dispositions de u l'accord conclu entre l'Allemagne et l'Au-•s triche-Hongrie, touchant la représentation t des intérêts de la double Monarchie à Var-6 sovie, ainsi que la délimitation des fron-î_ tières administratives austro-hongroise et '■ allemande à droite de la Vistule. } Accident naval Zurich, 27 décembre. — On annonce do -Eres*. cl au Neue Zunehet Zeitung : Dans le réservoir au charbon du croiseur-cuirassé Marseillaise, qui est à l'ancre ici, il y a eu une explosion de gaz «le charbon. Deux matelots ont été grièvement bles-i- sés. ETRANGER 1- ~ — -v/- •—1 «—« «*■ 'v FRANCE. — L'ambassadeur espagnol. — Paris, 28 décembre. — Le gouvernement a donné son approbation à 1a nomination du comte del Muni '. comme ambassadeur d'Espagne à Paris. ,i- !(; FRANCE. — La dernière récolte vinicole. — a Paris, 27 décembre. — Quoique les statistiques of-le ficielles de Ja dernière récolte française ne soient le pas complètes, on prévoit que celle-ci ne dépassera it guère lo tiers de la récolte de 1914. La qualité du •d raisin a été excellente, particulièrement en Cliam-S- pagne et en Bourgogne, où la récolte se rapprocha' ie un peu pdus du chiffre normal que dans les autres centres vinicoles. En ce qui concerne les vins inle-ie rieurs du Midi, la récolto a été désastreuse au >e- point do vue qualité. u- La récolte totale de la France est évaluée à 20 ja millions d'hectolitres, alors que 1914 avait donné té environ 60 millions d'hectolitres. je Evidemment, le mauvais temps, qui a marqué 'e printemps dernier, a rendu difficile les travaux la dans les vignes, mais la pauvreté de la récolte doit iS être attribuée principalement au « phylloxéra » q'ù o- a fait son apparition à la suite des pluies inces-us santés et qui a pu exercer ses ravages d'autant p,lus facilement quo les viticulteurs ont manqué da' la main-d'œuvre indispensable. Vers le mois da juin, l'oïdium, le cocchyllis et d'autres insectes ne 'é- sont attaqués aux vignes, qui en. ont énormément au souffert. ia" Les ressources totales de la France en vin, pour. a 1915-16 peuvent être évaluéos à 47 millions d'heo-nt tolitres, y compris te stock existant au 1er octobre) dernier, ainsi quo les importations algériennes,espagnoles et portugaises^ m- Les besoins du commerce d'exportation no &e3»J

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Le bruxellois: journal quotidien indépendant behorende tot de categorie Gecensureerde pers. Uitgegeven in Bruxelles van 1914 tot 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes