Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

128 0
19 oktober 1916
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1916, 19 Oktober. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 26 mei 2019, op https://hetarchief.be/nl/pid/sb3ws8jk3g/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ANVERS, Jeudi 19 Octobre 1916 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année - N° 17.744 DIRECTION & REDACTION : 14. RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 ABONNEMENTS : Les abonnements pour la ville et les faubourgs sont acceptés au bureau du journal, 14, rue Vleminckx.— Pour l'intérieur et l'étranger on peut s'adresser à la poste. LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 19 oct. 1916, 11 h. du matin.; Baromètre 760,5 -Thermomètre cent (max| r 12. — Thermom cent, (min.! -f 8 riuviomeire : m/ra.— veiu. revision : riuie Astronomie 20 octobre (Communiqué par l'Observatoire Royal de Belgique à Uccle lez-Bruxelles; Lever du soleil 7 h 14 m, Nouv. lune le 26 oct 21 h.37 ra Coucher du soleil.... 17 4' Prem.quart, le 2 nov. 18 .. 50 Lever de la lune — — „ Pleine lune le 9 nov. 21 „ 18 „ Coucher de la lune.. .15 5 „ Dern. quart.le 17 nov. 23 „ 9 , Haute marée à Anvers Matin Soir 20 oct. ... 10 h.22 m 20 oc». ... 22 h 53 m 2 1 11 .,22 „ 2\ „ ... 23 ., 56 ,. 22 „ . .. 12 29 „ 22 „ Hauteur du Rhin Cologne 17 oct. 2.85 m. Strasbourg 17 oct. 3.02 m Huningen 2.24 „ Laulerbourg „ 4.94 Kehl .. 3.02 „ Max au .. 4.90 „ Mannheim 4.02 Germersheim 4.63 .. Caub „ 2,64 .. Mayence „ ! .50 „ Ruhrort „ 2 20 „ Bingen , 2.28 Duisbourg ,. 1.7J „ Coblence _ 2.70 .. Waldshut — » Diisseldari „ 2.60 Lobith „ j l 80 „ ! (auteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 17 oct. 2.32 ni. Ileiftrono 17 oct. 0.50 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves t? ocl. \ — m Constance 17 oct. 4,01 m. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 18 OCTOBRE Bateau-moteur Drie Gebrolders, de Boni hem. » Léonard, d'Eyckevliet Remor. Johanna, de Gand. ' » Fortuna, de Gand. » Arthur, de Gand. » Mercedes, de Gand. » Renfort, de Gand. » Pvsse-Partout IV, de Gand. » M \rs, de Gand. Johanna Margaretha IV, de Gand. Allège François, de Burght. MAthilde, de Hoboken. » 1)en Smallen, de Thisseit. » Hendrik Conscience, de Gand. » Boom, de Gand. » Palefroi, de Gand. » Essor, de Gand. » Clarissa, de Gand. » Congrès, de Gand. » oro, de Gand. » Trop Tard, de Gand. » Kassaï, de Gand. » Equator, de Gand. » Domicile effectif, de Gand. » Probe, de Gand. » L'Ami des Dames, de Ga.nd. » Georges & Maurice, de Merxem. » Joubert, de Merxem. » Emma Louise, de Merxem. » Albert, de Moll. »■ Devonia, de Gheel. » Avenir, de Hérentliais. » Jeune Alfred, de Liège. » Drie Gebroeders (A 24), de la Hollande » Labori, de la Hollande. » Dormitio, de la Hollande. » Emilie, de la Hollande. » Jacomina Catharina, de la Hollande. » Catharina Pieternella, de la. Hollande. » Elizabeth, de la Hollande. » Vlif Gebroeders, de la Hollande. » I)e Vrouw Lena, de la Hollande. » Desdemona, de -l'Allemagne. » Kronos, de l'Allemagne. DEPARTS DU 18 OCTOBRE Steamer Union l, pour Bruxelles. Remor. Passe-Partout IV, pour Burght. » Joanna Margaret.v I. pour Gand. » Ver. France. Hheu. VIII, pour Gand. » Prés. Arm. Grisar, pour Gand. Bai eau-moteur Stad Lier, pour Boom. » Imperator, pour Ninove. Allège Drie Gebroeders, pour CaUoo. » Vier Gezusters, pour Calloo. » Jeannette, pour Hobokem. » Twee Gebroeders; pour Tamise. » Drie-Gebroeders, poux Boom. » Transport 3, pour Boom. » Veritas, pour Malines. » St. Antonii;s, pour Bruxelles. » Voyageur, pour Bruxelles. » Révision, pour Bruxelles. » Marie, pour Bruxelles. >» Grinthandel .1, pour Bruxelles .) Sciioonaerde 1, pour Schoon îerde. » Vier Gebroeders, pour Gand. » Deese, pour Gand. » • Critique, pour Gand. » Espérance, pour Gand. » L'Union, pour Gand. » Antoine, pour Gand. » Duc de Brabant, pour Gand. » Jamais Pensé, pour Gand. » Jules, pour Gand. >. Congo, pour Gand. » Le Serviable, pour Gand » François, pour Merxem. » Elite, pour Merxem. » Ursula, pour Looybroeck. » Catherine, pour Turnhout. Rem y 5, pour la Campine. » Anna, pour Couillet. » De Gerlache, pour Mous. » Emma, pour Mons. » Vrouw Louisa, pour la Hollande. » Mathîlde, pour la Hollande. » Mossel, pour la Hollande. » Klipper, pour la Hollande. » Vrouw Johanna, pour la Hollande » Augusta, pour la Hollande. » Andries, pour la Hollande. » Niets Volmaakt, pour la Hollande. » Nikuwe Zorg, pour la Hollande. » ' Fwee Gebroeders. pour la Hollande. » De VÉrandering, pour la Hollande » Henri, pour La Hollande. » Wellenteiler, pour l'Allemagne. » W. van Driel 59, pour l'Allemagne ^ Themis, pour l'Allemagne. » Johanna 2, pour l'Allemagne. ARRÊTÉ*** concernant le relevé et la saisie des stocks d'acier rapide J'abroge les dispositions de mon arrêté du 22 avril 1916, concernant la saisie et la déclaration des stocks le manganèse, wolfram '.tungstène), etc. (Bulletin >fficiel des lois et arrêtés, p. 2078), pour autant que /.es dispositions se rapportent, à l'acier wolfraiiiifère l'une teneur d'au moins 1 % de tungstène (wolfram article lr, 4e classe], et j'arrête ce qui suit : Saisie Art. lr. — Tous les aciers rapides de toute sorte et le toute dénomination sont saisis en vertu du présent arrêté. Il faut entendre par aciers rapides les alliages l'aciers et de tungstène (wolfram), vanadium ou ridium, tels que les a.ciers des marques Novo, Cantal, New-Capital, Tireless, Mushet, Bôhler-Rapid, Ïecker-Rapid, Torno, . Velocity, Goliath, Clifton, Vrmstrong et a titres. La. saisie porte sur l'acier rapide en barres entiè-■es ou découpées, sur l'acier rapide des outils de oute sorte, finis ou mi-ouvrés, neufs ou usagés et ;u.r toutes les quantités de mitraille de toute espèce. Déclaration des stocKs Art. 2. — Tous les stocks des objets saisis e.n vertu le l'article lr doivent être déclarés par écrit le 31 octo->re au plus tard à la Section du commerce et de l'in-lustrie (Abteilung fiir Hnndel und Gewerbe), Bureau les matières premières (Rohstoffverwaltnngsstelle), i Bruxelles, 30,. avenue de la. Renaissance. La décla-a.tion se fera en remplissant les bulletins ad hoc |ue les intéressés pourront obtenir gratuitement en adressant au chef d'arrondissement compétent Kreischef) (Absclmittskommandeur) ou à la Section , du commerce et de l'industrie (Bureau des matièrei | premières). Les déclarations antérieures quelconques, entre au ties celles qui ont été faites conformément à l'arrête susmentionné concernant la saisie et la déclaratior tles stocks de manganèse, etc., ne libèrent pas de l'obligation de déclarer. Si une entreprise possède des succursales dans le territoire du Gouvernement général, on remplira un bulletin de déclaration pour chacune d'elles. Personnes, sociétés, etc., auxquelles s'applique le présent arrêté Art. 3. — Le présent arrêté est applicable : a) A tous les entrepreneurs industriels et à toutes les eu;reprises qui, dans leur exploitation, produisent, travaillent, utilisent ou consomment les objets eiiiumérés a l'article lr, à la condition que ces entre preneurs ou ces entreprises soient détenteurs des stocks en question ou que ces stocks se trouvent che2 eux sous le contrôle de la douane ; b) A toutes les personnes et maisons de commerce qui détiennent ces objets par suite de l'exercice de leur commerce ou eu vue de réaliser un gain, poui amant qu'elles soient détentrices de ces stocks ou que ceux-ci se trouvent chez elles sous le contrôle de la douane ; <"■•) A toutes les communes, toutes les corporations et toutes les associations de droit public qui, dans leur exploitation, produisent, travaillent ou consom-ment ces objets ou qui les détiennent, pour autant (pie ces stocks soient détenus par elles ou se trouvent chez elles sous le contrôle de la douane. S'il s'agit de stocks se trouvant dans des magasins, dépôts où autres lieux de conservation appartenant à autrui, les propriétaires de ces locaux répondent de l'observation du présent arrêté, à moins que la personne ayant le droit de disposer de ces stocks ne les détienne sous clef. Si, dans le territoire du Gouvernement général, une entreprise possède des succursales (fabriques, maisons de vente, bureaux, etc.), le siège 'est. également responsable de la déclaration, de ces succursales. (V. article 2.) Effet de la saisie Art. 4. — I] es! défendu d'utiliser, de travailler ou de modifier d'une manière quelconque les objets soumis à la saisie. Il est permis provisoirement de continuer à se servir des outils finis en acier rapide, dont il peut être prouvé qu'ils étaient encore employés au moment de l'entrée en vigueur du présent arrêté ; le « Bureau îles matières premières» pourra cependant interdire leur usage. Dans des cas spéciaux, la Section du commerce-et do l'industrie pourra, sur demande écrite, autoriser des exceptions à l'interdiction du lr alinéa. Toutes les dispositions juridiques concernant les objets soumis à la saisie et tout changement de possession. desdits objets sont interdits a moins d'être autorisés en vertu des exceptions mentionnées ci-après.Autorisations de céder les objets saisis Art. 5. — Les objets visés par le présent arrêté peuvent être vendus : 1. A la « Zentra l-E ioka i if sgese! lscha f t fiir Belgien », Bruxelles, 54, rue des Colonies ; 2. Aux personnes à qui la Section du commerce et-de l'industrie a donné par écrit, l'autorisation d'acheter.E.i outre, la Section du commerce et de l'industrie pourra, exceptionnellement, autoriser par écrit certaines dispositions juridiques. Prix Art.. G. — Les acheteurs autorisés en vertu de l'article 5 payeront, jusqu'à nouvel avis, par kg. d'acier rapide, les prix suivants qui s'entendent pour marchandises livrées franco au Dépôt des aciers (Stahl-Sammellager) à Bruxelles, Gare du Midi : Aciers ayant une teneur en tungstène (wolfram) :: de G à 8 %, fr. 5 à 7,50 ; de 9 à 10 %, fr. 8,50 ; de 11 %,. fr. 10,— ; de 12 °,, fr. 12,50; de 13 %, fr. 15,—; de 14 %, fr. 17,50 .; de 15 %, fr. 18,50 ; de 1G à 17 %, fr. 20,—. Las prix indiqués ci-dessus s'entendent pour barres de plus de 600 m/m. de .longueur. Pour les morceaux ayant de 300 à 600 m/m. de longueur, les prix subiront une réduction de 50 %. I.es morceaux ayant moins de 300 m/in de longueur seront achetés comme mitraille et payés à raison de fr. 3,— par kg. d'acier rapide ayant une teneur en tungstène (wolfram) de 6 à 10 % ; fr. 3,50 id., id., id. (wolfram) dépassant 10 %. Les morceaux allongés par martelage, laminage ou soudure seront également considérés et payés comme mitraille. D'une manière générale, le payement se fera, d après le résultat de l'analyse. Dans tous les cas où le payement ne se fera pas immédiatement à la livraison, le bureau de réception délivrera un récépissé (Ablieferungsbescheini-gungi à l'aide duquel le porteur pourra, sans devoir prouver sa qualité de propriétaire, toucher à la. caisse de la « Zentral-Einkaufsgesellschaft » le montant de l'achat, conformément au résultat de l'analyse.si les prix susmentionnés sont modifiés dans la suite, les nouveaux prix seront portés à la connaissance des intéressés par avis public émanant de la Section du commerce et de l'industrie. Droit d'expropriation Art. 7. — Les aciers rapides en barres et en morceaux ainsi que la mitraille d'acier rapide visés par le présent arrêté et qui n'auront pas été vendus de plein gré aux acheteurs désignés à l'article 5 le 15 décembre prochain au plus tard, pourront être expropriés au profit de l'Administration militaire allemande (Deutsche Heeresverwaltung) à la requête de la Section du commerce et de l'industrie. si lesdits aciers sont expropriés, le propriétaire dépossédé recevra un bon de réquisition ; l'indemnité qu'il touchera de ce chef sera fixée par la « Reichs-Eutschàdigiings-Kommission » (Commission impériale pour le règlement des indemnités), conformément aux principes en vigueur. Dispositions pénales Art, 8. — Quiconque, intentionnellement ou par' grave négligence, aura enfreint les dispositions du présent arrêté sera puni soit d'une peine d'emprisonnement de 5 ans au plus et d'une amende pou-van î atteindre 25.000 marcs, soit d'une de ces peines à l'exclusion de l'autre. En outre, l'objet qui aura donné lieu à l'infraction pourra, en vertu d'un jugement., être confisqué au profit de l'Administration militaire allemande ; si l'infraction a été commise intentionnellement, la'confiscation devra absolument être prononcée. Toute tentative d'infraction est punissable. Les tribunaux et commandants militaires allemands sont compétents pour juger lesdites infractions.Art. 9. — Le fait d'opérer la déclaration prescrite par-le présent arrêté garantit l'impunité aux personnes qui ont enfreint les dispositions de l'arrêté du 22 avril concernant la saisie et la déclaration des stocks de manganèse, wolfram, etc., pour autant que ces dispositions se rapportent à l'acier wolframifère, à la condition toutefois qu'une action ne soit pas pendante au moment de la publication du présent arrêté.. Bruxelles, le 30 septembre 1916. Le gouverneur général en Belgique, Frhr. von Bissing, Colonel-général. AVIS*** Le district de la « Kommandantur » de Maubeuge a cessé, depuis le lr octobre 1916, de faire partie du: territoire du Gouvernement général et a été cédé aux: Inspections des étapes des lre et 2e armées. La limite séparant le rayon des étapes des deux ' armées, d'une part, du Gouvernement général, d'art- : ire part, es- à présent la partie de la frontière franco-belge qui va de La Flamengrie à Tout-Vent. L'avis du 19 décembre 1915, la n° 14881 (page 1436. du Bulletin officiel des lois et arrêtés), est modifié: en conséquence. Bruxelles, le 12 octobre 1916. Le gouverneur général en Belgique, Frlir. von Bissing, Colonel-général. *** Les arrêtés marqués de trois astérisques smonf. affichés. Les autres doivent être portés à la oon naissance du public et spécialement des intéressé* par les administrations communales, qui procéderont ainsi qu'elles ont coutume de le faire EXTERIEUR PAYS-BAS La récolte des pommes de ferre Le gouvernement hollandais annonce officiellement que la récolte des pommes de terre, a. été assez: médiocre cette année. Actions des fabricants de fronrnge Par suite du refus du gouvernement do délivrer une autorisation d'exportation, l'Union des fatrri- <t , cants de fromage de la province de Noord-Hollan a décidé de cesser toute verfté de fromage jusqu'à jour où l'exportation sera à nouveau autorisée. PANAMA Le trafic dans le canal de Panama Pendant le mois de juillet, 149 navires avec u chargement total de 650.000 tones de marchandise ont traversé le canal de Panama. A l'exclusion d mois de juillet 1915, pendant lequel 700.000 tonnes d marchandises ont traverse le canal, le mois de jui let 1916 constitue un record. CANADA Fermeture des ports canadiens aux navires neutre D'après une nouvelle publiée par le « Dail News»,.tous les ports canadiens sont fermés à 1 navigation neutre. ROMANIA Si les invasions et les infiltrations ont iaisse de traces profondes dans toute la péninsule balkaniqu et ont fait de ces contrées un véritable chaos d nations, il n'est pas de région ou la confusion so plus grande que dans l'étroit réduit de la Dobroudj; entre le Bas-Danube et la mer. L-a superficie de la Duinoudja est de 1.488.000 hect; i cs ; sa population de 197.094 Habitants. l.u Domoudja esx formée par un grand platea ouuuie, dont la déclivité s abaisse vers la mer Noin Dans la partie septentrionale, quelques mameloi: accentuent légèrement le relief du sol le long d Danube. Aucun cours deau important n'arrose 1 Dobroudja. En revanche, les apports incessants d Danube déterminent, le long du rivage, la formatio de grands cordons littoraux ou digues naturelles qi isolent de la mer un grand nombre de lagunes plu ou moins étendues. Ces lagunes sont, en généra très poissonneuses, et la ijèche que l'on y fait est un des principales ressources du pays. Bien que la terre y soit fertile, la Dobroudja pr< duit relativement peu, faute de culture. La plu grande partie de sa surface est occupée par un steppe inculte et broussailleuse, souvent marée. ; geuse, dans le voisinage des dépressions du sol, o séjournent les eaux qu'aucun drainage naturel o : artificiel n'entraîne. Dans ces conditions, le sol d i la Dobroudja est fiévreux et malsain. Si le pays n'e: pas fort riche, il est néanmoins intéressant à vis : ter, grâce aux souvenirs historiques qu'on y rei J contre. C'est dans cette région, sur le bord de la plain ; limoneuse qui forme l'extrémité de la région de lacs que se trouvent les retranchements dits de Tr; jiui. On y arrive en traversant des villages forint de huttes ou de petites maisons, à peine hautes d 1 2 à 3 mètres et construites en clayon-nage recoin ej de bouse de vache durcie au soleil. Les toitures sont généralement en roseaux ou e terre. Quelques habitations sont construites en pie: res fournies par les ruines grecques ou romaines qi abondent dans les environs. A la hauteur d'Ak 1 Kapon, oii arrive à la ligne de fortifications rotna lies, connues sous le nomade « mur » ou de « val d Trajan ». Ce sont trois fossés, nommés le grand fossé d terre, le fossé de pierre et je petit fossé de terre, qi. traversent la Dobroudja dans sa partie la plu étroite de l'est à l'ouest. Ils se croisent à 4 kilomè : très de Constantza, pour se séparer ensuite et s diriger à peu près parallèlement vers le Danube ' sans s'écarter entre eux de plus de 10 kilomètres. Quoi qu'il en soit, ce mur de Trajan qui s'étend d Rassova et Cernavoda, c'est-à-dire du Danube ; Constantza,' couvre 50 kilomètres. La ville même de Constantza, le port le plus in portant que les Roumains possèdent sur la me j Noire, est. également fortifiée. On ne trouve nulle part dans la région danubienn ; autant de mines et des restes de l'antiquité qu'à Cor | stantza. Les rues sont remplies de fragments d'in; •' criptions, de colonnes, de sculptures. Toutes les ma • sons en ruines aujourd'hui, ont été construites ave les débris épars d'édifices antiques. Ici une fris j grecque sert, d'assise à un mur romain ; là, des br: j ques romaines forment l'escalier d'une maison tin que, et lie piédestal de la statue d'un empereur peu être se cache sur la place publique au milieu de plantes sauvages et des débris de foin. ; Le sol, dans les environs de la ville, est égalemen parsemé de débris antiques. Construction gigantee que, ancien môle, tumulus, colonnes de granit e blocs de marbres établissent de la manière la moin î équivoque l'existence d'une ville ancienne considt j rable sur les débris de laquelle s'est élevée la vill j actuelle de Constanza. Or, cette ville n'est autre qu ! l'antique Tomis, la métropole du Pont, où Ovide fu 1 exilé et mourut, la cinquième année du règne d | Tibère. Les inscriptions recueillies, comme aussi 1; '■ description qu'Ovide fait de Tomis ne s'appliquen :• à aucune ville mieux qu'à Constantza. Le tombeai j d'Ovide se trouverait même dans une petite îl • a voisinant la côte. • Comme on le voit, la Dobroudja est trne terre fer • tile en souvenirs classiques. Mais, tandis que les temples et les monument ■ s'effritent et retombent en poussière, fossés et mur de terre, conservés pendant dix-huit siècles, son ! remis en état de servir de nouveau à leur but pri J mitif. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS i Séance du 18 octobri:. — La séance officieuse de ci i jour a présenté un aspect assez animé avec de [ tendances généralement, fermes dans les divers dé partements du marché. Les valeurs caoutchoutière: i voient leur marché s'étendre et les prix obtenu: j s'incrivent en nouvelle amélioration. En fond: | d'Etats les demandes pour le placement restent suf fisauiment importantes pour entretenir un couran I d'échanges réguliers et des cours fermes. Les va i leurs pétrolifères sans être activement traitées par i ticipent aux bonnes tendances du moment. No: \ rentes nationales et les lots de villes à leur toui • parviennent à remonter le petit courant de réalisa ; tions qui les entraînait depuis quelques jours. L< ; Belge 3 %-mai reprend à 68,75-69,75, le 3 % émissior anglaise se répète à 80-81. Bons du trésor 4 % 191' 100,75-101,75, Annuités 3 % 77,50-78,50, Anvers 188" 81,25-82',50, Anvers 1903 68,25-69,25, Bruxelles 190! 67,25-68,25, Gand 1896 62,50-63,50, Liège 1897 63,75-64,75 Osteude 56-57, lot du Congo 79-80. Les échanges en valeurs internationales s'établis sent couramment et font paraître des prix soutenu; notamment pour les rentes exotiques. Cédules non ; velles 109 3/8110 3/8, les L 112-113, les K 5 % 94,25 A. j les or 5 % obtiendraient environ 108-108,50. Ciiaqut ; jour amène son petit redressement de cours er j fédéraux argentins. Le 4 iii intérieur se paye au jetird'hui 95 à 96 et l'extérieur 94,75-95,75, le 4 1/: 1911 a acheteur à 94,25. On offre 85,50 en Pavimen tation nouveau, vendeur se présente à 86. Buenos A y res 4 1/2 92,75 A., Cuba 5 % 103-103,50. Les dette; brésiliennes sont un peu plus discutées. Brésil fun ding 102,50-103,50, le 4 1/2 1883 est 79,75 A. sans offres on traite le 4 % 1910 à 72,25i73,25, le 4 1889 à 71,50 72,50, Bescission 73 P.. les coupures de £ 20 feraien un peu mieux. Les dettes uruguayennes sont restées moins négligées, le 3 1/2 a valu 70,75 à 72, le 5 % 1914 87,75-88,25. la C.édule uruguayenne aurait preneui entre 98 1/4 98 7/8. Chili 5 °, 191 i et le 4 1/2 1889 in changés à 93,25-94,25 et à 87,75-88,75, le 5 % 1896 es {demandé à 72 A. Dettes asiatiques : lapon Railways 103,25-104,25, h 4 1/2 1905 ne dépasse pas 98,25-99,25, le 4 % 1905 88 X8,50, Chinois 4 1/2 1898 83-84. Dettes continentales : Les roumains réactionnen légèrement, le reste varie peu. Roumain 4 % 189( 77,75-78,75, le 4 % 1908/10 63,75-64,75, le 4 % 1905 64-65 le 4 % 1894 67,75-68,75, le 4 1/2 1913 70,75-71,75, le 5 % 1903 82,25-83,25, Russe 4 % 1S80 74,50-75,50, le 5 ?; 1906 95 A., Métalliques 57,50-58,50, Hongrois 4 % oi 0.3,75 A., Portugais 3"1" 47,50-48,50, Jassv 4 1/2 66 A. Bûcha rest 1898 67,50-68,50. Le marché des obligations et des titres divers n'ar rête pas beaucoup l'attention. Les cours faits son peu nombreux. Obligations Banque Belge 479-483 privilégiée Crédit Immobilier Sud-Américain 1045 1050, privilégiée Sansinena 965 P., privil. Crédit Gé néral du Canada 985, obligations Belgo-Canadienm 465, Banque Centrale Anversoise 435-445, jouissanc( Crédit Foncier Sud-Américain 1695 A. Les valeurs pétrolifères se contentent d'un chiffri de transactions modeste, une reprise assez sérieuse se produit néanmoins en ordinaire Grosnyi qui r valu de 2700 à 2735. Le prix de 2955 offert pour h privilégiée reste sans réponse du côté vendeur Astra Romana 1130-1150 plutôt nominalement. Le groupe des valeurs caoutchoutières est resté d( loin le plus intéressant par le nombre des affaire; faite.-, dans ce département. Comme conséquence d( la clôture d'hier la Sennah débute hésitante aux en d virons de 53,75 pour aller s'arnéliorant par la suite u jusqu'à 57,50, les derniers cours faits se rapprochent des meilleurs de la journée. On entreprend également la petite Kalitenga qui s'avance de 23 à 26, la Kuala Lumpur a quelque peine à se mouvoir et ne s'écarte pas des prix de 135-138, Federated 11 ferme à 610-622,50, Financière 146-150, Telok Dalam '» 235 A., capital Tjisalak 53-56, parts 125 A Ll La Tanganyika retrouve plus d'activité _entre 75- 0 77, l'obligation est immobilisée aux environs de 190. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Skancu du 18 octobrk. — La reunion est nombreuse et. n'a pas manqué d'une certaine animation. Toute-3 fois, les cours pratiqués font preuve d'une certaine y lourdeur, du moins dans certains groupes. On sent a que des prises de bénéfice, provoquées par les hauts prix atteints les jours précédents, pèsent sur quelques cours et notamment sur une partie des litres russes, \insi, la Dniéproviemie, en i i finissait hier à 3840, débute à 3800 pour revenir à 3725 en passant s par les cours intermédiaires. La Kolomna est aussi e plus lourde à 610, 615, 610, et la Métallurgique Russo-e Belge se soutient plus ou moins bien à 2070, 2065. En ordinaire Nicolaïeff à 260, il y a également de la i-, lourdeur, alors que la privilégiée se retrouve à 637,50, soit à son niveau d'hier. La Providence Busse L" P. n'est pas mieux non plus à 635, 627,50, la Métall. Estampage du Donetz est indécise à 342,50, 343,75 en " privilégiée et à 450; 455 en dividende. Des djscus.-sions aussi eu jouissance Olkovaïa à 315. 310, alors s que la capital res'e demandée à 202,50. 11 Au groupe Fie" efet, les cours gardent un bon ni-!i veau en présence des achats suivis et importants. 11 in Sucrière Européenne es! mène en lé.^er progrès 11 à 59. 59,50, 60. 60,50 en capital, et à 50, 50.25, 50,50, 51 1 en fondateur. Les Sucreries Saini-.leau ont bonne s allure également à 78 en capital et à 90, 92,50, 88,75 et 91. e En rentes et l is de villes les échanges ne sont pas plus importants que précédé i o o it ; les cours, de leur côté, ne se modifient guère. s Voici les cours : Rente belge , 68,75-69,50 ; Congo e lots, 79 ; Crédit Connu. \ 1916, 94,25 ; Anvers 1903, L." 68,25; Anvers 1887 , 81,25: Bruxelles 1905, 67 3/4-11 r.7 7/8 ; Bruxelles Maritime, 63,75-64; Gand 1896, u (.'2,50-6:1 ; Liège 1897 , 62,75-63; Liège 1905, 66-66,25. et Le groupe des obligations industrielles garde son ■ petit mouvement d'affaires habituel. A relever aujourd'hui le cours de 475 en 4 Liége-Seraing, de '<40 en t 1/2 Sambre et Moselle, de 435 argent en e 4 1/2 Auxiliaire d'Entreprises Electriques, de 415 pa-s pier en 4 % Abattoirs de Cureghem. Les transactions sont encore limitées en actions s bancaires. La. Banque Centrale Anversoise se re-'e trouve à 440 et la capital Outremer à 485. La cote des tramways est tout aussi déserte que précédemment. La dividende Rosariô est offerte à 30, ;1 la fondateur Secondaires est demandée à 1475, la privilégiée Vérone se tient ii 97,50. j On n'a de nouveau aucun cours à relever au groupe métallurgique, en dehors de ceux des va-i. - leurs russes déjà cités. e Au groupe charbonnier, les transactions sont aussi restreintes que possible. Les Agglomérés de Char-e leroi sont néanmoins assez fermes à 335 : il en est i de même de la dividende Laura à 640, 642,50 *et de Ressaies à 1345, 1355. D'autre part, le Nord de Char-leroi est offert à 2800. Quelques cours seulement aux petites rubriques. On retrouve les Bacarês à 63,50 argent et les Huileries d'Odessa en légère avance à 127,50. 130, 132,50, 135 en ordinaire, et à 29, 30 en fondateur. Eu valeurs coloniales, si bien travaillées hier, il -e produit quelques petites réalisations, qui pèsent sur certains cours. L'ordinaire Katanga débute à son cours de clôture de la veille, soit à 2210, pour revenir ensuite à. 2195, 2190; l'Union Minière suit e à peu près la même voie à 1270, 1275, 1280, 1270, 1265 en capital, la dividende se retrouve à 1185. La Tanganyika ne parvient pas non plus à se. maintenir ■'t fait 75,25, 75,50. 75,75, 75,25, 75, 74,50. c Peu de chose à dire des valeurs diverses. I es Ex-e plosifs Favier n'ouvrent qu'à 75 pour revoir après les cours de 76 et 77. En privilégiée Soie de Tubize, il y a preneur à. 90. Au compartiment étranger, les tendances ne sont s pas bien déterminées. La Barcelona est soutenue à 78, la Lujar est discutée à 710, 712,50, et la Rajah t progresse à 775 et 800. COURS D'J CHANGE s Rotterdam, 17 octobre. — Londres, fi. 11,63 1/4; - Berlin, fl. '.2 27 1/2; Paris, fl. 41,90. :j Amsterdam, 17 octobre. — Londres, fl. 11,63 1/2; î Berlin, fl. 42,30 ; Paris, fl. 41,92 1/2 ; Suisse, fi. 46,35 ; t Vienne, fi. 28,65; Copenhague, fl. 66,05 ; Stockholm, 3 68,85. BOURSE D,? PARIS 1 Paris, 17Oct. ,'7 Oct. 16 Oct 17Oct. 16Oct 1 3% rente française. 6'. 40 6150 Est français. j - — - Russie 1'7.89,Con.4% Rio Tinto, parts 1771 — 1775 — 41/2% Russie 1909 - Mexique Int. 5% - — Serbie 4% 1895 — Lots furquie . — - - — Espagne 4%, Etr 96 50 36 55 Chans° Berlin, cojiî Portugal 3% . . 62'0 62 05 Chs«s.Amsterd..court 233 50 60 5 Turquie 4% unifié . 62 25 — — Che®s.Londres,court 2779 27 79 ? Rancir o1!oman« . 470 "475 — Escomotn r — t BOURSE DE LONDRES Londres 17 Oct 17 Oct. '6 Oct. 17 Oct. 16 Oct. Consols. . 57 - 57 3/4 South. Railway. . 30 3/8 29-'A/4 RépuDdq Arge-'ine .1 69 — 69 — Union A . . .15612 154 5/8 4% Brésil . . 50 — Wab., pré . . . - — — 4% Japon . . : 70 3/4 70 5,8 U.S. Stee A. .119 114 3/8 Japon 1905. .j 95 1/8 95 1/8 Amalg. C. Mexique inter. . . Great Cobar. . . - — Pérou, ord. . . . 4 5/8 Colunibia . . , 47 7 8 Pérou, prêt. . . 25 — 25 1/8 Ver.. D;p!. . . .55 5 8 55 5/8 Portugal. . . Mexic. pr. . . , — Russie 1R89 . . 68 — Rock Isl. ... Marc, of A . . 16 7/8 17 1/8 Randmire Turquio.... — 54 — Marine, cr. . — — 3»,2 % Uruguay. . 62 3/4 — Shell — • 5% Uruguay . . -- — — Rio Tinto . . Acht. Top . . . 11' 1/8 Anaconda . . Préf. d° A . . — - -- — Schib., préf. - — Denver.Ç Rio Grande 13 3/8 17 7/8 Schib., ord. . . - — Erie, ord. . . • 40 7-8 4; 3'8 Ken. Petr. . . - Missouri . . ! 6 1/8 5 5/8 Escompte . . 5 !9/32d 519 ;<2p Ontario A. . . ! — -- Argent . . 32 5 '6 32 9/16d South. Pacific . 106 V4 10"i 1/8 i BOURSE DE NEW-YORK New York. 17 oct, !7 Oct 16 Oct. 17 Oct. 16 Oct. Hypothèques ; 23/4-3 21/4-21/2 Ontar odWestern,or 271/2:27 1/2 Chants.Londr. C.T 4.76 35 1.76.45 Nortnern Paci,., ord. Ml - |11| — Chgo s. Londr.60 d. v 4 /1.25 1,7125 Norfo.xJtWestern,ord 1441/4 : î46 — Change s. Paris vue. 5.84 — 5.84 Norf.<£West.4% c.obl '39— 146 1/8 Change s. Berl n i 7G 3.8 70 1/1 Pennsylvania, ord. 58 1/4 57 5/8 Argent .... 67 H/4 681/4 Philad. Road., ord. 1001/2108 — Philad.(£Read.,1 °préf 4i — 41 FONDS GreatNortherr,lepréf M 8 1/2 1173/4 Amérique 2 p. c. obi 99 1,2 99',2 Texas & Pacific, ord. 14 5/8 ! 4 1/8 Atch. 1. & S. F. » % 106 — 105 1/2 Southern Pacif., ord. 100% 101 Aich. T.JiS.F. a ord 106 - 106 — Southern Railw., ord. 23 Ui 28 3/4 Atc.T.AS.F.Mgb.4% 93 3/4 931/2 Southern Raiiw.,prêt. 68 i/8 63 — Atch.T.&S.F. a.préf. 100 1/2 100'2 Union Pacific, préf. '48 1,2 148 7 8 Am.CanJtFoundryor. 67 - C61/4 UnionPacif.4%, obi. 99 — 97 7/8 Baltim. & Ohio, ord. 08- 37 5'8 Wab.S^ouisdPac ,0 '4 5/8 '4 5/8 Canad. Pacific, ord. 175% '76 1/4 Wab.S'LouisAPac, pr 53 — 53 — ChesaD & Ohio, ord. 68 1/4 68 3/8 Amalgamat.Copper,o Chic.ifeNorth West.0. '27 — 127 1.2 AnacondaGopper, n. 93 3/8 93 3/8 Chic.Milvv.éSt.Paulo 9)1/4 95 1,4 U.S.SteelCorp..ord. C3% 127/8 Rock Island ord. . 24 % 24 1,8 U,S.Steel Corp.,préf. «201/4 l?C— Am.SmeltifeRef.C«,o.|1li' 3/8 I09 5'8 U.S. Steel Corp.5% Bethl.SteelUorp.,ord 515 - 547 - 2e H. Obi. '06 './8 106 1/8 Denv.£RioGrande,o. 18— '7 1,8 Americ.BeetSug.,orc 991/2 98 7/8 Erie Railway, ord. . 38 3/8 38 6/8 American*.Can. ord 61 1'4 60 Ma Erie Railw., 1 préf. 53 — 53 1/2 Unit. SugarC",ord. 43 - 43 - Erie Railw., 2° préf. 44 - 413;4 Amei\HidedtLeath.,pi 77 - 74 1/2 Erie Railw. Gen. Lien 74 — 73 5(8 Amer, fei <£Tel.,oid, 133— 133 Illinois Central; ord. 107 -- 1C?— Am.Tel.4 %conv.obl. '05% :0,3/4 Kans CitySûuth.jOrd, 27 1/2 27 3/4 |ntern.Cont.Rubb",c 11 1/4 14 — Kan-. City South., pr.| 60 1/2 6M 1/2 |nterr.Merc.Mar.,oro 40 Va 3J — Louisv.ANashv.,ord. I36;i,2 1371/2 ntern.Merc.Mnr., pr 1 151/4 115 1/2 Nat.Rlw.ofMex.,1 pr. 13— ÎJ - |nt. Merc. Marine Nat.Rlw.olMex.,2pr. 7— 7— 41,2%. obi. I10V4 HO 1/4 Miss.Kans.<£Tex.,ord 4 3^ 5_ Pittsburg Coal. ord. 36 — 36 — Miss. Kansas&Texas Central Ceather, ord. 8 — 78 3/4 2® h.g.-obl. 43- — lnterbor.Metrop.,préi 74 1/2 73 3^ Missouri Pacitic.jord -53/4 — lnterbor.Melrop.,ord. '.7 1/3 17V4 N.-Y.Centr.4Huds.,o 1077/8 — StudebakerCor.,oro 1321,2 1311/2 1 Mont.Dom.S'.Corfl 65 uuu|juii jjciyuuie. — i.tj uuupuii ii" i~ ne jh Qoeieie anonyme de Tramways à vapeur des provinces de Vérone et Vicence est payable à partir du -20 cou-ront par 20 francs. Finances espagnoles. — Les rentrées du Trésor Espagnol sô sont élevées durant les huit premiers mois de 1916, à 1.104.540.000 pes., et les dépenses ont atteint 966.310.000 pes., contre respectivement 948.670.000 pes. et 855.740.000 pes. pour la même période de 1915. Mais par suite d'opérations diverses du Trésor, les reoet'.es définitives sont ramenées à 791.060.000 pes. i et les dépenses à 913.000.000 pes., laissant donc un i déficit de 122.000.000 pes. Le monopole russe ilu pétrole. Le ministre du i commerce et de l'industrie en Russie, a proposé de i mettre à la disposition de l'Etat 105 déciatines de terrain pétrolière On espère en obtenir, à partir de 1922, 50 millions de ponds de pétrole annuellement ; le prix de production s'élèvera à 23 3/4 copecks ou 35 2/3, si l'on y 1 comprend les droits fonciers à. acquitter, i I.e ministre justifie son projet en faisant valoir que ! l'Etat, par ses chemins de fer et ses navires, est le plus grand consommateur. L'industrie du salpêtre. — D'après des nouvelles particulières du Chili, le gouvernement anglais, sur les .instances du gouvernement chilien, se serait déclaré disposé, à examiner s'il peut être accordé aux fabriques allemandes une certaine liberté d'allure à la côte occidentale. Néanmoins, une déclaration définitive du gouvernement anglais n'est pas encore arrivée. Mais on craint que les fabriques en activité ne pourraient pas produire suffisamment de salpêtre pour que, indépendamment des stocks existants, les expéditions vers l'Angleterre et ses alliés puissent être maintenues au même niveau. En outre, l'agriculture anglaise exerce une pression continue sur le gouvernement, ce qui fait insister celui-ci pour obtenir des prix moins élevés pour l'engrais artificiel. La question de production de salpêtre a pour les alliés une grande importance ; ainsi, durant le premier semestre de 1916, la production n'a pas comporté moins de 1.47 millions de tonns, contre 0.575 millions seulement durant la même période de l'année antérieure. En 1916-16, la production totale s'est élevée à 2.627 millions de tonnes contre 1.545 millions de tonnes en 1914-15. En six ans, cette production n'a été qu'une seule fois dépassée ; c'était en 1912-13, lorsqu'elle atteignit 2.7 millions de tonnes. Le stock visible à la côte occidentale était estimé à la fin de l'année fiscale à 940/950.000 tonnes, contre 850/ 870.000 un an auparavant. Depuis le commencement de juillet, les prix a la côte occidentale n'ont que peu augmenté. La question de l'expédition pour tous les termes de 1917 est très vive par suite d'une fin rapide possible de la guerre. Exportation de caoutchouc des Etats malais fédérés. —- Durant le mois de septembre, l'exportation de caoutchouc s'est élevée à 6.376 tonnes, contre 5.782 tonnes on août et 3.984 tonnes en septembre 1915, et pour les neuf premiers mois à 44.302 tonnes, contre 30.657 tonnes en 1915 et 21.550 tonnes en 1914. Voici un tableau comparât]f : 1916 1915 1914 Tonnes Janvier 4.471 3 473 2.542 Février 5.207 3.411 2.364 Mars 4.429 3.418 2.418 Avril 3.914 2.777 2.151 Mai 3.956 2.708 2.069 Juin 5.114 3.403 2.306 Juillet 5.053 3.687 2.971 Août 5.782 3.796 1.850 Septembre 6.376 3.984 2.879 Total 44.302 - 30.657 21.550 MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 20 octobre Société anonyme Grande Manufacture de Caoutchouc Belgian Rubber, à 15 heures, au siège social, 70, rue Bollinckx, à Bruxelles-Anderlecht. Société anonyme Verviétoise pour la Construction de Machines, à 3 heures, au siège social, à Verviers. Oesterr. Zuckerindustrie A. G., à Vienne. Nordbôhmische Zuckerraf fin erie A. G., à Aussig. 21 octobre Les Fours à Coke du Nord, société anonyme, à 2 h. de l'après-midi, au siège social, à Hoboken. « The Empire », Machine à Ecrire, société anonyme belge, à 4 heures de l'après-midi, au siège social, 4, Galerie du Roi, à Bruxelles. Société anonyme des Charbonnages de Cowette-Rufln, à midi, au siège social, à Reyne-Heusay. Société anonyme du Gaz de Namur, à 11 heures, au siège social, avenue Prince Albert, 17, à Namur. Société d'Exploitations Régionales, société ano-• nyme, ù. 3 h. de l'après-midi, rue Emile Cuvelier, 87, à Namur. RAFFINERIE BELGE Société anonyme à Anvers MM. les actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée générale statutaire qui sera tenue dans les locaux du « Syndicat du ' Commerce et de l'Industrie », à Anvers, Courte rue Neuve, 44, le MARDI 31 OCTOBRE 1916, à 3 heures (H. T.). ORDRE DU JOUR : 1° Rapports du Conseil d'administration et des Commissaires sur l'exercice 1915/1916 ; 2° Approbation du bilan et compte profits et pertes de l'exercice 1915/1916 ; 3° Décharge à donner au Conseil général pour l'exercice 1915/1916. Pour prendre part à l'assemblée, MM. les actionnaires sont priés de se conformer à l'art. 29 des statuts et de déposer leurs titres au siège social, rue Van der Sweep, n° 11, à Anvers, cinq jours au moins avant l'assemblée générale. Le Président, Jan Hens. '' EXCELSIOR " Société Anonyme Commerciale, Industrielle et Maritime Ostende MM. les actionnaires sont invités à assister à l'assemblée générale ordinaire qui se tiendra, conformément, à l'article 32 des statuts, le MARDI 7 NOVEMBRE 1916, à 4 heures de relevée, au bureau, 4, rue des Tanneurs, à Anvers. ORDRE DU JOUR : Remise de l'assemblée, générale ordinaire à une date ultérieure ; Tirage d'obligations. Les actionnaires sont priés de se conformer aux articles 33 et 34 des statuts. Les actions au porteur doivent être déposées au siège d'Anvers. Société Anonyme Industrielle et Pastorale Belge-Sud-Americaine MM. les actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée générale complémentaire de notre société qui se tiendra au siège social, place de Meir, 23, à Anvers, le MARDI 7 NOVEMBRE prochain, à 3 h. de relevée. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport des Administrateurs et rapport des Commissaires sur lé bilan au 30 juin 1916 ; 2° Adoption du bilan et du compte dé .profits et pertes ; 3° Décharge aux Administrateurs et aux Commissaires.Pour prendre part à l'assemblée MM. les actionnaires auront soin de se conformer aux articles 37 et 41 des statuts. Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S'adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s'occupe des foimalités de sortie. Stoomv.Maatschappij "Nederland" DÉPARTS D'AMSTERDAM vers les INDES-NÉERLANDAISES s/s à désigner, .... 4 Novembre (s. i.) Départs correspondants d'Anvers. Pour fret et renseignements s'adresser à l'agent général Gustave E. Van den Broeck. t, quai Ortelius.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1858 tot 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes